Frost

Members
  • Content Count

    375
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

28 Excellent

About Frost

  • Rank
    Connaisseur

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Alors heu ... c'est toujours un peu compliqué d'essayer d'évaluer les performances d'un sous-marin pas encore à l'eau d'un constructeur qui n'a jamais sorti de sous-marin par lui-même ! Maintenant on peut toujours donner quelques généralités : - Rivaliser avec un sous-marin nucléaire, ca dépend sur quels critères hein ! Basiquement si tous les pays qui le pouvaient ont choisi cette technologie, c'est parce que sur un sous-marin AIP c'est un peu fromage ou dessert niveau énergie : quand tu as de longs transits à faire, tu vas avoir tendance à pomper sur l'AIP ce qui fait qu'arrivé sur zone, bah ... tu as moins de souplesse pour évoluer longtemps en silence alors qu'un sous-marin nucléaire peut se permettre un sprint en transit puis une évolution en mode silencieux une fois sur zone. Maintenant un sous-marin AIP qui se poserait au fond pour tendre une embuscade est une menace très sérieuse pour n'importe quel sous-marin nucléaire bien que le facteur "entrainement" et "compétence" de l'équipage ne soit pas DU TOUT à négliger. Après je ne sais pas trop à quel point un sous-marin océanique comme le S80 peut se permettre ce genre de sport ... - Plus efficace que d'autres sous-marins conventionnels, c'est aussi assez compliqué de juger, basiquement l'armement prévu, hors Tomahawk est le même que celui des futurs Type 212 allemands ce qui semble un gage de qualité ... mais je ne suis pas sûr que dans le panel des armements modernes des SM occidentaux, les performances de l'un soient drastiquement supérieurs à l'autre. - Niveau technologie, c'est un peu la même limonade, parmi les concurrents du S80, on va trouver pelle-mèle le Type 216-218 de TKMS qui a été choisi par la marine de Singapour, plutôt connue pour son sérieux en matière d'évaluation. Et malgré quelques petits problèmes de fournitures de pièces détachées, c'est un chantier avec beaucoup d'expérience en la matière et les Type 2XX sont à ce que j'en sais, porteurs d'une bonne réputation. le Kockums A26 de Saab est un peu le petit nouveau arrivé sur le marché, pour l'instant il n'a pas convaincu en dehors du marché domestique et offre des choix technologiques parfois curieux (des bannettes chaudes sur un SM de 2018 ??) mais Saab est très agressif pour le placer à l'export (Danemark en tête) et possède une expérience reconnue en termes de SM côtiers. Ensuite arrive Naval Group et la possibilité d'opter pour la Jaguar (Scorpène) ou la Bentley (Attack) dont les retours semblent également plutôt bons sans compter l'expérience reconnue de NG, alimentée par les sous-marins nucléaires pour la MN. Maintenant dans la mesure où chaque entreprise prétend que son sous-marin est le meilleur au monde ... - Enfin si j'ai bien compris la stratégie de Navantia pour le S80, c'était à l'image de leurs navires de surface, proposer une plateforme moderne et plus petite que les monstres américains tout en étant aptes à porter leurs systèmes (mais avec un coup de production "européen" pour la plateforme). Pas de bol, ils ont décalé une virgule ... - Enfin pour la défense des enclaves ... Au delà de l'aspect un peu polémique (le Maroc a t-il récemment fait preuve d'une forte agressivité à ce sujet ?), il me semble que la seule plateforme ASM de cette marine est leur FREMM non ? Donc malgré la qualité de cette dernière (il se murmure que dans l'attente de Type-26 de la perfide Albion, elles seraient les meilleurs navires ASM de l'OTAN), bah elle est un peu toute seule et sans NH90 comme multiplicateur de force.
  2. Au dela de tous les points précédents avec lesquels je suis totalement d'accord, ne faut-il pas aussi tenir compte (pour un véhicule terrestre mais aussi maritime) des régimes transitoires ? Je m'explique : un moteur qu'il soit électrique ou thermique va nécessairement subir des accélérations et décélérations durant lesquelles il va s'éloigner de son point de fonctionnement optimal (pour lequel les rendements de 40% / 90% son donnés). Or justement, le rendement d'un moteur thermique chute bien plus vite hors de ce point que celui d'un moteur électrique. Il peut donc parfois (je dis pas que c'est tout le temps le cas) être plus rentable de faire tourner un moteur thermique à son régime de fonctionnement (donc à rendement optimisé) et de lui faire recharger un parc tampon (type batteries) dans lequel un moteur électrique va puiser puisque lui dégradera moins son rendement en utilisation. C'est d'ailleurs la philosophie des packs de batteries que de plus en plus de navires embarquent : via des batteries, on stocke de l'énergie et on évite les multiples démarrages / redémarrages des générateurs thermiques qui flinguent le rendement global du cycle. L'autre bon effet est qu'on peut se permettre de sous-dimensionner ses générateurs thermiques puisque les batteries permettent d'assurer les pics de consommations (donc économie de masse, etc ...) Après tout ca se calcule et dépend aussi énormément du profil d'utilisation ;)
  3. Très compliqué d'aller sur quelque chose de plus léger que le Sherpa en étant entièrement innovant pour des raisons de coûts et de normes : - déjà le retrait du catalogue de tous les 4*4 "durs" à la fois par inadéquation aux normes et par manque de demandes civiles - ensuite quel marché pour un tel engin ? l'ALTV arrive à avoir son petit marché mais c'est parce qu'il est issu d'une base civile largement maîtrisée et donc moins coûteuse - les candidats 4*4 militarisés abondent, qu'il s’agisse de l'Amarok M, des innombrables Toy et consorts (qui disposent d'un soutien logistique conséquent à l'étranger) - pas de débouchés sur le marché civil (pour les raisons précédentes) - enfin quelle place pour l'Everest militarisé dans ce nouveau programme ? Par contre dans d'autres domaines du technologiquement simple peut passer ya qu'a voir le succès du VLRA et de ses dérivés ...
  4. Bonjour tout le monde ! Je suis cette année dans ma deuxième année de prépa math sup/math spé et nous devons trouver un projet d'études d'une centaine d'heure en lien avec une entreprise (non rémunéré bien sur !) Comme je suis depuis toujours passionné par le monde de la Défense, j'aimerai bien trouver cette année un projet en lien avec celui-ci mais il y a tellement d'entreprises qui y sont liées que je ne sais pas trop à qui m'adresser. Auriez vous des adresses/contacts/conseils qui pourraient m'aider à trouver un tel projet ? Je précise que l'année précédente, j'avais déjà trouvé un projet en lien avec CMN mais malheureusement, il était un peu trop compliqué à notre niveau (il s'agissait d'étudier la conductivité des ondes radars dans une coque composite)
  5. Je conseille cet excellent site, plein de petites anecdotes etc ... http://histaero.blogspot.fr/2015/04/bourane-la-navette-spatiale-sovietique.html
  6. J'ai lu j'ai lu, mais le truc c'est que de ce que je comprends, la Marine veut les garder mais pas pour les qualités intrinsèques de la machine, plus parce que c'est tout ce qu'elle a et que elle sait bien que si elle doit les refiler, ce sera sans aucune compensation. D'où la proposition de les remplacer (dans le futur) par des EC-175 que l'on est censé acheter de toute façon ... Après 4 de plus, vu la dèche actuelle ca peut pas faire de mal mais pour faire quoi au juste ? Non parce que pour le SAR j'ai pas l'impression qu'il en faille beaucoup plus que 2, un troisième à la limite et c'est plutôt gros pour remplacer tout le reste (dont les Alouette III qui commencent à être vraiment vraiment antiques)
  7. Frost

