Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Deres

Members
  • Posts

    5,042
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    8

Everything posted by Deres

  1. https://www.forcesoperations.com/amp/spacido-est-sur-bonne-trajectoire/ "Selon Nexter, Spacido augmente la précision des tirs par un facteur 5, ce qui se traduit par exemple par une dispersion limitée à 70m pour un tir à 30 kilomètres. "
  2. Deres

    Le F-35

    Je pense que l'argument de la portée est lié à l'argument de la supériorité du F35 via sa furtivité. Pour que cette furtivité fonctionne au mieux, tu ne peux ni être dépendant de bidons la réduisant, ni d'avion ravitailleurs non furtifs. Je suis bien d'accord que l'argument me semble assez spécieux.
  3. Le Rafale M a un système de repliement nécessitant un minimum de pièces, fail-safe par nature, avec un processus simplifié et facile à maintenir. Il est donc meilleur de tout point de vue que celui du F18 ...
  4. Dans les faits, je crois que la CEP n'est pas un cercle mais une ellipse allongée, ce qui signifie que l'erreur en distance est plus grande que l'erreur latérale. D'autant plus que cette erreur en distance vient en partie du projectile et de sa charge donc n'est pas corrigeable d'un coup sur l'autre comme les erreurs venant du canon et de la météo. D'où l'intérêt d'un SPACIDO qui diminue l'erreur en distance drastiquement. Cela veut aussi dire que l'orientation des tirs à de l'importance. Un tir en défilement sur une tranchée ou une route sera bien plus précis qu'un tir perpendiculaire.
  5. Le souci est surtout que les allemands défendent à outrance leurs intérêts même de manière contre productive à l'encontre des français mais ne les défendent pas du tout vis-à-vis des américains (achats sur étagères avec pas ou peu de contreparties) et des israéliens (production avec licences).
  6. Donc les chinois font en Antarctique exactement ce qu'il font en mer de chine du Sud ... C'est juste qu'il n'y a pas besoin d'amener des millions de m3 de sable. Au moins, on peut constater qu'ils sont constants dans leurs actions ! De toute évidence, les accords internationaux ne sont vus par le PCC que comme des moyens de gruger un maximum leurs partenaires.
  7. En France, le besoin d'exporter est juste le résultat de la volonté d'avoir une défense suffisamment indépendante pas un objectif en soi. Pendant longtemps, la France a eu des arsenaux pour son armement car la demande intérieure était largement suffisante pour justifier le volume d'une industrie indépendante. Ce n'est plus le cas aujourd'hui d'où le besoin d'avoir un marché export ou des coopérations donnant les volumes suffisant pour amortir les investissements.
  8. On voit clairement dans els vidéos disponibles que les drones kamikazes sont utilisés comme la partie killer de duo hunter-killer donc avec un autre drone faisant la reconnaissance et volant plus haut. Donc ceux-ci semblent quand même avoir une certaine survivabilité. Le RETEX semble être que la notion de drone kamikaze indépendant ne semble pas bien fonctionner mais que cela fonctionne bien sous la forme de missile antichar longue portée avec acquisition de cible déportée. Au passage, le RETEX du Lancet semble aussi que les drones kamikaze doivent aussi être optimisé aérodynamiquement pour leur correction finale, doivent avoir un système automatique de correction finale car la télécommande semble avoir trop de lag et qu'il faut un système pour suivre els cibles mobiles automatiquement.
  9. Ce qui se dit récemment, c'est qu'en Ukraine en ce moment, c'est difficile de sortir des routes goudronnées sans s'embourber et que les véhicules sont visibles même en forêt à cause de l'absence de feuillage. Donc une fois un tir détecté, en suivant les routes depuis la zone, avec un peu de chance, il est possible de retrouver l'artillerie mobile ou de trouver des hangars où elle est probablement planquée. L'efficacité de la méthode "shoot&scoot" est donc peut être aussi fortement dépendante des conditions météos et du couvert disponible. C'est pour cela que la Patroller a un radar MTI je crois. Le radar donne une vue large alors que l'optique un vues serrée.
  10. En tout cas, les politiques de la génération de Macron croient qu'ils peuvent diriger le monde économique de façon discrète via leurs interventions de type "taxes pigouviennes". Dans les faits c'est un autoritarisme économique totalitaire qui ne dit pas son nom. Le marché est censé être libre de trouver la meilleure solution aux différents problèmes via les tâtonnements et les décisions individuelles des agents économiques mais en réalité, les "sachants" ont déjà déterminé en comité restreint le tirage que fera la "main invisible du marché". Ce n'est pas pour rien que les politiques font des plans avec des dates de fin des voitures à carburants, des taux fixes d'énergie nucléaires, etc. La réalité est que derrière les apparences de libertés économiques, c'est le retour massif de la planification économique décidé par les politiques dont on connait historiquement très bien les travers. Il n'est pas très étonnant que cela mène à des pénuries et des crises. Mêmes causes, mêmes effets. Une bonne partie de ces soucis sont encore cachés par le commerce international car quand est secteur est ravagé chez nous, on peut toujours acheter les biens à l'étranger.
  11. C'est là où se situe l'arnaque justement de faire des moyennes pour une énergie intermittente. L'éolien, quand le vent souffle est le système idéal de production d'électricité, personne ne le conteste. Par contre, quand il n'y a pas de vent ... Vu que les perturbations et les anticyclones se succèdent, sur un mois, il y aura toujours de bonnes journée de production électrique éolienne. Plus on augmente la durée de moyennage, plus on camoufle les problème rédhibitoires de cette technologie prise seule. Le souci de l'éolien est que l'on met la charrue avant les bœufs. On engloutit des masses de pognons dans la production éolienne en faisant semblant de croire que le problème de l'intermittence se résoudra de lui même. Le vrai besoin n'est pas de produire de l'électricité, mais de produire de l'électricité quand on en a besoin. Et c'est pareil pour le solaire au passage. Et ce mensonge permet aussi de mentir sur le cout des différentes méthodes de production. Car en réalité, l'électricité produite quand on n'en a pas besoin ne vaut rien. Donc dans un marché libre, les énergies disponibles à la demande devraient avoir une "prime de marché" et les énergies intermittentes une décôte. Mais les règles actuelles distordent le marché avec une priorité d'achat des énergies intermittentes et des prix d'achat garantis ce qui revient à l'inverse.
  12. Une maitrise d'œuvre claire n'est pas suffisante pour qu'un projet soit un succès. Si la maitrise d'œuvre dit oui a toutes les demandes même idiotes de ses clients et considèrent que le produit doit juste être la concaténation de toutes les demandes clients sans aucune modification, un rpojet se dirige bien souvent vers l'échec. C'est ce que l'on voit avec l'Euro drone. L'accumulation de demandes fait que l'on va avoir un appareil cher à acheter et à utiliser, bien plus gros que nécessaire, impossible à exporter et n'ayant pour autant aucun atout particulier par rapport à ses concurrents (même moins car pas furtif pour un sou).
  13. C'est un consensus d'historiens anglo-saxons venant surtout du fait que ceux-ci voulaient reprendre au plus vite le commerce avec l'Allemagne ... Le troisième Reich a systématiquement attaqué tous ses voisins, plus dans une fuite en avant pour camoufler ses déficits chroniques que pour des raisons objectives. Il faut mettre en balance la réalité objective de la destruction et du pillage du nord de la France et de la Belgique (dit viol de la Belgique) du montant des réparations.
  14. En Ile-de-France, une bonne partie des conducteurs en dehors des centre-ville font l'hypothèse de base qu'il n'y a jamais de piétons donc que ce n'est pas la peine de regarder. Si un conducteur a la bonté de s'arrêter c'est dangereux car la voiture qui le suit de près freine souvent brutalement, tente parfois de le doubler immédiatement sans freiner si il y a une autre voie et il y a tout de suite un concert de klaxon pour apprendre la vie à ces cons qui bloquent la route sans raison.
  15. Ils sont puissants les missiles russes pour arriver à des résultats puisque selon les ukrainiens, il n'y en a à peine une dizaine qui ne sont pas interceptés à chaque vague hebdomadaire. Et la plupart sont censés être tombés en plein ville sans rien détruire.
  16. Ils ont coupé tout ce qui ne sert à rien ... Je risque de me faire écraser tous les soirs en traversant les rues car ils ont coupé tout l'éclairage public chez moi en dehors du centre-ville.
  17. Et l'éolien ne produit presque plus rien. C'est le souci anticyclone en hiver = temps froid = pas de vent. La puissance éolienne en plus d'être intermittent n'est pas complètement aléatoire. Elle est en partie lié à la météo donc à la température dans le mauvais sens.
  18. A la va-vite, cela me semble être majoritairement des restes de roquettes de 300 mm de Smerch avec leur dispenseur., donc rien à voir avec les tirs de missiles de ces dernières semaines. Encore le problème de traduction de "raketa".
  19. Ne pas être furtif est une chose, ne rien faire pour diminuer la SER en est une autre. La configuration choisie avec des surfaces verticales et des dièdres partout semble élaboré au contraire exprès pour augmenter au maximum la SER, je suppose pour que les radars civils le détecte facilement au-dessus de l'Allemagne ... La différence avec un Reaper est flagrante.
  20. Deres

