Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Sebastian

Members
  • Posts

    521
  • Joined

  • Last visited

Reputation

63 Excellent

Profile Information

  • Pays
    Spain

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Selon un rapport du Sénat publié en 2020, le coût estimé de développement du scaf serait de 5 à 8 fois plus élevé que le Rafale.
  2. Mouai, peut-être...mais tu peux toujours me convaincre du contraire en me donnant un exemple d'Etat européen ayant développé en solo un projet d'une telle envergure
  3. Sauf qu'ici nous parlons de besoins estimés à une quarantaine d' appareils pour l'EA et 12-15 appareils pour l'Armada (interview du général Fernando Alejandre - chef d'Etat Major de la défense - article El Pais 2018). Nous sommes loin des 96 F18 et 17 Harriers en service dans les années 90 et début 2000. Source? Se baser sur deux vecteurs c'est aussi diminuer la vulnérabilité en cas de problème structurel sur un type d'appareil. Quand à savoir si le marché intérieur est suffisant, à l'horizon 2040(scénario optimiste)-2080, ni toi ni moi sommes en mesure de deviner la situation et besoins de nos deux pays. La seule certitude c'est qu'aucun Etat européen n'a la capacité de développer à lui seul un programme tel que scaf
  4. Pourquoi parler de plan B? Depuis plusieurs décennies, la doctrine de l'EA est d’aligner deux vecteurs d'origine différente. Le F35 remplacerait (conditionnel) les F18 et Harrier (coût moindre pour l'Armada) et le ngf, qui n'arrivera pas avant 2040, remplacera les Eurofighter.
  5. N'en déplaise à toi et la marmotte: l'Espagne a accueilli Brahim Ghali sur base des principes humanitaires établis par le Consensus européen humanitaire. Consensus signé par tous les Etats membres de l'UE, le Parlement européen, le Conseil et la Commission européenne. Par conséquent, l'Espagne s'est engagée de répondre à toute demande d'aide émanant d'un pays tiers, quel qu'il soit et selon des principes d'impartialité et neutralité y compris pour le vieux monsieur, qu'il soit chef d'un Etat en exil reconnu par plus de un tiers des nations dans le monde ou pas. Sur la forme. Ne pense-tu pas que l'Espagne aurait agi différemment avec le Maroc, si celui-ci n'avait pas systématiquement causé des tensions diplomatiques avec les méchantes France, Belgique, Pays-Bas, Suède, Allemagne et Espagne sur des causes tellement illégitimes que le respect du Droit international ? Un pays qui pour rappel est en conflit ou tension permanent avec tous ses voisins ? C'est fou le nombre de pays rapaces qui en veulent à la gentille et blanche colombe marocaine. Mais au fait… maintenant que j'y pense…le Maroc a-t-il consulté l'Espagne lorsqu'il s'est unilatéralement attribué l'extension de sa ZEE? Lorsqu'il a fermé les frontières de Ceuta et Melilla ? C'est marrant quand même cette indignation à géométrie variable…non ? L'Espagne a-t-elle rappelé son ambassadeur chaque fois que M6 s'est rendu au Sahara occidental-territoire occupé et non reconnu comme marocain par le Droit international- alors que le Maroc a rappelé son ambassadeur suite à visite des souverains espagnols à Ceuta et Melilla (elles reconnues villes autonomes espagnoles par le droit international) ? Au-delà des élucubrations geo-politico-énergétiques algero-europo-espagnoles, le Maroc est nerveux parce qu'il anticipe le résultat défavorable à son recours auprès de la Cour de justice européenne. Il est nerveux parce que, non seulement aucun pays européen n'a suivi la décision de Trump, mais au contraire tous ont réaffirmés unanimement que la solution du Sahara passait par une solution acceptée par toutes les parties dans le cadre onusien. Il est nerveux car les Démocrates américains persistent dans l'idée d'ajouter au mandat de la Minurso les compétences d'observation des droits de l'Homme (comme proposé en son temps par le Président Obama). Il est nerveux car in fine rien ne change comme il a prévu, le temps passe et passe et la détermination du peuple Sahraoui persiste, le soutient international aussi.
  6. Je ne remets pas en cause la tentative maladroite de récupération médiatique de Sanchez. Ce n'est pas la première fois qu'il use et abuse d'une stratégie de communication poussiéreuse. Je ne critique pas non plus le fait que sur une séquence de 20 secondes, chacun peut décrypter les images et tirer des conclusions selon sa sensibilité ou intérêt. Là où je suis critique c'est sur le choix de cette source d'information polémique qui prétend qu'un chef d'Etat traite un autre de je cite : 'connard' ou 'trou du cul', information qui si elle avait été véridique, aurait été relayée à la une de tous les journaux de la planète. Face à ce type d'info incongrue, un esprit minimum, critique doit avoir le réflexe de croiser l'information et/ou se renseigner sur la source. Sans être un expert des médias espagnols, quelques clics auraient suffi pour décrédibiliser cet article.
