Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Hirondelle

Members
  • Posts

    4,726
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    9

Hirondelle last won the day on October 21

Hirondelle had the most liked content!

1 Follower

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Lyon
  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

9,019 profile views

Hirondelle's Achievements

Collaborator

Collaborator (7/14)

  • Dedicated Rare
  • Reacting Well Rare
  • Week One Done
  • One Month Later
  • One Year In

Recent Badges

4.8k

Reputation

  1. Je me suis laissé dire qu’un moteur d’AMX 10 aussi !
  2. C’est quoi, Agusta, Apache ? Ca me rappelle ce que racontait un copain qui avait fait son service dans un AMX 10 : le flip de ne rien voir, de ne rien entendre, et d'avoir soudain un helicos antichar qui sort des arbres à quelques dizaines de mètres.
  3. Parce que tu prends (je devrais dire « nous prenons »collectivement sur AD) les choses par le trop petit bout de la lorgnette. Hier, j'écrivais un long texte @gianks pour répondre à une question sur le fil air/Espagne. J’ignorais tout de ce traité et je réfléchissais en écrivant. Finalement je ne l’ai pas posté, trop long, trop HS, mais je le cite ici puisqu’il me semble à propos pour répondre à ton interrogation. Giank se demandait si la France ne risquait pas de se retrouver dans la situation de l’Union Soviétique, écrasée financièrement par sa course à l’armement avec les USA. Voici ce que je voulais lui répondre, je mets en gras ce qui peut te concerner : « Le risque est l’isolement, l’isolement politique, pas la banqueroute, je pense. Les dépenses militaires françaises reste très raisonnables, et de ce point de vue le meilleur rapport qualité-prix, c’est la dissuasion nucléaire. Par l'absurde, s’il fallait tout sacrifier et qu’il ne restait que la dissuasion nucléaire, ce serait suffisant à garantir un niveau de sécurité déjà enviable. Il «suffirait » de renoncer à se mêler de toutes les affaires du monde, aux restes de l’empire et à cette profondeur stratégique qui nous permet encore d’aller au devant des emmerdes, loin de nos frontières, pour essayer de les prévenir. Je pense qu’il n’y a pas d’issue à ces débats en restant dans le champ étroit de la comptabilité nationale ou des intérêts industriels. Ça restera toujours égoïsme contre égoïsme, un truc qui n’avance pas, un truc qui tourne en rond. Commençons par nous redemander, au niveau individuel comme étatique, ce que l’on veut être, quel monde on veut pour nos enfants. La boutiquaille ne nous aidera en rien à répondre. Ça vient après, c’est n’est qu’un moyen. Très concrètement, moi, modeste hirondelle individuelle française et européenne, je ne veux pas que mes gosses aient à se battre parce qu’un dingo américain veut faire payer le prix du sang à quelqu’un au lieu de se poser les bonnes questions, ou cherche à nourrir son complexe militaro-industriel. Note bien que je n’ai pas non plus envie que mes oisillons perdent un oeil ou une aile pour Safran, Dassault ou Naval Group ou parce que le président n’a jamais vraiment réglé son œdipe. La différence, c’est que ça, je peux faire quelque chose pour l’éviter. Enfin, je peine à comprendre que nos vieilles civilisations ne fassent pas plus confiance à leur humanisme qu’en les vertus parfois mercantiles, brutales et lointaines du cousin américain. On devient nous même des boutiquiers et on pense les questions de relations internationales comme un épicier qui veut conquérir le quartier. Alors si on ne peut pas se serrer un minimum les coudes entre allemands, italiens ou français, eh ben on restera, noys français, à 2% de dépenses militaires, ce qui sera largement suffisant pour nos propres besoins. On choisira soigneusement où on investit et ce qu’on laisse aller, on se spécialisera dans les échanges avec les derniers non-alignés d’un monde que les vieilles lunes veulent à nouveau bipolaire... Pourquoi pas ? Et la planète s’en portera un peu plus mal. Parce que le monde a besoin d’une puissance modératrice, parce qu’on va déjà morfler par les effets du surpeuplement et du dérèglement climatique. Nous (France, Italie), notre position serait relativement confortable s’il n’y avait pas ça : se choisir un parrain un peu démocrate ou se défendre seuls de pas grand chose, c’est pas la mer à boire. Sauf qu’à mon sens les vraies périls pour l’Europe prospère, égoïste et vieillissante, ne sont pas à l’Est ou en Chine. Ils sont au Sud là où des milliards de jeunes être humains, pauvres, risquent d’être déplacés par le manque d’eau... ou parce que les deux grands foutront le seums partout pour le pas avoir à s’affronter directement. Moi je ne comprends pas que Rome et Paris ne soient plus capables de s’élever un peu en pensant à ça , de renouer