stormshadow

Members
  • Content Count

    2,389
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

211 Excellent

About stormshadow

  • Rank
    Vétéran

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. stormshadow

    [Rafale]

    Pourquoi les pendulaires sont limités à mach 1.6 et les armes air-sol en subsonique ? Pression dynamique trop forte ?
  2. stormshadow

    [Rafale]

    Pourquoi ce système n'est pas utilisé sur le M88 ?
  3. stormshadow

    [Rafale]

    Normalement, à part à des vitesse supersonique en TBA où la pression dynamique est très élevé, le turbo-réacteur peut systématiquement aspirer et mettre en combustion tout l'air disponible devant. Donc plus la vitesse est élevé, plus il y a d'air, plus il y a de poussée.
  4. Si le rafale peut satelliser une charge utile, cela donne une portée mondiale avec la possibilité d'attaquer tout cible sur terre en moins d'une heure. Dans ce cas là, le rafale n'a pas besoin de s'approcher de sa cible, juste se mettre en position de tir en restant dans la bulle de défense AA. Ces réservoirs internes peuvent donc être remplis à moitié ce qui permet d'utiliser la configuration tri-corps. La configuration tri-corps permet de satelliser 150kg de charge utile à 800km donc probablement 250-300kg à 100km d'altitude soit la masse d'un planeur hypersonique avec une TNO probablement. Un telle concept serait surtout adapté à la marine car le PA pourrait se placer de façon optimale pour atteindre une orbite donnée. Cela permettrait aussi aux rafales de faire de la lutte ASAT aussi. https://www.dassault-aviation.com/fr/espace/nos-activites-espace/vehicules-aerospatiaux/le-mla-mini-lanceur-aeroporte/
  5. Vu qu'on est capable de faire des radars portatifs, n'est il pas envisageable de pouvoir intégrer des mini-radar sur tout les blindés ainsi que des tourelles téléopérer de 30*113mm ? Ainsi chaque véhicule serait apte à se défendre face aux menaces aériennes de façon limité. Combiné à des systèmes de défense AA plus lourd et spécialisé, on aurait une défense AA très robuste.
  6. C'est quoi le MZI46Q ? Pour un avion hypersonique, je verrais bien un avion avec une forme similaire au Mirage 4000 mais avec des canard mobiles et une aile delta à plus forte flèche (80 dégrées au lieu de 58).
  7. Comment contrer cela: https://www.youtube.com/watch?v=SiMwSTApnt0
  8. stormshadow

    [Rafale]

    Le Rafale peut atteindre +100° tout en restant contrôlable mais ces CDVE le limite à 30°, pourquoi ?
  9. Ça joue dans les 2 sens. Un missile aura également besoin d'une énergie colossale pour toucher une cible en orbite ce qui décuple sa taille (et son prix) et limite l'emport. Seul les systèmes de défense AA exo-atmosphérique peuvent espérer toucher une telle cible et ils sont bien moins nombreux que ceux capable de toucher un avion. Je connais que 2 missiles capable de faire de l'exo-atmosphérique, le GBI et SM-3 et peut être un missile russe. Un missile aura également des capacité de manœuvre très limité une fois en orbite. Un starship ou équivalent aura toujours l'avantage d'un delta V supérieur par rapport aux missiles car utilisant des moteur à carburant liquide bien plus efficace en terme de consommation que les carburants solides utilisé pas les missiles sans compter le ravitaillement orbitale boostant le delta V.
  10. stormshadow

    [Rafale]

    Il oublie de mentionner les capacité de pénétration en TBA du rafale pour faire face à ce genre de menaces (chose que le Typhoon ne peut pas faire).
  11. stormshadow

    [Rafale]

    D'un autre côté sur ces comparaison des 10 meilleurs chasseurs, il mettait le rafale devant le typhoon dû à l'AESA et Spectra et sa SER notamment. https://hushkit.net/2019/09/26/the-top-10-fighter-aircraft-of-2019-bvr-combat/
  12. stormshadow

    [Rafale]

