Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Deres

Members
  • Posts

    5,325
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    9

Deres last won the day on March 14

Deres had the most liked content!

Reputation

4,325 Excellent

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Il est plus que probable que le MAWS aura des equipements communs avec le H160 Guepard. Donc tres probablement une version antenne agrandie du Air Master C de Thales. Il pourrait tres bien en avoir deux en oblique dans le nez et un dirige vers l'arriere. Il aurait ainsi une couverture de 360 degrees. Et pas besoin de beaucoup modifier le fuselage au moins a l'avant meme si a l'arriere il faudrait surement une protuberance si on veut pas trop incline l'antenne vers le bas. https://www.navalnews.com/event-news/euronaval-2020/2020/10/euronaval-thales-launches-new-ultra-compact-radar-for-hil-guepard-helicopter/ La communaute maximale avec la version civile est quand meme un facteur d'economie important afin d'eviter de couteuses etudes aerodynamiques et structurelles incluant des essais en vol du domaine complet et d'avoir un prototype dedie a des essais structuraux.
  2. A l'echelle de la profondeur des oceans, un SNA se balade proche de la surface. Et sa fonction militaire etant lie a sa propre zone d'action (anti surface ou anti autres sous-marins), ses propres sonars y sont dedies. Les sous-marins sauf spécialises n'auront donc pas de sonar puissant dirige vers le bas. Et pour un sonar a action verticale, la problematique de la couche refletant les ondes sonores n'existe pas. Donc un navire oceanographique avec un sonar specialise sera bien plus efficace qu'un sous marin militaire pour ce genre d'activites.
  3. Je doute fortement d'une attaque aussi massive tout le long du Dniepr. Les besoins en ravitaillement partout a travers le fleuve seraient titanesques sans parler du besoin en navire. Par contre, il me semble qu'une attaque de diversion sur la peninsule a l'ouest, avec un ravitaillement a l'abri des tirs d'artillerie russe couplee a une destruction des ponts sur le canal en eau de la Crimee serait raisonnable. Si ils attaquent vers Melitopol, il y aura necessairement une attaque de diversion quelque part.
  4. D’après ce que j'a compris, la production d’énergie est une industrie tres capitalistique. Le resultat est que le facteur determinant dans le prix de l'energie obtenu est le taux d'interet des emprunts permettant l'investissement. C'est tout l'enjeu des debats avec les allemands sur l'acceptation du nucleaire dans les energies "vertes". En effet, derriere tout cela se cache une subvention avec des taux d'interet préférentiels et des subventions de meme type sur le capital via des taxes supprimees et autres. Autrement dit, en manipulant les taux d'interet des emprunts de maniere politique, on peut artificiellement determiner le cout des differentes energies. Et ensuite pretendre que le "poulain" que l'on a favorise est le meilleur de façon "impartial" car il est moins cher ...
  5. On voit bien dans les videos de largage de grenade que la precision est suffisante pour larguer dans la tranchee devant l'entree des abris avec protection verticale. Cela veut dire qu'il faut en theorie ajouter un coude dans ces abris ou au moins une paroi au sol dans la tranchee.
  6. La cogeneratiom nucleaire est quand meme une source d'energie fabuleuse et qui serait disponible en France avec relativement peu d'investissement. Il y a deja des centrales nucleaires a moins de 100 km des grandes metropoles et celles-ci ont toutes des reseaux de chaleur deja existants. Et cela se ferait bien plus rapidement que la construction de nouveaux EPR.
  7. D'apres le schema, cet etage en plus par rapport a Apollo ne semble faire que le freinage initiale. Il y a quand meme besoin d'un moteur de descente sur le module qui atterrit. Cela optimise donc probablement la masse mais au detriment de la simplicite. En tout cas, on voit bien que l'etage de remonte et le module de commande ont quatre moteurs au lieu d'un seul sur Apollo.
