amarito

Members
  • Content Count

    2,254
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    6

amarito last won the day on June 18 2014

amarito had the most liked content!

Community Reputation

471 Excellent

About amarito

  • Rank
    Vétéran

Profile Information

  • Gender
    Not Telling
  • Pays
    Galicia

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. C'est du John Schindler j'imagine. Un cas bien particulier, un des hussards médiatiques censé sporter la parole de l'"USIC" (US intelligence community) contre l'équipe Trump. Il rappelle à qui le veut que c'est un conservateur qui ne peut etre soupconné de sympathie pour les Démocrates, mais que son patriotisme exige de lui d'alerter toutes les personnes de bonne volonté que la République est mise en danger par ces putschistes. L'étalage de son expertise tirée d'une expérience poussée comme cadre du deep state donne un vernis de crédibilité à ses propos, parsemant ses analyses sur les agissements de Trump d'"active measures", "kompromat", "provokatsia", et SIGINT a gogo. Les bons jours il les qualifie ouvertement de traîtres. Il a une haine particulière de Flynn qui ne s'est pas fait que des amis visiblement lors des mandats Obama et encore plus pour avoir ensuite balancé ses petits camarades sur Russia Today. Wikileaks et cie sont évidemment 100% FSB/SVR/GRU. Bannon et Trump des fous baignant dans l'idéologie et les affaires mafieuses. Bon depuis que Trump a été investi il a laché un peu l'angle "coup d'état" pour critiquer comme tout le monde l'incompétence et la dangerosité de l'équipe, mais rappelle qu'ils ne finiront pas le mandat (impeachment coup institutionnel). Ce n'est pas le seul dans ce registre, mais les autres sont des journalistes notoirement connus pour leurs positions neocon et leur gout des histoires et théories de barbouzes (Rick Wilson, Kurt Eichenwald, Louise Mensch,...). La norme dans les grands journaux américains est de faire passer les messages par des "anonymous senior officials at the CIA told us...", mais lui va bien plus loin et n'est jamais contredit par d'autres paroles d'autorité équivalente tout en étant publié dans le journal de Jared Kushner... Allez comprendre, c'est comme s'il y avait une opération d'enfumage généralisé
  2. Trump agite le bocal israelien et s'allie a la droite sioniste la plus dure, mais ca ne va pas beaucoup bouger contre l'Iran, ce sont les palestiniens de Cisjordanie qui en feront les frais. Et accessoirement les juifs americains qui seront trollés et divisés, eux qui ont une grande influence sur la politique interne americaine. De tous les pays et organisations +/- menacées par la nouvelle administration, le plus menacé est la Chine. C est le sens de la strategie Kissinger, extirper la Russie de l orbite chinoise a contre-courant des plans neocon-globalistes. Dans les prochains mois on risque d onserver une flambee de violence en Asie, Coree du Nord, Inde-Pakistan, Taiwan, Dash9, je ne sais pas qui.portera les premiers coups mais c est par là qu il faut craindre le pire
  3. Sa liquidation préfigure un retrait du soutien russe aux rebelles du Donbass dans le cadre d'un règlement global avec reconnaissance de la Crimée russe et levée des sanctions.
  4. Belle pièce d'opinion bien pensée et bien écrite, mais j'ai cependant quelques objections. Attaquer les gens sur leur appartenance au Système pour les disqualifier toute possibilité qu'ils puissent changer le système profondément. Tu as souvent recours comment d'autres à cet argument qui me parait faible. D'une part, ce n'est pas comme si l'histoire n'avait pas de grands fortunés qui avaient été à l'origine de réformes sociales profondes ou de plébéiens responsable d'oppressions atroces contre les contemporains de même classe. D'autre part, si ces gens sont dans le Système, ils ne sont pas de la caste particulière et intermédiaire qui est celle des politiques. Pour Trump, le SWAMP c'est la CASTE POLITICO-MEDIATIQUE. Alors que que tu parles de celui de la finance, du big oil, de l'industrie, du high-tech... Elite productiviste et vampirique. Encore faut il aussi noter que les Thiel & cie sont plutôt des "originaux", outsiders un peu et définitivement iconoclastes. Il y a evidemment quelque chose d'obscène et d'anti-démocratique à voir des oligarques exercer le pouvoir politique. Dans le cas