Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Pasha

Members
  • Posts

    207
  • Joined

  • Last visited

Reputation

347 Excellent

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Oui mais Azov ça concerne quoi, 2 brigades actuellement, sur le total de l'armée c'est peu. Ils espèrent qu'au fil du temps, les autres brigades tendent vers ce schéma. Mais oui tu n'as pas tord, j'ai trop grossi le trait. Seulement ça reste dérisoire à mon sens pour la taille de l'armée. La description m'a plus laissé l'image d'une armée dans l'armée, et je t'avoue que historiquement, ce type de schéma me fait grandement douté de sa pertinence et viabilité sur le long terme. Actuellement ça marche pour certaines brigades, mais si les Russes savent exploiter cette faiblesse (même s'ils en n'ont pas la capacité pour tout faire) ça me laisse songeur.
  2. J'ai écouté le podcast (si on peut le nommé ainsi) qui a été partagé (https://lerubicon.org/collimateur-16-07/ je le remets ici) y'a quelques jours et en fait au regard de l'évolution/composition de l'UAF ce genre d'évènement est attendu et risque de devenir plus courant. En gros ce qu'il est ressorti de la visite, c'est que l'UAF de par son recrutement et l'acquisition du matériel, certaines brigades sont plus avantagées que d'autres. En gros il compare l'UAF au format de l'armée allemande en 1918, avec les divisions d'assaut, très bien équipé et formée, mais peu nombreuse. Et vu qu'elles n'arrivent pas à partir au repos, car elles font le pompier partout, ces brigades UAF sont peu à peu trop émousser malgré l'afflux des meillerus volontaires. Et les vétérans ne se reposant pas non plus, et meurent, donc la qualité globale diminue avec le temps. Seulement à côté, les autres brigades, qui sont des brigades de "secondes zones" de fait, pour elles ça deviendra aussi de plus en plus dur à gérer leurs secteurs et à faire des mouvements coordonnées. Une armée à deux vitesse, qui combine l'image et la structure de l'armée allemande 1918 et celle de 1944, les 2 tares principales : quelques unités aspirent le meilleur de l'armée, mais le pool des vétérans s'amenuisent au fil de temps par manque de rotation (à l'image des as allemands de la WWII (cf. le podcast)) ou bien, aussi on retrouve ce schéma avec les divisions allemandes "d'élites" en 44-45, où ces divisions recevaient le "meilleur" matériel et hommes en priorité, au détriment du reste des unités.
  3. En quoi est-ce étonnant ? Le nazisme en Allemagne c'est beaucoup reposé et s'est développé aussi grâce aux intellectuels et à une classe instruite, et bourgeoise aussi. Les cadres d'alors étaient l'équivalent aujourd'hui de nos CSP++. Il ne faut pas croire qu'un régime repose uniquement sur des gens arriérés, sans intellect et sans culture. Ça c'est la masse ok, mais pour faire fonctionner un régime, une économie, il te faut toujours des ingénieurs, des scientifiques, des cadres, des professeurs, des juges, des hauts fonctionnaires qui entretiennent et développe ces régimes. L'Allemagne d'alors faisait parti des pays les plus instruits au monde, ça ne les a pas empêché de construire un régime pourri et de commettre les pires atrocités au monde. Et depuis c'est largement admis qu'une population, même instruite, peut aller jusqu'au bout juste par conformisme.
  4. Alors je n'en sais rien de la qualité/fiabilité de LostArmour (peut être que certains d'entre vous ont plus de recul) mais il y'a 1 mois (14 Juin 2024) ces tableaux de récap' ont été publiés : Récap Air / Récap APC / Récap IFV / Récap Armored Vehicule / Récap SPG / Récap Tank (j'ai fais héberger les images si jamais, pour les intégrer ici, mais sinon les sources viennent du post : https://new.reddit.com/r/UkraineRussiaReport/comments/1dh1mef/ru_pov_equipment_losses_of_the_ukrainian_armed/ et ici les données https://lostarmour.info/) A vous de juger de la pertinence ou non. Sachant qu'ici ce sont les pertes filmés, et donc on a aucune données pour tout ce qui est détruit sans vidéos ou ce qui est cannibalisé pour la réparation
  5. Il s'est peut être brulé la langue. Ça fait jamais plaisir une gorgée trop chaude et ça fait mal !
  6. En même temps qui s'en priverait honnêtement, quand tu es en guerre ? Tu ne vas pas te mettre à éviter de cibler une usine d'armement simplement parce qu'il y a un risque de dommage collatéral et que cette dite usine est dans un centre urbain. Il y a encore 50 ans, on larguait 50 tonnes de bombes pour ce genre de cible, peu importe les bâtiments aux alentours. Ça offusque peu de monde ici de détruire un immeuble pour un pc de commandement, alors une usine ou même un atelier de production/réparation... :/
  7. Elle est inédite sous la Vème République. Sous la IIIème et IVème République c'était plus commun.
  8. Question de néophyte, outre que le commandement de l'OTAN ne sera pas abandonné par les US, (la tête pensante je doute qu'ils la laissent filer de leurs doigts). Bon hormis ça, s'ils nous laissent vraiment cette gestion de la logistique, des bases, et autres fonctions supports ou x unités combattantes, on compte boucher les trous avec quels hommes au juste ? Au dernière nouvelles, nos armées européennes ont relativement du mal à compléter leurs propres armées en l'état actuel ou du moins à maintenir l'effectif constant. Or si vraiment les US abandonnent cette fonction en Europe, j'ai comme un doute qu'on arrive à boucher ces trous dans la RH. Ou bien ça passera par une réduction drastique des unités combattantes.
