Shephard

Members
  • Content Count

    29
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

35 Excellent

About Shephard

  • Rank
    Petit nouveau

Profile Information

  • Pays
    Syria

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. A part des mecs qui vivent parce que le Amal leur donne du taff, je connais pas de réels supporteurs de ce parti. Ils sont grandement responsable de la pauvreté dans le Sud, avec le racket qu’ils organisent sur quiconque ouvre une affaire dans la région. Impossible d’ouvrir quoique ce soit d’importance sans donner des parts à Randa Berri, femme du président du parlement, surnommée « madame 50% ». Ils existent encore parce que Nabih Berri, rompu aux intrigues politiques qui sait manier à la fois la diplomatie et le bâton, est encore en vie; et que le Hezbollah ne veut pas briser l’unité des chiites.. mais dès que le vieux ne sera plus de ce monde, je ne donne pas cher de leur peau.
  2. Il y a de tout. Du révolutionnaire honnête de la première heure qui veut dégager l’ensemble de la classe politique, du bourgeois Beyrouth en manque de sensation forte qui bombarde son Instagram de vidéos pour montrer qu’il est là, des partisans de partis d’opposition qui ont eux aussi longtemps piller les caisses de l’état et qui noyautent le mouvement pour parvenir à leurs fins politiques. Les ministères des affaires étrangères, des finances et de l’énergie ont été pris d’assaut par des protestataires mais la police semble lentement reprendre le contrôle. Le premier ministre a annoncé plus tôt dans la soirée qu’il allait soumettre lundi au parlement de provoquer des élections législatives anticipées.
  3. La situation dégénère sérieusement au centre-ville. Un policier vient d’être tué par les manifestants après avoir été jeté dans la cage d’ascenseur de l’Hotel le Gray, dévasté par l’explosion de mardi. Ce qui reste de ce même hôtel est en train d’être incendié par les protestataires.
  4. C’est un bon résumé. En plus citer l’Egypte et la Jordanie comme des exemples de réussite après avoir signé la paix.. Manifestation en cours à Beyrouth pour protester contre la présidence. Les slogans sont tous centrés sur Aoun, président qui n’a aucun pouvoir constitutionnel et désigné comme unique responsable de la tragédie. Après avoir grillé l’ex-futur président Bassil en octobre, la tentative de coup contre Aoun commence à être un peu trop évidente.
  5. Je l’admets mais personne ne peut m’accuser d’avancer masqué au moins! Le Hezbollah ne tient pas spécialement Aoun par les couilles car ces derniers ont également besoin de lui pour leur couverture chrétienne et protéger leurs armes. Il en va de même pour le Amal - en plus de devoir préserver l’unité des chiites. Je pense que le Hezbollah joue la montre avec ces derniers, le temps que Berri trépasse pour qu’il ne devienne plus qu’une coquille vide. Le Hezbollah est tenu par le jeu démocratique et le parlementarisme à maintenir ses alliances avec ces deux partis corrompus.
  6. Ces « explications » très orientées du camarade @Jésus ignorent tout de même beaucoup que l’effondrement actuel du Liban est principalement dû au système économique, financier et surtout à la kleptocracie mise en place par Rafic Hariri au sortir de la guerre civile; et avec lequel le Hezbollah et l’Iran (le Mordor quoi selon vous) n’ont rien à voir ! Qu’est-ce que c’est que ce pays où l’on donne à la société de construction du Premier Ministre, Solidere (propriété des Hariri donc), le contrat de reconstruction et de gestion du centre-ville ? Où le ramassage des ordures est le plus cher au monde (Sous-traité aux sociétés Sukleen puis Ramco, toutes deux détenues par des proches de Hariri) ? Où un seigneur de guerre reconverti en chef politique, Walid Jumblatt, donne des leçons de bonne gouvernance alors qu’il détient directement des parts dans des sociétés qui reçoivent les contrats d’état pour importer du mazout ? Sans parler de ses autres biens tels que des carrières, usines de ciment.. Si le Liban est dans la merde, c’est avant tout à cause de sa classe politique tous bords confondus, corrompue et incompétente! Les seuls qui sont étrangers au pillage