benji

Members
  • Content Count

    405
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

13 Good

About benji

  • Rank
    Connaisseur

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Le Five seven pourrait convenir pour les forces armées (quoique, le coût des munitions est rédhibitoire), mais pour les forces de sécurité, aucune chance qu'il soit retenu. Le coût des mun' encore une fois et surtout le caractère sur pénétrant du projectile.
  2. benji

    [Rafale]

    Merci pour l'info. La TVC 3D est réservée aux appareils russes ? Ou seulement dispo depuis le Su 35 ?
  3. benji

    [Rafale]

    Dans mes souvenirs, il me semble que les pilotes de 2000 avaient été impressionnés par la capacité du Su 30 à prendre de l'altitude durant le dogfight alors qu'habituellement durant un combat rapproché, au fil des évolutions, on se dirige vers le sol. Mais vu la puissance du Su30 Mki et la poussée vectorielle (s'il en est bien équipé), ce n'est pas si étonnant. Reste au Mirage 2000 son excellent taux de virage instantané pour prendre l'ascendant au tout début du combat.
  4. Peut être déjà posté ailleurs mais au cas où : http://www.opex360.com/2019/06/10/la-france-songe-a-se-doter-dune-arme-antisatellite-basee-sur-la-technologie-dite-doptique-adaptative/ Reste à savoir ce qui se fait déjà aux US / Russie / Chine dans le domaine antisatellitaire (hors missiles) et quel retard avons nous dans ce domaine. Sujet intéressant.
  5. On est pas là de connaître les dessous de cette triste histoire...
  6. Il suffit d'un gus bien planqué à l’écart du dispositif pour faire du dégât, surtout de nuit. Sans compter le degré d'aguerrissement des "terroristes" en question.
  7. Il s'agirait de deux opérateurs du commando Hubert. 4 preneurs d’otages "neutralisés" d'après l'article et engagement de drones reapers américains pour le renseignement, en amont de l'opération semble t-il. http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2019/05/10/burkina-deux-militaires-francais-tues-lors-d-une-operation-d-20221.html Triste dénouement pour une libération d'otages, quand bien même la mission en elle même est une réussite.
  8. benji

    Le F-35

    Le pire c'est que bien utilisé, ce missile doit sûrement faire mouche dans 95 % des situations, contre mesures ou pas, et là sur un tir opérationnel ça foire... Et c'est ce que tout le monde retiendra. Après je ne doute pas un seul instant que ce "raté " sera analysé, décortiqué et que des changements interviendront. Il vaut mieux en même temps vu le nombre d'appareils qui vont l'emporter sous les ailes (ou en soute).
  9. benji

    Le F-35

    Les ingénieurs de Lockheed auraient pu répondre de la même façon aux railleries des uns et des autres sur la "brique volante" et pourtant ils ont fait en sorte de garantir une manoeuvrabilité loin d'être ridicule sur cet engin. Le viseur de casque et les aim 9x sont aussi prévus cela dit ;-)
  10. benji

    Le F-35

    A ce niveau là on est plutôt sur de la manoeuvrabilité de fin de dogfight, où les deux parties se sont enroulées jusqu'à se retrouver basse altitude et (très) basse vitesse. Ça peut être un avantage dans ce cas de figure de pouvoir encore pointer le nez dans la bonne direction. Je me demande si un Rafale (ou un EF) peut encore le faire à si basse vitesse. Je pense que la formule aéro du Typhoon n'est pas la plus appropriée pour ce genre de situation, malgré ses puissants réacteurs. Mais quid du Rafale ?
  11. benji

    Le F-35

    http://www.combataircraft.net/2017/06/19/f-35-puts-in-a-beast-of-a-display-in-paris/ Selon cet article, le F35 a fait sa démo du Bourget limité à 7G. Étonnant que le domaine de vol ne soit pas encore complétement ouvert en 2017... Selon un pilote de l'USAF, le show devait démontrer la capacité de l'appareil à prendre des angles d’attaque élevés à basse vitesse. Il évoque 50 ° d' Aoa. A voir si çà se confirme en version opérationnelle.
  12. Disons que la question ne se pose pas vraiment. Quand tu en prends un vivant, c'est le droit qui s'applique tout simplement. Pas la vindicte populaire. Instruction, procès d'assises, réquisitions, défilé des parties civiles qui veulent comprendre et qui réclament justice. Et condamnation à la fin. Les faire réfléchir sur les actes passés ou à venir pour les postulants au terrorisme n'est pas / plus la finalité. C'est en amont qu'on doit marquer les esprits, faire réfléchir. En aval c'est trop tard. Dans tous les cas il y aura des déçus : pas assez ou pas du tout de réponse à la question : "Pourquoi" ? ; pas assez de sévérité dans la décision rendue. Et bien évidemment pas d'assurance que tout cela serve à l'avenir.
  13. En même temps se faire tuer ça n'a pas l'air de les faire frémir non plus, d'où la guerre de longue haleine qui leur sera menée pour bien longtemps.
  14. En 2015 c'était 20 ans pour "groupement formé ou entente établie en vue de la préparation d'actes terroristes" qui rentre dans le cadre du 421-6 (et c'est le cas vu ce qui s'est passé en novembre 2015, tuerie de masse, substances explosives, etc..). Maintenant c'est 30 ans depuis la loi du 21/07/16 qui a modifié le 421-6. Après je suppose que ce ne sera pas le seul chef d'inculpation pour Abdeslam vu qu'il est directement complice des actes de terrorisme commis après la préparation (il était présent et n'a rien empêché, çà suffit pour la complicité). çà pourrait si elle était plus douce ou loi pénale de forme. Mais là ce n'est pas le cas.
  15. Je n'ai jamais dit que la loi rétroagirai. Je l'ai d’ailleurs rappelé dans mon post en disant que la simple participation à une association de malfaiteurs préparant une action terroriste c'était déjà 20 ans encourus pour des faits commis en 2015. Qu'il collabore ou non ne changera pas grand chose pour son renvoi devant les assises et une condamnation lourde. Sa participation est établie dans la préparation ainsi que sa présence dans l'une des voitures lors des attentats. Ce qui est dommage par contre c'est qu'on en saura pas beaucoup plus sur les différents protagonistes, le modus operandi lors de la préparation, les complicités éventuelles venant de l’étranger voire les donneurs d'ordre. çà oui c'est dommage mais le concernant l'affaire est pliée.