Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Lame

Members
  • Posts

    1,319
  • Joined

  • Last visited

Reputation

601 Excellent

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Je crois que c'est Macron qui a décidé ou approuvé l'exhibition du flyboard un 14 juillet. Il n'a sans doute pas intérêt à ce que la vraie portée de cette "percée technologique" fasse le buzz. Il est certain que ce n'est pas son principal souci en ce moment.
  2. Lame

    Le F-35

    Techniquement, c'est faisable?
  3. Lame

    Le F-35

    Admettons bien que cette réalité n'ait pas été bien comprise par les promoteurs du F-35 au début du programme JSF. Si le F-35 ne peut remplacer le F-15, il ne peut s'en passer. On ne peut donc prétendre qu'une force aérienne composée exclusivement de F-35, sans appui de F-15 ou équivalent, soit une option pertinente en cas de conflit de haute intensité. Avec quoi on combine les F-35 européens? En supposant que les F-15 commenceront à être retiré du service en 2040, les Européens ont en tout cas intérêt à mettre les bouchées doubles pour faire entrer les Tempests et les NGF en service. A méditer pour les choix budgétaires à venir. On peut toujours se persuader que le F-35A sera capable de se substituer au F-16 à partir de 2030. Ce qui est sûr, c'est qu'on est en 2022 et que ce n'est toujours pas le cas. Ce ne serait pas non plus le cas en cas de conflit Russie-UE ou de guerre pour Taïwan de 2022-2029. J'en reviens donc à mon idée: Les F-35 déployés assez près de l'ennemi, depuis des positions bien protégées, peuvent être utiles en appui de F-15, F-16 et autres chasseurs. Quels sont les F-35 le plus susceptible de répondre à ses conditions en Europe? Les F-35B déployés depuis des porte-aéronefs. Je n'ai donc pas clamé une inutilité absolue du F-35. Mon souci n'est pas de démontré l'inutilité des F-35 en service en Europe mais de trouver comment les rentabiliser au mieux en cas de conflit puisqu'il n'est pas possible de les remplacer par autres choses pour des raisons politiques et budgétaires. Pas de chance, la majorité sont des F-35A
  4. Je ne sais pas si tu parles du flyboard, du projet de réacteurs dorsaux à destination du COS (flyboard-R) ou du jet racer. Dans les trois cas, je ne suis emballé par aucun des trois concepts au plan militaire. Je pense juste que le jet racer serait le moins inutile ou irréalisable des trois, ce qui n'est pas engageant pour ceux qui rêvent déjà d'escadron de moto-jets ou d'escouades de commando marines d'assaut. Simplement, Macron a tenté de donner à la France une apparence de puissance à la pointe du progrès technologique en exhibant les exosquelettes Hercules et le flyboard. C'est de la poudre aux yeux, vu l'inutilité de ses gadgets, et il cherche à entretenir l'illusion avec de vagues programmes de développement du flyboard. Le fait est que Zapata, lui, a juste fait un coup de buzz et tourné la page: il développe le jet racer. Donc, ne nous laissons pas tromper par les fausses promesses du flyboard: Il n'y aura aucune révolution tactique. La révolution tactique, ce sont les munitions rôdeuses et les missiles hypersoniques à longue portée. Ce n'est pas aussi évident que tu crois puisque l'Etat et les industriels français cherchent à développer des moteurs thermiques modifiés tournant à l'hydrogène. A part cela, est-il prévu d'interdire les carburants biosourcés? Même dans l'industrie aéronautique? Tu n'as pas de souci à te faire pour cela. Les eVTOLs qui ont le vent en poupe sont plutôt les analogues de cessna avec tilt-rotor ou tilt-wing pour les trajets interurbains. Quand aux autres eVTOL, ils font couler beaucoup d'encre mais ne seront pas économiquement rentables. Le seul domaine dans lequel ils pourraient percer est l'évacuation médicale dans les zones urbaines inaccessibles aux hélicoptères.
  5. Lame

    Le F-35

    Autrement dit, la lenteur de mise au point des systèmes expérimentaux n'a pas permis leur mise au point avant leur obsolescence et il faudrait déjà penser à une nouvelle cellule d'habitacle, un super F-35, pour intégrer les systèmes adaptés. Même comme plate-forme d'expérimentation, le F-35 finira par être obsolète... Si l'on conserve les cellules d'habitacle actuelle, la solution serait la simplification du F-35 par élimination d'un maximum de sous-système, si possible au profit d'un emport accru de carburant, et de ne jamais le déployer sans appui d'effecteurs déportés. Comment doter chaque F-35 de sa mosaïque d'effecteurs sans faire exploser les coûts? Le plus inquiétant, c'est qu'on voit mal comment le F-35 avec mosaïque tactique pourrait se passer de manière satisfaisant d'autres avions: c'est un avion de soutien. Or, les F-16 et F-15 ne pourront être modernisés indéfiniment. Quand ils devront être retiré du service, avec quoi voleront les F-35 et leurs drones d'escorte?
  6. Lame

