Salverius

Members
  • Content Count

    552
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

321 Excellent

About Salverius

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

1,391 profile views
  1. Salverius

    Le successeur du CdG

    Ils auront plus de 25 ans au moment de la livraison des E-2D. Ils seront sans doute rincés. Sans compter que le système radar devrait être obsolète. Il en faudrait sans doute 5 si un second porte-avions est construit, soit 3 milliards d'euros. C'est toutefois un coût à relativiser: les deux milliards d'euros annoncés comprennent des dépenses d'entretien et de réparation, ainsi que des pièces de rechange (dont moteurs)... Soit le financement de plusieurs années d'utilisation. Si nous raisonnions de la sorte dans notre vie de tous les jours, nous n'achèterions jamais de voiture: la moindre Twingo coûterait 50.000 €...
  2. Salverius

    Le successeur du CdG

    Pour moi, il y a du vrai et du faux. Dans le "faux", il ne faut pas oublier que le Loi de Programmation Militaire 2019-2025 prévoit désormais que la Marine reviendra à l'horizon 2030 à un format de 15 vrais frégates de premier rang (FREMM, FDA et FDI), soit justement un nombre de frégates de 30 à 40 % plus élevé que ce dont la Marine dispose aujourd'hui. Ce nombre devrait être suffisant pour assurer la constitution du GAN, si l'on s'en tient au concept de "permanence d'alerte". Dans le "Vrai", le nombre de barracuda programmé (6) sera sans doute insuffisant. Il faudrait en construire 1 à 2 de plus. Dans notre malheur, l'accident de la Perle pourrait aider à faire comprendre aux politiques que le format à 6 SNA est trop juste. A voir.
  3. Salverius

    Le successeur du CdG

    Le rapport sénatorial sur les porte-avions de nouvelles génération est désormais publié: http://www.senat.fr/rap/r19-559/r19-559.html Vraiment très intéressant: J'encourage tous ceux qui sont intéressés par la succession du Charles de Gaulle à le lire. Certes, restera encore et toujours la problématique du budget (entre 5 et 7 milliard d'euros le PA). Néanmoins, il faut souligné que le Sénat n'est pas contrôlé par la majorité Présidentielle; il y a donc une bonne partie de la classe politique française qui, en plus de soutenir le remplacement du CdG, souhaite que l'on construise deux PA NG. En effet, en ce qui concerne la construction d'un second porte-avions, les sénateurs font bien la distinction entre "permanence d'alerte" et la "permanence à la mer". De leur point de vue, il faut viser la "permanence d'alerte", c'est à dire la possibilité de déployer un porte-avions 365 jours sur 365: le Sénat souligne les difficultés rencontrées par les formats de flotte trop réduit, comme l'incendie de la Perle nous la cruellement rappelé récemment atteindre la permanence d'alerte nécessite d'accélèrer le calendrier pour que le PANG cohabite avec le CdG vers 2035 la permanence d'alerte n'entrainerait pas un accroissement du GAN mais "seulement" une augmentation du GAE d'un tiers (format qui passerait de 42 à 56 Rafale Marine d'ici 2035, le NGF n'étant sans doute pas prêt à cette date) et une augmentation des ressources humaines (deuxième équipage)
  4. Salverius

    Le successeur du CdG

    Merci @true_cricket. C'est assez clair dans mon esprit désormais. Je pensais la marche plus élevée. Je comprends à la fois mieux ta proposition d'opter pour une propulsion conventionnelle et pour les EMALS.
  5. Salverius

    Le successeur du CdG

    C'est une inquiétude plus qu'une assertion. Elle ne repose pas sur un quelconque calcul de ma part, ce dont je suis incapable. Je vais tenter de te faire comprendre mon ressenti. D'après ce que j'ai lu, une EMALS requiert pour lancement une puissance électrique de 60MW (au maximum). https://www.powerelectronics.com/technologies/power-management/article/21864003/carrierbased-launch-of-aircraft-to-use-power-electronics-instead-of-steam-catapult C'est considérable puisque cela représente une puissance équivalente à celle du CdG. Bien entendu, même sur le Gérald Ford, il existe un système de stockage d'énergie, pour permettre d'utiliser les EMALS. Le Gérald Ford possède une puissance monstrueuse estimée de 520 MW, soit environ huit fois la puissance du CdG. Je présume que cette puissance permet une charge rapide du système de stockage, même pour 4 EMALS. L'article que je cite parle d'ailleurs de 45 secondes. Qu'en serait il sur un PA français ? S'il est nuck et équipé de deux k22 (50% plus puissant que le K15) , nous devrions disposer d'une puissance de l'ordre de 90 MW S'il est conventionnel, la puissance embarquée devrait être peu ou prou identique (les Queen Elizabeth embarquant 80 MW de puissance) J'en déduis que le temps de charge des EMALS devrait être nettement plus long sur le PA français que sur le Ford. Du coup, un des atouts des EMALS par rapport à la vapeur disparaît. Si tu veux en conventionnel bénéficier d'un temps de charge équivalent ou proche de celui du Ford, il faut que le PA français embarque une puissance nettement supérieure au 90 MW évoqué, puissance qui va se traduire par un consommation de gasoil indécente et ce en pleine opération. Bon, si j'ai écris des conneries, merci de me le dire, mais poliment: faut que je puisse retourner au café du commerce la tête haute...
  6. Salverius

