Niafron

Members
  • Compteur de contenus

    256
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Days Won

    1

Niafron last won the day on April 19 2018

Niafron had the most liked content!

Réputation sur la communauté

156 Excellent

À propos de Niafron

  • Rang
    Connaisseur

Profile Information

  • Pays
    France

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Niafron

    Nouvelle-Zélande

    A propos de fusillade ( potentiellement) terroriste, y a un sujet sur l'ancienne Zélande dans le coin?
  2. Niafron

    Nouvelle-Zélande

    C'est le pire attentat commis par l'extrême droite contre des musulmans ( en tout cas à l'époque moderne, en fouillant dans l'Histoire, je ne sais pas)... En terme d'ampleur, je ne connais qu'un autre exemple, mais il s'agit d'un extrémiste israélien contre des palestiniens. Comme dit plus haut, Breivick n'avait lui, pas visé des musulmans. Les autres attentats de ce type que je connais n'ont fait que quelques victimes, pas plusieurs dizaines. Bref, c'est un fait sans précédent, dont on ne peut pas encore mesurer la gravité exacte. On ne peut pas non plus évaluer les conséquences à court, moyen et long terme. Moi, à chaud, j'ai tendance à penser qu'elles seront considérables... un jour bien sombre...
  3. Niafron

    Tomcat forever

    0K... je comprends mieux... c'est un peu comme le principe du tonneau barriqué non? Tu vas d'un point A à un point B en mettant plus de temps que si tu le faisais en ligne droite sans pour autant perdre de la vitesse? Ce qui te permet de rester derrière ou de te faire dépasser tout en conservant ton énergie? Après, l'énergie, c'est une ressource, si un pilote arrive à la conclusion que l'utiliser va lui donner un avantage de position net et d'en terminer... il n'y a vraiment aucun cas de figure ou des manœuvres où il va délibérément sacrifier sa vitesse pour régler son compte à son adversaire? Et donc, dans le cas du Tomcat recourir à la flèche mini?
  4. Niafron

    F-22

    Je note, je note... Mais on s'éloigne un peu du F 22 et des tactiques possibles pour le contrer. Donc en me basant sur ce qui est dit ci dessus, si on détecte une émission d'un radar LPI mais sans avoir trop d'infos sur le signal, en gros, on se doute qu'on va avoir des ennuis mais on ne sais pas trop où et quand ils vont venir ( on peut supposer que des ennemis sont en rapprochement pour vous faire un mauvais sort ). Dans ce cas là, on fait quoi avec des Rafale, on disperse les chasseurs d'une patrouille en éventail pour couvrir tous les angles et tenter de détecter avec l'OSF les éventuels assaillants avant qu'ils ne soient en position de tir?
  5. Niafron

    Tomcat forever

    Hum... c'est quoi la distinction entre manœuvrabilité et maniabilité?
  6. Niafron

    Tomcat forever

    Merci! Bon, je pousse un peu plus loin les questions... j'ai lu quelque part que la force du Tomcat, c'était de pouvoir générer ( par rapport aux autres avions de sa catégorie) une portance importante ( d'avantage que le F 15 par exemple de ce qu'on m'a dit, même si ce dernier serait lui avantagé par d'autres facteurs, comme le rapport poids/puissance). Si j'ai bien compris, la portance est fondamentale en dogfight parce que le virage d'un avion de combat s'effectue en fait dans le sens de son axe vertical ( en gros, si j'ai bon, et si j'utilise les bons termes, il fait un quart de tonneau dans le sens ou il veut virer, puis le pilote tire sur le manche comme dans le cas d'une chandelle). La portance s'exerce alors dans le sens du virage aidant l'appareil à virer... le suçant vers l'intérieur pour reprendre ton image ( la portance limite aussi la vitesse de décrochage, ce qui, toujours m'a t on dit, est tout aussi important, mais là, j'essaie surtout de comprendre les forces à l’œuvre pour virer) . J'ai bon jusque là? Ensuite, j'ai aussi lu que le rapport portance/trainée était tout aussi fondamental car il déterminait la capacité d'un avion à virer sec ( pour la raison expliquée plus haut) sans perdre trop de vitesse ce qui est tout aussi important. Ce que les anglo saxons appellent le Lift/drag ratio. Toujours bon? Du coup, ma question, en BFM, la position de la flèche, favorisant tantôt la portance, tantôt la trainée doit être tout aussi fondamentale. Tu parles de maniabilité à basse vitesse pour la flèche mini, est ce à dire que le L/D ratio est meilleur à haute vitesse avec la flèche max et que dans ce cas ( au début d'un engagement par exemple, lorsqu'il arrive lancé), un chasseur à géométrie variable conservera la flèche maxi avant de la réduire suivant sa perte de vitesse ( si je dis pas de bêtise, la flèche du Tomcat a 3 positions et l'avion peut les gérer automatiquement)? Accessoirement, dans un cas ou conserver la vitesse semble moins prioritaire ( je dis n'importe quoi: esquiver un missile BVR qui sort de nul part), le pilote pourra t il mettre la flèche au mini pour manœuvrer très brutalement, même à haute vitesse? Ou bien la flèche maxi rend t elle tout simplement l'avion plus maniable à haute vitesse sans que des problématiques de conservation d'énergie entrent en ligne de compte?
  7. Niafron

    F-22

    Je n'en ai pas la moindre idée... Mais je suppose que la réponse est dans la question... Donc tu votes METEOR plutot que MICA IR?
  8. Niafron

