Grenouille Tactique

Members
  • Content Count

    43
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

31 Excellent

About Grenouille Tactique

  • Rank
    Débutant

Profile Information

  • Gender
    Not Telling
  • Location
    Entre Micropolis et Reptiland.
  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. J’ai un flash de type Dead Zone pour l’Ethiopie. Une guerre du futur doit opposer l’Egypte à l’Ethiopie pour le contrôle de l’eau du Nil. Une guerre des Spectres en quelque sorte.
  2. Les Américains ont forcément un plan d’urgence pour ça ... vu la confiance incroyablement limitée qu’inspire Erdogan. Je crois qu’on sous-estime gravement la détermination turque sur le sujet du gaz et aussi la capacité de nos ennemis à commettre l’erreur fatale de nous sous estimer. Si j’avais un parallèle historique à faire , la guerre des Malouines me paraît le candidat idéal. Ça ne s’est pas du tout terminé en accrochage limité !
  3. Peut être les Israéliens ont transmis secrétement un plafond à 24 pour donner leur accord (secret aussi). On est réduit aux hypothèses.
  4. Si une telle attaque survenait en temps de paix, les USA ne resteraient pas sans réaction. Je crois que l’armée turque serait anéantie en quelques jours. Mais pas par nous. En temps de guerre, et si nous nous engageons seuls dans cette guerre, sans l’assentiment d’aucun de nos alliés, c’est à nous seuls d’assumer nos risques. Je ne crois pas que nous franchirons le seuil nucléaire. Mais ça n’engage que moi.
  5. Représailles atomiques , mais sur quoi ?? Même après le Word Trade Center les USA n’ont atomisé personne. Et des années pour disposer de nos 6 SNA de type Suffren capable de les lancer en toute sécurité (relative).
  6. La France ne va pas déclencher de représailles nucléaires contre la Turquie même si nous perdons le CDG et 2000 marins. Dans un tel cas de figure il n’y a rien à faire d’autre que d’arrêter les frais sauf si les US répliquent à notre place. Pas exclu mais peu probable. Ce serait la fin de la Cinquième République , accompagnée d’une redéfinition totale de nos alliances, de notre politique étrangère et de notre politique de défense. Une fois ceci posé je crois que la bulle de sécurité du Charles de Gaulle est increvable par les Turcs . Mais on a pas les moyens de délivrer une réponse vraiment méchante ... on a ni B-1 ni B-2 ni B-52.
  7. Pas convaincu pour un sou que la mise à disposition de F-35 pour les EAU fasse l’unanimité à Washington si Biden passe. Une priorité de l’administration Biden devrait être de revenir au statu quo ante Trump. Cela inclut sans doute un retour dans le JCPOA et des négociations avec l’Iran. Le meilleur moyen d’irriter encore plus les Iraniens serait de fournir à leur ennemis des F-35.
  8. La France a commis une erreur dans les années 50-60. Il aurait fallu annexer les zones désertiques à cheval sur l’Algérie, le Mali, le Niger, le Tchad et la Mauritanie. Un immense empire des Sables de cinq millions de km2 qui aurait décuplé notre superficie. Une super Guyane saharienne en quelque sorte avec de l’uranium et un peu de pétrole. Quant aux autochtones, on les aurait à force de patience intégrés au dispositif comme guides touristiques. C’est un de mes vieux rêves qui se réactive à intervalles.
  9. Et bien je souhaite que tu aies raison et que j’aie tort. Je me souviens vaguement d’une formule qui dit plus ou moins que même si le pire est toujours devant nous, il n’est jamais sûr ... comprenne qui pourra.
  10. Certes, on ne pouvait pas faire très mal avec quelques Scalp. Mais si on se place du point de vue de la crédibilité de nos propres lignes rouges ... Car enfin, le gouvernement français avait été très en pointe dans la dénonciation d’un violation inqualifiable des normes du droit international (interdisant le recours aux armes chimiques) par le régime syrien. Si loin que je crois que l’on aurait pas du reculer sous peine de laisser penser que notre prétendu attachement au droit international était avant tout rhétorique.
  11. Peut être un scénario 4 ou un navire turc accroche (vraiment) un navire français de l’opération Irini ? Je crois que d’une manière ou d’une autre la Turquie cherche à briser l’axe franco-grec. Peut-être (Erdogan) croit-il pouvoir déclencher un séisme politique en France si une mini bataille navale opposait marines française et turque.
  12. Selon les mots d’un ex ambassadeur de France à l’ONU nous sommes entrés dans l’ère des carnivores. Il semble bien que le carnivore Erdogan soit déterminé à tester la résistance d’une Europe majoritairement vegan où la France fait figure de dangereux flexitarien. En d’autres termes j’ai bien peur que Erdogan ne croie pas que les Français soient prêt à faire couler le sang en Méditerranée pour la défense du droit international. De ce point de vue nous payons la faiblesse de François Hollande qui n’a pas été capable d’ordonner une frappe symbolique contre Bashar El Assad en 2013 après le U-turn d’Obama.
  13. Historiquement exact : il s’agit bien d’une guerre de reconquête. Le plan originel était de rendre aux Byzantins leurs territoires perdus mais les croisés ont trouvé plus judicieux de fonder leurs propres royaumes. Souvenons nous aussi qu’avant d’être chrétienne la Méditerranée était un melting pot de cultes polythéistes , de mithraïsme, de judaïsme, et autres bizarreries.
  14. Et tout cela me rappelle que Chypre est un peu française grâce aux Lusignans ! Il faudrait le rappeler à tous ces trolls turcs.
  15. C’est un poisson d’avril repêché en août. Qui peut croire une blague pareille ? .... Ah okay ! J’ai presque mordu