stormshadow

Members
  • Content Count

    2,363
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

193 Excellent

About stormshadow

  • Rank
    Vétéran

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. stormshadow

    [Rafale]

    Pourquoi cette conduite de tir automatique n'est toujours pas implémenter pour corriger les défauts de ce canon ?
  2. Cependant pour les F1, il y a tellement de contraintes/de règles et de limites imposés (pour aucune raison valable), les progrès technologiques ne peuvent être que très limité sinon on aurait déjà des F1 capable d'aller à 700km/h et d'accélérer de 0 à 100km/h en moins d'une demi-seconde. C'est devenue du grand n'importe quoi la F1 avec toutes ses limites limitant au maximum le progrès technologique.
  3. stormshadow

    [Rafale]

    Je crois avoir vu 60 degrés pour le MICA IR.
  4. stormshadow

    [Rafale]

    Ne pas oublier que le HMD/S permet d'avoir toutes les infos du HUD quelque soit la direction où on regarde. Cela permet au (x) pilote(s) d'avoir une meilleur SA même en BVR ou en air-sol. Dans le podcast sur le Mirage 2000-5F, le pilote reprochait l'absence de HMD/S. https://www.youtube.com/watch?v=a_MCDFOeW1U
  5. Je pense qu'on devrait viser un rapport poussée/poids en configuration de combat légère (50% carburant interne + 1t de charge utile) de 1.2/1.5 comme les fusées au décollage ainsi qu'une charge alaire de 300kg/m2 et une fuel fraction de 20% (40% avec 100% du carburant interne). Donc avec une masse à vide de 14t, cela donne une masse en configuration légère de combat de 14+1+3.75 = 18.75. Avec un rapport poussée/poids de 1.2/1.5 cela donne 22.5t/28t de poussée totale soit 11.25/14t de poussée par moteur. Avec un rapport poussée/poids de 10 par moteur, cela fait 2.25/2.8t de moteur. Or 2.8t c'est 1/5 de la masse à vide ce qui est presque le cas pour les 2 M88 du rafale (1.8t de moteur pour 10t de masse à vide).
  6. Le VBCI peut transporter 8 pax (+3 membres d'équipage) à moins que le tourelle 40CT réduise la capacité d'emport en dessous du 8 pax.
  7. Compagnie = 2 section de combat + 1 section d'appuis + 2 VBCI commandement = 3 x (31 + 4 x 3) pax + 2 x (7+3) pax (VBCI commandement) = 149 pax VBCI avec 40mm CTA + mitrailleuse 7mm/180 gr (munition télescopiques en polymère) en coaxiale + MMP (sauf les VBCI commandement) Je préfère une organisation quaternaire (bien plus efficace) avec 3 sections de combat + 1 section d'appui mais on aboutirait à une compagnie à 192 pax Section de combat Pour une section fr standard de 31 pax débarqués, je pensais à l'organisation suivante en respectant au maximum les conseils du Colonel GOYA: Une équipe de commandement: CDS + SOA + Radio + Infirmier = 4 pax 2 groupes de combat à 8 pax avec chacun 2 équipes de combat identiques de 4 pax constituées de 1 CDE ou CDG + 2 GV + 1 Mitrailleur = 16 pax 1 groupe d'appui à 11 pax constitué d'un CDG + 2 équipes d'appuis identiques de 5 pax constituées de 1 CDE + 1 Binôme CG MK4 + 2 TP 4 + 16 + 11 = 31 pax Embarquement: VBCI 1 = 1 groupe de combat VBCI 2 = 1 groupe de combat VBCI 3 = CDG (groupe d'appui) + 1 équipe d'appui + SOA/Infirmier VBCI 4 = 1 équipe d'appui + CDS/Radio Armements: FA 6mm/110 gr (munition télescopiques en polymère) + LG 40mm (avec la capacité de tirer des micro-roquettes/missile tel que le Pike) pour les GV FA 6mm/110 gr (munition télescopiques en polymère) avec chargeur grande capacité comme le PMAG D-60 pour les mitrailleurs FA 7mm/180 gr (munition télescopiques en polymère) pour les TP FA 6mm/110 gr (munition télescopiques en polymère) pour tous le reste Grenade à fusil/à main pour tout le monde Section d'appui Pour une section fr d'appui à 31 pax débarqués pour l'appui, je pensais à l'organisation suivante: Une équipe de commandement: CDS + SOA + Radio + Infirmier = 4 pax 1 groupe TE à 8 pax constitué d'un CDG + 2 équipes de 4 pax constituées de 1 CDE ou CDG + 1 trinôme TE (tireur + observateur + garde/sécurité) 1 groupe d'appui mortier 81mm à 8 pax avec chacun 2 équipes de d'appuis identiques de 4 pax constituées de 1 CDE ou CDG + 3 servants mortier 81mm 1 groupe d'appui MMP à 11 pax constitué d'un CDG + 2 équipes d'appuis identiques de 5 pax constituées de 1 CDE + 2 Binômes MMP (tireur + pourvoyeur/observateur) 4 + 16 + 11 = 31 pax Embarquement: VBCI 1 = 1 groupe d'appui mortier 81mm VBCI 2 = 1 groupe TE VBCI 3 = CDG (groupe d'appui MMP) + 1 équipe d'appui MMP + SOA/Infirmier VBCI 4 = 1 équipe d'appui MMP + CDS/Radio Armements: Fusil semi-auto 12mm/880 gr (en fait un 6mm/110 gr multiplié par 2 en calibre donc par 8 en masse mais forme identique) avec munition télescopiques en polymère pour les TE FA 6mm/110 gr (munition télescopiques en polymère) + Grenade à fusil/à main pour tout le monde en plus des autres armes
