Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Deres

Members
  • Posts

    4,335
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    5

Everything posted by Deres

  1. Oui, si il faut faire une croix sur les acquis du Rafale pour faire le NGF, je ne suis pas certain que nous faisions des économies à terme ... Oui, mais il y a INDRA aussi. Et rien ne dit que Airbus Espagne ne soit quand même pas intéressé même si Airbus Allemagne fait un boudin car ils veulent les commandes de vol. Si on ajoute une coopération indienne pour le moteur, cela peut tenir debout. On peut aussi imaginer que ce serait une occasion en or pour nos clients émiratis et qataris qui veulent faire des développements industriels chez eux pour se diversifier.
  2. Mon hypothèse personnel est surtout que maintenant que les américains fournissent du feu à longue portée avec interdiction de s'en servir vers la Russie, les ukrainiens sont en train de retrouver (avec surprise) leur stock d'arme longue portée et peuvent s'en servir où ils veulent. Plus besoin d'envoyer leurs Toscha-U en Ukraine vers les cibles prioritaires des QG et dépôts russes, autant les envoyer en Russie sur des cibles secondaires. Si c'est le cas, les américains sont un peu cocu sur ce coup là. D'où l'importance des saillants car au sein de ceux-ci, il n'est plus possible de reculer l'artillerie non portée de 15 à 25 km en arrière pour faire feu sur la ligne de front relativement à l'abri. Au niveau du saillant du Donbass, les russes pouvaient utiliser leur artillerie tractée et courte portée en toute liberté alors que les ukrainiens en était privés. Il faut d'ailleurs s'attendre à une pause opérationnelle des russes le temps qu'ils avancent leurs bases de feu vers la ligne Siversk/Bakmut avec les dépôts logistiques associés. Le front vient de se déplacer d'une vingtaine de kilomètre quand même.
  3. Cela montre surtout que tout le monde veut profiter de la promo actuelle "un Mig29 de 40 ans échangé contre un F16 neuf". Papy Biden annonce toute les semaines un plan de soutien à l'Ukraine de plusieurs milliards, il faut être idiot pour ne pas vouloir en récupérer quelque chose
  4. Mossoul a été rasé par l'artillerie et l'aviation pour être libéré maison par maison. Franchement, les russes ont l'air de petit joueur à coté. En Irak, les immeubles en béton sont souvent écroulés sur eux-même, pas juste frappé par des obus.
  5. Le souci c'est que pour le moment, ce sont des attaques relativement frontales au nord et au sud. Cela peut mener à des gains tactiques, mais on ne voit pas comment cela mènera à la perte de Kherson par les russes sauf par un très lent grignotage très couteux. Les tentatives de couper la tête de pont russe en son milieu n'ont apparemment rien donné du tout. J'ai un peu l'impression qu'en lâchant du terrain au sud et au nord de la poche, les ukrainiens se sont peut être fait attiré dans ces zones de combat où leurs gains sont finalement de peu d'intérêt car cela ne peut pas mener à un effet opérationnel majeur. Ils ont l'air d'avoir renoncé aux attaques centrales où la résistance russe était plus importante.
  6. Sans vouloir relancer ce débat, il faut bien voir que dans le cadre d'un produit militaire, utiliser des composants étrangers ou sous licence n'est pas neutre du tout comme on l'a vu lors du soutien à l'Ukraine. Il faut des autorisations des autres pays pour donner ou vendre le matériel à l'étranger. Et si le pays producteur des dits composant à lui même un produit concurrent, il y a de fort risque d'être désantavagé à l'exportation. C'est moins le cas pour un produit civil par contre, même si l'embargo actuel américain contre la Chine joue aussi. Il faut quand même voir que les italiens n'ont de toute façon pas de producteurs de turbines d'hélicoptère ni d'avionique d'hélicoptère. Le tropisme américain est donc aussi logique car les fournisseurs européens concurrents sont justement très impliqués avec Eurocopter. Les italiens ont bâtit leur modèle en faisant au mieux avec ce qu'ils avaient à disposition, mais je réagissais surtout à l'affirmation fausse sous-entendant que l'appareil était 100% européen alors que probablement 50% de sa valeur est américaine.
  7. Turbines General Electric, avionique Collins, Boule FLIR Teledyne, roquettes 70 mm General Dynamics, ... Vive l'Europe !!!