  9. Après d'un point de vue purement réaliste russe, tu attends que ta future cible ou ton "cercle proche" soit totalement préparée à se défendre et armée par ton ennemi héréditaire ou complétement détachée de ton emprise, ou bien tu l'attaques quand tu te sens "prêt" et que tu juges que le coup en vaut la chandelle ? Quel était l'intérêt des Russes de respecter un accord tacite (que l'Ukraine ne rejoigne pas l'OTAN) qui ne court que de façade ? Même si ce n'est pas la seule raison, on est d'accord. Quel est leur intérêt des Russes d'attendre que l'Ukraine soit suffisamment forte pour que le morceau devienne ingérable ? (s'il fut un temps). Si tu as des visés conquérante sur ton voisin, tu ne vas pas attendre qu'il monte en puissance pour juste ensuite se regarder entre de beaux yeux. Même espérer que l'Ukraine devienne un fruit pourri, seule, qui pourrait être récolté plus tard, n'était plus à la portée de la Russie. La méthode douce n'était plus envisageable. (Et elle ne le fut jamais). Après le pourquoi vouloir conquérir/sécuriser l'Ukraine c'est un autre débat. Mais le pourquoi la guerre, malheureusement, je ne vois pas beaucoup d'options.
  10. Totalement ! Enfin je sais pas, ça me choque de voir un tel aveuglement (bien qu'il soit simulé pour certains. Attal l'a utilisé à fond pour se faire mousser et connaitre du public jeune). Soit on banni toutes les appli similaire à Tiktok (ce qui revient à bannir les réseaux sociaux et internet aujourd'hui mais bon pour certains c'est nécessaire...) soit on fait rien. C'est comme si on interdisait demain une voiture électrique sous principe que c'est chinois car notre industrie serait incapable de rivaliser face à elle... alors que nous prônons la mondialisation et le capitalisme à tout va ! Euh wait ah si ! on le fait aussi
  11. Ce que j'ai du mal avec la critique Tikotok, c'est qu'on ne remet pas en cause Instagram/Snapchat/Youtube alors que ce sont les mêmes principes, technologies, déviances, addictions SAUF que c'est Américain.. Donc on ne combat pas contre la stupidité, on combat contre une application chinoise. Ça serait une appli US, on aurait pas tout le baragouin actuel des boomers. Donc ce type de critiques me font sourire jaune. Le fond est "bon" (lutter contre les addictions) mais la forme, la manière et les intentions sont de vastes blagues. Mais bon, rien d'étonnant que les vieux soient en retard de compréhension dans ce domaine (numérique et tout). A l'époque l'écriture était vue comme le diable, car elle permettait "d'éclairer" la population, et à contrario les dirigeants ne pouvaient plus diriger la masse comme des moutons. Car un citoyen aveugle est plus facile à manier quand il n'a aucune connaissance du monde qui l'entour et des pitreries qui se passent au-dessus de lui. Tout comme l'imprimerie en masse était mal vue, car non contrôlée par le pouvoir et elle permettait à ce que la population touche des supports papiers sans cette mainmise de pouvoir (de l'Église ou de l'État). Bref les mêmes relents depuis le début de l'humanité, et toujours décrié par la même caste et les **** utiles du système. "A bat le numérique ! A bat la télé ! A bat la radio ! A bat les livres ! A bat l'écriture ! C'était mieux avant !".... Quand on arrive à cette phrase aujourd'hui, c'est juste admettre qu'on est dépassé par la société et qu'on n'arrive plus à suivre le changement
  12. Perte de compétence car moindre effort de production, moins d'attractivité dans ces domaines d'industrie peut être aussi, et ils ont pas su gérer le départ des anciens (soudure et autre métier technique). Je suppose. Comme chez nous. Après reste à voir la qualité des navires chinois, rien n'est éprouvé. Comme les nôtres tu vas me dire. Mais surement aussi que les commandes US en navire ne sont pas "là" pour rattraper cet écart. Quand bien même s'ils avaient la possibilité de tous les occuper d'un point de vue RH. J'ai pas de source, juste le ressenti terrain par rapport à l'état de l'industrie dans nos pays aujourd'hui.
  13. J'ai un doute que l'Allemagne puisse revendre ses 6GW. Ça en fait des milliers de kms à parcourir, paye ta perte de charge. Alors certes si l'Allemagne prend plus à la France (quand elle peut) elle demande moins à la Pologne, à la Hongrie, et qui eux ces derniers peuvent alors plus facilement "donner" leur électricité à l'Ukraine. Mais c'est un raccourci que je ne ferai pas en disant que les Allemands donne notre électricité à l'Ukraine. C'est un effet de bord, non voulu.
  14. Je suis d'accord sur l'analyse de fond mais j'ai un doute sur un seul point : On considère en France, du moins partagé ici il me semble, corrigez moi si je me trompe, que l'Allemagne est avant tout la nièce des USA (au même titre que la Grande-Bretagne est la sœur des USA), donc participe à la domination américaine. Tant sur le plan diplomatique, mais plus militairement, elle n'a aucun intérêt à l'émergence d'une "contre-puissance européenne" leader par la France. Le politique français ne considère pas encore l'Allemagne comme un agent de l'Amérique, alors que c'est globalement le cas (même si elle est tiraillée entre son devoir envers l'Oncle, et sa volonté de commerce). Alors oui ça facilite la France dans ce combat de rivalité car au lieu de batailler en 2vs1, elle n'est plus qu'en 1vs1, et oblige l'Allemagne a sortir de sa réserve finalement, mais à contrario l'Allemagne va devoir se muscler pour, dans les décennies à venir, gagner cette rivalité. Est-ce gagnant pour la France en elle même ? D'un point de vue européen et supranational oui, peut être. D'un point de vue national, j'en suis moins sûr.
×
×
  • Create New...