  8. Bonsoir à tous, Je viens d'essayer le Mirage 2000C sur DCS avec le profil de vol suivant: Configuration lisse, 100% fuel interne Décollage puis accélération horizontale plein PC jusqu'à mach 0.9 Montée à mach 0.9 jusqu'à 58 000 ft Accélération jusqu'à mach 1.3 avec un piqué me ramenant jusqu'à 45 000 ft Accélération horizontale jusqu'à mach 2.3 (au delà une partie de l'aile droite s'arrache) Montée en essayant de maintenir la vitesse au maximum A 55 000 ft, j'arrivais à maintenir une vitesse de mach 2.3 A 60 000 ft, j'arrivais à maintenir une vitesse de mach 2.2 A partir de 64/65 000 ft, en maintenant une vitesse de mach 2.15, le moteur s'arrête brusquement et impossible de le redémarrer. Sinon j'ai également fait une montée en zoom après avoir atteint mach 2.3 à 45 000 ft, j'ai atteint une altitude max de 96 000 ft. Un autre problème que j'ai est que le nez a tendance à se lever donc je doit tout le temps le rabaisser si je veux voler horizontalement, pourtant le nez devrait rester bien droit sur un avion comme le Mirage 2000C.
  9. Comment tu fais car moi même avec 96 TN de 150 kt détonné à 900m d'altitude, j'arrive à peine à 15 millions de victimes (morts et blessés) sur une frappe "counter-value" contre la Russie ? Et comment voit-on le nombre de morts (fatalities) sur ce logiciel ?
  10. 1) Je pensais plutôt pour le mitrailleur (dans les équipes de combat) à un HK 416 avec chargeur Armatac de 150 coups ou équivalent. Afin de pouvoir fixer l’ennemie à courte distance (dans un couloir d'un bâtiment par exemple). 2/3) Je préfère avoir plus de TP plutôt que des mitrailleurs 7.62 car d'après Goya, les TP sont de loin les troupes les plus efficaces en terme de létalité donc autant maximiser cette composante. Cependant, on peut remplacer dans chaque équipe d'appui, un TP par un mitrailleur 7.62 ce qui permet d'avoir un binôme TP/Mitrailleur 7.62 dans chaque équipe d'appui dans ma solution.
  11. Pour une section fr standard de 31 pax débarqués, je pensais à l'organisation suivante en respectant au maximum les conseils du Colonel GOYA: Une équipe de commandement: CDS + SOA + Radio + Infirmier = 4 pax 2 groupes de combat à 8 pax avec chacun 2 équipes de combat identiques de 4 pax constituées de 1 CDE ou CDG + 2 GV + 1 Mitrailleur = 16 pax 1 groupe d'appuis à 11 pax constitué d'un CDG + 2 équipes d'appuis identiques de 5 pax constituées de 1 CDE + 1 Binôme CG MK4 + 2 TP 4 + 16 + 11 = 31 pax Embarquement: VBCI 1 = 1 groupe de combat VBCI 2 = 1 groupe de combat VBCI 3 = CDG (groupe d'appui) + 1 équipe d'appui + SOA/Infirmier VBCI 4 = 1 équipe d'appui + CDS/Radio Les groupes voltiges servent à éliminer l’ennemie après que celui-ci est été fixé par le groupe d'appui ou vice-versa, c'est à dire à fixer l’ennemie pour permettre son élimination par le groupe d'appui.
  12. La différence de portée doit être négligeable vu le peu de carburant consommé pour atteindre la vitesse de croisière par rapport au carburant consommé en croisière supersonique.
  13. Pourquoi ne pas utiliser un canon 30*113mm à la place du LG40 ou 7.62, le 30*113mm pouvant être utilisé en RWS et combinant la portée et la précision d'une mitrailleuse 12.7mm et la puissance d'un LG 40mm. Un RWS 30*113mm est aussi lourd/encombrant qu'un RWS 12.7/7.62mm + LG 40mm. On pourrait en mettre sur tous les VCI et MBT pour leur donner une capacité minimale anti-drones.
  14. Si les munitions télescopiques avec cartouches en polymère permettent d'économiser un 1/3 de la masse des munitions et qu'on souhaite une masse similaire à la 5.56mm actuel, on peut alors avoir une munition 50% plus lourde que la 5.56 actuel. En conservant la même vitesse initiale que la 5.56 (qui permet une trajectoire plate donc parfait pour la précision), on peut donc avoir un projectile 50% plus lourd donc avec une masse de 90 gr. Hornady propose des projectiles avec cette masse en 5.7mm et 6mm. Le 5.7mm a un meilleur BC mais risque d'user trop le canon, donc le choix optimal serait le 6mm. Une munition de 6mm, projectile de 90 gr avec une vitesse initiale similaire à la 5.56 actuel aurait des performances très supérieur à la 5.56/7.62 actuel tout en ayant une masse/encombrement similaire à la 5.56 actuel grâce aux munitions télescopiques en polymère. Pour les armes d'appuis, si on souhaite une munition de même masse que la 7.62 donc 2 fois plus lourde que la 5.56 tout en conservant la vitesse initiale de la 5.56, il faudrait alors (toujours en utilisant des munitions télescopiques avec cartouches en polymère) un projectile de 180 gr. Hornady propose des projectiles de cette masse en 7mm et 7.62mm. La 7mm serait le meilleur choix puisque ayant un BC très supérieur à la 7.62.
  15. Ou sinon il faudrait un fusil Bullpup.