stormshadow

Members
  • Content Count

    2,268
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

137 Excellent

About stormshadow

  • Rank
    Vétéran

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Les radars actuels utilisent des fréquences assez différente tel que la bande L que le "SMART L", la bande S tel que le "Giraffe 4", la bande X tel que les radars des avions de combat ou les basses fréquences tel que le radar "GRAVES". Quels sont les avantages et inconvénients de chacune de ses fréquences ? Pourquoi tous les radars ne sont pas en bande X comme les radar des avions de combat ?
  2. Performances de vol (vitesse/accélération/enveloppe de vol/manœuvrabilité/sécurité) Autonomie/capacité d'emport Discrétion radar/IR/visuelle Logistique réduite/facilité d'entretien
  3. Et puis franchement Star Trek Into Darkness un remake de Star Trek 2 avec le méchant Khan et star trek 2009 remake de Nemesis sortis en 2002 !!! Franchement c'est honteux de faire des remakes dans star trek vu l'étendue de l'univers. Abrahms est nul au niveau scénario (confirmée par star wars episode 7).
  4. Cette fin est totalement incohérente avec Terminator 1 qui montre bien que la guerre contre Skynet aura lieu quoi qu'il arrive. James Cameron voulait faire T3, quand il a réaliser l'attraction T2-3D. T2-3D: Tournage/montage
  5. Je déterre ce topic car Florent Abougit a mis en ligne son scénario de T5 + ébauche de T6 qui aurait permis à partir de T3/T4 de faire la boucle parfaite avec T1/T2 avec la guerre entre Skynet et John Connor dans le futur tel qu'on pouvait la voir dans T1/T2. Un scénario fascinant. !!!! Partie 1 Partie 2
  6. Les roquettes sont beaucoup moins cher que les obus à charge militaire équivalente, porte plus loin et ont une charge militaire bien plus importantes donc autant n'utiliser que des roquettes.
  7. Par contre des réacteurs à neutron rapide à bas coût disponible dés maintenant ça serait parfait car ce type de réacteur peut brûler tous nos déchets transuraniens (les plus dangereux/problématiques) et ramené la durée de vie des déchets de l’énergie nucléaire à quelques centaines (au lieu de milliers/millions d'années) d'années.
  8. La 7.62 a une aéro pourri avec un coefficient balistique très faible. Avec une munition optimisé et un coefficient balistique élevé, on obtient des performances largement supérieur au 7.62mm en terme de densité d’énergie (pour percer les protections) et en terme de densité massique (pour aller plus loins) tout en étant bien plus léger avec moins de recul. Le recul sera supérieur au 5.56 mais de peu. http://www.g2mil.com/6mm_optimum_cartridge.htm
  9. Et si. Le recule d'une munition GPC de 6/7mm est à peine supérieur au 5.56mm de même que l'usure. En remplaçant le 5.56 et 7.62mm par un seul calibre, on simplifie énormément la logistique pour des performances largement supérieurs.
  10. En combinant les technologies suivantes: munition télescopique en polymère et nouvelle poudre plus énergétique, il est tout à fait possible qu'une munition GPC de 6/7mm soit plus légère/moins encombrante qu'une munition de 5.56mm tout en ayant des performances largement supérieur au 7.62mm.
  11. En remplaçant les deux tournelles quadruple par des silos à ICBM, ça rentre largement.
  12. Le cuirassé nucléaire tel que proposé peut remplacer le plateau d'Albion vu que aucun ICBM/SLBM ne peut frapper une cible mobile. Donc avec 50 ICBM (25x2 au lieu des 2 tourelles quadruple) par cuirassé, cela fait 100 ICBM au lieu de 18.
  13. Il vaut mieux cela que de risquer de perdre un PA, en éliminant progressivement les défenses (avec les avions du PA + SNA), on peut progressivement se rapprocher et augmenter le nombre de sorties/armements délivrés.
  14. Ok mais ce qui compte c'est la vitesse finale lorsque le RV va frapper sa cible, j'avais lu quelque part que c'était seulement mach 2/3 (à cause des frottements de l'air) donc interceptable par un ASTER.
  15. Quel est la vitesse finale d'un MIRV ? L'ASBM chinois n'ira probablement pas plus vite en vitesse finale qu'un MIRV. Le CSBA recommandait qu'un futur avion de combat navale est un rayon d'action d'au moins 3000km et est une discrétion maximale (radar/infrarouge/visuelle) afin de permettre au GAN d'opérer hors de portée des ASBM (et des missile anti-navires).