Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Captain Pif

Members
  • Posts

    554
  • Joined

  • Last visited

Posts posted by Captain Pif

  1. C'est surtout de la propagande...

    Le C-130 Hercules ou le C160 Transall sont aussi des avions de ransport tactique. Plus gros, certes.

    Chez Casa aussi ils ont des clients...

    Pays utilisateurs du Casa-Nurtanio 235:

    Afrique du Sud, Arabie Saoudite, Botswana, Brunéi, Chili, Corée du Sud, Croatie, Emirats Arabes Unis, Equateur, Espagne, France (19 exemplaires), Gabon, Indonésie, Irlande, Malaisie, Maroc, Oman, Pakistan, Panama, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Thaïlande, Turquie (52 exemplaires)

    Casa 295: By the end of October 2007, there were 60 orders for the C-295.

    Ce qui est vrai, c'est que pour les marchés récents où les concurrents sont le C27J et la Casa 295, c'est le premier qui l'emporte en nombre de commandes. C'est sûr qu'avec la commande USAF + US Army...

  2. Bon, j'avais refusé de polémiquer sur cet achat...

    A propos, le titre de ce fil mal choisi et traduit l'invasion des coutumes US... En effet l'avion du PdR s'appelle en France "COTam 01".

    La Marine serait interessée par les Falcon 50 voire par les Falcon 900 de l'ETEC 0/65, qu'elle pourrait acheter à bas coût pour les transformer avions 10 SurMar et remplacer une partie des 10 Nord 262E de Nîmes-garon qui seront retirés début juillet 2009, et des Falcon 200 Guardian du Pacifique qui eux aussi approchent de leur fin de vie.

    Comme quoi un avion "hors d'âge et qui coûte cher à l'entretient" (arguments de l'Elysée et de H. Morin) peut être assez bon pour les marins... et pour les missions de service public...

    Je sors?

  3. Il faut décrypter le prise d'otage des infirmières...

    On a demandé à la Lybie d'acquitter des indemnités pour les attentats du 747 de Lockerbie et du DC-10 d'UTA. Condition sine qua non pour espérer revenir un jour dans le "concert des nations".

    La Lybie s'est acquitté.

    En échange, elle retient en otage les ressortissants d'un obscur pays d'Europe, sous un prétexte (contamination volontaire par le VIH d'enfants lybiens) qui ne tient pas la route dans les pays occidentaux mais qui est facile à agiter aux yeux de la population lybienne. Leur libération est échangée contre (i) un VRAI retour "dans le concert des nations" (çàd la reprise d'échanges économiques, y compris de matériel militaire); (ii) des indemnités aux familles des enfants atteints par le VIH... symétriques aux indemnités versées aux familles des victimes de Lockerbie et d'UTA.

    Dans les deux cas, le payeur n'est probablement pas le coupable... C'est aussi simple que çà.

  4. L'A330 non seulement ne peut opérer que depuis des plate-formes aéroportuaires aux normes civiles, mais sa capacité cargo non négligeable en charge emportée est par contre obérée par la nécessité de passer les charges par une porte latérale.

    En clair, c'est bien pour des palettes, mais çà ne permet d'embarquer ni véhicules, ni hélico.

    Par ailleurs pas d'aérolargage, pas de navigation basse altitude, etc.

    Ce n'est absolument pas le même besoin.

    Je reste convaincu que l'A400M sera un avion efficace, plus cher qu'un C-130 mais avec des capacités très supérieures. Malheureusement les possibilités d'export risquent d'être limitées aux seuls pays qui ont de vrais besoins de projection lointaine. La plupart des forces aériennes font des transports intérieurs ou dans les pays limitrophes, avec des charges emportées assez modestes. Missions pour lesquelles les C130 sont adaptés.

  5. Je ne sais pas d'où viennent ces posts qui afforment que "les C-130J sont destinés au COS".

    H. Morin a confirmé à Orléans il y a quelques mois qu'il n'y aurait PAS de comlmande de C-130J.

    Certes l'A400M a du retard...

    Mais les caisses sont assez vides...

    A moins de négocier avec EADS l'abandon des pénalités de retard contre une réduction de la commande, et d'utiliser l'argent pour acheter sur étagère des C-130...

    Mais ce ne serait pas un choix pertinent pour l'industrie...

