Napoléon Bonaparte

Members
  • Content Count

    279
  • Joined

  • Last visited

    Never

Community Reputation

0 Neutral

About Napoléon Bonaparte

  • Rank
    Connaisseur

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Napoléon Bonaparte

    L'Inde

    Un article qui reprend un peu tout ça : http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/jean-guisnel/les-indiens-expliquent-la-victoire-du-rafale-10-02-2012-1430078_53.php Les anglais ont toujours du mal à avaler que le joyau de la couronne vole russe et (surtout) français. L'attitude arrogante des anglais a dû pas mal jouer en leur défaveur. C'est marrant de voir que même le peuple indien (du moins celui qui s'interesse à l'aéronautique) soutient à fond le choix du rafale.
  2. Je me suis mal exprimé sans doute, je voulais dire que j'ai de gros doute sur les espoirs qu'on se fait sur cette guerre, qui se terminerait par une moisson de gros contrats pour le France, un happy end avec des achats de rafale et une place de premier plan pour total, etc... J'espère juste que l'on n'a pas fait cette guerre que pour des contrats, que l'objectif final n'est pas de faire de la Libye un vassal qui revendrait tous ses revenus du pétrole contre des gadgets européens. Car ce n'est pas possible, on risque d'être très déçus. Pour le pétrole les principaux partenaires d'avant guerre sont l'Italie et l'Allemagne, donc les Libyens devront honorer leurs contrats. Puis s'ils ne sont pas contents des européens ils pourront toujours se tourner vers l'Asie, vu la qualité de leur pétrole il y a toujours preneur. Donc voilà j'espère que si le gouvernement est intervenu en Libye c'est pour d'autres raisons en priorité que les contrats (par ex la stabilité de la région).
  3. Heureusement qu'il n'y a pas trop de gauchos qui trainent sur le forum (genre ceux qui sont sur les radeaux pour Gaza), ils seraient scandalisés de voir qu'on essaie de refourguer aux libyens du matos cher et qui leur servira pas (genre le rafale), d'envoyer Total les spolier de leur pétrole et de chouchouter Bouygues, Vinci et autres pour la reconstruction du pays, et d'autres groupes du CAC 40 pour leur refourguer d'autres trucs plus ou moins utiles très "cocorico" (genre le TGV, les centrales nucléaires dernier cri...). C'est vrai que c'est un grand débat philosophique mais ça vaut que l'on se pose la question : Est-ce qu'on fait la guerre pour des intérêts privés ? Est-ce que ces intérêts vont dans le sens de l'intérêt général ?
  4. Ca a l'air d'avancer un peu, malgré tout... Les rebelles remontent des montagnes berbères en direction de Zawiyiah, et seraient à 50 km de Tripoli. http://www.romandie.com/news/n/_Libye_offensive_des_rebelles_a_une_cinquantaine_de_km_au_sud_de_Tripoli260620111406.asp
  5. Comment un seul type peut nous pourrir la diplomatie... Incroyable ! Sinon concernant le trésor de guerre de Khadaffi : J'ai du mal à croire qu'il ne reste que quelques millions de dollars en liquide, surtout si Khadaffi doit payer des milliers de mercenaires (et pas en lingots d'or), et s'approvisionner en nourriture et essence auprès de la Tunisie et de l'Algérie (certains doivent se faire un sacré business pour ce transit). Monsieur a gaspillé son fric en le plaçant de façon hasardeuse (voir l'article du Monde sur les 3 milliards de dollars placés chez Goldman Sachs et disparus à 98%), donc je le vois mal en laisser partout ailleurs et en n'en gardant rien chez lui. Alors soit le directeur de la banque centrale désinforme délibérément, soit il est mal informé, car Khadaffi a probablement donné quelques miettes pour la Banque centrale et s'est approprié le gros du magot. En tout cas, selon ta source et d'autres témoignages, Tripoli manque vraiment d'essence. Le bas peuple n'en a plus, ça c'est certain, et si le ravitaillement depuis la Tunisie et l'Algérie est lent ou bloqué, les forces de Khadaffi pourraient en manquer cruellement.