précis des US, je trouve trop facile d'y voir un recul de la démocratie, mais bien plutôt sa mise à nu qui rend paradoxalement une certaine honnêteté au Système. Cela fait déjà quelques décennies que tous les grands chefs politiques agissent en commis du big business et de l'orthodoxie néo-libérale. Alors qu'Obama cet intellectuel raffiné et cool, à la virginité politique presque immaculée, qui avait tout pour lui sur le papier pour aviver l'espoir d'une politique intelligente et tempérée au service du plus grand nombre n'aura finalement rien fait hormis temporiser sur tout. On découvre alors via Wikileaks que c'est CITIGROUP qui a choisi la quasi-totalité de son cabinet. Clinton évidemment c'est la même en pire... Si c'est Goldman Sachs, Boeing, Raytheon, Google, LM et autres qui décident pourquoi continuer à FAIRE SEMBLANT ? Pourquoi garder les Clinton, Sarkozy et Blair qui ne sont tous que des avocats affairistes qui jouent au mieux les intermédiaires. Le roi est nu. Comment les gens peuvent-ils se tromper de manière aussi grossière sur Rex Tillerson ? Comment douter qu'il est moins outillé qu'une créature marécageuse telle que John Kerry pour traiter avec des super-oligarques à la Poutine ? S'il y a bien des gens qui sont familiers des rapports de force très lourds et dans le temps long, ce sont bien eux. Pas le dernier de promo qui a fait la fête toute l'année et qui finit par faire carrière à DC en s'inventant un "narrative".
  5. Révolution/Pas révolution, c'est de la sémantique. Pour la question de la compétence, là aussi question de point de vue. Mais la quasi totalité du cabinet est composée de puissants industriels et financiers. Ce ne sont pas toujours des politiciens rompus aux magouilles de Washington mais ils savent très bien comment le monde actuel fonctionne. C'est une erreur de dépeindre cette administration sous les couleurs de l'incompétence et de la beaufitude avec la palette élitiste. Si Obama a présidé à l'ère Facebook/Google, celle de Trump sera sous l'égide de visionnaires tels que Peter Thiel et Elon Musk. D'ailleurs je vous invite tous à lire cette rare interview de Peter Thiel https://www.nytimes.com/2017/01/11/fashion/peter-thiel-donald-trump-silicon-valley-technology-gawker.html ===== A propos de l'histoire lancée par le WaPo selon laquelle toutes les huiles du state dept aurait demissionné en signe de protestation, beaucoup de journalistes et d'experts ont démenti cette version des faits. Voici par exemple un article de Vox (gauche très anti-Trump) : http://www.vox.com/world/2017/1/27/14405542/washington-post-state-department-resignations A noter que le WaPo a nettement affiché ces dernières semaines ses couleurs en devenant le porte-parole quasi-officiel des neocons et du "deepstate" (le fameux 7th floor entre autres) américain.
  6. Tu fais bien de rappeler que ce thème de "nationalisme économique" est une conviction de longue date chez Trump. Ce faisant il est clair qu'il s'oppose au libre-échangisme en tant qu'idéologie, mais bien entendu pas aux échanges économiques si les américains y trouvent leur compte. Quant à la France, je ne la vois nulle part. Personne n'en parle tout le monde s'en fout. La phase Sarkozy-Hollande d'allégeance aux projets géopolitiques des neocons se solde par un misérable échec. Sur le plan économique on a également été des sous-fifres cette fois des allemands. Je ne vois pas trop comment on va sortir de l'ornière.
  7. Mais tout ce que cites ca existe deja. Des revolutions technologiques, economiques, institutionnelles, il y en a eu plein au cours des trente dernieres annees. Plein de gens y ont sacrifié, argent, travail, santé, culture et meme la vie. Mais la pensee dominante nous dit que c est BIEN. Voila la seule difference. Si tu proposes des changements importants contre le consensus des elites, c est là qu on te traite de vilain canard.
