Umbria

Members
  • Content Count

    118
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

46 Excellent

About Umbria

  • Rank
    Débutant

Profile Information

  • Pays
    Tunisia

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Évidemment je sous-entendais un tir en VLS, comme dans mes deux derniers messages...
  2. Il ne reste pas "trois fois plus longtemps sur l'écran" puisqu'il est furtif. Ton truc bisonique fait au minimum 8 metres et 600mm de diamètre. Tu peux le mettre nul part sur une FREMM ou FTI.
  3. Tu peux toujours rediriger ton missile en vol durant la phase mid-course. L'évolution de la situation de tir est une constante qui a toujours existé. La supériorité de la vitesse est tout aussi relative que la furtivité. De nouveaux outils d'interception sortent régulierement, chacun soi-disant capable d'intercepter ce que son prédécesseur ne pouvait faire. Nos Aster avec Pif Paf, les missile RIM-116 avec leur structure tournante.. Bref le missile supersonique d'il y a 10 ans est tout aussi obsolète que son concurrent furtif. J'ai bien précisé que on est dans une situation où tu ne peux pas te permettre toutes les luxures possibles. Un missile subsonique apporte des capacités offensives vulgairement similaires à celle d'un supersonique, tout en ayant une bonne portée.
  4. Si le missile est destiné a être lancé via VLS et que ce dernier soit le Sylver A70 (n'impliquant donc pas un remplacement dans les 20 prochaines années minimum) , alors les dimensions maximales des cellules sont telles que l'on peut estimer deux possibilités: -Evidemment un missile subsonique furtif à l'image du LRASM et surement avec les mêmes capacités et performances-500km de portée (d'ailleurs le programme semble vouloir résulter en un missile multi-role, de croisière et anti-navire, comme le LRASM). -Missile supersonique, avec une portée avoisinant les 200-250 kilomètres. La capacité sea-skimming etant standard de nos jours le missile se tapera toute la friction d'un objet supersonique à basse altitude. Similaire au Hsiung Feng III taiwanais. L'option la plus logique semble être la première; Un missile "longue portée" avec des perfs de pénétration de DA plus ou moins comparables à un missile supersonique. Par ailleurs, la portée semble etre de plus en plus une priorité de nos jours "toujours plus loin" qu'ils disaient. Toutes les ameliorations de Harpoon, Exocet, Otomat n'ont fait/ne font que multiplier la portée des missiles.
  5. Le Phalanx a partiellement switché à l'obus Mark 149 en Tungstène dès 1989, puis totalement l'année suivante. Meilleurs performances, et un risque moindre dans l'utilisation d'obus radioactifs. Aussi, il n'y a pas d'obus émetteurs particuliers; Le FCR va simplement détecter la cible et les obus en même temps; Le trend c'est le passage au missile. D'un coté il y a les russes qui ne font que multiplier les missiles sur leurs CIWS en passant du Kortik au Pantsir-M, de l'autre les américains qui sont passés du Phalanx au SeaRAM, alors que les chinois installent les deux sur leurs destroyers. Enfin, les italiens utilisent le 76mm pour tirer l’équivalent d'un missile. On a toujours utilisé des missiles, que ce soit les SIMBAD/SADRAL ou Crotale alors pourquoi ne pas continuer ainsi. Retourner dans le passé pour la beauté d'utiliser du CTA 40 ça n'a que peu d’intérêts.
  6. Je vais surement dire n'importe quoi, mais les italiens gardent une force amphibie beaucoup plus authentique, traditionnelle avec leurs AAVs, alors que nous, nos forces amphibies forment un renforcement de la tete de pont formée par une énième force non ? Parce que je me vois mal LCAC ou CTM se balader sous les balles et obus; ainsi du "transports opérationnels". Ou peut être qu'on est carrément à coté de ce qu'on est sensé faire. On a peut être pas tant besoin que ça de 127mm et/ou d'obus Vulcano (la nécessité existe, mais pas aussi forte que chez les italiens ?). D'ailleurs c'est ce qui aurait pu les pousser à investir dans des 127mm plutot que des A70 pour MDCN (en sous-entendant que une seule option était possible). Je dis sans aucuns doutes n'imp (edit*et m'en excuse), mais ça m'intéresse sacrement ces différences de doctrine. Peut être faudrait il changer de topic.
