Lame

Members
  • Compteur de contenus

    464
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

147 Excellent

1 abonné

À propos de Lame

  • Rang
    Connaisseur

Profile Information

  • Pays
    France

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. L'hypersurveillance ne sert donc pas qu'à contrôler la population. Elle sert aussi à développer le contrôleur (artificiel) dans une logique d'automatisation. Ceci dit, sachant que le contrôleur sera de plus en plus puissant et qu'il a sa propre personnalité, son propre alignement, on peut se demander quand il passera de contrôleur à maître non souhaité... Connexe: Psycho-pass
  2. 1. Sur le comportement des IA (encore) faibles... Source: Slate 2. Sur l'éducation des puissances informatiques... Source: Contrepoints Connexe: Les Chroniques de la Lune Noire 19: Une semaine ordinaire
  3. Pour moi, l' expérience indienne en matière d'hypersurveillance est certainement plus inquiétante que l'expérience chinoise. En matière de surveillance et notation des citoyens, la Chine est un modèle pour les Européens, encore très minoritaires, qui veulent copier son système politique. Le système politique indien présente de grandes similitudes avec la plupart des régimes européens. Il comporte des dispositifs de dictature constitutionnelle biens pratiques pour ceux qui aspirent à l'instauration d'une démocratie contrôlée. L' Union indienne est également un des modèles fédéraux favoris des eurofédéralistes hamiltoniens. Autrement dit, l'Inde peut fournir un schéma de construction d'un Etat parlementaire sous régime d'hypersurveillance. Régime sans doute plus facilement privatisable que celui de la Chine.
  4. Lame

    Bienséance d'usage

    Bienvenu et bonne chance pour ta recherche d'emploi.
  5. Lame

    Salutations distinguées

    Euh... Je suis confus mais je ne comprend pas ce que veut dire cette expression.
  6. C'est bien vu mais il faut aussi se demander si tous les marvels sont des cartons. Pour nuancer, il y a au moins 50% de bons films, aucun n'est jamais assimilable à un plagiat ou un patchwork des films précédents. Chaque film s'inscrit dans une trame en reprenant des éléments des films antérieurs et préfigurant les films suivant, ce qui fidélise le fan: il veut continuer à comprendre l'histoire globale et à la certitude qu'un bon film viendra après chaque daube. Par exemple, dans Marvel, le fan aurait su d'entrée de jeu d'où sort le Nouvel Ordre, pas à partir de Star Wars IX parce que la production en a marre des vannes... Et DC Comics est tellement sombre qu'il devrait tenter le mélange comics/horreur sérieux...
  7. Lame

    Presentation Navarre

    Bienvenue.
  8. Lame

    Salutations distinguées

    Je pense que c'est le même principe que pour les dénominations "destroyer" et "croiseur". Donnez l'impression que l'on a l'avion le plus avancé du monde/l'avion capable de contrer le meilleur avion américain, c'est prestigieux et le prestige est un levier géopolitique. Je ne fais pas grand cas de la furtivité du F-35. C'est un avion qui n'a pas, à l'époque actuelle, le même niveau de furtivité que le F-117 au moment de son entrée en service: il n'est donc pas furtif et il le sera de moins en moins. Mais est-ce important? La majorité des chasseurs américains ne sont pas furtifs. La majorité des missions qui leur sont confiés ne sont pas furtifs. Ce que la furtivité est censé apporté au F-35, il l'obtiendra grâce à des escortes de drones et des défense anti-missile efficace. Comme tu l'a bien dis, le vrai problème, ce sont les sous. Mais ce n'est pas un problème spécifique au F-35... Tu as raison mais ce n'arrive pas tous les jours.
  9. Lame

    Salutations distinguées

    Merci pour l'info. Il est vrai que toute une gamme de variante du F-22 avait été envisagée et abandonnée suite au développement du F-35. C'est qu'il faut tenir compte du fait que le F-22 est quand même un avion assez ancien et ne peut pas être amélioré au-délà d'un certain point. Je pense qu'il ne faut pas faire grand cas de ce F-22 modernisé. Disons que Lockeed sent bien qu'avec Trump à la présidence, le planning du programme JSF et du système Shield est compromis. Comme indiqué dans l'article que tu mets en lien, parallèlement, ses concurrents proposent des alternatives à plus court terme inspirant plus de confiance: le F-15X par exemple. Lockeed essaie donc de ne pas se faire mettre au rancart. Néanmoins, je préfère cataloguer un tel engin de génération 4++. Mieux que les 4+ de la Fédération de Russie. Pas aussi bien qu'un F-22 "mutant" qui aurait les capacités de vol d'un F-22 et les capacités de combat en réseau des F-35 du futur: celui-là serait assurément 5G.
  10. Lame

    Salutations distinguées

    C'est qui "on"? A mon sens, les Américains ont une chance de développer un avion de 6G. Vu le coût de l'engin, ce ne sera peut-être pas un avion aussi classique que celui en cours de développement chez Northrop Grumman. Je pense plutôt à un bombardier (habité?) hypersonique capable de survivre à l'action des futurs canons à effet gauss et de se défendre contre tout projectile grâce à un laser embarqué.
  11. Lame

