Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Deres

Members
  • Posts

    3,348
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

Deres last won the day on September 17

Deres had the most liked content!

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

Deres's Achievements

Newbie

Newbie (1/14)

  • First Post Rare
  • Collaborator Rare
  • Posting Machine Rare
  • Week One Done Rare
  • One Month Later Rare

Recent Badges

1.7k

Reputation

  1. Faut pas s'emballer. On annonce plein de truc avant la présidentielle mais quand on lit on voit que ce serait pour des mises en services en 2035 pour la première ! Ce sont donc surtout de belles paroles qui n'engage pas à grand chose sauf à lâcher un peu d'argent "gratuit" pour des études. Et connaissant le maintenant fameux "en même temps" du président, dans d'autres discours avec des interlocuteurs un peu plus vert, il ajoutera que ce sera pour compenser la fermeture de réacteurs nucléaires existants (que l'on aurait probablement put prolonger). Car il n'est pas revenu sur la volonté de baisser la part du nucléaire à 50% malgré la très forte augmentation prévisible de la demande car en parallèle on va interdire les transports et le chauffage avec les hydrocarbures pour les passer à l'électricité obligatoire. Même le chauffage au bois actuellement mis au nues sera bientôt conspué.
  2. Oui, il y a la stratégie permanente des petits pas donc les objectifs énoncés sont généralement différents des vrais objectifs à terme des écologistes. La volonté de mettre des éoliennes et des PV à la place des autres énergies est surtout une volonté de détruire la production d'énergie qui à la base du monde technique. Quand les autres énergies auront été éradiqués, les écologistes se mettront aussi à critiquer les éoliennes et les PV en fait qui ne seront pas assez bien. Le but final véritable est la fin de la technologie et le retour à un état de nature, paradis imaginaire originel, un peu comme dans Rousseau. Pareil pour les voitures. On a vu que les hybrides qui étaient encensé sont maintenant détestés. On pousse à la voiture électrique mais quand celles-ci seront la norme, tu peux être certains que leur pollution sera mise en valeur avec une volonté de les éradiquer aussi pour les remplacer par on ne sait quoi, surement des vélos. En attendant de les interdire également car ils sont en métal très très polluant sans parler de la graisse des chaines qui pollue la nappe phréatique ...
  3. Pour les Ardennes, si je me souviens bien, ce n'est pas qu'elles étaient considérés comme totalement infranchissables mais qu'on pensait que leur traversée par une force conséquente demanderait pas mal de temps, serait visible et aboutirait sur la Meuse et Sedan bien défendue et renforçable facilement. Hors à l'époque, le franchissement d'un tel obstacle n'était envisagé qu'avec un soutien d'artillerie très conséquent donc après un déploiement long de cette artillerie non organique. En 1940, avec 3 divisions blindée, malgré les bouchons, la traversée des Ardennes a pris 2 jours seulement qui n'ont même pas été mis à profit pour les bombarder ou renforcer la Meuse même si ils avaient été effectivement repérés. Et ils n'ont pas attendus l'artillerie non organique mais se sont servis d'un soutien d'aviation massif (et jamais vu auparavant) pour franchir la Meuse immédiatement prenant tout le monde de court.
  4. Ils ont commandé cet appareil très en avance pour sécuriser le projet H160 je crois. C'est aussi une manière de faire des annonces politiques de réarmement sans avoir à engager les fonds tout de suite. On a le même phénomène avec le drone Patroller (premier vol en 20009, contrat en 2014, mise en service en 2022 ?) et le drone SDAM (projet lancé en 2017 pour une mise en service en 2028 !!!)
  5. On est plus de 440 millions en Europe des 27, il ne faut pas trop l'oublier non plus ... Nous ne sommes pas de la roupie de sansonnet même face aux chinois. Ils ont bien obligés d'utiliser les données que leur donne les chinois. Ils ne font pas de recensement eux même en Chine ...
  6. En Europe, il y a une immigration importante qui compense pour le moment le déclin démographique naturel. En Chine, c'est l'inverse, il y une émigration. La reprise en main autoritaire du pays ne va pas améliorer cela. Et j'ai aussi lu que les données démographiques aussi sont parfois discutés comme peu fiables ce qui est un souci constant quand la démographie fait partie du plan quinquennal comme un simple chiffre de production ...
