Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

leclercs

Members
  • Posts

    2,023
  • Joined

  • Last visited

Posts posted by leclercs

  1. il y a 54 minutes, Minitel a dit :

    Soit dit en passant, une augmentation de 100%, ça veut tout et rien dire : si il y a eu 2 déraillements l'année dernière et 4 cette année, l'augmentation est de 100%. Je préfère les chiffres brut.

    De mémoire on est passé d’une trentaine à une soixantaine ..

    les russes mettent en cause la vétusté ..

    si c’est le cas c’est aussi un problème 

     

    • Upvote 1
  2. En dehors de l’appui aux unités de mêlée l’artillerie de brigade a pour mission là contre batterie, face à adversaire puissant en artillerie , elle aura du taf , d’où l’importance du mortier de 120 pour appuyer les régiments de mêlée ..

    j’en verrai 8 par régiment de cavalerie et d’infanterie ..

    je sais je rêve .. 

  3. Une première chose à faire serait de réintégrer les SML dans les régiments d’infanterie sans perte de personnel pour les RA.

    ensuite passer à des régiments à 32 pièces  + au moins une batterie de LRM

    au moins un régiment par brigade 

    un bon  début .. 

     

  4. Mmmm

    la Pologne fait partie de l’OTAN.

    si les avrils polonais sont engagés , il est plus que probable que les US aussi .. donc fournir des chars « export » aux polonais me paraît improbable.
    donc les stocks disponibles de l’armée US pourraient servir comme base de renouvellement de la cavalerie polonaise 

    sans parler de l’opportunité offerte à l’industrie US de se relancer comme Arsenal du « monde libre »

  5. Sourire, depuis combien de temps les 'experts' parlent de la mort du char ... russes américains chinois européens continuent de développer le char tout  simplement parce qu'on ne peut pas lui trouver un remplaçant en terme de mobilité puissance de feu et protection.

    on peut toujours discuter il n'y a pas de solution alternative ..

    certes le char s'inscrit dans un ensemble, mais au sein de cet ensemble il est indispensable ...

    le canon automoteur est une alternative économique (par rapport aux chars) aux moyens d'appuis ... que ce soit pour appuyer l'infanterie ou.. les chars ..

    le rôle de l'automoteur est défensif .point. Attaquer en intégrant le fait de casser la vitesse d'évolution pour se mettre en position de tir est aberrant. 

    Même en défensive il s'inscrit dans un ensemble ou il est protégé par l'infanterie .. bpc parlait de lui donner un tourelleau télé opéré de 30 mm (je cite de mémoire) ... bien sur ... tourelleau vulnérable au moindre éclat d'obus qui le percutera ... basé sa défense sur un tel système est  .. risqué ...

    un canon de moyen calibre se doit d'être protégé de la ferraille du champ de bataille , par exemple je concevrai bcp plus un moyen calibre  en coaxial avec capacité de surpointage pour compenser le faible apport en munitions des futurs chars lourds mais pas du téléopéré  exposé a tout va...

     

    maintenantle canon d'assaut peut être une solution pour appuyer nos régiments d'infanterie mécanisés qui manque cruellement de puissance de feu  (cf le projet ERAC120mm engin de réaction anti char )

  6. il y a une heure, Ciders a dit :

    Les canons d'assaut et les chasseurs de chars automoteurs (pas la même bestiole, même si facilement confondus) et tous les sous-types mis en œuvre soit par la Panzerwaffe soit par la Sturmartillerie avaient les défauts de leurs capacités... et leur absence de tourelle ou leur canon placé plus ou moins à découvert dans une casemate en étaient.

    Oui... si ils étaient couverts par de l'infanterie et si les Soviétiques allaient au contact. Dès que ça devenait mobile et que les positions allemandes étaient tournées, les choses devenaient intenables. En 2022, les choses seraient très sensiblement les mêmes.

    Bien sûr les chasseurs de chars tirent de loin ..ils sont  très vulnérables à l’infanterie si celle ci arrive à proximité de tir des armes antichars portables de l’époque 

     

  7. Les automoteurs anti chars allemands ont proliféré pour une raison simple : plus facile à produire que les chars et une mobilité tactique bien supérieure aux canons anti chars tractés.

    l’ancêtre était le stug III ausf D équipe d’un 75 L24, un canon d’assaut destiné à appuyer l’offensive par la puissance de ses obus explosifs.

    silhouette basse bien protégé équipe d’un canon puissant ils sont devenus des chasseurs de chars .. parfaitement adaptés à la défensive . Ils peuvent bien sûr appuyer une offensive par la puissance de leur tir .. mais ce ne sont pas les vecteurs de l’offensive ..

    il suffit d’observer les combats de l’arme blindée allemande ..

     

  8. Par exemple le tir en marche...

    le blindage de toit concernera aussi un automoteur qui pèsera très lourd uniquement pour rôle défensif .. sans parler même dans ce rôle de l’intérêt d'une tourelle....

  9. un automoteur n'est pas un char, substituer le char par un automoteur s'est se priver de tout un panel de possibilités pour privilégier un blindage frontal plus important ...

×
×
  • Create New...