Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

kouaino

Members
  • Posts

    13
  • Joined

  • Last visited

    Never

Everything posted by kouaino

  1. kouaino

    Achat suisse

    Encore un forum qui était intéressant dans ses premiers posts, et qui finit en démonstration accablante de la stupidité humaine. Chris202, tu n'as aucune chance d'expliquer et de faire comprendre tes points de vue sur un forum français, où règne un chauvinisme exacerbé. Ce même chauvinisme qui leur empêche d'avoir un raisonnement objectif et proportionnel. C'est vraiment dommage.
  2. Très belles photos, bravo!!
  3. Moi j'y étais aussi. Ouai sympa le premier passage des F1 le matin, dommage qu'ils ne l'ont pas refait l'après-midi. Et ils ne sauraient toutefois faire oublier l'absence des Mirage III RS.... (ah souvenirs... quand tu nous tiens...). A noter qu'un des F-18 était piloté par un pilote de l'Armée de l'Air (venant d'Orange), et qu'un des deux F1 était piloté par un pilote suisse. C'était une bien belle journée, et nous avons été gâté par le temps. Ce qui m'a le plus plu, c'est le passage de deux F-18 à quelques mètres au-dessus du public, plein pot, se dirgeant droit sur la falaise... Avant de redresser à grand coup de G positifs, et de garder un angle d'attaque de 90°. Et le speaker de donner les altitudes en temps réel : 3000m...4000m....5000m.... pour finir à 12000m en moins de 30 secondes, et de voir apparaître les traînées de condensation, dans un ciel bleu foncé... magique. On va faire un montage vidéo de toutes ces sublimes images, et j'essayerai de vous en faire profiter.
  4. Je confirme la participation de 2 Mirage F1. Les accès sont fermés à 13h30 pour le début des démonstrations à 14h. Durée : 1h30min.
  5. Il s'agit d'une vidéo tournée en Suisse, il y a déjà quelques années comme le laisse supposer le Mirage III qui leur passe dessus à la fin de la vidéo.
  6. Je suis tombé sur une vidéo qui m'a bien fait rire... Bon d'accord j'aime bien le Typhoon mais là c'est carrément le court-métrage à gros budget pour impressionner les gens qui n'y connaissent rien... http://www.eurofighter.com/Images/Video/Nothing%20comes%20close%20320.mpg ici De belles images mais on se croirait dans le prochain James Bond ;-) Faut pas abuser quand même...
  7. L'un d'entre-vous stipulait que le Typhoon avait été présenté dans une configuration lourde qui était en fait un canular car, s'il était capable de décoller, il n'aurait néanmoins pas pu rentrer son train du fait de sa cinématique. J'ai trouvé une photo de Typhoon "heavy loaded" ayant non seulement décollé, mais également réussi à rentrer son train ;) ici ici
  8. Alors là, on tombe vraiment bas dans les affirmations. Est-ce le fait de manger trop de pizzas qui diminue, fatalement, les capacités des pilotes italiens au combat? Si tel n'est pas le cas j'aimerais bien savoir qu'est-ce qui permet d'avancer des choses pareilles... Sinon, pour prendre un peu la défense du Typhoon (je ne vais pas me faire des amis), je dirais que lors des démos solos que j'ai pu admirer, il était absolument impressionnant de maniabilité, d'élégance et d'aisance. Je le trouve sympathique. De plus, avec ses énormes plan canard il me fait un peu penser au Jas-37 Viggen, que je trouve superbe. Et au sujet des engagements -5 / Typhoon, je pense qu'il est vain d'en tirer une quelconque conclusion. Comment affirmez quoi que ce soit en ne connaissant pas les résultats? ni même les conditions d'engagement, les restrictions, etc...
  9. The Super Hornet is equipped with the APG-73 radar manufactured by Raytheon. The APG-73 radar has an upgraded processor with increased speed and memory capacity in comparison to the AN/APG-65, which was installed on the earlier builds of the Hornet. The modes of the APG-73 include air-to-ground tracking, air-to-air velocity search mode, range while search and track while scan. Raytheon's AN/APG-79 Active Electronically Scanned Array (AESA) fire control radar will increase the F/A-18's air-to-air target detection and tracking range and provide higher resolution air-to-ground mapping at longer ranges. The AN/APG-79 AESA entered low-rate initial production (LRIP) in September 2003 and is planned to replace the AN/APG-73 from 2006. The cockpit in the F/A-18E/F is equipped with a touch-sensitive control display, a larger multi-purpose liquid crystal color display, which shows tactical information, two monochrome displays and a new engine fuel display. The aircraft retains the mission software and a high proportion of the avionics found in the C/D models. source:www.airforce-technology.com
  10. L'avionique du Super Hornet est reprise à plus de 90% de celles des dernières versions des F-18C/D, à savoir surtout le radar AN/APG-73 et le système actif de contre-mesures ITT/Westinghouse ALQ-165 ASPJ. Cependant, l'AN/APG-79 vient d'être introduit dans la chaîne de montage des Super Hornet. Le cockpit reste le même que le F-18C, à l'exception d'un nouvel écran remplaçant le clavier frontal.
