Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Deres

Members
  • Posts

    5,584
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    9

Deres last won the day on March 14 2023

Deres had the most liked content!

Reputation

4,727 Excellent

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Pour moi, un des soucis, c'est que la philosophie actuelle des automatismes a peut être atteint sa limite. Celle-ci est que si l'automatisme est défaillant, on passe la main aux pilotes qui sauront gérés les cas degrades. Les automatismes ne sont pas fail-safe a haut niveau, leurs "trous" de sécurité étant remplis par les pilotes. Cela fonctionne bien pour faire disparaître les erreurs humaines dans les modes normaux qui étaient encore très présentes dans beaucoup d'accidents. Mais avec la baisse du nombre d'accidents, on constate que beaucoup de ceux qui restent viennent du fait que parfois les pilotes sont incapables de gérer les cas degrades. Et ce meme bien entraînes si le cas degrades est rare et difficile ou avec des problèmes multiples. Il va peut être falloir changer de philosophie avec des automatismes capable de gérer les cas degrades et de ne laisser la main aux humains moins souvent, que si cela ne fonctionne pas. Cet étape sera d'ailleurs peut être indispensable si on veut passer au pilotage a un seul pilote. Pour l'AF447, on voit clairement que quand l'avion perd les sondes pitot, il dit "pouce" et donne toute autorité brutalement aux pilotes sachant que eux aussi se servent des infos des dites sondes. Pourtant, il serait possible de reconstituer certes de façon imprécise les informations de vitesse air a partir des autres capteurs (GPS, CI, modele avion) et d'utiliser une loi degradee en tenant compte. En fait, un automatisme serait probablement bien plus capable de gérer une telle situation avec moins de capteurs qu'un être humain vu les circonstances de stress (surprise, alarmes s'eteignant et se rallumant, vol sans visibilité, mouvement brusques de l'avion, ...)
  2. Tout ceci c'est bien gentil, mais la triste réalité c'est que l'on va surtout se retrouver avec 8 grandes ZAD a travers le pays. Une par EPR plus une a la Hague et une a CIGEO. Si vous croyez que les écologistes vont se laisser faire via les canaux officiels, vous etes bien innocents. le combat d’arrière garde va être épique, quotidiens et généralisés. Et pas toujours fait au grand jour. Et les germaniques feront aussi une guerilla permanente sur le sujet. Et le grand souci, c'est que cela vient après avoir mené une politique rigoureusement inverse pendant le quinquennat precedent (bradage d'Alstom Energie a GE, fermeture de Fessenheim, objectif de 50% de nucléaire plus baisse de consommation equivalent sans le dire explicitement a fermer a terme la moitie des centrales, bradage de l'electricite nucléaire aux concurrents, subvention du nucléaire vers le renouvelables, ... ). Donc rien ne prouve que tout cela ne sera pas dilue dans les prochaines années, surtout avec la pratique permanente du "en meme temps". Avec l'impossible tenue des deficits pour 2030, il faudra bien trouver de l'argent quelque part et repousser en permanence ces chantiers sachant que cela fait au passage plaisir aux écologistes et aux allemands sera donc toujours très tentant.
  3. C'est exactement cet esprit qui fait que la guerre ne peut pas se terminer en ce moment. On dit explicitement que si il y a un cessez-le-feu, ce sera juste l'occasion de refaire aux russes le coup des accords de Minsk, c'est a dire de gagner du temps pour armer aux maximum les ukrainiens pour pouvoir imposer nos vues aux russes plus tard par la force si necessaire. Donc autant pour eux se battre tant qu'ils ont un ascendant plutôt que remettre a plus tard. CQFD De la meme façon, nos dirigeants sont assez clair sur le fait que si il y a un cessez-le-feu, on en profitera très probablement pour faire entrer l'Ukraine officiellement dans l'OTAN aussi sec, autrement dit pour augmenter encore les risques et les enjeux avec un equivalent d'un tapis au poker. On parle tout le temps de négociation, mais dans les faits, on n'offre rien. Une négociation ou on n'offre rien et on demande tout, ce n'est pas une négociation, c'est une demande de reddition sans conditions ... Les allemands ont eu besoin d’avoir des tanks russes a Berlin et les japonais de se faire raser deux villes pour accepter cela. je ne vois pas pourquoi les russes seraient différents.
  4. Le poids est reparti sur plus de surface mais est toujours applique sur le sol. Et les jupes sont vulnérables aux mines anti-personnel qui font des trous dedans.
  5. Je me suis toujours demande si on ne pouvait pas mieux concevoir les avions pour anticiper les operations lourdes d'extension de durée de vie. Changer complètement les ailes est possible en tout cas. Le principale souci est probablement les cadres principaux du fuselage car tout est construit autour un peu comme le caisson central des avions de ligne. Une conception avec le fuselage en trois parties avec des ferrures détachables entre ces parties comme avec les ailes doit être envisageable. En fait, ce serait meme peut être optimal car au lieu d'avoir a concevoir un avion assez solide donc plus lourd pour tenir toute sa vie, on pourrait avoir une structure plus légère (plus performante, moins cher, plus faible consommation) sachant que les elements critiques seraient change a mi-vie. Et ce serait aussi optimise si on se dit qu'en cas de conflit il y aurait des pertes inévitables donc que les ajouts de matières pour une durée de vie complete était donc inutiles.