  8. Cela va prendre quand même pas mal de temps pour Slaviansk quand même car il faudra un encerclement ou du moins créer d'abord un saillant je pense pour affaiblir fortement la défense avant de faire tomber la ville. Donc en toute logique, les ukrainiens vont se replier sur une ligne Siversk/Bakmut ce qui va faire que Siversk sera en saillant. Les russes vont donc probablement débordés cette ville par le sud pour accéder aux zones peu urbanisés derrière, ce qui devrait la faire tomber. Slaviansk sera alors dans un saillant sur 3 cotés si de l'autre coté les russes arrivent à progresser jusqu'à la rivière entre Barvinkove et Slaviansk. Et après la chute de Salviansk, il resterait Kramatorsk, qu'il faudrait aussi d'abord mettre dans un saillant ce qui est encore plus compliqué sauf percée un peu plus loin. Même en estimant sur une accélération du tempo des opérations suite à une usure des ukrainiens, cela prendrait donc pas mal de temps.
  9. https://www.liberation.fr/international/europe/en-direct-guerre-en-ukraine-retrouvez-les-dernieres-actualites-sur-linvasion-russe-20220629_VELR2Q47D5A47OQWGQP2L6DCB4/ "La Suède et la Finlande doivent extrader 33 personnes vers la Turquie pour rentrer dans l’Otan" "Les noms des 33 personnes réclamées n’ont pas été révélés. «Pas besoin de renvoyer un fichier», a estimé le ministre, laissant entendre que les deux capitales les connaissaient." Je suppose que l'excuse c'est qu'il n'y a plus la peine de mort en Turquie donc ils ne risquent rien ... même si Erdogan a publiquement dit qu'il voulait la rétablir mais seulement pour les putschistes et les terroristes, c'est à dire exactement le cas de toutes les personnes extradés ... On devrait accueillir plus de gens en France, cela peut servir de petite monnaie lors des négociations internationales !
  10. De toute façon, le PARS-3 LR doit avoir une technologie complètement dépassée. Comme il a été développé il y a 20 ans, il est illusoire de croire qu'il a un capteur infra-rouge faisant de l'imagerie et la moindre reconnaissance de forme de la cible. Et j'ose à peine imaginer le traitement des obsolescences pour en commander d'autres, les composants utilisés ne devant plus être produit depuis bien longtemps ... Il faudrait donc de toute façon refaire complétement toute l'électronique et le capteur principal. Donc autant le faire avec le maximum de communalité avec un missile produit en plus grande quantité, ce qui est la logique de l'Akareon LP. Au passage, je pense que l'idée des capteurs au dessus, c'est pour pouvoir reprendre la tête du MP avec le minimum de modifications au lieu de concevoir une nouvelle tête avec les capteurs en plus.
  11. La mauvaise foi incarnée. Cet avion a dès le début été surnommé le "Frankenplane" tant c'était un assemblage sur le papier de bouts disparates, pas un avion existant.
  12. On a déjà des acteurs dans a peu près tout les domaines du spatial, voir plusieurs en fait. On a donc pas intérêt du tout à dynamiter le secteur en lâchant des milliards pour détruire un capital existant déjà chez nous. C'est exactement ce que veulent faire les allemands avec du pognon européen pour éjecter nos champions.
  13. C'est un peu plus compliqué que cela. Tout d'abord, la dispersion n'est pas circulaire en réalité car l'erreur en distance vient en grande partie de la variation de masse de la poudre. L'erreur en distance est donc plus grande qu'en latérale usuellement. D'où aussi l'intérêt d'un tir en flanquement sur un saillant car ta dispersion couvre alors mieux une position défensive allongée que de face. Ensuite, si tu as un observateur et que tu fais des coup de préparation avec correction, une bonne partie de la dispersion est reproductible, donc la précision sera bien meilleure quand tu lanceras la salve avec tout tes tubes. Mais tu ne peux le faire que si tu as tout ton temps et que tu ne risques pas un tir de contre-batterie ... Et contre des cibles à découvert, cela leur laisse le temps de justement se mettre à couvert donc c'est plutôt contre des cibles statiques. Au contraire, c'est très favorable car il est possible de "faire porter le chapeau" de la crise à Poutine. Biden répète 10 fois par discours "l'inflation de Poutine" pour se dédouaner ce qui est assez croustillant quand on se rappelle la dénonciation de Trump ânonnant "le virus du parti communiste chinois".