    Le successeur du CdG

    Sur le PA NG, les catapultes feront sans doute 90 m, contre 75 m sur le CdG. Largement de quoi compenser une perte de quelques nœuds en vitesse de pointe. Ma crainte porte plutôt sur la consommation électrique des EMALS qui semblent très importante. Les EMALS devraient obérer sensiblement l'autonomie du diesel en opération, car la consommation sera maximale lors des catapultages, nettement plus importante qu'avec des catapultes vapeur.
  7. Bref, en suédois dans le texte (mais cela doit marcher aussi en Finlande): Money, money, money Must be funny In the rich man's world je suis sorti, même si c'est vendredi!
  8. Salverius

    Le successeur du CdG

    Tu as raison: il n'y a que le Président qui peut décider; et il faut que sa décision soit confortée par une révision de la Loi de Programmation Militaire 2019-2025 (sinon, il laisse la décision à son successeur... qui pourrait encore changer d'avis). Cela sent quand même la communication bien maîtrisée (ou alors c'est un lobby puissant et bien huilé) pour préparer l'annonce de Macron. Je rappelle que je me suis inscrit sur ce forum car je pensais (et pense toujours) qu'il vaudrait mieux avoir deux ou trois "PA légers" qu'un seul lourd pour remplacer le CdG, mais je me rends à l'évidence: cette hypothèse ne sera sans doute pas retenue.
  9. Salverius

    Le successeur du CdG

    Le Sénat appuie le projet de renouvellement du CdG esquissé par Florence Parly: http://news.leportale.com/doc?id=205197699 Morceaux choisis de l'article, qui cite à priori un rapport sénatorial (pas accessible à cette heure, ou pas trouvé par moi): Dans leur rapport, les Sénateurs expliquent ainsi qu'en tenant compte du remplacement à terme des Rafale par un nouvel avion de combat et des essaims de drones, le nouveau porte-avions devra être 30 % plus grand que l'actuel avec une jauge de 70.000 tonnes et devra rallonger sa piste à plus de 300 mètres, contre 251 mètres pour le « Charles ». « Dans le cadre de la révision prévue en 2021 de la Loi de programmation militaire (LPM) qui couvre la période 2019-2025, il nous a paru utile d'insister sur le lancement de ce programme pour trouver un successeur au 'Charles de Gaulle', car il faudra dégager des crédits pour l'heure inexistants », explique Gilbert Roger, Sénateur de Saine-Saint Denis, coauteur du rapport. Je vois mal Emmanuel Macron faire un autre choix que celui d'un PA nucléaire de 70.000 tonnes avec deux catapultes EMALS: trop d'informations filtrent en ce sens.
  10. Effectuer des travaux lourds pendant un ou deux ans sur un bâtiment de près de 30 ans, pour prolonger son service de 4/5 ans, ça ne me semble pas avoir de sens. Il vaut mieux utiliser cet argent pour accélérer la construction du Duguay-Trouin ou du Tourville et prolonger la vie des autres classe Rubis.
  11. Il va falloir revoir tout le plan de désarmement...
  12. Salverius

    [Rafale]

    Ce genre d'annonce, cela me fais rêver: un savoir-faire pluri millénaire (se repérer grâce aux étoiles) au service d'une technologie du XXIème siècle. Vive la France!
  13. Moi non plus. Quitte à prendre un avion cargo civil, autant prendre un Beluga XL, capable de transporter 53 tonnes sur 4.000 km Au moins, l'avion bénéficie d'une modernisation constante et l'entretien sera toujours plus aisé que celui d'un A 380, dont l'exploitation devrait cesser rapidement. En outre, trouver un aéroport pour accueillir l'engin est un petit peu plus aisé, l'A 380 présentant pas mal de limitation en la matière. Après, c'est pas un Beluga qui atterrira sur piste sommaire... EDIT: désolé, j'avais pas lu les posts d'il y a deux semaines où cette hypothèse a déjà été posée...
  14. Salverius

    Achat suisse

    @Lordtemplar, tu peux retrouver des infos sur la première évaluation suisse ici: https://omnirole-rafale.com/air2030-la-suisse-evalue-le-rafale/
  15. Salverius

    Achat suisse

    @Patrick, faut espérer que les politiques suisses aient tiré les leçons du passé, ce qui peut conduire @FAFA à plus d'optimisme. Ils doivent savoir que s'ils choisissent l'avion au rapport prix/performance le plus faible, les évaluations fuiteront à nouveau dans la presse et des têtes tomberont.