avec les solidarités latines, de tout simplement comprendre que notre conception du bonheur citoyen est la même et que nous avons les mêmes intérêts sécuritaires. Pax Latina versus pax Americana, Italie et France, avec peut-être l’Espagne et la Grèce pourraient avec un peu de hauteur d’esprit et quelques dixièmes de PIB supplémentaires, sécuriser seuls la Méditerranée et la façade atlantique et ouvrir la route à une troisième voie pour les nations qui ne veulent pas s’aligner derrière les USA sur une nouvelle radicalité bipolaire. Mais pour ça il faudrait déjà s’entendre sur quelques règles et ne pas confier le sifflet de l’arbitre au gars qui a le plus intérêt à déclencher une bagarre générale !» Ce n’ai pas très bien formulé, ne prends pas ça pour un plaidoyer pour une utopie européenne, mais peut-être ce traité est-il une tentative des 2 Etats de prendre un peu ce chemin. Je suis moins sûr de ça que de dire que ramener les relations internationales exclusivement à des questions de compétition industrielle nous amènera toujours à la raison du plus fort. C’est à dire nulle part.
  4. Ce SSF de sinistre réputation chez nos langues de vipères préférées est le Service de Soutien de la Flotte. Apparemment, les enfants dont les parents travaillent au SSF ne l’avouent jamais, et préfèrent dire qu’ils sont dealer, en prison ou contrôleur des impôts.
  5. Comme il y a un seul quidam sans casque et sans treillis, on peut donc dire qu’on te connaît, bogoss ! Maintenant qu’on est intime, tu expliques tout pour la prop des EDAS ?)
  6. Droit de réponse d’un Science-po (po): « Agnès Callamard, elle tentacule ! » Mais j’espère que ma réponse n’est pas trop seiche
  7. Mais des opérateurs privés seraient plus compétent ? Tu sais bien Teeny que l’Armée de l’Air est privée d’AM39. Dés lors, les aviateurs s’entraînent t ils au canon ou à la BGL à l’assaut à la mer? Douteux * Les contractants, eux, signent un contrat et s’entraînent spécifiquement à la mission qui leur a été achetée. Ca me fait repenser à l’incident de l’illumination du Courbet en 2020 : il me semble me souvenir qu’une fois l’incident connu, la France avait fait converger des moyens navals et aériens en soutien du Courbet, mais je ne retrouve pas de source. Quoi dans les airs ? Les appareils de l’ADA auraient ils pu jouer un rôle quelconque dans ce genre de contexte ? *Edit : hmmm, peut-être pas si simple. Ici, 2 Rafale B de Chammal sont envoyer en MEDOR pour s’exercer à l’assaut à la mer : http://www.opex360.com/2021/03/19/mediterranee-les-forces-francaises-envoient-un-second-message-avec-un-exercice-de-lutte-anti-navire/
  8. C’est pour moi les éléments que j’attendais pour me faire mon opinion : eh bien c’est ré-arrimage aux USA, OTAN d’abord, intérêt commerciaux après, puis coopération industrielle européenne. Couple franco-allemand en matière de defense : en dernier. C’est problématique car cette politique finie d’isoler la France dans sa volonté d’acquérir collectivement plus d’autonomie. La position allemande risque fort d’emporter avec elle l’europe centrale évidemment, mais aussi celle du nord ainsi que l’Italie et l’Espagne. Les Britanniques, je n’en parle même pas. Il me semble qu’il n’y a plus trop de doutes possibles. La France devra s’aligner ou prendre le large. C’est assez problématique même si ce n’est pas très surprenant. Paradoxalement, un rapprochement avec la Turquie serait très utile à atteindre une masse critique stratégique et industrielle, avec l’Inde et l’Afrique. Pas glorieux, pas évident. Et les Russes ? La peur de l’ogre russe est pour beaucoup dans cette acceptation d’un monde bipolaire organisé autour de la confrontation entre Etats-Unis et Chine, Russie dans le rôle de l'épouvantail à moineaux charger de rabattre les timides vers l’Oncle Sam. L’alternative à l’alignement sur les USA, l’Allemagne et la GB serait donc à chercher, sous une forme lache, avec les russes, les turcs, les égyptiens, les africains, les indiens. C’est difficile, et la compagnie n’offre pas beaucoup de garanties d’honorabilité... Sont chiants les allemands !
  9. C’est géant, le rappel à la loi du Procureur qui se trompe dans l'énoncé des faits en confondant les bateaux ! Et si je comprends bien, il y avait des documents confidentiel-defense oubliés sur l’Aconit
  10. Ben s’il y a une garantie française, pourquoi avoir besoin d’un intermédiaire bancaire de la péninsule arabique ? Non, si j’y comprends quelque chose, c’est qu’au nom de je ne sais quelle logique panislamisme, tel ou tel pays du Golfe endosserait les risques de défaillance indonésienne via un mécanisme de crédit. Dassault serait donc garanti par les émirs, à charge pour eux de se faire rembourser par l'Indonésie.