  14. Oui, mais il y a quand même pas mal de fibres végétales et animales utilisées exclusivement avant l'invention des fibres synthétiques et qui continuent à être utiliser assez massivement. les solutions existent donc de ce côté là je pense même si cela implique une massifications de certaines cultures.
  15. Je ne vois pas pourquoi la situation serait différente après un arrêt des combats en 2022 par une défaite ukrainienne qu'elle ne l'a été après leur défaite de 2015 ... Bien au contraire car nous sommes allez à fond dans le soutien inconditionnel aux ukrainiens, donc ils n'auront à nouveau aucun intérêt à accepter leurs pertes, mais tout intérêt à préparer à terme un "round" supplémentaire pour se "refaire" un peu plus tard. C'est la caractéristique même des guerres de proxy qui n'ont pas de fin car les véritables décideurs ne sont pas les pays directement impliqués mais les pays donnant leur soutien depuis l'extérieur du conflit. Ces conflits ont tendance à se figer uniquement quand les deux "parrains" ne veulent pas remettre au pot sur son filleul. Si on tient toute nos promesses (OTAN, UE, matériel militaire, ...) aux ukrainiens, un autre conflit dans quelques années sera de toute façon inévitable quelque soit l'issue de celui-ci.
  16. D'autant plus que l'on parle toujours de l'utilisation énergétique des ressources fossiles carbonés, mais c'est loin d'être leur seul utilisation : - fabrication de l'acier et de la fonte pour le charbon - fabrication des engrais. Recherche-t-on aussi activement des alternatives que pour l'énergie ? C'est pourtant aussi crucial voir plus ... - fabrication des plastiques et caoutchouc. Je n'ai pas entendu parler de la réactivation massive de la culture de l'hévéa par exemple ...
  17. On peut aussi envisager une version courte du MDCN tenant dans un SYLVER A50 avec une portée raccourcie et apte à l'anti-navire avec son capteur infra-rouge. Les roquettes des MLRS font dans les 4 m de long. Cela me semble quand même un peu court pour un MDCN raccourci (6.5 m normalement). Et c'est aussi trop court pour un Exocet qui fait plutôt 4.70 m. Si on voulait des lanceurs modulaires, il faudrait prévoir la possibilité de projectiles plus long que les 227mm x 4m actuelles. Et surtout abandonner les pack de 6 pour adopter des packs de 4 plus adaptés à contenir un missile unique. Donc un pack 533 mm x 6.5 m aurait une certain logique. Noter que cela correspond bien par 4 à la taille d'un conteneur mais malheureusement, c'est trop long pour celui de 20 pieds (2,438 x 2,591 x 6,058) et le 40 pieds semble pas mal overkill.
  18. Les russes auraient donc perdus entre 50% et 75% des forces qu'ils ont engagés !!!!!!!! Donc soit les russes sont des sur-hommes à la volonté inflexible pour continuer les offensives dans ces conditions, soit ce genre d'affirmation ne peut être correct. Franchement, on a vu que 90% des pertes viennent de l'artillerie, même lors des actions offensives. Et derrière, on nous dit que les russes tirent 10 fois plus d'obus que les ukrainiens. Mais cela ne gêne personne de continuer à affirmer que le niveau des pertes russes est le même que celui des pertes ukrainiennes voir supérieur ? Cela sous-entendrait que l'artillerie ukrainienne est dix fois plus efficace que l'artillerie russe, ce que personne n'a jamais dit bien au contraire. J'ai bien peur que nous bercions encore d'illusions en nous vautrant dans notre propre propagande.