    Le F-35

    Et la capacité AWACS sans son radar et ses opérateurs cela ne te gêne pas ? Quand on est à ce niveau là, l'appareil peut tout faire haut la main.
  21. Cela fait très cher le drone non furtif inutilisable en HI quand même ... Aussi cher qu'un Rafale à l'unité malgré un développement en coopération.
  22. Deres

    Eurofighter

    Surtout, quitte à ne pas réellement faire une vraie version ECR dédiée avec les avantages associés (pods en bout d'aile, liaison directs entre capteurs et brouilleurs, ...), la logique serait que tous les EF devraient être compatible des nouveaux pods pour rempli cette mission. Les pods de brouillage et les missiles HARM seraient alors juste des équipements de mission. Dans la même logique que la polyvalence des Rafales n'ayant pas des versions dédiés à chaque mission comme les avions de 3eme génération. Enfin, tout cela était complètement anticipable puisque les Eurofighter allemands utilisent déjà les pods LITENING and RECCELITE israéliens pour els fonctions Air-sol et reconnaissance. Il était donc prévisible que le pod Sky Shield pour la fonction de guerre électronique soit fourni par leur fournisseur "officiel" de pods pour cet avion, d'autant qu'il existait déjà sur étagère. Donc cette version ECR de l'Eurofighter sera uniquement un pod spécial (avec capteurs et effecteurs intégrés) et un peu de software dans l'avion.
  23. Cela illustre bien deux choses pour moi : - l'intérêt de la dispersion des troupes face aux capacités de reconnaissance des drones (ce qui doit être difficile à réaliser de nuit) car ceux-ci identifient immédiatement les regroupements qui sont des cibles tentantes - l'importance du couvert car on voit clairement pleins de fantassins sortir de lieux ayant pourtant subi juste avant des coups directs avec du gros calibre d'artillerie - l'importance des drones dans la précision de l'artillerie. On voit bien que les impacts suivent rapidement les cibles. En plus, une vue aérienne doit permettre de mesurer beaucoup plus précisément les écarts d'impacts qu'un contrôleur d'artillerie au sol qui aura du mal à mesurer les erreurs en distance
×
×
  • Create New...