Brian McNewbie

Members
  • Compteur de contenus

    145
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

58 Excellent

À propos de Brian McNewbie

  • Rang
    Débutant

Profile Information

  • Pays
    France
  1. RTD serait à vendre !

    Ce qui impliquerait quoi dans la situation qui nous intéresse ?
  2. Ici on cause VCI ....

    A propos du programme d'acquisition de VCI tchèque (CV90, ASCOD 2, Puma, Lynx, PMMC G5, Tulpar, Kaplan-20), + des infos diverses sur d'autres VCI (Warrior, Borsuk, Marder, Namer) + discussion autour des indications de protection floues telles que Stanag5 "+" ou "++" : https://below-the-turret-ring.blogspot.fr/2017/09/czech-army-prefers-puma-searches-t-72.html
  3. RTD serait à vendre !

    Donc on aurait KNDS écarté pour offre juridiquement non valide, et CMI tellement pressé qu'il se rabattrait peut-être sur Mack ? Quelle que soit l'issue de ces ventes, j'ai la vague impression que l'opération lavage de mains de Volvo sera bien moins intéressante que prévu, financièrement...
  4. Véhicule léger tactique polyvalent

    On a bien compris que tu ne voulais pas être convaincu @Fusilier, pas la peine de le répéter à chaque commentaire C'est peut-être justement parce que les kangoos / P4 sont un peu justes dans certains cas, qu'on profite de l'occasion d'avoir les toy sous la main pour s'en servir. Ca te semble hors de portée de l'EM comme raisonnement ? Mon propos de base, c'était que les 500 ne sont pas achetés spécifiquement pour Sentinelle, et donc c'est assez vain de dire "meuh c'est pas très utile à Sentinelle". De l'usage qu'on peut imaginer des Toy : http://tre-blog.fr/actualites/vltp-arrive-masstech-technamm/
  5. Véhicule léger tactique polyvalent

    Sentinelle est une mission avec les risques que cela implique, fut-elle sur le territoire national. Au contraire j'aurais du mal à comprendre qu'on donne les véhicules neufs aux régiments pour l'usage quotidien alors que juste à côté, les gars qui s'exposent aux déséquilibrés / terroristes (au moins en théorie pour ces derniers) restent en P4 en ruine. Illustration par Gargouille. Je veux bien qu'on persiste à ne pas comprendre ; je dis simplement que, situation volontaire ou non, les choses telles qu'elles sont ont du sens.
  6. Véhicule léger tactique polyvalent

    Le Toyota finira en partie entre les mains des régiments qui en ont besoin spécifiquement ; il était disponible avant l'Everest, donc pour l'instant on roule dans Paris avec, mais ce n'est probablement pas son rôle définitif. Pas les 500 en tout cas.
  7. [Grande Bretagne] Le Mechanised Infantry Vehicule

    Vu sur le topic VBCI VTT et VBCI 2 pour l'export : @Rescator pour toi c'est du temps et de l'argent perdu, alors ? Même avec l'implication d'acteurs industriels britanniques ?
  8. France - Revue stratégique 2017

    Donc il s'agit encore d'une lecture interprétée de ta part. Je n'ai pour ma part pas vu de signes que la marine soit contre le principe d'un appareil en commun avec l'AdA et l'ALAT. De toute manière, par quel miracle comptes-tu remplaçer les Alouettes plus rapidement ? A mon humble avis, c'est avant tout une contrainte budgétaire qui est à l'origine de l'intégration du remplacement des Alouettes dans le programme HIL, qu'une volonté autodestructrice de la méchante ALAT. En ce qui concerne l'alternative imaginée par la STAT, tu dis toi-même que c'était dans l'hypothèse d'un abandon du HIL par deux des trois "clients" ; puisqu'un point crucial du HIL est la simplification et la baisse des coûts de la formation, de l'entretien et des pièces plus rapidement disponibles, l'ALAT ne voit cette solution supérieure aux autres que si l'achat reste groupé. Il est évident que tout le monde aimerait un hélico par mission, chacun le sien, à l'américaine. Mauvaise nouvelle, on est loin d'avoir les ronds pour réaliser ça et même, on aimerait bien gratter sur les coûts récurrents.
  9. France - Revue stratégique 2017

    Le HIL est l'idée de l'ALAT seule et les autres étaient contre mais subissent en silence depuis 2008 ? je veux bien savoir d'où tu tiens ça. Je n'ai pas compris ce que tu veux dire par "la STAT travaillait encore sur 3 appareils pour la seule AdT ".
  10. France - Revue stratégique 2017