  7. Chapeau, très bien dit. J'aimerai rajouter que les italiens attendent un nouveau modèle de Teseo (missile anti-navire) avec le double de portée de ce qu'ils ont (et ce qu'on a). Couplé à leur capacité de détection over the horizon, ça leur donneront une sacrée capacité contre surface (capacité qui est relegué au CDG chez nous) et qui pourrait ainsi leur donner un "poids stratégique" comme tu dis.
  8. FCR=fire control Radar c'est un radar de tir, difference avec optronique de tir VSR= Volume Search Radar c'est un radar fait pour balayer le ciel a la recherche de cibles MOTH=Microwave Over The Horizon (un terme utilisé surtout par les Chinois) c'est basiquement de la duct propagation IFF=Identification Friendly & Foe c'est détecter qui est ami et qui est ennemi Le gros socle sur lequel se trouve MFRA (c'est la version active de EMPAR. Ils existent deux versions de MFRA, une grande et une petite, les FREMM utilisent la grande, Kronos Grand Naval), c'est pour EW (guerre électronique). En dessous tu as des tubes qui entourent le mat, c'est l'IFF. L'IFF sur MFRA est beaucoup plus grand que celui sur l'Herakles, qui ne consiste qu'en une ""barre"" derrière le rideau d'antennes. (cette photo vient de Forum hehe) La logique veut que ton IFF soit assez puissant pour pouvoir identifier le camp de la cible à une distance resonnablement proche de celle de ton Radar (ça ne sert à rien d'avoir un radar avec 500km de portée si tu sais pas si c'est allié ou ennemi avant 100km). C'est pour ça qu'il est toujours interressant de comparer deux IFF pour connaitre la valeur des radars. D'ailleurs les caractéristiques des deux radars parlent d'elles même, mais j'ai pas envie de t'embrouiller la tête avec des nombres et autres
  9. Non, l'antenne pour Strales pour Dart se trouve dans l'affut du canon. Vulcano a un guidage IR et GPS il me semble, donc il est totalement déconnecté du navire en vol. Une capacité intéressante du NA-25 est qu'il pourrait théoriquement faire du Uplink avec un Aster; ça a déjà était fait avec les missiles Albatros. Cette méthode de guidage missile via "FCR" (C'est plus un radar mineur secondaire qu'autre chose) est aussi utilisée par les Russes avec le Puma 5P-10 qui peut guider les 9M96, et c'est un héritage soviétique. M'enfin ce n'est qu'une hypothèse, et peut très bien se contenter d'une utilisation en VSR (une cap sur nos FREDA avec le Stri-Mk2 mais pas en général avec le Sagem Vigy) La première antenne au dessus du pont ça doit être le RAN-30X-I qui est assez unique dans le monde occidental, puisqu'il fait du MOTH. De ce que j'en sais, c'est le seul à avoir cette tech en Occident, part contre chez les russes et les chinois c'est devenu standard; Monolith-M, Monument-A, et type 366. J'en profite pour répondre à Pascal que tout ça, bah on l'a pas. D'ailleurs quand on voit les IFF des italiens, et qu'on compare ça notre daube dans l'Herakles à l'arrière de l'array.. Ça donne pas cher des capacités de notre radar en lui même.
  10. Je crois que Stir-Mk2 est effectivement plus comparable au NA-25X. A vrai dire je savais que dans les grandes lignes on avait pris le pack léger en terme d’électronique et autres senseurs, mais je ne savais pas que ça changeait jusqu'aux conduites de tirs externes. Merci en tout cas pour vos réponses.
  11. Vous savez où se trouvent les NA-25X sur nos FREMM ? Ces radars/optroniques de tirs sont facilement distinguables sur les FREMM italiennes, mais invisibles sur les nôtres.
  12. Je crois que Hirondelle parle des différents modules de combats du genre hellfire, Mk-41 etc. C'est vrai que en realité le programme ne va pas si mal Les MCM USV (drones pour chasse à la mine et déminage) sont passés en LRIP il y quelques semaines (du moins ils sont passés le milestone C donc ils peuvent passer en LRIP). Les fire scouts sont "souvent" mobilisés sur des LCS, mais je ne crois pas qu'ils sont encore standardisés mais plus en test.
  13. https://www.textronsystems.com/our-company/news-events/articles/press-release/uiss-program-based-textron-systems-common-unmanned Drone de surface pour les op anti-mines et lutte contre sous-marins. Le pack mission inclue 2 MCM UVS par LCS.
  14. Le tube fait pratiquement 1 mètre de diamètre. Ça donne une idée de la taille du missile à l'intérieur. La configuration du stabilisateur et quilles de roulis au niveau du Bouchain me paraît unique en son genre. Des infos dessus ?