Eau tarie

Members
  • Content Count

    651
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

342 Excellent

About Eau tarie

  • Rank
    Connaisseur

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

1,733 profile views
  1. Compatibilité avec les V22 ?
  2. Eau tarie

    PACIFIC 2019

    T'as vu les collègues sur le stand ?
  3. Question, est ce qu'il y a bcp de type de petit réacteur de ce type ? (je pense à l'aile du Suisse et au concurent Anglais) Ou bien ils ont tous la même ? Est ce qu'il y a eu de la "grosse" R&D sur ces choses là ou c'est juste resté de "petits jouets" amélioré ?
  4. Ce qui est sur c'est que la dernière campagne d'essai avec des M1 Aussi sur LCM1-E avait été avortée car jugé trop dangereuse. Ils ont peut être ajusté quelques paramètres (peut être enlevé qqs blindage amovible, modifié la répartition de certaines masses etc.), et limité la manip à un état de mer "0/1"
  5. Il n'y a jamais rien d'absolu. Furtivité et discrétion sont des notions "relatives" Tout dépend de l'allure, la distance, des moyens d'écoutes, de recoupages des moyens etc. Ton SNA quand il file 15 Nds il fait bcp plus de barrouf qu'à 5 Nds
  6. Ou encore mieux, on imprime quelques "imperfections"' en matière qui s'use bcp plus vite, comme ça tout le long de la mission la signature évolue .
  7. Pas mal de photos sympas des manips croisées. Le LCU qui rentre dans le BPC . ça laisse pas énorme de marge alors qu'ils ont du démonter le roof. Les photos sont caucasses.
  8. Pour ce type de design de coque, je dirais proportionnel au bulbe Blague à part, oui il a l'air gros. Mais c'est dans l'air du temps. On augmente les capacités de manoeuvres au point fixe. Du coup on est amené à en mettre, 2, puis 3 (selon les niveaux de redondance du niveau "DP"). Les gammes des fournisseurs proposent donc des diamètres de plus en plus grand qui n'était pas trop dispo avant. A une époque le plus gros du monde était un Wartsila (5500 kW quand même...). Il a l'air du même tonneau que celui sur le navire NZ.
  9. Certes, mais si tu veux "tésoriser" sur la compétence, justement tu payes bien tes jeunes pour qu'ils engendrent de l'expérience et de la compétence. Là beaucoup de chantiers français abusent de la filière polonaise. Alors c'est toujours mieux que de faire les navires ailleurs....mais bon, ça serait bien qu'on garde quelques pointures en soudure quand même.... Et en plus il y a une génération qui est en train de complètement partir à la retraite, et les passages de relais se font en général très mal.... depuis qu'ils ont 50 ans on a arreté de les augmenter, en leur faisant comprendre que c'est déjà bien qu'à leur age ils aient un boulot...et après on compte sur leur bonne volonté pour passer le relais, en // de leur charge de boulot qui est souvent importante car justement ce sont les seuls sachants...
  10. J'ai toujours adoré les "on ne trouve pas..." C'est toujours sous entendu 'au prix qu'on souhaite'. C'est typiquement de l'offre et de la demande. Soudeur c'est un métier très difficile. Très technique aussi, et capital pour la qualité des fabrications. Les mecs si tu leurs filent un bon salaire, t'inquiètes pas qu'ils vont passer les qualifs ;)
  11. J'adore le commentaire d'un gars
  12. A priori le problème se situe dans les virages car avec des foils "simple" les engins virent "à plat". Donc tendent à éjecter tout le monde si tu vires trop fort. Alors qu'en s'incliant sur une traditionnel, ça fait comme sur un "banking", une partie l'inertie de giration passe dans l'axe de ton assise (ou tes pieds). Sur des ferrys c'est tout géré par ordinateur avec des flaps pour pas tuer les passagers en virage