    On a bien compris que tu l'aimais, cette citation, mais c'est et ça reste une citation hors contexte, ça ne prouve pas grand chose. Oui l'idée d'un seul commandement a été émise par quelqu'un de l'ALAT et travaillée pendant 4 ans, mais il n'y a pas besoin de la citation pour le savoir, et c'est à peu près tout ce qu'on peut en tirer en terme d'information. Au delà de ça, j'ai vraiment du mal à voir en quoi le HIL est dans la même logique que le CIH ; il n'y a pas besoin d'avoir communalité des appareils pour avoir rapprochement des commandements - historiquement il y a toujours eu plusieurs types d'appareils tant chez l'ALAT que chez la marine, pour les missions qui incombent désormais au HIL, et ça n'a pas empêché d'avoir l'idée du CIH - d'une part, et la communalité des appareils n'entraîne d'aucune manière le rapprochement des commandements - le NH90 ou les Puma / Cougar n'ont entraîné aucune fusion des commandements, il me semble. J'ai la vague impression - je peux me tromper - que tu pars de ta conclusion et que tu interprètes ensuite tout pour étayer cette dernière. Il existe diverses explications plus simples que des rêves de domination de l'ALAT pour expliquer l'expression d'un besoin de cellule / pièces communes sur un maximum d'appareils. Et je trouve dommage que des rivalités entre commandements s'expriment jusque sur ce forum, ça ne me semble pas être le signe d'un cadre de travail inter-armée sain et efficace.
  11. France - Revue stratégique 2017

    Manifestement les items que tu critiques dans HIL n'ont PAS été réécrits, on les trouvait déjà dans l'expression de HC4... Alors que des choses aient changé c'est très probable, mais ce ne sont pas les points que je vois critiqués ici. On était déjà sur une base de 4T+, déjà avec tes roulettes, déjà pour remplacer tous les appareils concernés. Airbus ne propose que le H160... qui doit néanmoins correspondre au cahier des charges. Et une page précédemment, il me semble avoir détaillé en quoi la co-écriture du cahier des charges n'est pas le signe nécessairement d'un cadeau à l'industriel, mais une pratique courante dans l'industrie dès lors qu'il s'agit d'autre chose qu'un achat sur étagère.Afficher la réponse Maintenant, toute commande d'hélicoptère est un non-choix au sens où il semble évident qu'airbus ne va pas mettre ses propres appareils en concurrence les uns face aux autres. De même que les commandes d'avions en général, mais aussi de tanks, de VCI, bref de tout ce qu'on veut acheter chez nous et n'est proposé que par un unique industriel. Ce n'est pas une nouvelle, c'est comme ça depuis 1945. Mon propos, c'est qu'il est fallacieux de dire que la Marine, l'AdA et / ou l'ALAT n'ont pas eu voie au chapitre quand leurs besoins sont inclus, modulo les négociations avec l'industriel, dans le cahier des charges. Page précédente également.
  12. France - Revue stratégique 2017

    Si c'était plié en 2014 alors que le HIL date, dans sa définition, de 2008, tu comprends bien qu'une partie de tes arguments tombe à l'eau, en particulier tous ceux qui tournent autour de "airbus a imposé ce à quoi servira le HIL".
  13. France - Revue stratégique 2017

    Je n'ai jamais dit que le H160 serait moins cher que le dauphin ou l'alouette, j'ai déjà largement expliqué ce que j'entendais par maîtrise des coûts (maintenance, formation, etc.). J'aimerais que tu cesses de travestir mes propos, s'il te plait. Des hommes de paille il y en a déjà plein les champs. Si le seul soucis que tu peux me trouver, c'est "les roulettes ne descendent pas assez bas", je pense qu'on peut tous s'accorder sur le fait qu'on est loin de l'échec patent que vous nous annoncez insistamment... Je tiens également à rappeler que l'usage de roulettes est déjà stipulé dans la première expression du programme, ce n'est pas du tout un forcing d'airbus. Ca vient du besoin de se poser sur les BPC sans endommager le pont si j'ai bien compris. Au delà de ça, autant les blackhawk que les Ch47, CH53, NH90 et autres Caracal emploient cette solution, qui ne doit de fait pas être si contraignante que ça, non ? ""Un hélico plus gros c'est matériellement plus cher ..." on a déjà eu cet échange, je ne compte pas réitérer à une heure d'intervalle. Enfin, quel que soit l'avantage vendu aux clients civils, j'ai du mal à voir ce que ça nous dit en ce qui concerne le HIL. Ce n'est pas parce que le H160 répond d'abord à un enjeu civil, qu'il ne répond pas aussi potentiellement à des enjeux militaires différents.
  14. France - Revue stratégique 2017