    Le F-35

    Merci pour ton retour détaillé. Considères-tu que le F-35 a déjà une propulsion avec une poussée suffisante par rapport à son poids? Il me semblait que sa lenteur et ses problèmes de manœuvrabilité découlaient justement de sa propulsion. Problèmes auxquels j'ajoute tous les autres problèmes que tu as évoqués.
  7. Ce n'est pas révolutionnaire mais cela pourrait être utile pour projeter des troupes en combinaison FELIN avec exosquelette hercules. Vers 2035, dans la cadre de la Communauté Politique Européenne et de l'Initiative Européenne d'Intervention, on peut envisager son déploiement dans le cadre d'une opération européenne depuis une BAO mobile. A ce propos, le projet de "vaisseau-mère" des Néerlandais. A cela, rappelle les séries de SF des années 80... Source: Futura Sciences En plus, vu l'évolution politique de l'Europe, on sera sans doute plus ouvert politiquement à ce genre d'innovation...
  8. On ne peut pas les mettre sous le siège, comme sur certains scooter? Par quoi veux-tu la remplacer, concrètement?
  9. Lame

    Le F-35

    Et bien, je suppose qu'en cas de conflit dans la Pacifique Est, l'idée est de faire transiter les F-35A positionnés aux USA par les territoires américains du Pacifique, éventuellement avec l'appui de ravitailleurs, jusqu'aux bases du Japon et des Philippines. Une partie serait sans doute transférée en soute par des avions de transports lourds. Combien d'avions-citerne ont opéré dans le cadre d'une guerre de haute intensité contre un Etat disposant de nombreux missiles anti-aérien à longue portée? Il ne faut évidemment pas confondre un conflit contre la Russie ou la Chine avec les opérations au Moyen-Orient. Dans l'optique d'un tel conflit, les avions-citernes ne seraient sans doute pas décimés si les Américains engageaient les moyens de protection adéquats mais les pertes ne sont pas improbables. Que devient une formation de chasse qui ne reçoit pas son ravitaillement à temps?
  10. Lame

    Le F-35

    Le F-105 s'est très bien vendu ses performances étaient discutables: un mélange de performances vites battues et des défauts de plus en plus handicapants. Une fois encore, qu'est-ce qui a été ajouté aux achats de F-35? Quelles alliances militaires? Quels équipements complémentaires? Quels sont les pays qui envisagent un emploi militaire du F-35 sans le soutien d'autres chasseurs ou de batteries de Patriot? Pas les USA. Pas le Japon. Pas Israël. Quels sont les pays qui développent leur propre chasseur parallèlement à l'achat de F-35? Le Japon, la Corée du Sud, le Royaume-Uni C'est un avion choisi provisoirement dans un certain contexte géopolitique et ceux qui lui font le plus confiance sont justement ceux qui ont les aptitudes militaires les plus lacunaires. Avec une mention particulière pour la Norvège qui fait beaucoup d'effort mais reste une puissance militaire mineure dans le contexte d'une guerre de haute intensité. Ah non, les contempteurs européens du F-35 ne lui reprochent pas d'avoir été développé pour le marché européen. Ils lui reprochent d'avoir été développé avec l'argent destiné à l'industrie aéronautique européenne sous la promesse officielle que le programme JSF visait le développement d'un successeur au F-16. Si le F-35 avait été capables de remplacer les F-16 et les F-15, les F-16 Vyper et les F-15 Ext n'auraient jamais vu le jour. La réalité est bien que l'USAF en achète pour compléter son parc de F-35 moins important que prévu. Au fait, le F-35, fatalement de moins en moins furtifs, est censé opérer avec l'appui de drones en prévision du jour où il n'aura plus une once de furtivité significative si ce n'est pas déjà le cas. Où en est le développement des drones d'accompagnement? J'espère qu'il avance plus vite que le développement de sa nouvelle propulsion vu que les USA ne semblent pas renoncer au concept de "guerre par mosaïque"/mosaic warfare. A lire sur The Cyberedge // Mosaic Warfare Networks Can Serve Naval Expeditionary Forces
  11. Lame

