Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Umbria

Members
  • Content Count

    230
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

182 Excellent

About Umbria

  • Rank
    Connaisseur

Profile Information

  • Pays
    Tunisia

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. ?! Oui je me suis trompé !?? Les Aquitaines utilisent ??§§ un système de combat distribué SETIS de chez DCNS et pas PAAMS ?!
  2. Seulement CAMM. C'est MBDA Italy qui développe le CAMM-ER en coordination avec le ministère de la défense italienne. Or le sénat (?) a refusé de payer l'intégration de CAMM-ER sur plateforme navale. Le système ne sera pour l'instant que terrestre pour remplacer les Aspides. Pour l'histoire des B1NT, dans le cas des forces armées françaises, le programme est corrélé au nouveau standard SAMP/T NG des batteries Mamba (qui, je rappelle, ne tirent que des Aster 30B1) de Armée du Vent et de l'Espace. Je l'avais déjà dis il y a quelques semaines, et je crois que c'est toujours d'actualité, m
  3. Les rumeurs disent que les deux nouvelles FREMM italiennes qui doivent remplacer ex-Spartaco Schergat et ex-Emilio Bianchi (les deux frégates données vendues à l'Egypte) seront des versions ameliorées avec le meme standard équipement que les PPA. Evidemment ce ne sont que des rumeurs.
  4. Et c'est ainsi que toute la complexité de la diplomatie n'est plus qu'une question de "beaux faux culs", de " manger à tout les râteliers","tous cul et chemise". Je connais un certain philosophe Florentin qui se retourne dans sa tombe à la lecture de ces messages A vrai dire on entend pas trop parler de Fincantieri, Navantia, Damen, TKMS.. NavalNews avait affirmé que des propositions avaient été faites de la part de ces industriels, mais pour l'instant aucunes publications officielles. Ce qui est d'autant plus intriguant est le caractère étatique des négociations avec la France ou les
  5. Il y a quelques jours, FMM (Fincantieri Marinette Marine) a effectivement lancé sa plus grande extension pour son chantier naval principal de Winsconsin. En particulier, un nouveau hangar est desormais en cours de construction dans le cadre d'un projet d'expansion de 200 millions de dollars pour faire de la place aux FFG (X) (le grand hangar bleu au centre à gauche, pour l'assemblage des blocs en navires). https://www.defensedaily.com/fincantieri-starts-building-new-facility-frigates/navy-usmc Un Synchrolift remplacera également la méthode traditionnelle de lancement latéral. Il po
  6. Un état en crise qui doit sauver une industrie navale pas si fleurissante que ça, d'un coté par un forçage diplomatique pour vendre l'export et de l'autre, en changeant les calendriers de production... C'est une situation qui n'est pas valable a long terme. Il va falloir que Naval Group revoit sa gestion. Exactement ce que je me disais. les FTI sont un sacrifice de la MN au profit de Naval Group. (EDIT: évidemment c'est un opinion à la va-vite. Le programme n'a même pas encore sorti sa première coque qu'on se plein déjà
  7. A voir. Je ne sors pas cette info de mon chapeau magique, mais d'un personnel qui travaille sur l'USS Zumwalt, chargé des Mk-57 en particulier. C'est cette même personne qui m'avait averti une semaine a l'avance, avec photographie en preuve, du tir d'un SM-2 Zulu depuis son navire. Evidemment libre est chacun de me croire ou croire ma source. Les obus de remplacement c'était les Vulcano. BAE avait travaillé conjointement avec Leonardo pour adapter ces obus sous-calibrés au système AGS, aussi conçu par BAE. "c'était", évidemment il n'y a eut aucunes commandes d'obus. On peut aussi noter q
  8. ils n'existent plus. Les canons ont été démantelés, il ne reste plus que les caissons et tubes mais totalement inopérables.
  9. Les Tomahawk block V "MST" (appelés Block Va, ajoutant notamment un senseur infrarouge) vont être opérationnels qu'en 2023.. Dans l'immédiat on parle seulement des Block V simples avec amélioration "NAV/COMM" qui doivent entrer en service cette année. D'ailleurs je tiens à revenir sur mes propos, les SM-6 donnent une capacité antinavires à la flotte de Surface de l'USN, mais à l'image des futurs MST, ce n'est rien d'incroyable et surement une solution intérimaire en attendant. Mais là n'est pas la question. Le but de la comparaison était de souligner que au contraire de la MN, l'U
  10. La vidéo date de 2016 alors qu'on ne retrouve plus de Harpoon sur les nouveaux Arleigh burke depuis 2003-2005 (non seulement les nouveaux Flight IIA n'en sont pas équipés dès leur commissionnement, mais les Flight I et II qui subissent une modernisation se voient retirés les lanceurs d'Harpoon), donc l'idée tient toujours. Pour la question du LRASM en particulier : Le missile est entré en service limité pour répondre au déficit de missile antinavire de l'USN et USAF, mais reste restreint au lancement depuis plateforme aérienne. La compétition pour le futur missile antinavire de l'USN tie
  11. Je ne veux pas faire le rabat-joie mais extrapoler sur une possible nouvelle commande de FREMM spécialisée anti-navire c'est assez irrealiste. Par "FREMM anti-navire" il est très certainement sous entendu les capacités anti-navires des FREMM. On remarque que depuis plusieurs décennies ont a avant tout investi dans les exocet MM (Mer-Mer), resultant en plusieurs versions avec pour objectif d'améliorer les performances des missiles (MM-38, MM-40, blc II, blc II.2, blc III, blc IIIC). Alors que les exocet AM-39 (Air-Mer) n'ont quasiment pas été touchés, mise à part pour quelques amélioration
  12. "cul entre deux chaises", c'est très relatif ça a quand même permis au Chevalier Paul et Forbin d'expédier plusieurs centaines d'obus sur la cote lybienne en 2011. Si le 76mm convient aux critères AVT du CEMM, c'est tout ce qui compte. Par contre oui on tombe dans le H.S, mieux vaut finir la discu autre part.
  13. Le canon est hors de l'équation de la lutte anti-aerienne. Aujourd'hui l'artillerie navale est strictement reléguée à de l'action contre terre et mer, au point que plus personne ne s'entraine à ce genre d'engagement. Pour l'histoire de la MN, le canon de 127mm d'oto-melera était envisagé pour les FREMM-AVT, mais elle ont été annulées. Le choix de calibre, de "monoculture" de la MN n'est donc pas volontaire mais résultat de l'expulsion des AVT du futur de la Marine. Pour ce qui est des FTI, peut être qu'elles ne peuvent pas être équipées de 127mm sans réduire Y ou X capacités / performanc
  14. La nuance entre le possible et le disponible n'existe pas dans le marketing des promoteurs d'armes.. jusqu'au moment où il faut sortir le chéquier pour payer l'adaptation La distribution des MDCN sur nos six premières FREMM est effectivement intriguante et mérite réflexion. Il est évident que le contexte de développement prêtait à cette doctrine de conception, avec l'utilisation massive de tomahawk en Yougoslavie, Lybie, Afghanistan et Iraq (qui a même vu l'utilisation prématurée des Storm Shadow anglais) fin 1990 début 2000. Aujourd'hui, avec la réduction du nombre initial visé de MdCN,
  15. l'USN, encore une fois à la recherche du légendaire Sea Control Ship..
×
×
  • Create New...