  7. Le sel fondu ne "refroidit" rien. C'est seulement le fluide caloporteur du circuit primaire qui peut supporter des températures plus élevés à pression usuelles que de l'eau donc améliorer ton rendement. La nature des fluides du circuit secondaire est un autre choix technique je pense. Et il faudra une source froide à un moment ou un autre car c'est une machine thermique. On ne peut transformer qu'environ els 2/3 de l'énergie thermique en électricité et il faut bien envoyer quelque part le restant.
  8. Oui, mais le but était la prise de pouvoir interne au sein du polit buro, ce qui n'a pas de prix pour les dirigeants. La direction de l'Etat chinois actuelle n'attaquera justement pas Taiwan si elle pense que cela peut diminuer son contrôle et favoriser une autre faction du pouvoir. Xi Ping est en phase de prise de contrôle total du pouvoir avec élimination progressive des autres factions. Un échec ou un semi-échec militaire sur Taiwan serait donc fortement dangereux pour ce contrôle et un succès n'apporterait rien de plus. XI n'a donc pas grand chose à gagner d'une guerre avec Taiwan. Par contre, il a tout à gagner à avoir des ennemis extérieurs lui servant d'argument pour renforcer son contrôle interne via le nationalisme. D'où cette attitude agressive mais qui je pense n'ira jamais trop loin même si des incidents sont toujours possible. Par contre, cela peut dégénérer par erreur, certains croyant bêtement à la rhétorique interne sans en comprendre les réels objectifs et déclenchant un enchainement d'évènements malencontreux. Il y aussi un risque fort au moment de la succession. Certains pourraient vouloir une guerre justement pour déstabiliser le pouvoir et rebattre les cartes. Les militaires pourraient aussi se servir de cela pour regagner leur indépendance. Un des gros risque avec la Chine est le fait que finalement on n'a peu de connaissance des luttes de pouvoir intestines. Il peut donc y avoir des réactions brutales et imprévues car on n'en comprend pas les motivations internes au sein des cercles du pouvoir.
  9. Il doit être nécessaire de programmer spécialement les CDVE je pense. On sait qu'il y a aussi des modes spécifiques pour le catapultage que le pilote n'a pas à gérer directement. En passant le tremplin l'avion change fortement d'inclinaison pour en fait lui donner un angle d'attaque important pour avoir plus de portance malgré sa basse vitesse comme lors du posé où l'avion est cabré. Si tu ne donne pas de commandes spécifiques correspondant à ce changement d'angle d'attaque, les CDVE vont réagir je ne sais pas trop comment mais je dirais qu'elle vont chercher à rétablir l'assiette horizontale tout en restant à la limite de décrochage en angle d'attaque.
  10. J'imagine que oui (et j'espère), mais les chiffres actuels ne le prouvent pas et ne peuvent pas le prouver en fait. Il suffirait d'un incident majeur (fusion du cœur) pour avoir directement une fiabilité inférieure à 10-5 par an car nous avons moins de 10 000 années de fonctionnement.
  11. En fait, 90% des victimes l'ont été par le tsunami. Un peu plus de 18 000 morts. Mais le pays est bien équipé en immeuble anti-sismique ce qui a bien fonctionné. Par contre, quand les vagues sont plus grandes que la hauteur des barrières anti-tsunami, elles ne servent presque plus à rien ...
  12. "Avec 400 centrales nucléaires on a un accident majeur tout les 25 ans" Tu veux dire un accident majeur tous les 10 000 ans de fonctionnement ? Cela sous-entend un risque de l'ordre de 10-5 par an. La conception des centrales met ce risque à 10-6 par an je crois (risque de fusion du cœur) et plus faible de ne pas pouvoir le contenir. Donc en théorie, on a déjà le niveau de sécurité dont tu parles au moins chez nous. Il faut quand même relativiser le retour d'expérience : - A Tchernobyl, le modèle de réacteur était dangereux par design et il faut bien admettre qu'ils ont fait n'importe quoi - A Fukushima, on a quand même été confronté au plus gros séisme jamais vu au Japon avec un tsunami hors norme. Il n'y a pas que la centrale qui n'a pas été à la hauteur. L'ensemble des protections côtières japonaise pourtant impressionnantes ont été submergées avec le bilan humain que l'on sait. Une meilleure organisation des secours aurait probablement put éviter la catastrophe (peut être pas pour le réacteur 1 cependant). A noter que les réacteur 5 et 6 plus récents et un peu mieux protégé n'ont pas subit de dégâts importants. En France, je n'ai pas trouvé de chiffres précis mais à grosse maille, on a au moins 56 réacteurs qui ont fonctionné pendant 40 ans soit largement plus de 2000 années de fonctionnement. Pour le monde, j'ai vu un chiffre ancien de 13 000 années cumulés mais il daterait de 10 ans.
