Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Jarod

Members
  • Posts

    1,379
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    5

Jarod last won the day on May 23 2022

Jarod had the most liked content!

Reputation

1,175 Excellent

Profile Information

  • Gender
    Not Telling
  • Pays
    Galicia

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Jarod

    [Rafale]

    Ah ça par contre je ne saurai te dire. Je n’ai jamais vraiment pris le temps de regarder le Rafale A, c’est une erreur d’ailleurs.
  2. Jarod

    [Rafale]

    Joue sur les mots si tu as envie, ça ne change rien à la finalité :) Et ça n’enlève rien au crédit du reste de ces propos.
  3. Jarod

    [Rafale]

    Très intéressant. En revanche il dit une petite bêtise sur les aérofreins du Rafale A. Il était bien équipé d’aérofrein, juste devant la dérive. C’est le Rafale C01 qui avait des AF peint en blanc.
  4. Jarod

    [Rafale]

    @FATac - C'est une bande adhésive 3M. Tu en retrouve sur les bords des entrées d'air également. - C'est prise d'air et évacuation d'eau du système OBOGS. l'EMTI est plus en arrière et n'a aucune évacuation. - Aucun Rafale F4.2 n'est déployé dans les unités. Tous sont au CEAM ou en test.
  5. Jarod

    [Rafale]

    C’est ça. Les bidons air te donne juste l’info plein ou vide. Après l’avion sait qu’il a des bidons de 2000L remplis. Il connaît sa conso de kero, donc il sait à peu près ce qu’il doit rester dedans. Mais c’est par calcul, pas par jaugeage.
  6. Jarod

    [Rafale]

    Yes, tout à fait. C’est un siège arrière sur le Marin :)
  7. Jarod

    [Rafale]

    En parlant de réservoirs, je sais pas si je vais vous l’apprendre, mais hormis la dérive, le carburant interne de l’avion est devisé en deux parties, affectées chacune à une réacteur de l’avion. Donc le groupe avant et nourrice gauche alimente le moteur gauche, le groupe avant et nourrice droite, le moteur droit. Biensur chaque sous-ensemble peut-être interconnecter sur demande du pilote.
  8. Jarod

    [Rafale]

    Bah l’avion ayant des jauges et des capteurs point haut et bas, si un réservoir fuit, le système lui dira qu’il un soucis entre la consommation des réacteurs et le restant annoncés qui ne colle pas.
  9. Jarod

    [Rafale]

    Par défaut c’est ceux sous les ailes. Mais le pilote peut choisir de vider d’abord le centrale oui. Cela a t’il un impact sur la cellule ? Je sais pas te dire.
  10. Jarod

    [Rafale]

    Non l’avion sait combien on lui a mis de réservoir. Tout les réservoirs internes sont jaugés. Donc l’avion sait très précisément combien il a. Les pompes des nourrices ont un débitmètre qui permet de savoir combien les réacteurs ont consommés. Donc l’avion sait parfaitement faire la corrélation en fonction de la pression et de la densité du carburant, ce qui lui reste dans les réservoirs. je dis bidon air, car les bidons externe des marins sont jaugés, comme les réservoirs de l’avion. Donc les marins ont une infos sur le restant sur le contenu des bidons. J’imagine que c’est important en cas d’appontage d’urgence pour savoir s’il explose sa masse maximal a l’appontage ou non. 4000l de différence possible, ca joue énormément. Donc la précision est importante dans leur cas.
  11. Jarod

    [Rafale]

    Jauge et débitmètre. Si tu sais combien tu as mis de carburant, et que tu sais combien tes réacteurs ont consommés, tu sais combien il te reste.
  12. Jarod

    [Rafale]

    Non pas bon ;) Les réservoirs externes des avions Air ne sont pas jaugés. Les bidons sont munis de valves stop-air, c’est comme ça que l’avion sait que le bidon est vide. Les deux bidons sous ailes se vident en même temps. Pas le gauche puis le droit. Les deux ensembles, pour pouvoir les larguer le plus vite possible justement. Ensuite l’avion reçoit l’info que les bidons sous ailes sont vides et commence à ce moment là à consommer le bidon ventrale. Là où ta démarche est bonne c’est que c’est bien la poutre pour le bidon ventrale qui comporte une électrovalve qui empêche la consommation du bidon tant que le calculateur n’a pas reçu l’info que les bidons sous ailes sont vides.
  13. Jarod

    [Rafale]

    Biensur, l’avion sait exactement de quel réservoir vient le carburant. Le système a ses priorités pour la consommation des réservoirs. D’abord les bidons externe, puis centrale, puis une fois à l’avion, on commence par la dérive etc etc. Bon en soit le carburant vient toujours des mini-nourrices, mais disons que les bidons servent à remplir les mini-nourrice, etc etc. L’avion ensuite fait ses transferts pour gérer son centre de gravité et alimenter en permanence les mini-nourrices. Mais l’avion sachant aussi exactement quel emport il emporte, il bloque donc le facteur de charge. Dès qu’il a des emports, il sera en config str1 ou 2. Pour être en AA il doit être en lisse ou avec une bidon ventrale de 1250, une fois vide. On a déjà vue d’ailleurs des Rafale en Solo Display avec une bidon ventrale de 1250 qui fait sa démo.
  14. Jarod

    [Rafale]

    Yes c'est ça. Config store1 avec ses bidons, puis quand le bidon de 1250 est vide, l'avion passe en mode AA, et plus de limite de facteurs.
  15. Jarod

    [Rafale]

    L’avion consomme d’abord ses bidons avant de taper dans ses propres réservoirs. Donc ils ne vont quand même pas rester plein longtemps. Pour le message plus haut parlant d’une conf à 2x 2000 et 1 x 1250 en centrale, même en lâchant les 2x2000, l’avion ne passe pas en config A-A tant que le bidon de 1250l n’est pas vide. Donc il sera bridé de la même manière que s’il avait toujours ses 2x2000l, donc config inutile :)
×
×
  • Create New...