  19. Le PARS-3 LR, c'est difficile de trouver la moindre information concrète dessus. Mais quand on traduit le wikipedia en allemand, on obtient : En juin 2006, la Cour des comptes fédérale s'est plainte du coût élevé de l'achat des fusées. Développement compris, un seul coup coûterait environ 1,3 million d'euros. 680 fusées ont été commandées le 30 juin 2006 pour 418,8 millions d'euros. Le besoin de ces missiles a été enregistré en Allemagne en 1982. Selon un autre rapport du Federal Audit Office de 2019, les premiers missiles guidés de la production en série n'ont été livrés que fin 2015. Le test opérationnel n'a eu lieu qu'en 2018, alors que plus de la moitié des missiles commandés avaient déjà été livrés. À la demande de l'armée, le test a eu lieu au White Sands Missile Range au Nouveau-Mexique en raison des températures élevées qui y régnaient.effectué. Des lacunes importantes dans le PARS 3 LR ont été révélées. De nombreux missiles "ont perdu leur cible assignée après avoir été lancés et ont choisi une nouvelle cible", ce qui mettrait en danger leurs propres troupes et celles de leurs alliés ainsi que les civils en cas d'urgence. Dans l'ensemble, seuls 16 % des missiles testés au Nouveau-Mexique ont atteint leur cible. Le PARS 3 LR n'aurait satisfait aux exigences que dans l'un des douze scénarios opérationnels. Le Federal Audit Office a donc recommandé de mettre au rebut les fusées flambant neuves. Cela signifie que l' hélicoptère de combat Tigre d'Eurocopter ne sera opérationnel que dans une mesure limitée dans un avenir prévisible, puisque le missile guidé HOT précédemment utilisé ne sera disponible que jusqu'en 2027. [6] Cela donne vraiment envie d'acheter un missile aussi moderne développé il y a presque 20 ans maintenant ... Donc si je comprends bien, les tigres allemands n'ont ni canon ni missiles ! J'espère que les roquettes marchent bien ...
  20. Le SPIKE est un produit sous licence israélienne, pas un produit national. On a vu les conséquences en cas de besoin et que cela exclut quasiment l'export.. C'était le sens du "leur" car ce n'est pas le leur en fait. La solution Tigre + Apache serait clairement une solution politique batarde permettant de faire plaisir à tous les industriels allemands mais se payant au prix fort ...
  21. En y réfléchissant, je trouve qu'il y a beaucoup de parallèle entre la 3eme guerre punique et la situation actuelle ... Avec des néo-conservateurs américains ayant eu un discours récurrent sur la Russie héritière de l'union Soviétique digne du "Carthago Delenda Est" de Caton l'ancien. Et un soutien à l'Ukraine ressemblant à l'alliance des romains avec Massinissa sur les anciennes terres de Carthage finissant en conflit entre Carthage et les numides poussant à l'intervention finale des romains. J'espère en tout cas que cela ne finira pas par un siège de 3 ans de Moscou avec salage nucléaire du sol ...
  22. Deres

    Le F-35

    Le rapport est public. On avait donnée le lien. Je donne donc ma lecture de celui ci (avec une vision plus ingénieur que pilote) pas celle d'ATE. De toute manière cela ne change rien. Si ce type de casque crée un nouveau cas de défaillance où le pilote peut "merder", cela veut dire que c'est un problème de design du casque, pas un problème de pilote. Par exemple, si tu mets un gros bouton rouge d'auto-destruction au milieu du tableau de bord et que ton pilote appuie dessus par erreur avec son coude, ce serait un peu facile de dire que c'est le pilote qui est nul. La sécurité aéronautique c'est aussi tenir compte du fait que les humains sont faillibles.
  23. Cela évolue. Après les ordres impératifs dictant aux autres vermisseaux de citer leurs sources, maintenant tu t'arroges le droit d'autoriser ou non certaines sources. Les rumeurs disent que les ukrainiens ont à la fois un problème de munitions mais aussi de nombre de tubes spécialement à cause de l'attrition venant de l'artillerie russe. Si il est certain que les renforts occidentaux vont soulager les ukrainiens, surtout côté munitions, il faut voir si ce n'est pas trop peu ou pas assez vite. En particulier, beaucoup de ces tubes ne portent pas plus loin que ceux qu'ils vont remplacer. Ils risquent donc de subir aussi une forte attrition sachant qu'ils sont assez peu nombreux et que les ukrainiens risquent de les lancer sur le front au compte-goutte au fur et à mesure de leur arrivée. A voir si les quelques batteries ayant plus de portée obligeront les russes à reculer leur propre artillerie du front, ce qui soulagerait les batteries ukrainiennes en ayant moins. Le peu d'info que nous avons eu semblait montré que les ukrainiens ne déployait pas l'artillerie plus longue portée plus en arrière du front à l'abri mais aussi à environ 10 km du front, donc pour bombarder plus profond chez l'ennemi. Les explosions de dépôt de munitions russes vont peut être aussi avoir un effet à terme.
×
×
  • Create New...