    Tiger, les C-130H ont une vingtaine d'années. Ils sont loins d'être à bout de potentiel. Les moderniser est une mesure de saine gestion du parc. Ils coexisteront avec les A400M jusqu'au mopins 2025, et c'est bien car il ne sera pas tjs nécessaire de transporter 30 tonnes à 3000 NM...

  6. Sur le papier,je trouve la procédure interessante et honnête, chacun des 3 avions étant soumis à une évaluation comparable avec des profils de mission pré-définis.

    Evidemment, vues les sommes en jeu, il n'est pas exclu que d'autres éléments interviennent, mais au moins techniquement,  çà "fait" très rigoureux!

  7. Actuellement on a 3 Airbus A310 pour faire du transport et on a doit louer de l'Antonov à chaque fois qu'on a du fret un peut conséquent à transporter. Donc je maintiens que 10 avions qui soient aussi capable de faire du transport de troupe / fret ne serait pas du luxe (avion modulaire donc)

    Sinon l'hypothèse du bombardier lourd est cité dans le 'rapport prospectif à 30 ans', un document officiel.

    Voir la synthèse ici: http://www.elcorreo.eu.org/IMG/pdf/doc-590.pdf, le BL est cité page 34 du pdf pour après 2015

    J'essaye de trouver la version longue pour voir s'ils développent.

    Problème: le document en PJ envisage encore, pour 2015, "300 avions de combat en ligne de type Mirage et Rafale"./.. bref, on est en plein dans les prospectives non financées...

  8. edit: en fait, je ne comprend pas pourquoi BAE. A part le hawk, ils n'ont pas vraiment d'activités dans l'aviation. J'aurai plus vu SAAB ou EADS, mais là ça doit bloquer avec les Allemands qui tiennent à leur parité.

    Ah bon, pas d'activité dans l'aviation?

    C'est nouveau...

    Sans BAe, le Typhoon ne se serait pas fait. Et je rappelle que BAe a fait le démonstrateur tout seul: Allemands, Italiens et Espagnols ne sont venus qu'après.

    Saab? Mais Saab ne serait rien sans BAe, du moins à l'export! Et Saab conçoit des avions (de bons avions) mais avec des réacteurs et une électronique majoritairement américains.

    BAe reste un avionneur de 1er plan en Europe, même s'ils ont fait assez souvent le chix stratégique de travailler en coopération, tantôt avec d'autrs européens (Jaquar, Tornado, Typhhon), tantôt avec les américains.

    Ce que je trouve assez paradoxal, c'est qu'on entend souvent vanter la coopération européenne, en France, mais qu'on dénigre ceux qui (parfois) la font...

  9. Puisqu'on parle des ATL2, a t'on une vague idée de ce qui les remplacera et jusqu'a quand vont-ils voler?Ils auront bientôt 30 ans.

    La 21 F est équipée d'ATL2 depuis 1994.

    La 21F, depuis 1991.

    Soit 17 ans et non 30.

    L'ATL2 a donc encore de beaux jours devant lui, d'autant qu'une petite moitié est stockée.

    A condition toutefois qu'une refonte à mi-vie soit réalisée pour le système de combat.

    Quant à leur remplacement, il dépendra étroitement de l'évolution di contexte géopolitique (et il n'est pas impossible que l'accroissement de la menace sous-marine laisse indispendsable le maintient de cette capàacité) et... des finances... et là je suis plus inquiet...

    Mais chaque chose en son temps.

  10. L'Astarté était une version très spécifique du Transall.

    Issue de la 2ème série (comme les NG) et donc ravitaillable en vol, il seravait "d'Avion STAtion Relais de Transmissions Exceptionnelles", en clair il devait transmettre l'ordre de tir présidentiel aux SNLE de la FOS si d'avanture les autres moyens de transmissions étaient inopérants.

    Le système de transmission était fondé sur une antenne filaire enroulée sur un tambour dans la soute et qu'on déroulait par l'arrière. L'équivalent du sustème TACAMO des américains, et d'ailleurs en partie livré par eux, mais chut!... notre dissuasion s'est construite en totale indépendance, ne l'oublions pas.

    Les 4 exemplairtes construits constituaient l'Escadron Avions 1/59 bigorre, basé à evreux-Fauville. Les équipages associaient aviateurs du CoTAM/ de la FAP, et marins.