    Salutations distinguées

    Hum... Il me semble qu'il y a deux conceptions concurrentes des chasseurs de 5e génération: - Conception classique: C'est un chasseur supérieur en combat tournoyant aux chasseurs de 4e génération (vitesse, maniabilité, etc...) - Conception JSF/américaine: C'est un chasseur qui, grâce à ses capacités de guerre infocentré, sa discrétion et sa portée de tir, peut éliminer toute menace dans toutes les directions avant d'être arrivé à portée de tir. (JSF: Join Strike Fighter) Evidemment, il faut relativiser la notion de génération. Peut-on comparer des intercepteurs comme le F-22 ou le Typhon à des chasseurs-bombardiers comme le Rafale ou le F-16 ou encore à des bombardiers tactiques comme les Intruders, les F-111 ou les F-35*. *Vu ses capacités actuelles, je le classe provisoirement dans la catégorie des bombardiers tactiques expérimentaux, une sorte de F-111 monoplace. Moi qui suis un détracteur du F-35, j'attire ton attention sur le fait que l'avion est cher pour les partenaires des Américains dans le cadre du programme JSF. Les Américains se sont habilement déchargés d'une partie des frais sur leurs alliés/vassaux. Les F-35A, B et C sont effectivement des avions peu opérationnels remplis de gadgets mais c'est parce qu'ils sont des plate-formes d'expérimentation pour les futurs F-35D et chasseur de 6e génération. Le F-35D sera la plate-forme d'expérimentation du laser Lance, élément principal du système anti-missile Shield. On peut supposer que les Américains auront développé une propulsion plus performante que celle employée par les F-35 actuels et qu'ils n'auront plus les problèmes de maniabilité de leur précurseur. Le chasseur de 6e génération sera doté d'un ordinateur de bord extrapolé de celui du F-35, de gadgets mis au point dans le cadre du programme JSF et d'un laser anti-missile. Donc, informe-toi bien et garde-toi des raccourcis faciles sur le F-35 et la stratégie des moyens américains.
  12. Comme je l'avais déjà évoqué à la page 4 de STAR WARS VIII: The Last Jedi/Les Derniers Jedi (SPOILER ALERT), j'ai le sentiment que Disney avait la volonté, d'entrée de jeu, d'utiliser la Troisième Trilogie et les Star Wars Story pour enterrer tout l'univers antérieur et ne conserver que le label Star Wars. Label qui pourra ensuite être appliqué sur la quatrième trilogie et autre produits audio-visuels pour attirer les nouveaux fans, les nostalgiques de la Troisième Trilogie. Sauf que les choses ne se sont pas passé comme prévu: Non seulment on peut douter que la Troisième trilogie fasse des émules, même parmi la nouvelle génération... mais les Star Wars story devaient ringardiser l'univers des fans historiques et le couple Star Wars VII/Rogue one fait tout le contraire. Et Star Wars VIII en a rajouté une couche. Autant dire que les gens de Disney ont dû manger leurs oreilles et se passer les nerfs sur des chats. A la manière Sith. Sans vouloir passer pour un complotiste, je me demande si l'échec de Solo n'a pas sciemment été organisé , juste pour être certains que les critiques et les fans ne pourront pas opposer un éventuel/probable échec de Star Wars IX à une réussite de Solo à la suite des ennuyeuses comparaisons Star Wars VII/Rogue One. A ce sujet chacun est invité à relire Tancrède à la fin de la page 8 de STAR WARS VIII: The Last Jedi/Les Derniers Jedi (SPOILER ALERT)
  13. Bof. Si on fait la comparaison OTAN/OTSC on voit tout de suite le manque de volontarisme du côté occidental: grande manoeuvre insuffisante, interopérabilité insuffisante, etc... En fait, l'OTAN et l'UE démontre par l'exemple qu'on ne peut séparer la force de l'intégration politique: - L'UE n'a pas de capacité militaire crédible à l'échelon des 27. Elle est impuissante face à toutes les crises, méprisées et exposés à des menaces d'agression faute de réelle dissuasion. -L'OTAN n'a pas d'intégration politique. Il y a bien une assemblée parlementaire de l'OTAN mais son action a surtout porté sur la prévention des putsch militaires. C'est utile mais au plan géopolitique, on est loin d'un couple OTSC/Union eurasienne qui tend à devenir l'équivalent de l'ancienne Confédération d'Allemagne du Nord. L'OTAN périclite parce que c'est un squelette d'armée au service de rien: Quel est l'intérêt civil général des pays de l'OTAN? Où est la citoyenneté "otanienne"? Les Européens ont justement la possibilité de sortir de ce schéma en associant le cadre institutionnel de l'UE exerçant ses compétences d'appui, de coordination et de compléments (intégration politique) au trio Iniative européenne de défense/Groupe de Weimar/Groupe de Visengrad (force).
  14. D'après ce que j'ai compris, l'enjeu est de trouver une stratégie qui permettent aux humains de survivre avant que la sélection naturelle crée un équilibre "malthuséen". C'est pour cela que je prônais plus haut un usage intensif de l'automatisation militaire contre les xénomorphes: il s'agit de limiter les opportunités d'impregnation en tuant plus de spécimens que la ruche ne peut en engendrer. Dans la lutte contre les xénomorphes, les cibles prioritaires sont les facehuggers et les oeufs, les reines ensuites. Trouver le moyen de localiser les oeufs constituerait un avantage tactique décisif pour les humains. Les reines et les hôtes imprégnés sont à proximité des oeufs.