  8. Un des facteurs qui pourrait intervenir est que la future offensive ukrainienne pourrait s'appuyer sur l'utilisation de nouvelles armes a plus longue portee pour paralyser les arrieres russes. Une attaque sur Melitopol pourrait tres bien correspondre aux premieres utilisation de nouvelles munitions MLRS avec plus de 100 km de portee des americains et aux Storm Shadow qu'aurait livre les britanniques. Les ukrainiens pourrait alors couper les ponts sur la riviere nord-sud a l'ouest de Melitopol ainsi que les liaisons avec la Crimee. Cela ferait alors un grand perimetre coupe de tout ravitaillement. Il est alors aussi possible d'imaginer des harcelements le long du Dniepr et sur la peninsule en face de Kherson, surtout en coupant les ponts au dessus du canal qui alimente la Crimee en eau.
  9. Je ne sais pas mais il est fort probable que les recentes annonces triomphantes de nouvelles mobilisation russe (triomphante car interprete comme une preuve de l'affirmation repetee de l'extermination totale de l'infanterie russe par vague humaine) sont peut etre juste lie a cette conscription annuelle.
  10. C'est certain que la doctrine d'utilisation en securite des helicopteres et des Su-25 faisant des tirs ballistiques depuis l'arriere du front pour ne pas se faire tirer dessus au MANPADS ne se marie pas bien avec un front mouvant ou peu defini.
  11. Si on passait a 4600 reacteur tu pourrais probablement appliquer la logique de modularite et de serie des SMR sur des reacteurs de taille conventionelle de facon a faire diminuer drastiquement le prix.
  12. Surtout, il y a une grande lagune au sud de Melitopol avec juste deux routes en tout au sud de la ville. Donc la bande cotiere ne fait a cet endroit que 75 km de profondeur effective. Une avancee de quelques dizaines de kilometre mettrait toute la zone a portee de HIMARS y compris les ponts peu nombreux sur la Molotchna permettant de couper la logistique terrestre vers la Crimee.
  13. Les gens annoncent toujours que les innovations vont remplacer les solutions existantes. En realite, elles ne les remplacent souvent que partiellement, les solutions precedentes continuant a exister en paralelle. Ce ne sont souvent pas des outils a la place mais des outils en plus. Cela vient aussi du fait que pour persuader les investisseurs de donner de l'argent pour partir de zero, il faut faire miroiter le marche le plus gros possible assurant le meilleur retour sur investissement ... Si tu annonces derechef que tu ne prendra que 10% d'un marche au lieu de 100% on te donnera 10 fois moins d'argent ...
  14. Ce que j'ai constate c'est quand meme que dans le secteur de Kherson, ou les russes les attendait, les forces ukrainiennes n'ont pas vraiment reussi a percer. Leur offensive n'a fonctionne que quand les ponts ont ete coupes sur le Dniepr donc que les ukrainiens ont ete obliges de renoncer a le franchir et que cela a force les russes a renoncer a leur tete de pont donc a une future progression vers Odessa. Je ne suis pas certain qu'il y ait encore actuellement sur le front de telle position russe aussi faible qu'a l'epoque. D'une maniere generale, personne ne contestait le fait que conserver la tete de pont de Kherson était un choix risque pour les russes surtout avec l'arrivee annoncee des HIMARS.
  15. On a vu passer un rapport qui montrait que c'etait probablement un effet twitter/youtube. Ce n'est pas parce que nous ne voyons rien que les forces aeriennes russes ne font pas de dizaines de sortie par jour depuis un an. Par exemple, lors de l'offensive echouee sur Vuledar, il semblerait qu'il y ait eu un gros appui aerien y compris a la bombe, pourtant il n'y a eu aucune video. On a un peu le meme effet avec les salve de roquette et de TOS. Comme ce sont des armes de zones qui n'ont pas besoin de correction de tir donc d'avoir un drone filmant les impacts, on a beaucoup moins de videos de ces armes que pour les tirs de canon.
×
×
  • Create New...