Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

hadriel

Members
  • Posts

    4,963
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4

Everything posted by hadriel

  1. La différence vient de la propulsion électrique non? Moins d'énergie à bord, mais plus silencieux et discret en infrarouge. Après c'est pas forcément un problème de pas avoir 20h d'endurance, tu as plusieurs vecteurs que tu fais tourner.
  2. https://www.meretmarine.com/fr/exocet-mm40-la-marine-nationale-passe-au-tout-block3
  3. Nexter développe des charges formées pas cher, à monter sur tous types de drones: https://www.forcesoperations.com/comment-nexter-arrowtech-veut-armer-drones-et-robots/ Un avantage c'est que ça passe à travers les APS, alors qu'unue munition rodeuse en phase terminale peut être interceptée.
  4. Des précisions sur les prochains incréments du PrSM: - autodirecteur - portée doublée à 1000km - sous-munitions intelligentes https://www.army.mil/article/256947/devcom_avmc_instrumental_in_development_of_the_armys_next_surface_to_surface_missile Je suis curieux de voir comment ils vont doubler la portée. Ils peuvent rogner sur la charge utile et passer à un moteur hybride, mais ça fait quand même beaucoup un gain de 2x.
  5. J'ai l'impression qu'il y a des confusions entre block 1, block 1 NT et block 2. Vu l'apparition du Kinjal et autres Zircon je comprends pas trop d'ailleurs. Je pense qu'elle n'a pas envie de repasser à la caisse pour de nouveaux autodirecteurs et a déjà commandé de quoi remplir ses silos (a minima comme d'habitude).
  6. Les anglais présentent un 105 sur chassis léger supacat 6x6
  7. Sur le sujet une bonne lecture c'est ça: https://therestlesstechnophile.files.wordpress.com/2020/05/reentry-heating-and-acceleration.pdf Il me semble qu'on reste bien bien au-dessus de la vitesse terminale pour des objets un peu denses.
  8. C'est très approximatif quand même, le projectile va arriver bien au-delà de sa vitesse terminale. Faut regarder ce qui a été fait dans les travaux "rods from god". En tout état de cause l'énergie maximale est donnée par la vitesse orbitale d'environ 8km/s. On peut obtenir plus d'énergie en mettant en orbite plus haute mais c'est cher, et ça se paye en réduction de la masse du projectile, donc en moins d'énergie. Pareil pour les histoires de mettre un booster, ça réduit la masse de métal et donc in fine l'énergie. Le mieux reste sans doute de mettre un booster pour déorbiter et avoir un angle de réentrée suffisant pour ne pas tout perdre en frottements. L'autre soucis c'est la dissipation de l'énergie. SI le projectile l'utilise juste pour s'enfoncer dans le sol ça n'a pas d'intérêt sauf en anti-bunker. On peut imaginer quelque chose qui se fragmente juste avant l'impact pour couvrir plus de surface.
  9. Et la réentrée atmosphérique va dissiper une grosse part de cette énergie.
  10. Très simple: Pour avoir une capacité de frappe depuis l'espace, il faut envoyer des satellites en orbite. La terre tournant sur elle-même en 24h, une orbite repasse approximativement au-dessus du même point toutes les 12 heures (une fois par jour dans le sens nord-sud et une fois dans le sens sud-nord). Du coup selon quand tu veux lancer ta frappe et sur quoi, tu peux te retrouver à attendre 12 heures. Ca laisse le temps à l'adversaire de se préparer voir de chercher à descendre ledit satellite. Ca empêche également de saturer les défenses ennemies en tirant tout en même temps. L'espace est un milieu transparent, quasi tout y est visible depuis le sol surtout en orbite basse. Donc espérer mener des actions non attribuées contre une grande puissance c'est illusoire. Et l'attribution n'a jamais été nécessaire à l'exercice de la dissuasion. Je rappelle qu'en France on est infoutus de détecter un départ de missile balistique nucléaire, et tous les pays sont incapables de détecter un tir de missile de croisière. Ca n’empêche pas la dissuasion de fonctionner. Si Paris se prend un bombe nucléaire dans une période de tension avec la Russie, pas besoin d'être grand clerc pour savoir d'ou ça vient. Et finalement une campagne de bombardement conventionnels même de précision ça ne dissuade pas grand monde. Du coup Mélenchon prévoit de s'en prendre aux centrales nucléaires pour relâcher de la radioactivité. Ca empêche toute frappe puissante contre des objectifs uniquement militaires, et c'est contrable avec de bonnes mesures de protection radiologique. Si toute ta population a des pastilles d'iode et quelques semaines de vivres, elle peut se calfeutrer et survivre probablement sans trop de soucis. De plus il est possible d'éteindre à l'avance des réacteurs en période de crise. Plus tu éteins en avance moins il y a de chaleur résiduelle et donc moins les éléments radioactifs montent dans l’atmosphère et sont dispersés.