des caisses de l’Etat ce sont les Forces Libanaises, qui vivent des généreux dons de richissimes hommes d’affaires véreux à qui ils offrent une protection; et le Hezbollah qui reçoit lui son argent d’Iran. Vous dites qu’il n’existe pas de cohésion nationale à cause du Hezbollah... Vous semblez oublier que ce pays a vécu une guerre civile de plus de dix ans dont les cicatrices n’ont jamais vraiment disparues. Il n’y a pas de roman national au Liban, pas d’histoire commune. L’histoire de la guerre civile n’est pas racontée aux jeunes étudiants parce que les chefs de guerre ne se sont pas mis d’accord sur une version commune. Un exemple : la moitié du pays considère Bachir Gemayel comme un traître et l’autre comme un héros intouchable. Tenez l’une des deux positions en public face à un type ayant l’opinion opposée et je peux vous garantir que ça part en bagarre. Le Hezbollah a au contraire remporter des victoires (2000 retrait israélien, 2006) qui ont permis aux libanais de relever la tête et s’enorgueillir, s’attirant au passage l’admiration des autres pays arabes. Vous partez du principe que les libanais veulent la paix avec Israël et qu’il faut les forcer à atteindre ce but. Qui vous dit qu’une majorité de la population souscrit aux injustices faites aux palestiniens ? Une reconnaissance d’Israel forcerait d’ailleurs les libanais à accepter la présence pour toujours des réfugiés sur son sol, ce qui est inacceptable en principe. Par ailleurs le souvenir des nombreux crimes israéliens est toujours vivace parmi la population, aucun autre peuple arabe n’en a souffert autant que les libanais (palestiniens exclus). Quant à cette idée que l’Iran et le Hezbollah profitent du chaos... vu le gouffre financier, humains, diplomatique que sont les différents conflits dans la région pour Téhéran, j’aimerais bien qu’on me l’explique comment Par ailleurs lassassinat de Hariri père a difficilement pu profiter au Hezbollah puisque, de une, Nasrallah et R.H. se sont rencontrés de nombreuses fois avant lassassinat de celui-ci dans le but de sceller une alliance politique, et de deux, cela a conduit à éjecter les syriens du Liban et à mettre une pression internationale permanente sur Assad et le Hezbo sous prétexte qu’ils seraient coupables. Petite parenthèse d’ailleurs, quasiment ne parlait d’une implication potentielle du Hezbollah avant les années 2008/2010, on ne parlait que d’Assad et de ses sbires au Liban à l’époque. Une fois qu’on avait dégagé les syriens du Liban, il fallait sûrement trouver un moyen de s’en prendre à cette milice qui avait réussi à établir pour la première fois un équilibre des forces avec Israël en tenant Tsahal en respect.
  7. Toutes les forces politiques du pays ont des milices armées, le Hezbollah est seulement la plus puissante et la plus professionnelle. Voir les quelques fusillades qui ont eux lieu entre rivaux Druzes ces dernières années, ou même encore les loubards de Hariri qui ont tabassé des manifestants hier - et qui bénéficie également de l’allégeance de plusieurs groupes islamistes à Tripoli ou Saida qui sont pour l’instant en veilleuse... Aucune institution du pays n’est indépendante de toute façon. Je peux vous garantir que l’état dans l’état n’existe pas seulement au sud, j’en ai fait les frais personnellement l’année dernière. Les Forces Libanaises contrôlent par exemple la plupart des tribunaux et commissariats de police des régions chrétiennes du Metn, Jounieh, Bcharré etc.. Hariri a toujours son homme de confiance, le général Osman, à la tête des forces de police. Riad Salemeh, le conseiller financier de son père, est toujours président de la Banque centrale.. lui aussi a son lot de juges à sa botte. Toutes les institutions du pays sont complètement parasitées, il est faux de croire que le Hezbollah est tout-puissant au Liban.
