Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Search the Community

Showing results for tags 'co2'.

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Site Air-defense.net
    • Remarques et idées
    • Demandes d'articles
    • Annonces importantes
  • Général
    • Divers
    • Politique etrangère / Relations internationales
    • Economie et défense
    • Evénements
    • Histoire militaire
    • Presentez vous
    • Journal Air-défense
  • Armée de Terre
    • Armées de terre nationales
    • Divers Terre
    • Actualités terre
  • Armée de l'air
    • Armées de l'air nationales
    • Divers air
    • Actualités air
  • Marine de guerre
    • Marines nationales
    • Divers marine
    • Actualités marines
  • Hélicoptères
    • Hélicoptères militaires
    • Hélicoptères Civils
  • Aviation civile et Espace
    • Aviation de ligne, d'affaire...
    • Engins spatiaux, Espace...
  • Partage d'information
    • Vidéos et Photos
    • Livres, magazines, multimédia, liens et documentation
    • Quiz identification
  • Conflits fictifs
    • Uchronies
    • Matériels: à l'épreuve du feu
    • Conflits probables
    • Wargames
  • Guerre non-conventionnelle
    • Dissuasion nucléaire
    • Divers non-conventionnel
    • militarization of space

Blogs

  • Air-defense.net blog
  • Tonton Pascal's Blog
  • Armées et Santé
  • Bombes et bières blog

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


AIM


MSN


Website URL


ICQ


Yahoo


Jabber


Skype


Location


Interests

Found 4 results

  1. Le changement climatique (ex "réchauffement climatique"), est si entré dans les mœurs, et sa cause -l'homme-, paraît si évidente, que des pans entiers de l'économie sont désormais concernés par lui: nos voitures rivalisent sur le toujours moins de CO2, la filière nucléaire qui rejette de la vapeur d'eau pavoise, on parle de taxe carbone, de bourse au carbone etc. Et si tout cela reposait sur des bases scientifiques précaires? Et si c'était pour rien? C'est un sujet que je creuse depuis un an et demi, depuis que j'ai eu des doutes sur cette affaire. Le lien suivant donne un PowerPoint que je viens de réaliser (3 semaines de boulot à temps plein) sur cette affaire du réchauffement : homme ou pas homme? http://astrosurf.com/astrocdf67/dossier_divers/ Bonne lecture. Je cite mes sources scientifiques pour chaque donnée essentielle, comme les graphiques par exemple. Et souvent (pas toujours) je les emprunte aux partisans du GIEC/IPCC. Amicalement, Jojo67
  2. Un certain nombre d'études scientifiques ont lancé le thème du risque d'effondrement que courrait, non pas la seule civilisation occidentale, mais la civilisation technicienne dans son ensemble, non seulement en fonction de l'épuisement des ressources énergétiques fossiles ou de certains minerais, mais encore du fait de l'effondrement de certains au moins voire la plupart des systèmes écologiques dont dépend l'existence de sept et bientôt neuf milliards d'êtres humains sur cette Terre. Ce sujet n'est sauf erreur de ma part pas couvert par les sujets existants. La proposition est d'en causer et de rassembler des informations ici, le sujet ayant à coup sûr - s'il a quelque réalité, s'entend - des implications majeures non seulement économiques mais en matière de sécurité - Etats faillis, migrations, lutte pour les ressources, entre autres. Je propose une limitation - aucun ésotérisme ni complotisme. Seuls sont pertinentes les études scientifiques et factuelles, les risques qu'elles pointent voire les alarmes qu'elles sonnent. A qui veut parler d'apocalypse au sens religieux ou pseudo-religieux du terme, une seule réponse : Vade retro Satana (retire-toi, Satan !) ;) NB: Oui, je sais, ce n'est pas le premier fil d'un optimisme inébranlable que je démarre sur AD.net. J'ai sur la conscience notamment le fil "Crise grecque, crise européenne ?" - par comparaison d'un optimisme primesautier - sans compter "Avenir des ressources, avenir de l'économie mondiale" - déjà un poil plus sérieux. Que voulez-vous, l'Alexis, c'est un inquiet...
  3. Raréfaction des ressources, problèmes géostratégiques, pollution,..., les raisons pour se passer des combustibles fossiles pour les transports s'accumulent, et les temps sont à la recherche d'alternatives. Résurrection de la marine marchande à voile ? Economiquement viable sur certaines lignes... https://www.neoline.eu/neoline-retient-loffre-de-neopolia-pour-la-construction-de-ses-deux-premiers-cargos-voiliers-de-136m-a-saint-nazaire/ https://www.neoline.eu/solution-neoline-transport-maritime-responsable-et-competitif/ Capacité de 280 EVP, ce n'est pas encore au niveau des grands porte-conteneurs, il s'en faut d'un facteur 10-20, mais cette capacité est déjà utile. Il y a quand même un diesel de 4 MW, en cas d'absence de vent, et pour les manoeuvres portuaires, mais qui pourrait être remplacé par une PAC/hydrogène ou des panneaux solaires/batteries, il y a des recherches dans ce sens. Autre initiative, sur des capacités plus faibles : https://www.towt.eu/ https://www.towt.eu/voilier-cargo-towt/
  4. Voici un fil pour traiter de toutes les problématiques relatives à l'acceptabilité/opposition sociale vis-à-vis du secteur aérien. Cela peut traiter de considérations plus globales, avec par exemple des manifestations en vue d'une régulation du secteur aérien face au changement climatique, ou plus locales, avec par exemple des oppositions à l'implantation/extension d'aéroports et aérodromes. ----------- J'apporte ici une réponse à un développement posté par @Patrick sur un autre fil : Je ne suis pas vraiment à convaincre. Je n'ai jamais eu à vivre à proximité d'un aéroport ou d'un aérodrome. Tout au plus puis-je entendre les avions d'un aérodrome lorsque je vais chez des connaissances ou lorsque je vais me balader dans quelques endroits. Dans certains contextes montagneux, avec les résonances entre massifs, tu peux avoir droit au bourdonnement relativement important en journée lors des beaux jours. Sans compter, bien que leur acceptabilité sociale soit totale, les nombreux va-et-vient des hélicoptères de la Sécurité Civile lorsque je suis en France ou de la Bergwacht lorsque je suis en Allemagne. Manque de bol : c'est le moment où les gens veulent profiter de leurs jardins, de pouvoir ouvrir les fenêtres ou sinon d'aller dans la nature. Alors, certes, ce ne sont pas des bruits qui excèdent les normes. Mais je peux comprendre les populations qui n'aiment pas particulièrement subir cela à longueur de journée. Et pour bien connaître ces endroits, avec des populations pourtant aisées - loin du portrait bobos écolo que l'on peut avoir parfois et n'ayant d'ailleurs sans doute pas beaucoup de scrupules concernant d'autres pollutions - je peux te dire que la place de l'aérien est loin d'être acquise. Si tu fais comme si le problème n'en était pas un, alors tu ne feras qu'avoir une radicalisation de ceux que tu estimes intolérants. Surtout que l'aérien, de par les populations importantes qu'il touche, à capacité à fédérer un large bassin de riverains.
×
×
  • Create New...