  11. Coloriez-moi surpris: l'US Army met un terme à son projet délirant de canon de plus de 1800km de portée. https://www.defensenews.com/land/2022/05/23/us-army-terminates-strategic-long-range-cannon-science-and-technology-effort/
  12. Ah oui c'est vrai autant pour moi. Mais bon comme dans les 16 il faut embarquer la dotation d'auto-défense ça fait pas lourd qui reste pour la défense de zone.
  13. Eh ben non, pas les françaises. Seules les grecques ont des Aster 30 (avec 32 silos)
  14. Un briefing de la Heer autrichienne sur l'artillerie ukrainienne:
  15. C'est bien ce à quoi je fais référence. Ca et 16 Aster 30 et on aurait une frégate capable de lutte AA, ASM et surface.
  16. Je croyais que la conception du Mk2 venait de commencer? La production devait commencer en 2024 et les livraisons finir en 2031 : https://www.forcesoperations.com/feu-vert-pour-le-developpement-dun-caesar-6x6-de-nouvelle-generation/ La 1ere livraison en 2023 et la dernière en 2025 ce serait vraiment une très très grosse accélération.
  17. Ca ça risque de susciter une réaction russe, tirer des harpoon sur désignation par des moyens US c'est limite...
  18. Apparemment il y a le radar pour la mesure de vitesse en sortie du tube non? Du coup on a du leur livrer des SPACIDO. Sinon c'est pas des marocains d'après FOB:
  19. Oui mais je pense que c'est trop cher de rajouter un nouveau chassis dédié et le personnel qui va avec. Pour garder une logistique simpe il faudrait un VBCI sérieusement déblindé pour gagner en mobilité (il faut atteindre 23t pour avoir la mobilité du VBL avec 550ch) dans les brigades lourdes, et dérivé du Jaguar ou du Griffon dans les médianes. Et ça laisse l'ERI sans couverture si tu n'as rien sur chassis VBAE. Oui, et c'est pas forcément un problème dans la cavalerie vu que les VBAE ne se promènent pas seuls, donc avoir par peloton un véhicule radar et un ou plusieurs avec des effecteurs (le laser c'est relativement facile à intégrer, on peut le mettre dans un coin vu qu'il n'y a pas de recul, et ça doit pas être hyper lourd). Pour l'escadron de reco de la compagnie d'appui de l'infanterie je suis plus dubitatif, immobiliser deux véhicules pour couvrir le reste ça ampute beaucoup le recueil du renseignement. Mettre le système sur un des Griffon n'aurait pas ce désavantage, mais ça contraint le placement des Griffon ainsi équipés pour couvrir les autres. Après c'est peut-être pas un problème.
  20. Des FDI avec une vrai capacité AA et ASM ce serait pas du luxe effectivement. Parce qu'ne l'état notre 2e rang ce ne sera pas les PO mais les FDI.
  21. Si tu mets un panneau plaque à chaque coin du toit ça peut rentrer, le Sherpa laser de CILAS et MBDA est comme ça (bon ça rentre au chausse-pied): C Ca dépende d la taille des panneaux et de combien on en veut. 3 c'est le minimum pour une couverture à 360° mais les allemands vont commencer par un seul sur leur véhicule anti-drone: https://www.edrmagazine.eu/hensoldt-unveils-its-new-spexer-2000-3rd-gen-radar-for-c-uas-and-not-only Au pire un seul rotatif monté comme le laser ci-dessus ça peut faire le taf. Arquus envisage un montage un peu comme ça avec le scarabée:
  22. On laisse clairement dépérir la capacité, en espérant je pense en faire un argument pour la renouveler. Sinon on aurait acheté des HIMARS et on s'y serait retrouvé sur les coûts de MCO tout en ayant des moyens employables. Sinon dans l'interview d'origine le général dit ça: "Il s'agit de disposer d'une artillerie capable d'appliquer des feux dans la grande profondeur tactique, c'est à dire au delà de la portée actuelle de nos excellents canons Caesar qui seront modernisés. " Dans l'exercice Warfighter 21 avec l'US Army, l'AdT avait aussi réalisé que les feux longue portée devaient être renforcés. Peut-être qu'ils ont vu des frappes de PrSM simulé et que ça a fait tilt. Ca c'est inutile pour les feux dans la profondeur, qui seront de la destruction et pas de l'illum ou des fumis. Et une roquette un minimum intelligente peut arriver à la verticale si on le veut, la M-31 le fait déjà.
  23. Bon j'ai lu l'article de conflits et opex360 s'est un peu enflammé. Le patron du CDEC dit ça: "Il s'agit de disposer [...] de moyens antiaériens et antidrones." Rien sur le SAMP/T, et c'est logique vu que la priorité c'est vraiment la défense très courte portée.
  24. Le CEDC pense qu'un des RETEX de l'Ukraine c'est qu'il faut plus de portée pour les CAESAR: http://www.opex360.com/2022/05/22/larmee-de-terre-tire-les-premiers-enseignements-de-la-guerre-en-ukraine-pour-ses-futures-capacites/ Pour les feux longue portée on a les LRU qui vont jusqu'à 80km, et les roquettes GMLRS-ER devraient porter à 150km. Après c'est pas le même volume de feu que les canons, mais les obus précis et à longue portée c'est cher.
×
×
  • Create New...