  8. Ces dernières semaines ont quand même levé beaucoup de masques sur l’hypocrisie du camp « souverainiste » au Liban, représenté par Geagea/Hariri et consorts. Ils prétendent défendre l’indépendance et la neutralité du pays (en opposition aux pro-Teheran) mais n’ont rien à redire quand Washington leur interdit de faire du business avec la Syrie ou même d’acheter du pétrole iranien qui acceptaient d’être payés en livre libanaise (!!!). L’aide française est la bienvenue compte tenu des relations d’amitié historique reconnues par toutes les parties, mais la visite de Macron ressemble de plus en plus à une cinglante humiliation infligée au président Aoun. Je crains de toute façon que ce pays pourri par le parlementarisme ne pourra jamais s’en sortir sans un homme providentiel fort.
  9. Non il n’y a eu aucune évacuation, les pompiers sur place n’étaient même pas au courant de ce qu’il y avait dans le dépôt et sont d’ailleurs tous morts, paix à leur âme. La zone à l’ouest est plutôt composée de bureaux, d’hôtels et de banques qui étaient majoritairement vides grâce aux mesures anti-COVID. A l’est également mais beaucoup plus d’habitations, le quartier de Gemmayze avec ses vieux immeubles a bien morflé. Le siège d’Electricite du Liban qui est directement face au lieu de l’explosion est lui complètement ravagé. Tout le monde se renvoie la balle de la responsabilité de l’accident, et ces deux paragraphes de l’article ci-dessus témoigne bien du cafouillis administratif : « "Nous avons alerté la justice à six reprises, entre 2014 et jusqu'à récemment, sur la nécessité de ré-exporter cette marchandise hors du pays, mais la justice ne nous a pas écoutés", s'emporte le directeur des douanes, joint par téléphone. "Il ne s'agit pas d'une question relevant des douanes, car cette marchandise était stockée dans un hangar du port de Beyrouth. Ces hangars sont dirigés et exploités par la direction du port. Et cette direction est sous la tutelle du ministère des Travaux", affirme Badri Daher. "Travaux de rénovation" Que s'est-il donc passé mardi, quelques instants avant la première déflagration ? "A priori, ce sont des travaux de rénovation sous la responsabilité de la direction du port qui auraient provoqué les déflagrations hier", avance avec prudence le directeur des douanes, dont le service est sous la tutelle du ministère des Finances. Cette version des faits circule largement dans les milieux officiels libanais depuis hier. "Je ne veux accuser personne, car il y a une enquête judiciaire en cours. Mais chaque carton qui est entreposé dans le port de Beyrouth relève de la responsabilité de la direction de ce port", lâche Badri Daher.«
  10. D’ailleurs devrait-on s’inquiéter des particules toxiques possiblement dans l’air ? Des gens ici recommandent de s’installer à la campagne quelques jours le temps que ça passe, d’autres gens disent que le nitrate d’ammonium se disperse très rapidement donc aucun risque. Si il y a ici un connaisseur...
  11. En tout cas difficile d’ignorer dans le contexte dans lequel ça arrive. Crise politique, financière, économique, sanitaire (après avoir contenu le COVID-19 des mois durant, c’est devenu hors de contrôle aujourd’hui), tension à la frontière sud... il y a un climat d’anxiété terrible dans le pays, sans compter le verdict du tribunal spécial pour le Liban qui doit tomber cette semaine dans l’affaire de l’assassinat de Rafic Hariri. Les destructions sont colossales, je ne vois pas comment le pays va se relever de tout ça honnêtement.
  12. J’habite à dix minutes de voiture du port. J’étais en bas de chez moi quand c’est arrivé, le bruit et le tremblement de terre m’ont fait croire que c’est arrivé dans la rue juste à côté. Pour l’instant on parle de huit morts au minimum. Les destructions au centre-ville de Beyrouth sont impressionnantes, il ne reste aucune devanture de magasin intacte.
  13. Il faut préciser tout de même que c’est une rumeur turque... autrement dit peu de crédit a y apporter. A moins que ça n’ait été visuellement confirmé depuis par le camp syrien?
  14. Me suis planté, je pensais l’avoir poster sur le topic du COVID-19. My bad !
  15. Le Liban, qui avait commencé à déconfiner depuis lundi dernier, se voit contraint de réinstaurer à nouveau un couvre-feu à la population et menace de revenir à un confinement total (fermeture des salons de coiffure, magasins, administrations...) https://www.lorientlejour.com/article/1217478/coronavirus-un-couvre-feu-a-nouveau-instaure-entre-19h-et-5h-du-matin.html