Hirondelle

Members
  • Content Count

    1,580
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

Hirondelle last won the day on June 28

Hirondelle had the most liked content!

Community Reputation

1,479 Excellent

About Hirondelle

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Lyon
  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

3,479 profile views
  1. Perso, je ferais pareil : chambrer le p’tit gros du diable vauvert plutôt que le maouss, costaud et colérique, de mon voisinage immédiat Les Russes, j’vous dit
  2. Laisse le bon docteur où il est, ça faisait miraculeusement un bon moment que @NUBEALTIUS n’avait pas posté de nouvelles fraîches Il y a un contraste entre ce que tu dis (on en était pas aux moyens de la dernière chance), et les propos galvaudant du PR sur l’etat de guerre, mais je suis bien d’accord. On parle, là, pour la prochaine fois, la plus grosse cata encore, en espérant qu’elle n’arrivera jamais.
  3. Je crois qu’il ne se serait pas agit de leur confier le leadership de quoique ce soi, mais d’utiliser des capacités et compétences disponibles. Capacités par ailleurs présentes nulle par ailleurs (j’ai un doute, il me semble avoir lu quelque part qu’il y a bien un organisme d’Etat normalement chargé des plans d’urgence sanitaires, mais qu’il n’a pas été missionné), il fallait bien s’adapter. Bon, mais si vous n’êtes pas convaincu que la sécurité civile (ben oui, c’est les pompiers), les collectivités, l’armée, avaient un rôle éminent à jouer, ou qu’ils l’ont bien jouer, tout va très bien. Le SDMIS du Rhône est un bon exemple : équipé à la fois d’un gros état major et de services de pointe type nrbc cause 2eme agglo de France (promiscuité, grandes tours, grandes gares, couloir de la chimie, risque attentat...) , il maille également un territoire très rurale (peu de services publics étatiques, des chats coincés dans les arbres ou des nids de guêpes, des volontaires qui, du boulot au lieu d’un sinistre, mettent 15mn à arriver...). Il y a de grandes chances pour que ce soit un fourgon rouge armé de volontaires qui ait été appelé pour évacuer la première personne atteinte dans un ehpad, et il y a de grande chance aussi que les mêmes gars qui font les visites de sécurité dans les ERP connaissent les locaux et soient en situation d’improviser un conseil pertinent pour l’organisation de plans de continuité ds ces mêmes ERP, avant qu’on puisse poser ça plus méthodologiquement. Ça aurait évité d’avoir des secteurs entiers attendant les consignes de l’ARS pour poser des pauvres plexis, ou d’avoir des agents non hospitaliers mais médico-sociaux, en première lignes aussi dès le déclenchement de l’epidemie avec un afflux instantané des plus précaires, de bosser pendant des semaines sans même un mouchoir devant la bouche. D’ailleurs, les responsables d’ERP eux-mêmes,(un truc écrasant), ont ils étaient briefés, formés..? Bon, j’arrête là, je crois que si on parle de la même chose, on tombera d’accord facilement, mais que si on ne parle que réa hospitalière, ben forcément je suis grave HS ! edit @cracou : il semble que l’activité des sdis pendant le confinement ait drastiquement chuté, car secours à la personne presque disparu. Une mauvaise langue du forum qui connaît cette partie disait que sans doute, les « cassoc’ » qui abusent habituellement des hôpitaux et du yransport sanitaire gratuit préféraient là rester au chaud !)
  4. Ben, je croyais l’avoir écrit. Pour commencer, pourquoi réduire la crise «sanitaire » aux seuls aspects médicaux? J’illustre, mais je ne suis ni pompier, ni fonctionnaire d’une ARS, encore moins médecin ou spécialiste de crise: Distribution des masques (stockage, transport); Identification des points chauds (contagiosité ou services indispensables au fonctionnement) et accompagnement/conseil pour leur aménagement; Remontée d’information (des casernes il y en a partout, les pompiers sont les premiers avertis avec le maire du bled quand il y a un pet de mouche). C’est peut-être le plus important d’ailleurs. Ce qui vaut pour les sdis vaut en grande partie pour les collectivités locales d’ailleurs. Là, j’en suis, et je peux rappeler qu’elles n’ont pas été créées pour construire de magnifiques sièges, mais parce qu’on a pensé qu’un certains nombre d’affaires nécessitent d’etre traitée au plus près du terrain et de ses précieuses informations. Et par exemple pendant le pic les pmi des départements ont vaccinés a tour de bras pour laisser les hôpitaux et la médecine de ville sur la covid. Et ces mêmes départements partage la tutelle des ehpad avec les ARS. Et ont acheté des masques pour les hôpitaux, distribués d’autres masque dans les maisons de retraite. [edit : pourtant, il y a eu beaucoup d’initiatives parfois brouillonnes, mais aussi des coups d’arrêts pour moi inexplicables] En fait, de très nombreux opérateurs publics et privés avaient un rôle importants à jouer. L’ont-ils fait, sinon en ont-ils été empêchés ou ont ils manqué d’initi ative, c’est la question qui se pose.
  5. Frustration assez naturelle quand on reste arme aux pieds alors qu’on a des compétences utiles (logistique, commandement, nrbc, et surtout maillage territorial étroit). Quant à la critique des ARS (qui n’est pas une critique tant la marche était haute pour une administration très tournée vers le financier), elle n’est pas nouvelle. Par contre, les préfets shuntés, ce serait une découverte pour moi si confirmé. Là, un retex du ministère de la santé sur les situations d’urgence sanitaires qui date de juste avant la crise https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/guide_retex_bd.pdf Je n’ai pas eu encore le temps de la parcourir.
