Yamato

Members
  • Compteur de contenus

    193
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

52 Excellent

À propos de Yamato

  • Rang
    Débutant

Profile Information

  • Pays
    France

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Yamato

    Les Frégates de Taille intermédiaire (FTi)

    En remplacement des FS, des A69 et éventuellement des FLF, les Gowind auraient été parfaites selon moi, avec un saut technologique conséquent sans aller jusqu'à avoir une frégate. Aujourd'hui il y a la FTI, alors autant avoir des frégates de 2nd rang basées sur une version light de la FTI et cela devrait le faire. J'ai toujours considéré que l'argument "pas à l'ordre du jour" n'en était pas un et que cette pensée était même dangereuse. C'est pas quelque chose de rare une crise qui se déclenche d'un coup sans qu'on l'ai prévu.
  2. Yamato

    Marine Japonaise

    Si ça laisse un petit coin détente et barbecue
  3. Yamato

    Les Frégates de Taille intermédiaire (FTi)

    Il est clair que je me suis mal exprimé, dans "entrer en premier", je voulais dire que l'utilisation des canons des navires se fait avant l'envoi des hélicos. Je pensais à la définition qu'en a donné Fusilier: Et puis une frégate a, toute proportion gardée, plus de moyens soft-kill mais a surtout des moyens hard-kill que ne possède pas les hélicos.
  4. Yamato

    Les Frégates de Taille intermédiaire (FTi)

    Ahhh ça avait tellement plus de gueule avant je trouve (on a changé d'époque je le sais donc pas taper hein ) Ou on reprend l'idée du Swordship de DCNS avec sa tourelle triple de 155? Pour taper des cibles en nombre et un minimul durcies, vaut mieux avoir un plus gros calibre. Alors oui il y a les mdcn, mais on ne tapera pas beaucoup avec la faible dotation que l'on aura sous peine d'être vite à sec et vu le coût de la munition... Comme l'a dit Fusilier, envoyer des hélicos pour une "entrée en premier" ça risquerai de ressembler à un joli tir au pigeon. Les canons navals servent dans un premier temps, lorsque l'on ne peut pas utiliser de meilleurs moyens à cause de tels ou tels obstacles.
  5. Yamato

    Marine Japonaise

    Je ne sais pas si un tremplin est prévu, sauf erreur je n'ai pas vu de mention de cette possibilité, ils ont sûrement la volonté de faire comme les US, c'est à dire sans tremplin. J'ai toutefois bien noté que ce n'est qu'une éventualité. Étrange ce numéro de coque qui ne correspond pas à celle de l'Izumo ou du Kaga, sûrement l'imagination d'un fan pour un futur porte-hélicoptère japonais mais bon, ça sera dans longtemps apparemment puisque les numéros de coque des Hyuga et Izumo vont de 181 à 184
  6. Yamato

    Marine Japonaise

    Pure secret de polichinelle, on avance bel et bien vers la commande d'une vingtaine de F-35B pour équiper les porte-hélicoptères Izumo et Kaga, déjà préparer à les accueillir par ailleurs. http://www.opex360.com/2018/11/27/le-japon-envisage-dacquerir-100-avions-de-combat-f-35-supplementaires/
  7. Yamato

    Les Frégates de Taille intermédiaire (FTi)

    Je vais rester volontairement vague pour des raisons de sécurité mais, dans mon armée, les déplacements hors de la base se font sans armements tandis que dans au moins une des deux autres armées, ces mêmes déplacements se font eux avec des armés. Ce que je veux dire par là, c'est qu'il y a une mentalité dans la haute hiérarchie qui est que tant qu'il n'y a pas eu d'accident ou d'attaque de militaires sans armes, le comble, pas besoin de leur donner de quoi se défendre. Cette mentalité a été soulignée, pour ne pas dire critiquée par plusieurs de mes supérieurs officiers, l'un d'eux résumant la pensée qu'on avait à peu près tous, "je n'aimerais pas être le commandant de base le jour où il faudra expliquer aux familles que leurs fils, maris, frères ou autres mais des militaires, en théorie armés, ne l'était pas parce que... bah... on sait pas trop." Voilà ce qui a été dit même si c'est pas au mot près, cette pensée que des choix importants sont pris naïvement est bien diffusée, chez les militaires du rang, les sous-off et les officiers de mon armée, pour les autres je ne me prononcerais pas. D'où la volonté de panacher Aster 30 Block I NT et Aster 30 Block 0.
  8. Yamato

    Arrètons les conneries, coulons le PA2.

    J'ai oublié de préciser ce désavantage mais je suis complètement d'accord. Si on arrive à miniaturiser le radar à ondes de surface de l'onera, on pourrait voir sous l'horizon à plus de 70km voire jusqu'à 400km selon les chiffres de l'époque. Après je sais pas, je le voyais uniquement comme un protecteur AA du PA et comme un gros AVT.
  9. Yamato

    Arrètons les conneries, coulons le PA2.