  6. L'infanterie dans une position fortifiée ou lors d'un assaut, ce n'est pas comme si personne n’était au courant de sa presence. Pareil pour les véhicules blindes avec leurs moteurs de plusieurs centaines de chevaux et leurs chenilles. Et on en déjà en fait contre les IED. Et les brouilleurs, il y a un interrupteur. Tu peux aussi utiliser des antennes plus directionnelles. Si tu irradie dans un cone d'un peu plus de 90 deg, tu peux viser vers le haut ou dans la direction de l'ennemi uniquement. Les "fusils" brouilleurs, ne sont que de simples brouilleurs avec une antenne Yagi de type antenne TV caches dans une gaine plastique plus classe, assez directionnelle et concentrant donc la puissance vers la cible. Le souci, c'est plus comme d’habitude pour l'infanterie, la consommation et le rechargement des batteries.
  7. J'ai surtout l'impression qu'ils visaient la ravine mais que le tir a été trop court. De la meme façon, le premier tir de UR-77 semble aller trop a gauche, car ce n'est pas la qu'ils attaquent par la suite. Je ne suis pas certain que ce dispositif soit très precis quand utilise a distance maximum. Ils tirent peut être aussi un peu au juge.
  8. On voit souvent dans les videos que les drones d'appui restent clairement en arriere de la FLOT regardant le sol a 45 deg. C'est probablement aussi en partie pour éviter le brouillage en restant pres de controleurs et loin des eventuels brouilleurs.
  9. Attaque violente ukrainienne vers Bakhmut. On voit clairement le canal a droite de la videos donc c’était probablement une des positions russes a l'ouest du canal qui ont été annonces perdus ces derniers jours. Deux tirs de UR-77, un sur la tranchée cible, un dans le champs un peu n'importe ou (deminage ? mais les ICV ne passent pas la). Puis charge de 3 ICV mitraillant en permanence et larguant leurs troupes a environ 100 m de la position ennemi. Ceux-ci se retirent après. Assaut de la position a la grenade. Les troupes russes dans des positions latérales semblent rompre le combat.
  10. AMHA, ce serait bien que les satellites militaires optiques et IR embarquent aussi une charge de renseignement EM com/radra pour les rendre polyvalents. Et au lieu d'avoir une série de satellites EM indépendants, on étendrait la taille de la série des satellites de reconnaissance modulaire. cela ferait des economies de développements, d'effets de série et sur les systèmes de contrôle. Et cela fonctionnerait encore mieux sachant que nous vendons des satellites de reconnaissance a d'autres pays avec mise en commun avec les nôtres.
  11. Contre les drones, il faudra surement des brouilleurs portables pour l’infanterie légère démontée. Par exemple le STORM-H de Thales initialement developpe pour les IED, il faudra surement quelques développement pour étendre ses fréquences de brouillage. Et pareil pour les véhicules avec des brouilleurs actuellement dédies aux IED devant être etendues aux communications de drones. On a déjà le brouilleur BARAGE (Thales ECLIPSE dans son offre). Faudra peut être aussi généraliser les chaussures pneumatiques raquettes pour les troupes d'assaut mais je pense que cela ne sera pas très populaire ... http://www.codetel.fr/fr/deminage/30-chaussures-pneumatiques.html
  12. Les russes auraient abandonnes Rivnopil qui faisait saillant. Il y a une photo ukrainienne dans le village semblerait-il. Il est probable que les ukrainiens ait fini par prendre ou trop menacer l'unique route de ravitaillement. C'est un gros progrès pour eux car c'est le plateau de l'autre cote de la vallée donc cela va peut être aider a débloquer leur avancée au centre dans la dite vallée. Les russes ont par contre eu le temps de creuser d'autres lignes de defenses plus au sud. Dans Rybar, cela dit explicitement que les ukrainiens ont deployes leur S300 assez prés de Kherson et que les Lancet n’arrivent pas a les détruire comme précédemment car ils sont détruits quand ils perdent la liaison a cause du brouillage. Et a cause de ces S300, les bombardements des avions ne sont pas assez precis pour frapper les cotes du pont ou se cache les ukrainiens.. Apres, cela parle de 50 ukrainiens seulement dans cette zone.
  13. Attention, sujet dangereux mon ami ! Je me suis personnellement fait défonce bien profond a tir nourri ici meme a plusieurs reprises pour avoir chercher a relativiser Oryx.
  14. Faut relativiser les conclusions sur la qualité de l’infanterie des deux camps a partir de ce genre de videos. Il y a aussi pleins de videos montrant la "supériorité" des russes au contact. La triste réalité est que la plupart de ces "assauts victorieux" sont fait par des unites spécialises plus expérimentes sur des unites defensives qui le sont moins. De plus, les défenseurs sont souvent juste les survivants des défenseurs après un pilonnage par artillerie, les chars et les canons rapides. Donc bien souvent, les deux tiers des défenseurs sont déjà morts inclus les sous-officiers et l’attaque est plus un nettoyage des survivants de la position. C'est aussi le cas quand c'est une contre-attaque avant que les quelques attaquants restants ait eu le temps de s'installer correctement. Finalement, l'utilisation de drones en contact avec les assaillants donnent un avantage maximale (pointage pour tir indirect des grenades, comptage des défenseurs, ...) et empêche par largage de grenade et soutien mortier ceux-ci de se concentrer et de reagir. Et comme d'habitude, personnes ne diffuse ses echecs, juste ses victoires.
×
×
  • Create New...