Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Search the Community

Showing results for tags 'famine'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Site Air-defense.net
    • Remarques et idées
    • Demandes d'articles
    • Annonces importantes
  • Général
    • Divers
    • Politique etrangère / Relations internationales
    • Economie et défense
    • Evénements
    • Histoire militaire
    • Presentez vous
    • Journal Air-défense
  • Armée de Terre
    • Armées de terre nationales
    • Divers Terre
    • Actualités terre
  • Armée de l'air
    • Armées de l'air nationales
    • Divers air
    • Actualités air
  • Marine de guerre
    • Marines nationales
    • Divers marine
    • Actualités marines
  • Hélicoptères
    • Hélicoptères militaires
    • Hélicoptères Civils
  • Aviation civile et Espace
    • Aviation de ligne, d'affaire...
    • Engins spatiaux, Espace...
  • Partage d'information
    • Vidéos et Photos
    • Livres, magazines, multimédia, liens et documentation
    • Quiz identification
  • Conflits fictifs
    • Uchronies
    • Matériels: à l'épreuve du feu
    • Conflits probables
    • Wargames
  • Guerre non-conventionnelle
    • Dissuasion nucléaire
    • Divers non-conventionnel
    • militarization of space

Blogs

  • Air-defense.net blog
  • Tonton Pascal's Blog
  • Armées et Santé
  • Bombes et bières blog

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


AIM


MSN


Website URL


ICQ


Yahoo


Jabber


Skype


Location


Interests

Found 1 result

  1. J'aimerais avoir des précisions sur la notion de gaspillage. Pour moi, le fait de jeter des denrées alimentaires passée la date de péremption n'est pas du gaspillage mais l'application d'un principe d'hygiène. Existe-t-il un gaspillage au sens de destruction de denrées avant leur date de péremption ? Il me semble, mais je ne suis pas botaniste et je peux me tromper, que la "nature" elle-même est une grande gaspilleuse. Quelle probabilité y a-t-il dans la nature qu'une pomme donne naissance à un nouveau pommier ? J'ai l'impression que dans la nature, la plupart des pommes sont "gaspillées" et que seule une infime partie des pommes est "productive" au sens de donner naissance à un nouveau pommier. De la même façon, lorsqu'une tortue marine pond des oeufs sur une plage, seule une partie infime des oeufs donne naissance à des petites tortues qui ne seront pas exterminées par les prédateurs entre la plage et la mer : http://fr.wikipedia.org/wiki/Tortue_marine#Pr.C3.A9dateurs Les œufs sont laissés sans surveillance. L'homme n'est pas le seul à prélever des œufs. On a pu montrer que des petits mammifères17, des chiens et même des mangoustes (sur les plages Virginie) pillent les nids18. Plus surprenant encore, les œufs sont aussi directement menacés par les insectes et, en Guyane française notamment pour la tortue luth, par la courtilière19. Puis les nouveau-nés, très vulnérables, sortent en général la nuit, dès que la température baisse. À la moindre hausse de la température, ils stoppent toute activité. Lorsqu'ils émergent du sable, ils se dirigent vers des signaux lumineux, habituellement les vagues qui clignotent à la lueur de la lune ou des étoiles16. Leur survie est donc fortement gênée par l'urbanisation et les lumières qui en résultent. Ces lumières changent les trajectoires des bébés tortues qui ne se dirigent plus forcément vers la mer. Ils doivent gagner la mer le plus vite possible, pour cela, il faut échapper aux mammifères comme les chiens ou, par exemple pour les tortues luth de Guyane, aux coatis20), oiseaux, lézards, et aux crabes qui sont des omnivores très voraces. Enfin ils doivent atteindre des zones marines plus isolées ou protégées en échappant à une grosse prédation venue des gros poissons, céphalopodes (poulpes, calamars) ou oiseaux marins venus les attendre16. On pense que les nouveau-nés s'orientent aussi en mer (de nuit) grâce au champ magnétique terrestre. Une fois au large et dans les courants, ils s’abritent dans les masses flottantes environnantes16. Ou encore les écureuils qui font plus de réserves que nécessaire : http://www.jardinsdenoe.org/la-biodiversite-des-jardins/l-ecureuil-roux L’écureuil roux ne manque pas de panache ! Populaire pour ses réserves de nourriture qu’il accumule en terre, il ne retrouve pas toujours ses "cachettes" et contribue alors à son insu à la dispersion de nombreuses espèces végétales Jusqu'à plus ample informé, j'ai l'impression que le "gaspillage" est naturel et fonctionnel, tandis que "l'efficacité" est une notion humaine artificielle qui n'est pas forcément réaliste.
×
×
  • Create New...