    L'idée du HIl est antérieure au CIH, et j'ai du mal à voir le rapport entre les deux, d'une part. Par ailleurs, en quoi le HIL tel que défini aujourd"hui lèserait davantage l'ALAT que le HC4 de jadis ? Ecoute, je ne vais pas continuer à tourner en rond ainsi. Tu essaies de me montrer que le programme est un cadeau à airbus... en partant du principe que c'est un cadeau à Airbus. C'est plutôt surprenant comme approche. L'annonce de l'idée du HIL (avant cahier des charges) date de 2008 (http://www.assemblee-nationale.fr/13/projets/pl1216.asp), airbus n'avait vraisemblablement aucune vague idée de l'appareil qu'elle proposerait à ce moment là, et à plus forte raison vu le décalage dans les dates clés qui a eu lieu ensuite, et le succès du H145M auprès d'autres clients. La doctrine du HIL est bel et bien antérieure à la proposition d'airbus en réponse à la réédition du programme HIL. Par ailleurs dès le départ il s'agissait de remplacer tous les appareils concernés aujourd'hui, ça n'a rien à voir avec le H160 . Il a toujours été question d'un appareil, ou une famille d'appareils, avec un maximum de formation / entretien en commun, de la classe des 4T, qui remplacerait tout ce qui va de la gazelle au Puma en passant par les appareils de la marine. "Elle va se retrouver avec une grosse brouette ... pas particulièrement adapté a un usage hors base." Reference needed. j'ai l'impression que tu en sais plus que les ingés d'airbus eux-même quant aux performances en mission du H160M, dont le design n'est pas bouclé à ma connaissance (au delà de la base civile, s'entend), ce qui est plutôt fort de ta part. "mais devra mettre en place un autre programme pour son besoin d'hélico "léger pas cher" notamment Pedro." Reference needed. On a déjà abordé le fait qu'à l'usage, le H160M puisse être peu cher, et j'ai du mal à voir en quoi sa masse serait un problème dans ce rôle en particulier.
  15. France - Revue stratégique 2017

    Qu'un aspect ait été privilégié sur l'autre n'implique pas que le second ait été complètement passé à la trappe, il me semble. J'ai du mal à considérer qu'une unique citation puisse te permettre d'affirmer que le besoin opérationnel est toujours ignoré. Encore une fois tu te contredis : tu annonces que l'ALAT est à l'origine du choix du H160, et maintenant tu fais un parallèle avec les FTI dont la marine ne voulait pas. Ca ne te choque pas un tout petit peu ? Il est toujours agréable d'avoir un bouc émissaire, une cause unique et simple à tous les problèmes : les ingénieurs de la DGA sont des cons et toute la misère du monde, ou au moins de la défense, est de leur fait. Soit. Je ne les connais pas, les bonhommes. Je me demande simplement si on ne pourrait pas, l'espace d'un instant, s'efforcer de sortir de la réaction épidermique et tenter de regarder les choses sans à-priori, quitte à reprendre ensuite la conclusion que tout est la faute de la DGA - ou de l'ALAT ? Ou de l'ex MinDef ? - si c'est pertinent. Et... ça n'a plus rien à voir avec ce dont on parlait, car le tigre n'a jamais eu vocation à remplacer la gazelle. A l'inverse, l'HIL lui est censé prendre la place des gazelles. Mais est-ce nécessaire qu'il le fasse à budget égal ? Sa mission sera-t-elle celle qu'accomplissaient les gazelles quand elles ont été intégrées à l'ALAT ? Non. La reconnaissance est possible de pleins d'autres manières, depuis cette époque. On a des drones de toutes tailles / portées / autonomies / (armements ?), entre autres. Et c'est ce que je soulignais déjà en page précédente : il est vain à mon avis de considérer implicitement que l'HIL aura strictement les mêmes missions que les appareils qu'il remplace, car ce n'est pas le cas. De même que le Griffon n'est pas prévu pour être employé comme un VAB, que le Rafale ne remplace pas non plus les différents Mirage et SEM à budget égal, etc.