    Les trabnsmissions sont maintenant satellitaires (entre autres) et donc les 4 Astarté ont été stockés à Chateaudun.

    Cette introduction, pour ceux qui peut-être ne connaissaient pas cette version du transall.

    Maintenant, une question (si quelqu'un sait): les avions ont été stockés et non pas reconfigurés pour le transport, d'une part car ne disposant pas du système de navigation des NG (car initialement absolument pas destinés à aller se promener hors des frontières), d'autre part car leur rampe de soute aurait été soudée. Pourtant, ils ont relativement peu volé et surtout dans des conditions assez clean (pas de vol basse altitude, pas de poser d'assaut, pas de terrains sommaires, peu de cycles décollage-aterrissage.

    Donc un potentiel intéressant en ces temps où l'on manque d'avions-cargos.

    Est-il imaginable de "désouder" le rampe arrière? de récupérer des moyens de nav sur une cellule plus vielle? et de les remettre en circulation? Ou bien ont-ils été tellement cannibalisés qu'ils ne revoleront plus jamais?

  11. Les Caracal du Pyrénée ont récemment bouclé leur 2ème campagne de validation du ravitaillement en vol, avec l'aide de (K)C-130J italiens, à Pratica Di Mare.

    Très peu d'Air Forces pratiquent le ravitaillement en vol des hélico: les USA le font depis longtemps, Israël aussi, mais je n'ai jamais rien vu sur d'autres.

    En France, les Transall NG sont inaptes à ravitailler des hélico (trop faible longueur du flexible: le rotor risquerait de manger la dérive, déjà qu'on manque de Transall...).

    Par contre je me demande toujours pourquoi on n'a pas donner une capacité de ravitaillement aux C-130H et H-30 du Franche-Comté. Les sous, sans doute...

    Donc il faudra attendre l'A-400M. D'ici là, les équipages qualifiés auront eu le temps de tout oublier.

    Captain Pif, un peu blasé ce soir...

  12. Quel que soit l'avion choisi, ce sera un + majeur pour l'Air Force brésilienne qui depuis des années ne disposait que de quelques F-5 Tiger & d'une poignée de Mirage IIIE vieillissants (aujourd'hui remplacés par les petits numéros des 2000 C et B rdi dont l'AdA ne voulait plus)

  13. Sauf erreur, Israël a par le passé upgradé les F-16 jordaniens. En tous cas, le marché avait été au moins discuté, je ne sais pas s'il est allé à son terme.

    Ceci étant... ce n'est pas faire injure à Israëlq ue d'imaginer que dans le soft des systèmes d'armes soient glissées quelques puces permettant (1) de l'interroger à distance... (2) de l'inhiber si besoin...

  14. Trois 2000-5F du "Cigognes" viennent d'arriver aux Emirats, sur la nouvelle base aérienne (BA 104) de l'Armée de l'Air.

    Je ne sais ni s'ils vont être rejoints par quelques autres exemplaires, n si ces avions sont pris sur les -5F stockés ou sur la dotation de l'EC 1/2.

  15. La tour contrôle uniquement dans son espace de responsabilité.

    Le Falcon 900 était très probablement en règle de vol IFR donc sous la responsabilité d'un organisme de contrôle aérien. Par contre, le Cessna était très vraisemblablement sous régime VFR, mais dans une zone (Toussus) où il n'était pas libre de faire ce qu'il voulait.

    Après, c'est à l'enquête (systématique s'il y a lancement d'un AirProx... et c'est le moins qu'on puisse attendre s'agissant d'un vol "sensible"...) de déterminer si l'un des avions (ou les 2) n'a pas respecté une procédure. A priori ce n'est pas obligatoire: ex. il y a 5-6 ans d'une collision entre un Airbus en approche de Pau et un ... planeur, où les 2 aéronefs étaient réglementairement à leur place... Collision bien terminée (la profondeur du planeur ne tenait plus qu'à un fil mais... a tenu jusqu'à l'atterrissage...)

    Donc à voir.

  16. Voir & éviter...

    Mais si c'est vraiment 60 m avec des trajectoires concordantes, on a failli avoir un nouveau 1er ministre.

    Je connais un pilote privé qui doit avoir chaud pour sa license... sauf, peut-être, s'il n'évoluait pas en zone "réservée".

×
×
  • Create New...