  13. Sauf que si finalement les australiens voulaient un sous-marin sur étagère construit à l'étranger, on pouvait leur en fournir 12 pour deux fois moins chers je pense ... Je pense qu'en fait on constate un tropisme des militaires envers les américains que l'on voit moins chez nous. Ceux-ci sont beaucoup en contact avec les militaires américains qui les dominent techniquement et au niveau théorique. Je pense que dans beaucoup de pays, les dirigeants militaires finissent donc pas confondre les équipements techniques et les fonctions associés. Quand ils veulent une capacité, ils confondent cette capacité avec l'équipement militaire américain qui remplit cette fonction. En fait, ils ne veulent pas une fonction, ils sont juste jaloux des joujoux que leur ont montré les américains et veulent les mêmes pour pouvoir se donner l'impression de jouer au même niveau. Mais comme ils sont souvent plus ou moins obligé de faire un appel d'offre, ce n'est pas toujours le matériel américain qui l'emporte sur des critères objectifs. C'est la déception de l'enfant qui n'a pas la console de la marque souhaitée au pied du sapin mais celle du concurrent. Lui, il ne voulait pas juste une console, il voulait la même que ses copains qui le nargue depuis des mois avec la leur !
  14. Pour pouvoir le "quad-packer" Il faudrait surtout une version du MICA sans ses ailes longues (surtout utiles à haute altitude je crois) ou en repliables et avec des dérives repliables. Et il faudrait un système interne car actuellement, je pense que les tubes de lancement ont des embouts destructibles qui n'apprécierait peut être pas les surpressions au sein du SYLVER (pas à l'air libre comme sur le Mamba) lors des tirs successifs de plusieurs missiles adjacents. De plus, si je me souviens des images, le SYLVER ne contient pas des tubes fermés, chaque munition amenant son tube de lancement propre. Donc mettre une munition plus courte veut dire aussi livrer la munition avec un "adapteur" individuel faisant la connection entre le bas du tube de lancement et l'entrée de la fosse d'éjection des flux en bas de SYLVER (ou au dessus). Autrement dit, cela revient à mettre tes munitions dans un tube de lancement propre plus long ... Il faudrait donc fabriquer des ASTER 30 dans des tubes de lancement de 7m pour les mettre dans des SYLVER A70 ... Pareil, les MICA quad-packé devrait donc être livré par groupe de 4 dans un ensemble de la longueur du tube sans à priori possibilité de recharge du groupe. Tout cela ne serait donc pas si modulaire que cela car un ASTER 15 livré dans un tube pour SYLVER A43 ne pourra pas être utilisé dans un SYLVER A50. La, modularité ne serait donc pas en fait dans le SYLVER mais dans le tube de lancement qui est mis autour de la munition. Ce genre de développement implique au final des tirs de qualifications avec des munitions à plusieurs millions. Donc cela chiffre très vite.
  15. On a déjà parler longuement de ce sujet. Je pense que la non modularité finale des SYLVER vient de la relation entre les industriels et les militaires au moins en France. On en parle souvent comme des projets commerciaux où les industriels développerait des produits attractifs sur fonds propres pour les vendre aux militaires. Mais cela n'est vrai que sur les plaquettes et les vidéos de démonstration. Dans les faits, tous les développements doivent être payés intégralement par le client. Donc toute modularité sera facturée en tant que fonction en plus. Le résultat est que pour des produits capable de modularité, le client ne paye que pour son besoin et le produit final n'est en fait pas modulaire. L'A70 a donc été développé pour le besoin précis de mettre des MDCN. Le client n'a pas accepté de payer plus pour un besoin qu'il n'a pas et l'industriel ne fait rien tant qu'il n'est pas payé. Tout est possible mais il y a très peu de chance de voir NG payer ce genre de développement sur fonds propres. Tout est possible mais il faut juste un client qui paye. Et vu que les appels d'offre se font aussi au moins disant, ce genre d'améliorations théoriques passe immédiatement à a trappe quand on cherche à optimiser les couts.
×
×
  • Create New...