    F-22

    Tiens au fait, autre remarque qui me vient, sur les missiles cette fois... Plutot qu'un Meteor, si on est assez prêt, il vaudrait pas mieux un MICA IR ( quand on aura les NG, bon, c'est pas pour tout de suite, la portée doit être pas mal). Le METEOR est impressionnant sur le papier, mais face à une cible à SER très réduite, sa tête EM ne constituerait elle pas un lourd handicap?
  9. Niafron

    F-22

    Sur la supercruise: oui mais du coup, ça dure plus longtemps, ce qui augmente ta marge de manœuvre... Par ailleurs, puisqu'on parle justement d'IRST, j'imagine que la post combustion n'est pas particulièrement discrète et que c'est maintenant un paramètre à prendre en compte au petit jeu de qui va détecter quoi et quand.
  10. Niafron

    Tomcat forever

    0K, merci beaucoup, le constat basé sur ces données est très clair. Mais quel est le phénomène physique de base qui les explique? C'est le flux d'air qui passe sous les ailes qui se réduit où augmente en fonction de leur position? D'où meilleure trainée dans un cas et meilleure portance dans un autre?
  11. Niafron

    F-22

    Que le Rafale soit "State of the art" sur l'électronique, je le crois sans problème, reste toujours cette fameuse histoire de SER... L'avantage de la furtivité est déjà énorme en soi, mais de plus, si j'ai bien compris, elle permet d'optimiser l'aptitude à la guerre électronique ( question de puissance des émissions si là encore j'ai tout pigé, dans un sens pour détecter le F 22, dans l'autre si le F 22 veut brouiller un signal). Donc, à capacité égales en terme de radar et de suite EM, tu t'en sors pas. Il faut pouvoir le surpasser quelque part... et là, effectivement, y a l'OSF et la qualité des missiles. Ma question était de savoir qu'elle est la meilleure tactique pour exploiter ces avantages au mieux. Il peut toujours manœuvrer ( à priori il le fait vite avec la supercruise) pour t'attaquer de Flanc là où ni ton radar ni ton OSF ne te seront utile. Il peut le faire lui, où envoyer des petits copains mieux placés le faire à sa place pour gagner du temps... A vrai dire, les possibilités sont légions, moi ( en tenant compte d'ailleurs de pas mal de remarques de certains anciens de ce forum lues ici ou là), j'en suis arrivé à la conclusion que ce sont les tactiques ( donc le savoir faire des pilotes) et le contexte des engagements qui feraient la différence. Les multiplicateurs de force aussi. Mais je suppose que les pilotes US ( surtout de F 22) sont pas des manches et qu'ils sont formés à exploiter au mieux leur machines... à priori, les pilotes de l'Adla aussi. Bref, comme je disais, si on part du principe que le F 22 est au dessus pour tout ce qui est électromagnétique mais que le Rafale s'en sort mieux sur l'optronique et sur les missiles, comment on s'arrange pour minimiser l'importance de l'une et maximiser l'importance des deux autres? Et petite question annexe sur les multiplicateurs de force, quels types de matériels au sol ou en l'air ( si possible dont dispose la France) pourraient perturber l'action d'un chasseur furtif?
  12. Niafron

    F-22

    Merci pour le précisions... A vrai dire, il me semble comme ça à vue de nez qu'émettre la moindre onde face à telle machine est à peu près suicidaire vu que de une l’efficacité sera réduite compte tenu sa furtivité et que de deux il dispose de tous les sympathiques détecteurs passifs que vous présentez ci dessus. Bref, à ce petit jeu là, on ne peut pas le battre. Par contre, si une source externe peut donner une vague idée de sa position ( laquelle? mystère, j'entends plein de trucs sur les radars à Bande L, les radars trans horizon, la détection satellitaire...), on peut toujours mettre le cap sur lui radar éteint et le choper avec un IRST? A condition que son propre radar ( ou celui de ses petits copains) ne vous détecte pas avant... et sans lui même donner trop d'infos. Mais les IRST sont limités par leur portée, d'où ma question plus haut. Comment on fait pour réduire la distance?
  13. Niafron

    F-22

    C'est quoi la SA?
  14. Niafron

    F-22

    Non, et à vrai dire, personnellement, j'ai tendance à penser qu'elles sont considérables, on ne sait pas grand chose, mais je ne prends pas les américains pour des clowns, leurs matériels ont fait leurs preuves.
  15. Niafron

    F-22

    Hum... J'ai vraiment du mal à me faire une opinion. Même si on prend le cas de la "grosse bagarre" mentionné plus haut, on a pas les infos pour juger des réelles capacités de la machine. Soit son radar et ses détecteurs passifs sont aussi performants (et discret pour ce qui concerne le Radar) que le disent ses fans américains, soit dans le cas d'un engagement en environnement de guerre électronique très dense, il se retrouverait obligé de combattre l’adversaire à des distances où des appareils disposant de moyens optroniques sérieux pourraient être une vraie menace contre sa suprématie. Question d'ailleurs: en terme de contre mesure, est ce que l'efficacité d'un brouillage est fonction de la distance entre l'appareil qui brouille et l'appareil qui cherche à détecter/acquérir? Pour le dire plus clairement: une bonne suite ECM pourrait elle forcer des F 22 à réduire la distance jusqu'à se retrouver en danger face à des appareils équipés d'IRST, OSF, PIRATE et autres?...