    Le F-35

    Tu fais bien de le relever. Disons qu'au vu des limites du F-35, il vaut mieux des F-35 coopérant avec des batteries de missiles Patriot grâce à leurs liaisons de données que des F-35 tout seul. Sachant que le Gouvernement suisse veut surtout un avion de police aérienne, on peut difficilement critiquer le choix du F-35 (pour son système optronique) avec un support de Patriot pour le reste. Les Français auraient préféré qu'ils optent pour le Rafale mais il est supérieur dans d'autres emplois que celui visé par la Suisse. Du point de vue de la défense aérienne, j'ai toujours soupçonné le Gouvernement suisse d'accorder plus d'importance aux Patriot qu'au F-35 au delà de sa posture médiatique. La principale menace aérienne qui pèse sur la Suisse, ce sont les missiles à longue portée russe et seul des missiles anti-missiles peuvent les contrer. Est-il possible de mettre les Rafales en réseau avec des batteries de Patriot? Tetsuo a rappelé que l'on trouve des détracteurs du F-35 même parmi les forces armées américaines de la base aux échelons supérieurs. Rien ne démontre la foi des Américains, pour ne parler qu'eux, dans le déploiement de F-35 sans soutien: Patriot, Drones, surtout F-16 et F-15. Je rappellerai que beaucoup de partisans suisses du F-35 reconnaissent qu'il n'est pas parfait et que le Rafale a de nombreuses qualités. Je crois les Américains qui constatent les déficiences. Voir le dernier rapport du GAO. Je ne crois donc pas les gens l'encensent pour faire plaire au protecteur américain après l'avoir choisi pour satisfaire leurs exigences. Parmi ceux-là, lesquels s'en contentent et ne développent pas leurs propres avions sur le côté? On peut compter sur la protection américaine et se préparer à l'émergence durable d'une Amérique isolationniste qui n'acceptera plus de fournir la protection attendue.
  12. Lame

    Le F-35

    Effectivement mais n'est-ce pas le job des satellites, des avions-espions, voire des drones? Le F-35 a assez de défauts sans qu'on lui reproche de faire ce qui n'est pas de son ressort. Son rôle sera en fait défensif: effectuer des frappes contre les cibles terrestres ou navals d'une force d'invasion. De ce point de vue, le problème de son rayon d'action est le choix du point d'appui des unités. Les F-35C peuvent être déployés depuis les porte-avions mais leurs vulnérabilités les forces à rester à une distance de sécurité. Les F-35A ne peuvent être déployés que sur des longues pistes à portée de la force de frappe chinoise; il ne s'agit que des aéronefs. Les F-35B peuvent être déployé sur des pistes courtes et des porte-aéronefs plus disponibles que les porte-avions. Contre toute attente, ce n'est pas forcément le F-35A qui est le plus utile tant en Asie qu'en Europe. Dès lors, je me pose des questions s'imposent: -Que vaut un F-35B avec une propulsion améliorée et une poussée convenable? -Jusqu'à quel point le F-35B est-il opérationnel?
  13. Lame

    Le F-35

    L'Amiral Philip Davidson craint que l'invasion ait lieu entre 2022 et 2032 et plus probablement en 2027. Ce n'est toutefois pas une opinion unanime: Source Questions: Quand est-ce que les USA disposeront enfin d'une propulsion améliorée pour le F-35? Quel délai pour remotoriser les F-35 en service ou les remplacer par des exemplaires dotés de la nouvelles propulsion? Le Japon, Taïwan et les Philippines sont à côté de la Chine. Dans l'optique d'une invasion, les avions positionnés aux USA ou en Australie seront donc désavantagé par les distances océaniques, ceux positionnés au Japon et au Philippine beaucoup moins, ceux positionnés en Chine et à Taïwan pas du tout. On peut donc dire que les distances jouent en faveur de la Chine dans le cadre d'une invasion de Taïwan. Dans le cadre d'une attaque contre Guam ou la Nouvelle Calédonie, la situation serait plus équilibré mais c'est la guerre suivante.
  14. Lame

    Le F-35

    Penses-tu que les Américains ne font pas garder les F-35 en service jusqu'en 2070? Le problème n'est pas tant la volonté que la possibilité de faire autrement: - Développer un nouvel avion n'est pas aussi facile que cela: la preuve. - Le F-35 reste une plate-forme intéressante pour l'expérimentation des systèmes destinés au chasseur de 6e génération. - Il est plus facile de corriger le F-35 que de lancer un nouvel engin. - Est-il impossible de doter les F-35 d'un nouveau réacteur plus puissant? Quel impact sur ses performances? Il est donc plus probable apparaître une nouvelle gamme de F-35: F-35 obsolètes dronisés, F-35 simplifiés remotorisés (pour la masse), F-35 complets remotorisés. Ce qui ne préjuge pas de l'efficacité du parc...
  15. Source: Conférence sur l’avenir de l’Europe RAPPORT SUR LES RÉSULTATS FINAUX L'Ukraine aurait au moins le mérite d'être un acteur proactif de cette politique. Et le Conseil européen y fait de moins en moins obstacles (au moins en parole).
×
×
  • Create New...