  6. Manque de volonté politique des uns, de moyens militaires des autres. C'est le cas du côté de l'Angleterre, où l'absence de porte-avions se fait durement sentir. L'amiral Woodward, qui avait commandé la flotte aux Malouines, pense même que la GB serait aujourd'hui incapable de les défendre. http://www.lemonde.fr/libye/article/2011/06/14/la-grande-bretagne-confrontee-a-des-choix-difficiles-en-libye_1535710_1496980.html#ens_id=1481986&xtor=RSS-3208
  7. Pendant ce temps, à Tripoli, on joue aux échecs. http://www.france24.com/fr/20110613-mouammar-kadhafi-joue-echecs-television-libyenne-libye-guerre-ilioumjinov On ne sait toujours pas si le fou a été mis échec et mat.
  8. Oui c'est tout le contraire des républicains espagnols qui étaient divisés en idéologies, et partis, sous-partis, sous-idéologies qui ne pouvaient pas se supporter. Après 40 ans de Khadafi, les rebelles sont surement dans un rejet total de toute idéologie, pensée politique et surtout chef suprême. Et c'est sans doute aussi la question qui fache. Sur Le Point, un analyste avait dit que les rebelles étaient constitués d'un quart de démocrates, d'un quart d'islamistes, d'un quart de nostalgiques de la monarchie, et d'un quart de Khadafistes ayant retourné leur veste. Il y a une diversité d'opinion comme chez nous, mais ça va être compliqué d'organiser ce petit monde une fois Khadafi viré. Sinon je suis bien d'accord, la réactivation du front de Zawiha est une bonne nouvelle pour les rebelles, elle coupe la route de la Tunisie et rapproche le front vers Tripoli, tous en mobilisant des troupes. On verra si celà va durer, contrairement à la dernière fois où malgré le courage des rebelles les pro khadafi l'ont emporté.
  9. Sur liveleak il y a aussi cette vidéo, pas très impressionnante, mais qui montre la préparation de l'attaque sur Misratah. Les Khadafistes ont l'air nombreux, bien motivés, avec pas mal de matos, dont des chars. Notons qu'il y a pas mal d'africains qui parlent arabe : des mercenaires ? des immigré forcés à combattre ? des africains nés en libye de parents immigrés ? http://www.liveleak.com/view?i=5c9_1307558690 En tout cas de bonnes grappes qui sont passées à côté des avions de l'OTAN (du moins le temps que le type a filmé.
  10. Je ne sais pas si c'est l'esprit général ici de gueuler contre les décideurs, l'otan, etc, parce que la guerre n'avance pas. Et si la guerre n'avance pas, et que les bombardements n'ont pas eu trop d'effets militaires c'est ej pense pour une raison bien simple : parce que le cahier des charges est complexe. Parce qu'il ne faut pas tuer de civils, ni envoyer de troupes au sol. Ne pas bombarder si un char se trouve en plein milieu de la ville, etc... En fait la guerre en Libye, c'est un anti-irak de 2003: mandat de l'ONU, accord des pays arabes, pas d'intervention au sol, pas de frappes à proximité des civils. Donc forcément ça ne peut pas être plié en trois semaines comme l'Irak de Saddam, parce que 150 000 hommes et des milliers d'avions attaquent bourrin en même temps. Et si l'on ne fait pas comme en Irak, c'est pour ne pas se retrouver enlisés pendant des années comme ce fut le cas des anglo-ricains. Et puis, le temps joue pour qui dans cette histoire ? Pour Khadafi ou pour nous ? En France, depuis deux mois à peu près, la guerre n'existe plus médiatiquement. On n'en parle plus à la télé, on parle de DSK et sa femme de chambre, du concombre tueur ou d'autres choses plus ou moins dignes d'intérêt. Et puisque la majorité des gens ont la télé comme seule source d'infos, ou un