  11. L’economie turque n’est pas en si mauvais état. Enfin : si on n’est pas un citoyen lambda exposé à l’inflation des prix à la consommation. Cette inflation a une double origine : d’une part, Erdogan s’obstine dans une politique de taux d'interêt bas: c’est sensé être favorable à la consommation et à l’investissement, mais s’il y a surchauffe, les prix monte. D’autre part, la monnaie locale dégringole : les produits d’importation sont donc renchéris, et l’economie turque est très exposée à cela. En contrepartie, les exportations sont supposées être plus facile, car produite à un coût local. Donc avec un même dollar, les clients étrangers devraient pouvoir acheter plus de biens turcs... Ca, Kiri, c’est le modèle simplifié. Évidemment il y a plein de fuites dans les circuits et de biais, et il faut bien comprendre que ce qui est favorable à certaines entreprises exportatrice et défavorable à d’autres ou au consommateurs. Aussi bien, la situation économique turque serait plutôt favorable, mais pas pour les citoyens pour qui elle est top merdique. Le PIB classique exprimé en dollars a cru depuis 2019, ce qui est une performance compte tenu de la crise sanitaire et de la dévaluation de la livre. Mais il faudrait regarder ce que ça donne par habitant puisque la démographie turque croît. En reel ou en volume (en neutralisant l’inflation monétaire), c’est encore plus net +4,6pts depuis fin 2019 (pour la France c’est -1.9 Flemme de chercher par habitant, trop pénible sur mon tel à l’écran fendu !
  12. Je voudrais revenir sur les Stir EO mk2, commandés donc pour l’Alsace et la Lorraine et les 5 FDI. Pour pointer le canon dit-on. Seulement ? Voici un extrait de la fiche technique avec ce qui m’interpelle en gras : Main features • High precision fire control for small to medium caliber guns and short range missile systems. Use of K band radar with its small beam width greatly reduces low elevation multipath errors. • Optional Continuous Wave Illumination for guidance of semi-active homing missiles such as ESSM. With the STIR family of products, Thales has a long history of over 35 years with Standard Missile illumination. • Optional stealth covers for reduced RCS. Extensive simulation techniques as well as an anechoic measurement room have been used to optimize the stealth characteristics. • Small target detection in strong clutter. The extremely stable and low noise front end with large dynamic range in combination with advanced coherent Doppler processing enable the detection of small targets in rough sea, adverse weather and land clutter environments. • Radar surveillance mode for improved situational awareness and early threat detection. • Observation, classification and tracking with multiple optical sensors. • High system reliability thanks to Solid State transmitters. These transmitters have a large number of power amplifiers in parallel which provides graceful degradation in case of failure. Technical characteristics • Easy maintenance through Built-In Tests and repair by replacement. • The system is in full series production. Functional aspects • Target Tracking • Optical Surveillance • Optical Target acquisition • Radar Surveillance • Radar Target acquisition • CW Illumination (optional) During target tracking the following functions are available: • Shell spotting • Missile launch detection • Multiple target detection • Kill assessment support Instrumented range: • I-band : 120km • K-band : 36 km Ca semble suggérer que ce radar peut faire de la veille et de la détection en plus de son coeur de métier en tracking pour nous, puisqu’Herakles et SeaFire n’ont pas besoin de lui pour guider les Aster. L’investissement me paraissait étonnamment important pour une Marine qui ne nous a pas habitué à beaucoup parier sur le canon en AA, pas plus qu’aux prodigalités d’ailleurs... Mais si le Stir et capable de faire de la surveillance à 120 km, n’aura t il pas aussi ces fonctions: -de compléter et soulager de certaines tâches le radar principal, en lui évitant par exemple d’avoir à distraire un pinceau de sa veille à 360 degrés? Ou s’il est effectivement doué pour scanner au ras des flots ? -de suppléer le radar principal en cas de panne ou de dommage au combat ? Après tout, nous sommes les seuls à équiper nos vaisseaux de standing d’un seul radar en bande S quand les autres en mettent 2 ou un dual band. Ca fait quand même une sacrée vulnérabilité cette ansence totale de redondance me semble-t-il, peut-être légèrement diminuée avec les 4 panneaux du SeaFire ?
  13. C’est pas @cicsers qui voulait absolument offrir à boire avant.... Sssssscrrrrriouuuuuuûûûûûtchhhh... Plockkkk !
  14. Moins d’une tonne au dessus du pont, le Stir (si la datasheet n’est pas trop vieille, les plus récentes ne mentionnent plus le poids) : https://marconiradarhistory.pbworks.com/f/STIR 1.2 EO october-2010-HR.pdf
×
×
  • Create New...