    Ce "croiseur interdicteur" est l'équivalent de l'idée que j'avais d'un cuirassé moderne, c'est-à-dire plein de missiles, de capteurs puissants... Donc autant comme il a déjà été dit il y a longtemps, un seul navire n'a pas la persistance sur zone d'un PA et encore moins le don d'ubiquité de plusieurs dizaines d'avions. Un navire de ce type je le vois comme un parfait complément d'un PA, je me souviens que les marins des PA US de la seconde guerre mondiale appréciait beaucoup que les cuirassés soient avec eux parce que justement ces derniers offraient aux PA un complément en ce qui concerne la défense AA courte portée avec leurs dizaines de canons. Donc aujourd'hui, un navire comme les Kirov avec quelques centaines de missiles agiraient de la même manière, même si j'apprécierais énormément un navire comme ce "croiseur interdicteur", il y a des priorités bien plus importantes ailleurs...
  10. Yamato

    [Rafale Marine]

    On peut prendre un petit nombre d'appareils et les utiliser au maximum, le problème que cela pose, c'est que chacun des appareils fatiguera beaucoup plus vite que si il avait été utilisé 2 fois moins souvent comme dans la config 12 rafale contre 24 évoquée. D'après le lien déjà évoqué, https://www.meretmarine.com/fr/content/charles-de-gaulle-succes-du-passage-au-tout-rafale, la config a 30 rafale n'a pas l'air compliquée à mettre en oeuvre et n'a pas vraiment l'air de gêné les opérations, c'est la config a 36 rafale qui serait plus compliquée à mettre en oeuvre tout en restant faisable. Pour résoudre en partie le problème de l'encombrement du hangar, une disposition différente des appareils est possible pour en mettre plus sur le pont que le montre le schéma avec un hangar plein. Ici, 13 rafale à l'avant:
  11. Yamato

    Drone aérien

    Non mais je pensais par rapport aux accidents en général avec le Dixmude, où certes l'appareil n'a pas été perdu, mais où il y a quand même eu des blessés.
  12. Yamato

    Drone aérien

    Désolé si je me trompe de fil, je ne connais pas les fils armée de l'air. On est verni en ce moment, un reaper de perdu... https://www.defense.gouv.fr/operations/actualites2/barkhane-accident-d-un-drone
  13. Yamato

    [Rafale Marine]

    Je sais pas si on peut dire que le rafale est un compromis, je vais peut-être paraître fou mais je préfère avoir un rafale qu'un F-22 ou un F-35 puisque notre beau bébé est complètement omnirôle, combat proven, avec une SER assez réduite qui a été très travaillé... les ingénieurs ont selon moi fait des choix sans superflu. Le seul bémol que je mettrais serait le processus assez lent de modernisation des rafale pour le porter au niveau par exemple du partage d'informations du F-35, ce qui devrait en partie être réglé avec le standard F-3R mais surtout le F-4, ce qui est dû au manque de budget disponible, il y a d'autres besoins plus urgents ailleurs, et donc à la volonté politique qui n'est pas très élevée dans le domaine militaire.
  14. Yamato

    [PATMAR & SURMAR]

    Je ne suis pas un spécialiste mais il doit tout de même y avoir un lien entre autonomie et permanence sur zone, la vitesse max (a-t-elle un lien avec la vitesse de transit?) des appareils donne en première place le Global 8000 puis le 8x et enfin le 2000. J'ai bien conscience que le choix d'un appareil plus ancien, en l'occurrence le 2000 pour de la surmar a des avantages non négligeables en terme de coûts. Ne pas oublier que je posais justement la question de la nécessité d'une grande autonomie, en a-t-on besoin? L'évocation du 8x et du Global 8000 était destinée à compléter la discussion sur d'autres pistes possibles. Le 7x ou le 900 suffiraient amplement dans la recherche d'un triréacteur. L'intérêt de chercher plus gros est d'avoir plus d'autonomie, d'équipements à bord... Bombardier a le Globaleye, sur la base du Global 6000, dans son catalogue qui est en production. Pour les modifications de structure, ça n'a pas empêché la production du P-8. Le Globaleye: https://saab.com/air/airborne-solutions/airborne-surveillance/globaleye/
  15. Yamato

    [PATMAR & SURMAR]

    Après si c'est pour partir sur du 7x et du triréacteur, autant prendre le successeur, le 8x, qui gagne presque 1 000km d'autonomie par rapport au 7x et plus de 4 000km par rapport au 2000 dans sa version LXS qui est la derniére de la série des Falcon 2000 civil (je n'ai pas de données sur le 2000 MRA japonais). Je me pose cependant la question, a-t-on besoin d'une autonomie aussi conséquente? Edit: - L'autonomie est donné pour 11 945km à mach 0,8 avec 11 personnes à bord au total pour le 8x. - Et quitte à y aller à fond, autant regarder le Global 8000 de Bombardier quelques mètres plus grand (14 631km d'autonomie avec 12 personnes à bord au total).