  6. C’est curieux qu’il n’y ait presque aucune info dans la presse, sinon quelques reprises des brèves initiales en mode copier-coller. Si la vidéo de nuit a un quelconque fondement (et le « si » compte beaucoup), et si quelqu’un peut m’expliquer pourquoi on entend un bruit de pompe à vélo tout du long (), je vais moi aussi me mettre aux jeux de hasard et parier sur la Russie : c’est bien leur genre ces zolies gerbes de lumière
  7. Ou plutôt aller taper préventivement les pas de tir ? http://www.opex360.com/2020/07/04/ayant-renonce-au-systeme-antimissile-aegis-ashore-le-japon-songe-de-nouveau-a-une-capacite-de-frappe-preventive/
  8. J’aime quand tu cesses un petit moment d’astiquer ta baïonnette
  9. Je trouve qu’Adrien DESUIN oublie la question greco-turque, sans doute au moins aussi importante que celle de l’islamisme. La Turquie implantée en Libye serait une très forte menace pour la Grèce, Chypre et donc pour la paix en Europe. L’islamisme, on fait déjà avec, avec ou sans les Turcs. Encore qu’on pourrait imaginer qu’un terrorisme soutenu par la Turquie pourrait être plus orienté contre l’Europe, le maillon faible, et épargner stratégiquement les USA pour diviser le front anti-terroriste: les US ne cracheraient certainement pas sur un peu de répit, surtout s’il était favorable au business pétrolier ou gazier et permettait de continuer à s’appuyer sur la Turquie pour contrôler la Russie. Serait-il temps (pour nous et l’Europe) de faire copain/copain avec les Russes, au moins le temps de modérer l’expansionnisme Turque ? Après tout, la Russie est déjà ce qu’elle est, une grande puissance militaire et pétrolière, mais limitée en terme de ressources économiques. @capmat aurait peut-être quelque chose à nous dire ?
  10. Le fond du problème c’est que personne ne veut s’y filer. Et d’ailleurs que les gentils (euhhh, nous) n’avons pas, semble-t-il, de stratégie claire de containment des ambitions turques. Autre find du problème : la conversation est éparpillée sur 5 fils : Turquie, Turquie en Libye, Marine Nationale, OTAN, et un fil dont j’ai oublié de nom au fond du côté des What If Bon, il faut que je travaille un peu, là
  11. J’ai une source fiable Sinon, je te fais confiance sur les enregistrements. Mais sur la com’ : malin de faire des assertions qu’on ne veut pas étayer ? Tu crois les Etats-Unis sur parole quand arguent les ( compléter avec irakiens /iraniens /coreens/ russes/ et le reste du monde) sont très très méchants ? Même devant l’Assemblée des Nation Unis on peut brandir une fiole avec un gros bobard liquide dedans, c’est dire si ça ne suffit pas ! Comme tu l’écris : au bout du bout, il faut convaincre les alliés. Je ne pense qu’à ça, remontes un peu le fil, Boule, je crois que tu poursuis un chiffon rouge.
  12. Je suis bien d’accord, quoique... ...quoique le SG de l’OTAN a botté en touche, les membres de l’OTAN ont très majoritairement dits que non, ils ne voyaient pas pourquoi la France était vénère, et que pour finir, il serait très maladroit d’arguer publiquement d’une illumination radar sans rien en appui de cette assertion (attendu qu’en plus, l’enregistrement des émissions n’est certainement pas le truc de guerrelec le plus inédit du monde, et qu’on aurait bien eu le temps depuis de banaliser les preuves). Reste que si ces preuves, personne ne veut les voir, ben faudra trouver autre chose. De toutes façons, c’est un peu l’écume de cette histoire, qui est éminemment géostratégique pour l’europe. Pourquoi, tu es comme ça, toi ?)
  13. C’est le point de vue d’un turc, modéré et pas stupide. Pour l’instant, cette vue semble plus partagée à l’OTAN ou en UE que la position française. Reste à comprendre pourquoi, même si pour nous français un peu cocardiers, ça serait beaucoup plus simple si le monde entier nous emboîtait le pas sous les hourras. Mais voilà, c’est pas ça et il y a bien une raison. Si on te parle de l’incident du Courbet, ça ne doit pas être si limpide sinon la France aurait sorti les enregistrements. Pour l’instant tu crois la France sur parole. Moi qui suis français, je commence à trouver que les détails ou preuves commencent à traîner, alors en Allemagne, en Turquie ou à Zanzibar... Et penses-tu qu’Emmanuel Macron est dépourvu d’arrières pensées ? Serait-ce le cas, ce serait une faute professionnelle. On peut dire ça sans que ça implique de lécher les orteils du président turc, on a d’ailleurs plein d’indices de ses pensées à lui ds l’interview. Perso, je découvre cette alliance gouvernementale avec un parti nationaliste (et en Turquie, ça doit être quelque chose !). La remarque sur la subjectivité de la Turquie se voyant encerclée est intéressante aussi. Un peu comme l’Iran, elle peut se croire ou se voir entourée d’ennemis, et cela encourage sa paranoïa. Dans ce contexte, une politique agressive est tout à fait rationnelle même si cela confronte notre rationalité à nous. La question russe en Libye est également très intéressante : dans ce contexte, on peut comprendre que l’OTAN puisse balancer. C’est très compliqué comme situation, vraiment. On doit faire quelque chose pour rabattre les ambitions turques. Mais quoi et comment? Je crois que personne ne sait encore.