journal régional de base, la guerre en Libye on peut croire qu'ils s'en foutent, ou qu'ils ont oublié qu'elle était encore là. Donc la guerre ne pèse pas beaucoup médiatiquement et donc politiquement. Evidemment celà peut changer si un hélico se fait descendre comme ça a failli être le cas. Ca serait plutot du côté de Khadafi que la guerre risque d'avoir un impact, par les bombardements quotidiens, le manque de nourriture peut être aussi, et le risque que les habitants de Tripoli se retournent encore contre lui s'ils ont plus faim que peur. Donc bon le choix des dirigeants n'était peut être pas mauvais, ils avaient pas contre sous estimé la capacité de résistance des Khadafistes. Mais bon, qui pouvait vraiment le savoir ? Le plus important, d’ailleurs, c'est de prévoir, ou plutôt de s'adapter ?
  11. Nouvelle attaque d'hélicos britanniques du côté de Brega dans la journée de samedi : http://www.lemonde.fr/afrique/article/2011/06/05/libye-nouvelle-operation-des-helicopteres-de-l-otan-a-brega_1532183_3212.html#ens_id=1481986&xtor=RSS-3208
  12. C'est sûr que vous dites la crédibilité de Zuma c'était pas trop ça. Il y est allé sans doute pour sauver les apparences de l'Union Africaine. Si Zuma n'a pas réussi à faire renoncer khadafi au pouvoir, qui peut encore le convaincre de dégager ? Plus les Russes, qui ont reconnu le CNT, ni les Chinois ont l'air de s'en fouttre, ni les pays de la Ligue Arabe qui sont chamboulés par ces révoltes. Apparemment il veut aller jusqu'au bout de l'option militaire, et la coalition aussi de ce fait. En attendant, le départ des étrangers pèse sur l’économie, y compris en zone rebelle : http://www.lefigaro.fr/international/2011/05/30/01003-20110530ARTFIG00705-l-economie-souffre-du-depart-des-etrangers.php Dans les régions contrôlées par Khadafi, la nourriture viendrait aussi à manquer très sérieusement d'ici quelques semaines : http://fr.news.yahoo.com/kadhafi-nest-pas-pr%C3%AAt-%C3%A0-quitter-la-libye-105629886.html
  13. Je vous envoie cette video sur la préparation de l'intervention des hélicos en Libye, avec une coordination présentateur-images absolument parfaite : http://www.youtube.com/watch?v=YmYFbek8mu8
  14. Bonsoir à tous, Voici un article du Point qui fait le bilan des actions françaises en Libye... http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/jean-guisnel/premier-bilan-des-frappes-aeriennes-francaises-en-libye-04-04-2011-1315093_53.php Au fait qu'en est-il de la participation américaine ? Ils font juste du soutien maintenant ?
  15. Napoléon Bonaparte

    Les medias britanniques et la France

    Le problème c'est justement que la BBC n'est pas sensée être un torche-cul mais une chaine britannique de qualité, regardée dans le monde entier. Ici ils n'ont pas cherché à montrer la particularité e la 2e DB, qui se voulait une unité d'élite, ayant des soldats très motivés et efficaces. Il est clair que le combat pour la France libre n'était pas vu de la même manière par les militaires de la 2e DB qui s'étaient pour beaucoup échappés de la France occupés que par les soldats marocains ou sénégalais pour qui cette guerre avait beaucoup moins de sens. Etant une division blindée, il fallait aussi des militaires connaissant le matériel, les chars, ce que l'on ne pouvait pas exiger des soldats d'afrique pour beaucoup illettrés et ne parlant pas le français. Les anglo-américains ont eu aussi pratiqué une politique ouverte de discrimination, et ce n'est qu'à la fin de la guerre que les américains ont aboli la séparation des régiments entre blancs et noirs. Les médias anglais aiment donc bien salir notre armée, qui n'avait pas pour objectif de mettre de la "diversité" dans la libération de la France mais d'être efficace militairement.