    Marina militare

    Par contre, à part pour l'homogénité de la flotte et le soutien à Oto-Melara, je comprends pas trop le pourquoi du 76 à la proue. En CIWS à la limite mais ca doit être un peu limité vu que l'arrière doit boucher un secteur assez balèze...
  8. Une petite idée comme ca en passant, si la marine ne veut pas trop garder ses 2 EC-225 (micro-flotte et tout ca ...) la solution ne pourrait pas être l'EC-175 ? Je m'explique, il a souvent été expliqué que les NH-90 étaient parmi les plus coûteux à employer et que vu que l'on en a que 27, les employer pour le transport, le Pedro, le SAR, etc ... (Je rappelle que pour le projet PA2, il était prévu en tout 5 NH90 et pas d'autres hélicoptères) c'était vraiment du luxe, alors que l'on avait pas l'argent pour. Il a aussi ceux qui ont rappelé que les "gros" navires (ravitailleurs, le Charles) embarquaient souvent un Puma Ada pour réaliser le transport, le Vertep. Il a également été dit que les EC-225 étaient peu adapté au SAR, vu que ne disposant pas des équipements adéquat et à priori il serait très coûteux voire impossible de les reconvertir en EC-725 Et enfin Scarabé nous avait donc dit que l’achat d'une douzaine d'EC-175 était prévu, à la fois en palliatif pour en attendant le HIL et pour soutenir AH en attendant la reprise du secteur Oil and Gas Du coup, quid de reverser les deux EC-225 en "promène-couillon" à l'Ada et d'acquérir un petit lot de EC-175, à la fois pour les missions SAR (une version est prévue je crois) et permettre de remplacer la poignée d'alouette 3 qu'il reste à la marine sur les 3 BPC, le Charles (le EC-175 servant à la fois en vertep/servitude et en Pedro avec les 2 dauphins) et les BCR. Pas de problèmes de patins ou de corrosion vu que le bouzin est prévu pour opérer sur les plate-formes offshores avec un coût très bas.
  9. D'accord, c'est ce que je pensais, c'est vrai que j'aurai été curieux de voir quelques dessins ou autre mais bon, j'imagine que tout ca est maintenant bien remisé au fin fond des archives ...
  10. Une petite question, il y en a qui ont idée de ce que Nexter avait proposé comme solution ? Une caisse posée sur un châssis acheté sur étagère et bidouillé comme le Titus ?
  11. Ca c'est un truc que j'ai jamais compris, les ravitailleurs blindés sont plutôt destinés au combat haute intensité si j'ai bien compris, ils permettent le ravitaillement en ambiance NBRC, sont protégés contre la mitraille du champ de bataille, etc ... Alors pourquoi l'automoteur blindé par excellence, le PZH2000 n'en a pas lui ? Parce que vu le prix du bestiau, le coup du ravitailleur blindé parait pas si délirant à côté
  12. Frost

    Avro Vulcan

    Si ca vous intéresse, le lien suivant est très intéressant http://histaero.blogspot.fr/2014/09/la-saga-des-v-bombers-de-la-raf-12.html
  13. Frost

    Atlantique 2

    Perso je reste sur l'idée que même si la soute à armements est plus difficile à aménager sur un tel avion, si on veut remplacer l'ATL2 par un coucou reprenant les mêmes missions (PATMAR basse altitude, "frégate" volante en Afrique), les plus adaptés sont les ATT. Donc si le C295 est trop petit, peut-être la catégorie supérieure genre C-130 ou KC-390 ou même Atlas mais là ca va ptet coincer niveau budget ...
  14. Frost

    L'Inde

    Version mise à jour/rénovée par Dassault ?