    Je le trouve très malhonnête sur certains point: Il minimise les avantages massifs de l'AESA sur un radar mécanique Le RBE2 AESA a l'avantage de la portée quelque soit la SER de la cible sans compter les autres avantages par rapport à un radar mécanique: Bien meilleur capacité multicible surtout si les cibles sont très séparés Beaucoup plus discret via le LPI (agilité du faisceau et changement de fréquence/impulsion instantané) Beaucoup plus résistant au brouillage Beaucoup moins de maintenance car pas d'antenne mobile Beaucoup plus de potentiel d'évolution avec des capacité de brouillage et communications Ok pour la SER avec bidons et armes lourdes mais les bidons sont fait pour être largué au combat et les missiles air-air ont une SER négligeable donc avantage massif pour le Rafale en discrétion en configuration air-air. D'après les infos qu'on a, le Rafale a une SER 10 fois inférieur au Typhoon (1/3 du tornado pour le Typhoon, 1/10-1/20 du mirage 2000 pour le rafale). Le rafale sera détecté à une distance 1.5/2 fois plus faible face à un même radar donc c'est un avantage massif. Le MICA IR est bien meilleur que l'ASRAM/IRIS-T en longue portée car il peut être tiré en LOAL avec LAM donc trajectoire bien plus efficace et Pk beaucoup plus élevé. Et le MICA IR peut être utilisé comme capteur sur l'avion, pas l'ASRAM/IRIS-T. Il oublie le MICA NG.
  13. Et si il est en orbite, c'est encore mieux puisque se déplaçant à 30 000km/h à 100km d'altitude au moins, très peu de missiles actuellement pourrait atteindre une telle cible. Armée de planeurs hypersonique, MARV/MIRV, Armes ASAT, de drones de défense et armes à énergie dirigé, ils serait extrêmement redoutable et très difficile à contrer.
  14. Pour le Rafale 2.0, au contraire, je verrais bien un allègement grâce aux nouveaux matériaux/impression 3D et nouvelle avionique + des CFT et des moteurs à cycle variable parfaitement adapté à l'aspect omnirôle. Pour le Spatial, le VEHRA serait plutôt un complément du Starship (car c'est un lanceur suborbital) car pouvant être emporté dans la soute du Starship du moins pour sa version medium (30t), on pourrait en mettre 3-5 dans la soute d'un Starship. Ainsi un VEHRA arriverait en orbite avec tout son carburant maximisant son delta V pour des manœuvres orbitales. Il pourrait donc par exemple aller aux point de Lagrange L1/L2 lui donnant ainsi accès à tous les orbites autour de la Terre et de la Lune (pour un Delta V négligeable) tout en étant hors de portée des armes ASAT et difficilement détectable (car très loin de la Terre). Le Starship pourrait être également utilisé pour transporter rapidement (en moins de 1h) du personnels et du matériels des armées entre base et servirait à lancer tous les satellites des armées. Si on ne veut pas dépendre de Space X, on peut produire les Starship sous licence ou demander à Ariane Espace de produire un lanceur équivalent/mieux sachant que la Roadmap de CNES prévoit un lanceur rapidement réutilisable à 1 seul étage (Ariane Ultimate) en 2040 pour succéder à Ariane Next/6. Par ailleurs si le Starship atteint les objectifs fixé par Musk soit 100t/150t de charges utiles et 3 vol/jour, cela fait 100 000t de charges utiles en orbite par an pour chaque Starship. Il faudra alors passer à l’étape suivante que tous le monde attend et craint: Des croiseurs spatiaux (après tout le plus gros vaisseau Enterprise de Star Trek ne pèse que 4.5 millions de tonnes !!!!!). http://www.projectrho.com/public_html/rocket/spacewarshipart.php
  15. C'est l'objectif d'Elon Musk avec son Starship et 3 vols par jour. L'avantage du Starship sur les avions hypersoniques/spatiaux c'est qu'il est déjà un peu développés et potentiellement bien plus efficace car c'est une fusée sans compromis avec une partie "avion" comme l'était la Navette spatiale où les futur avions hypersoniques/spatiaux. Pour l'instant les seuls engins hypersoniques opérationnels sont des fusées spatiales donc autant persister dans cette voie en les rendant réutilisables.