Umbria

Members
  • Content Count

    199
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

133 Excellent

About Umbria

  • Rank
    Débutant

Profile Information

  • Pays
    Tunisia

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Source de ce fameux rapport ? Surtout qu'ils disent tout et n'importe quoi dedans. Mica VL (NG ou pas) est purement sous fonds de MBDA, il n'est pas rattaché à un pays. CAMM et britannique et ER est italien. C'est une facilité, mais si les Italiens et britanniques se tapent du CAMM et pas du Mica VL c'est pour une raison (notamment la capacité d'interception en dessous d'un km).
  2. Ton idée peut etre, mais pas celle de la Marine Nationale. Pour l'instant seules la Royal Navy et la Marina Militare ont affirmé leurs intérêts à installer de l'ABM sur navire. L'armée de l'air est officiellement la seule branche a être intéressé par ce missile. CAMM-er sera déployé dans la Marina Militare. C'est pas aussi bien qu'un Aster 15 mais ça a un rapport missile par m2 bien superieur... Parfait pour complémenter des Aster 30. En parralèle le Mica VL est comparable à un camm mais le VLS développé par MBDA est très peu optimisé en terme d'espace.
  3. Umbria

    Le successeur du CdG

    En 2014 il était sujet de une panne tout les 200 catapultages. Les vols tests des machines ont été annulés jusqu'à 2017. Énormément d'argent et de temps ont été dépensés pour résoudre le problème. En 2017 les chiffres étaient de une panne tout les 400 catapultages... D'après ce que j'ai compris on se rapproche beaucoup de MTBMF des catapultes à vapeur, mais ça reste bien loin de l'objectif des EMALS.
  4. C'est normal que Sachsen et Horizon se ressemblent, elles découlent du même programme NFR-90 (NATO Frigate Replacement for 90s). Bien que le NFR-90 sera annulé, la plupart des pays participants continueront de développer une nouvelle génération de frégates de défense aérienne en utilisant leurs propositions respectives dans le plan NFR-90, qui finalement avaient toutes les mêmes standards. La coopération Allemagne, Espagne et Pays-bas resultera dans la Trilateral Frigate Cooperation (TFC) qui donnera les Sachsen et De Zeven autour du concept AAWS (Anti-Air Warfare System, basé sur le NAAWS pour les NFR-90). La France, le Royaume-Uni et l'Italie développeront la Common Next Generation Frigate (CNGF) avec comme système de combat le Principal Anti-Air Missile System (PAAMS).. Type 45 (bien que les Daring ne découlent pas directement du CNGF) Orrizonte et Horizon. C'est pour ça qu'il y a autant de ressemblance. Autant les De Zeven, Horizon, ou Sachsen se basent sur le concept initial NAAWS (NATO Anti-Air Warfare System) qui comprenait un grand radar VSR (Volume Search Radar ) et un radar multifonction (MFR) capable de suivre avec précision plusieurs cibles en même temps; la question de la defense contre attaque saturante était aussi essentielle. Comme l'a bien dit Hirondelle tu as grossièrements deux familles d'équipements: -SMART L + APAR + ESSM - SMART L + EMPAR/SAMPSON + ASTER 15 J'ai volontairement omis de parler de SM-2/Aster 30 car le programme initial devait avant tout être un remplacement et une mise en standard du Short Range Anti Air Warfare System (SRAAWS) de l'USN qui devait se baser sur le futur ESSM comme missile principal.
  5. Umbria

    Marina militare

    -Il faut faire attention à ne pas trop diaboliser la dette. C'est un facteur économique comme les autres qui a du bon et du pas bon. -Les forces armées italiennes n'ont que très peu de problème à trouver de l'argent. Le budget italien de la defence est 1.2% du PIB, mais il ne contient que les dépenses faites par le MOD. L'acquisition des navires est souvent divisée avec le ministère du développement économique (la construction navale est un vecteur d'emploi capital ), et dans certains cas le ministère des affaires étrangères ( les fameux navires qui font hôpitaux par exemples). Ce dernier ministère paye aussi tout les déploiements internationaux.. Finalement tout l'argent alloué aux forces militaire italiennes représente 1.5/1.6% du PIB !
  6. Il y a plusieurs versions. Aster 30 naval et Aster 30 sol. De Aster 30 sol découle l'Aster 30B1 qui est comme l'a dit Scarabée est juste une upgrade du software, toujours incompatible avec la mer. l'Aster 30B1 fut vivement testé; Une première cible balistique fût interceptée en Octobre 2010, puis une autre en Novembre 2011, et enfin une troisième en 2013 (les trois étaient des RAFAEL Black Sparrow israeliens tirés depuis F-15, deployés a Cazaux). Aster 30B1NT ajoutes un guidage bande ka. Enfin il y a Aster B2: Par contre, je ne sais pas si il est question d'integrer le B1NT sur navire.. En 2017 les italiens ont confirmé vouloir installer des B1NT sur leurs PPA, en Mars 2015 la RN a aussi confirmé l'intention d'implémenter des B1NT sur leurs T45. En France il n'est question que d'armer les SAMP/T NG de l'armée de l'air pour 2023, la MN n'a pas notifié son intérêt pour ce missile je crois bien.
  7. La Marine Nationale n'a toujours pas donné sens à un éventuel remplacement Aster 15 contre Mica VL, qui existe déjà dans plusieurs marines (Oman, Maroc, Indonésie, Quatar etc). C'est peut être parce que le missile n'a toujours pas été porté sur Sylver 43 ou 50 (dont la Marine ne semble pas vouloir se séparer) et on peut douter de l'équivalence de performance entre Mica VL et Aster 15 (le dernier faisant partie de la très restreinte famille des missiles à propulsion latérale avec Pif-Paf). Si un remplacement devait avoir lieu (ce qui ne sera probablement jamais le cas) ce serait sûrement avec le CAMM-ER de MBDA-IT qui est plus facile à intégrer et utile.
  8. Le premier tir de Aster 30 etait en Décembre 1994, alors que le Aster 15 a été tiré pour la première fois le 30 Octobre 2001. N'oublies pas que dans le programme FSAF il y a dès le début les SAMP/T qui ne tirent que des Aster 30. Oui MBDA et son Installation de Tir Reconfigurable (ITR) qui affirme pouvoir installer tout les missiles de MBDA sur Sylver.
  9. Umbria