  11. Seb24, Je n'ai effectivement pas de données "officielles" concernant les résultats des engagements F-18 vs M2000-5. Mais là n'est pas le débat. La capacité multi-rôle du F-18 est strictement inutile pour les Suisses. La seule raison pour laquelle les pilotes suisses ne volent pas aujourd'hui sur M2000-5, c'est que tout simplement à l'époque de l'acquisition du F-18, le M2000-5 n'existait pas ailleurs que sur le papier et aucunes données concrètes n'avaient pu être analysées puisque l'avion n'avait jamais volé. Le Mirage III a frappé le monde de l'aviation militaire en Suisse. De ce fait, Dassault Aviation jouit d'une solide réputation, non seulement auprès des pilotes, mais également auprès de nombreuses institutions en Suisse. Si d'aventure de nouveaux avions de combats devaient être achetés, les propositions françaises seraient étudiées avec une attention toute particulière, cela va sans dire.
  12. En première évaluation, c'est le 2000C qui a été évalué. Puis les Français ont demandé une nouvelle évaluation, avec cette fois le 2000-5. Il faus s'avoir que le M2000-5 à fait son premier vol en avril 1991, alors que la première évaluation du nouvel avion de combat était terminée en 1990. Le superbe avion de Dassault n'était donc pas en service, et n'avait même pas effectué ses essais en vol. Cependant, les Suisses ont tout de même procédé à une nouvelle évaluation. Pour ceux que cela intréresse, voici quelques extraits tirés du livre "Le F/A-18 Suisse -Tour d'horizon - " de René Hug, Editions SECVAVIA 1999, concernant cette épisode. Je cite : "Le M2000, malgré son enveloppe de vol exceptionnelle, est dépassé sur le plan de l'électronique et son radar, même le plus récent (le RDY), présente des performances bien inférieures à celui du F/A-18" "Les radars des deux Mirage qui ont subi l'évaluation ne correspondaient pas ux missions que l'on en attendait." "La réévaluation (1990/1991). Le dossier n'était cependant pas clos. Le Conseil fédéral était en train de rédiger son rapport sur la sécurité, et les experts ont profité de cette période pour procéder à une réévaluation d'un vouel avion. Celle-ci portait avant tout sur une nouvelle proposition française : le M2000-5. Les experts voulaient savoir si cette variante du Mirage, aux performances quelque peu inférieures, mais encore suffisantes, pouvait être acquise à un prix nettement plus avantageux que le F/A-18. Le dossier de ce dernier était aussi retravaillé en vue d'aboutir à une maturité d'acquisistion tenant compte de la date d'achat différée. En outre, afin d'être sûr du choix, il fallait encore considérer toutes les améliorations apportées aux modèles précédemment écartés. A l'issue du la réévaluation, il apparu clairement que le F/A-18 était le mieux adapté et offrait le meilleur rapport capacité/prix." "Le Mirage 2000-5. La réévaluation de cet appareil a principalement porté sur les données du système radar, y compris celles qui conscernaient le nouveau missile à guidage radar MICA. Il a également été effectué des essais en vol d'un préprototype du nouveau radar de bord RDY, incorporé dans un avion d'affaire du type Mystère 20. De nouvelles offres ont également été demandées. En fait, cette réévaluation a prouvé qu'il n'était pas possible de réaliser des économies qui compenserait les performances moindres de cet avion. De plus, en dépit des progèrs réalisés, le développement du Mirage 2000-5 n'était pas suffisamment avancé pour que nous puissions l'acquérir avec de faibles risques. Malgré le prix ferme offert par le constructeur, sans que le développement soit encore terminé, un acheteur éventuel se serait exposé à un risque réel." Voilà. Je rajouterai que le fait d'être biréacteur a effectivement pesé dans la balance.
  13. Le hornet perdu en 1997 est le J-5232, le seul biplace construit aux Etats-Unis. Les 2 pilotes sont décédés. L'effectif restant étant constitué de 26 modèle C et 7 D. Les pilotes professionnels existent depuis toujours dans l'armée suisse, cependant seuls ces derniers sont habiletés à voler sur Hornet. Il s'agit de l'escadre de surveillance, noyau de professionnels (une centaine de pilotes). Dans le contexte politique actuel, il est difficile de dire si les F-5E seront remplacés par des avions de dernière générations. Cependant, si c'est le cas, il est quasiment certain que le Gripen sera sélectionné. Si la Suisse a opté pour le Hornet à la place du M2000-5, c'est parce que l'avion américain était supérieur à l'avion français, et ceci dans de nombreux domaines. Il suffit pour s'en convaincre d'écouter l'avis de professionnels de la branche, voir des pilotes eux-mêmes. Même si dans une présentation solo le M2000-5 est "visuellement" absolument remarquable, il ne soutient pas la comparaison lorsqu'il s'agit de comparer les potentiels évolutifs des avions cités. Upgrates en cours sur Hornet : Asraam, viseur de casque, etc... genres de gadgets indisponibles sur le 2000. Les longueurs de piste en Suisse sont tout à fait normales... Même si le pays est d'étendue restreinte... 2000m minimum pour les aérodromes classiques. Les crochets d'arrêts du Hornets ne sont normalement pas utilisés. Sauf cas exceptionnel, genre freins de roues inéficaces... ou lors d'un meeting aérien. Je terminerai par dire que l'aviation militaire suisse a pour unique objectif de garantir la souverrainneté de l'espace aérien. Inutile donc d'avoir des réserves de Mk-82, Mavericks, Harpoon, GBU-12, et j'en passe... Une trentaine de F-18 armés de missiles Amraam aim-120B et de Asraam est sans doute suffisant pour faire réfléchir un petit plaisantin mal intentionné... Car c'est bien là son unique mission... Bien à vous
×
×
  • Create New...