  7. @b52 Attention avec tes sources avant de poster du n'importe quoi. Alertadigital (à ne pas confondre avec le journal régional de Cantabrie Alerta) est une fabrique de fake news, un journal online d'extrême droite conspiranoïde qui existe depuis 2012. Raciste (principalement contre la population musulmane) il a été fondé par José Armando Robles Valenzuela, personnage proche du groupement néonazi Democracia Nacional et sur lequel pèse aujourd'hui une plainte pour racisme et homophobie, qui risque de lui coûter 4 ans de prison. Très récemment fondateur du très éphémère parti politique Solution-Trump, sa rédaction est constituée de deux prêtres traditionnalistes adeptes de la phalange et la dictature franquiste.
  8. Dans une déclaration du secrétaire d'Etat pour l'UE, le gouvernement espagnol "envisage très sérieusement" la suppression du 'régime spécial' accordé aux habitants les zones limitrophes marocaines (wilayas). De coutume, ces derniers peuvent y entrer en présentant un passeport ou un document de résidence. Cette mesure, déjà proposée en 2020 par les autorités des 2 villes, vise à diminuer la pression migratoire et l'impact en matière de soins de santé, éducation, accueil des mineurs. https://elpais.com/espana/2021-06-10/espana-baraja-pedir-visado-a-todos-los-marroquies-para-entrar-en-ceuta-y-melilla.html https://www.heraldo.es/noticias/nacional/2021/06/10/espana-baraja-incluir-a-ceuta-y-melilla-en-la-zona-schengen-y-exigir-visado-de-entrada-a-los-marroquies-1498689.html
  9. https://www.europarl.europa.eu/doceo/document/RC-9-2021-0349_FR.html
  10. Le niveau actuel d'alerte est 4. A ma connaissance, il n'est jamais passé à 5. https://www.dsn.gob.es/es/nivel-alerta-antiterrorista
  11. L'homme le plus inquiet dans cette histoire doit être le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita qui pourrait être le fusible idéal pour Rabat. La récente manoeuvre de blanchiment d'image du souverain Mohamed 6 (annonce de rapatriement des mineurs sur le sol européen) n'augure pas de bonnes choses pour pour lui.
  12. Entrevue sur la chaîne publique RTVE de la Minsitre de la Défense Margarita Robles lors de la commémoration de la Journée des Forces Armées "Nous exigeons du royaume du Maroc et de tout autre pays le respect. C’est un principe clé de la coexistence dans les sociétés civilisées et modernes", a déclaré samedi la ministre espagnole de la Défense Margarita Robles dans une entrevue qu’elle a accordé à la RTVE en marge de la célébration de la Journée des forces armées. La ministre espagnole de la Défense a ajouté que "l’utilisation des mineurs comme instrument de chantage et la violation des frontières de l’Espagne est inacceptable à plusieurs égards, d'abord du point de vue du droit international et ensuite du point de vue humanitaire". La ministre a saisi l’occasion pour remercier les forces de sécurité, les forces armées, les ONG et toute la population de Ceuta- "qui est aussi espagnole que l'est Madrid ou le reste de l'Espagne"- pour les efforts humanitaires qu’ils ont déployés pendant cette crise. "Je crois que la société espagnole est fière de ses militaires", a souligné Margarita Robles, saluant la "volonté de service, la générosité et le dévouement de l’armée qui a joué son rôle en tant que garant de la paix et de la sécurité, de la défense de l’intégrité territoriale et de protection des personnes vulnérables". https://www.rtve.es/noticias/20210529/robles-exige-respeto-marruecos-senala-usar-menores-para-burlar-fronteras-vulnera-derecho-internacional/2095780.shtml
  13. 92 % des familles marocaines contactées par la ville de Ceuta refusent le retour de leurs enfants. Le service de protection de l'enfance de la ville autonome de Ceuta accueille actuellement 1125 mineurs marocains non accompagnés dont 920 proviennent de la dernière vague. Le service de protection des mineurs et Save the Children sont en charge de localiser les parents. Un numéro d'appel gratuit a été habilité par la ville pour permettre aux parents marocains de s'intéresser à leurs enfants, quelques 4400 appels ont déjà été reçus. Cependant, 92,5 des parents refusent le retour de leurs enfants sous prétextes de problèmes socio-économiques, pauvreté ou motifs familiaux. Ces enfants non accompagnés seront accueillis et placés sous tutelle par plusieurs régions autonomes qui ont manifesté leur solidarité Selon le quotidien El Faro de Ceuta, 3 tentatives de regroupement d'enfants ont été avortés par la gendarmerie marocaine alors que les parents attendaient au poste frontière. https://elfarodeceuta.es/familias-marroquies-contactadas-rechaza-vuelvan-hijos/
  14. Peut-être aussi une façon de détourner l’attention des bombardements sur Gaza qui ont a commencé à diviser la population Marocaine et mis dans l’embarras le palais après la reconnaissance de l’Etat d’Israel.
  15. Source: https://www.lemonde.fr/idees/article/2021/05/21/crise-des-migrants-a-ceuta-il-est-temps-de-sortir-d-une-certaine-naivete-dans-le-regard-porte-sur-le-maroc_6081001_3232.html
×
×
  • Create New...