    Marina militare

    http://www.occar.int/ppa2-first-sea-going?redirect=/news%23news
  10. Je n'insinue pas que c'est mauvais. Tant mieux qu'ils utilisent le même design, ça prouve qu'ils en sont satisfait. j'ai peux être pas été assez précis, mais tu insinues des choses que je n'ai pas dit. Je parlais juste du design de TKMS et les photos de 2016 montrent leur projet Edit: effectivement en relisant mon message on pourrait comprendre que je parle du design final de l'équipe Blohm + Worms, Damen et Lürssen.. Oupsi
  11. Ridicule comment ils sont capables de conserver la conception de la coque du F-123 aussi longtemps. -> B&V utilise l'architecture modulaire de MEKO A-200 et de l'expérience de la classe F-122 pour fabriquer rapidement le F-123, et depuis, ils utilisent essentiellement la même conception de coque F-123, avec a chaque itération quelques changements. Donc on a la MKS-180 basée sur la Meko A-400 basée sur la F-125 basée sur la F-124 basée sur les exigences NFR-90 elle-même basées sur F-123 basée sur Meko A-200 et F-122 ! C'est comme la coque Spruance qui a évolué dans la classe Ticonderoga et la classe AB ou les chinois qui ont utilisé la coque Type 052B jusqu'au 52D... En France (et Italie) on change la recette de l'eau a chaque nouvelle classe !
  12. Finalement la différence entre ça et un TBM n'est pas si grande. Oui un SM-3 a intercepté un ICBM, mais dans sa phase terminale, contre une ogive encore en descente en dehors de l'atmosphère. L'acte aurait été bien plus impressionnant si l'interception avait été exécuté en mi-course a l'apogée de la trajectoire, alors que le missile n'a pas encore découplé ses ogives, chose que le SM-3 ne peut encore faire actuellement (le maintenant annulé blk IIB était prévu pour ça je crois bien).
  13. Evidemment et je suis totalement d'accord avec toi que si il faut remplacer l'Herakles, autant le faire intelligemment avec une solution pratique. Mais il y aura toujours un cout a ces actions, et c'est justement la relation cout-bénéfice qui a mon avis doit régir les actions des armées. Le cout il est d'abord budgétaire. Même avec les modèles réduits du SeaFire a quatre sous-modules ( 1024 T/R ), ou sept sous-modules ( 1792 T/R modules ), le prix sera toujours considérable, pour des performances pas significativement supérieures à celles d'un Herakles Booster. Rajoutes a cela le cout de développement d'integration (et eventuellement travailler sur la puissance, parce qu'on quadriple la puissance requise en passant par du statique à quatre faces) et de modification... Ca fait une sacrée somme pour tirer du Aster 15 qui je rappelle n'a que 30km de portée. Le cout se compte aussi en mois: les MLU durent déjà longtemps, le remplacement d'un mat entier allongera la durée sans ces précieux navires. Et les FREMM sont l'ossature de la Marine Nationale. Evidemment en regardant de près le Seafire 500, on voit bien que les réductions de couts ont prévalu sur les performances, mais de la à l'installer sur tout les navires..
  14. Pourquoi integrer le Seafire a des fregates ASW, pour au final ne tirer que du Aster 15 ?
  15. PC Force embarqué (Poste de commandement de Niveau Opératif Embarqué (NOE)) sur le Mistral, exercice 2007 EXENAU . "Les installations des PHA leur permettent de mettre à la disposition d’un état-major un poste de commandement de niveau opératif embarqué (PC NOE) ayant vocation à conduire depuis la mer une opération interarmées, nationale ou interalliée d’ampleur limitée ou un PC Amphibious Task Force ou Landing Force (ATF ou LF, selon l’OTAN) avec un effectif de 50–100 personnes. Les PHA disposent de 850 m2 de locaux préconnectés et modulables (150 postes de travail communiquant à 10 Mbit par seconde)." Cette capacité est partagée avec le CDG. Les Horizon sont aussi capable d'accueillir un PC mais de plus petite échelle si je ne m'abuse.