PolyPhen

Members
  • Content Count

    29
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

54 Excellent

About PolyPhen

  • Rank
    Petit nouveau

Profile Information

  • Pays
    Algeria

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Info complètement bidon. Cette plateforme "Maghreb Intelligence" est gérée par une antenne des services de la DGED marocaine avec pour but de distiller de la propagande anti-algérienne : https://maroc-leaks.com/email-prouve-maghreb-intelligence-creature-dged/
  2. Trois bases françaises attaquées par des éléments armés à Gao, Ménaka et Kidal.
  3. Ce déploiement coïncide avec la reprise de la guerre au Sahara occidental.
  4. Le secrétaire d'Etat américain à la Défense attendu cette semaine à Alger.
  5. Visite à Alger du commandant en chef de l'AFRICOM.
  6. Exercice naval algéro-espagnol au large des côtes algériennes.
  7. Non, le russe n'est pas d'un usage courant, c'est plutôt une langue de formation. Pour la traductrice, sa présence me paraît être tout à fait justifié notamment pour les membres qui ne maîtrisent pas le russe.
  8. Généralement le cours d'état-major dans les grandes académies à l'image de Vorochilov.
  9. La version export du Su-57 sera dévoilée ces jours-ci à l'expo Army-2020. https://tass.com/defense/1191807
  10. L'Algérie et la Russie organisent des exercices conjoints de défense aérienne qui s'étaleront jusqu'au 28 août et qui mettent en oeuvre des S-300PMU2 dans la ville russe d'Astrakhan près de la mer caspienne. https://dfnc.ru/c106-technika/na-poligone-ashuluk-nachalis-sovmestnye-rossijsko-alzhirskie-ucheniya-pvo/
  11. Au-delà de la qualitié du vecteur, l'autre aspect dissuasif fut la perte de l'élément de surprise, jusque-là indispensable dans toutes les opérations ciblées menées par les Israéliens que ce soit à Oisirak, Entebbe ou Jambes de bois. En Algérie, ils étaient attendus.
  12. L'Algérie n'a pas l'intention de s'impliquer militairement sauf dans un cas de force majeure qui verrait l'Egypte et ses affidés pro-Haftar envahir Tripoli. La Présidence algérienne a déjà rappelé à ce titre que Tripoli était une "ligne rouge". L'objectif du déploiement d'un tel vecteur est de réaffirmer cette position et d'appeler l'Egypte et ses alliés au respect du modus vivendi conclu initialement. La grande crainte étant en effet de voir les contingents djihadistes affluer en Tunisie avec le risque d'une déstabilisation durable de ce pays. En parallèle, la diplomatie algérienne s'emploie à parvenir à un accord entre les différents belligérants à travers une médiation qui semble cette fois être appuyée par les Etats-Unis. Une conférence devrait réunir incessamment à Alger les différents protagonistes avec pour colollaire un accord pour l'organisation d'un scrutin avec l'avènement d'une Assemblée constituante et l'élection d'un président ou d'un Premer ministre à la tête du pays. Pour en savoir plus sur l'attitude algérienne sur le conflit libyen, je conseille cette interview parue dans Le Monde. Lire
  13. Justement, la presse russe évoque des informations ayant trait aux paramètres de l'équipement destiné à l'Algérie, ses capacités de combat et aux emplacements possibles une fois déployé. Ce sont des aspects sensibles de la coopération militaire russe.