  8. Ok. Tu veux plus de details sur le trumpisme : 1-Les conservateurs, les chretiens, les evangelistes. C est un des elements centraux de la droite US. Ces gens là ont ete arnaques par les Neo-Conservateurs (epoque Bush Jr), on leur a promis du "God" partout et tout ce qu ils ont eu c est plus de LGBTQIA, de toilettes transgenres et autres trucs decadents inventes par les franges les plus politiquement correctes... Ce bloc là a jure fidelite a Trump et lui se fera un plaisir de "deliver" (voir nominations Sessions, Betsy machin pour ecoles privees chretiennes, les promesses de Scotus conservateurs, les bisbilles sur planned parenthood...). 2-Les nationalistes, les racialistes (alt-right), anti-immigration... Je ne vais pas m etendre mais ce bloc a un noyau solide et appele a croitre, tout simplement parce que les "blancs" sont amenes a devenir minoritaires, c est meme le plan de victoire des "democrates" a court-moyen terme, tu l as toi svt rappelé ici. 3-Les classes pauvres-moyennes qui habituellement votaient dem. mais qui ont ete baisees par NAFTA et qui s appretaient a se faire baiser a nouveau avec TPP. Il suffit de voir les reactions jubilantes des bernies bros et de tous les syndicats a l annonce de l abandon du TPP. C est pas gagne qu ils restent avec Trump, mais pour le moment Trump a fait plus pour eux en 5 jours que tous les democrates vendus a la cause liberale-mondialiste en 25 ans. 4-Enfin les milieux business. Ca dependra au final de la taille et de la dependance de chacun vis a vis du commerce international.
  9. Oui desole. A la base je suis tout ce qu il y a de plus liberal-progressiste, mais j ai de l empathie et le desir de comprendre et anticiper. Si qqun porte un jugement du genre "tu supportes le trumpo-nazisme" (qui est une forme de troll) parce que j essaye de l expliquer, je peux demontrer par l exemple toute la force trollesque ecrasante du trumpisme lorsqu il est confronte a ces attaques de 1er degre. Il ne faut pas le negliger, c est meme un aspect central qui apporte bcp de force au mouvement.
  10. Dans le genre "démoulé trop tot" c est pas mal.ca aussi. Heureusement que les allusions telegraphiées aux "heures les plus sombres de l histoire" ont empeché la victoire Trump... Ah zut non, ptet que tu peux essayer de te deguiser en vagin, il parait que ca va reculer le trumpisme.
  11. Tancrède, sans vouloir t'offenser mais ton analyse detaillee est exactement la meme qu on lisait dans la presse americaine pdt les mois qui ont precede l election. De la pure political punditry qui s est miserablement plantée sur toute la ligne et qui ne comprend le trumpisme qu au travers du petit bout de la lorgnette de psychologue de comptoir. Les memes experts qui t ont dit Trump ne fera jamais ci ou ca et qui se plantent a nouveau. A un moment il faudra apprendre a sortir du "moule".
  12. Personne n a dit que ca serait facile ou que ca marcherait a terme sans sacrifices douleureux. Mais c est sur cette promesse que Trump a ete elu, et il faut en prendre acte. Si vous avez des doutes, attendez de voir le bordel qu il va declencher lorsqu il va ouvrir la guerre economique contre les gros mercantilistes (Chine & Allemagne). Quant a la faisabilité de ce projet politique revolutionnaire, attendez de voir ce qu il va faire sur le plan politique interne. Les democrates et la gauche sont mourants et donc pas vraiment un probleme. L'os c est bien la doublette Ryan/McCain le melange RINO/neolib/neocon qui a ete aux commandes sous l ere BushJr. L objectif de Trump est bien de les liquider, c est une guerre sans survivants qui commence. Et c est a cette aune de guerre civile politique americaine qu il faut juger toutes ces saillies mediatiques trollesques. Le but est de constituer un grand parti de droite de paleo-conservateurs.
  13. Ah mais ca devient une autre question, d'ordre strategique, ethique, voire philosophique. Que peut-on (ou doit on) faire compte tenu des autres. Si t es un petit pays et que tu veux la jouer comme Trump, on te rira au nez, te traitera de hasbeen et on te defoncera publiquement pour que tlm comprenne bien que ca ne se fait pas d aller contre le "consensus". En revanche si l initiateur de la politique a contre-courant est le POTUS cela a plus de poids. Mais c est loin d etre gagne pour lui, il fait face a de multiples resistances systemiques tres puissantes.
  14. En es tu certain? Tu cites tout le catechisme globaliste-libre-echangiste sans questionnement. Evidemment ce systeme a des avantages, en "agrégé". Mais quand on decompose tout cela, certains pays sont perdants (12 trillions de deficit commercial cumule pour US sur 25 dernieres annees), d autres gagnants, certaines classes sont tres gagnantes (pauvres & classes moyennes pays emergents+Elites de tous pays).et d autres tres perdantes (pauvres&moyennes des pays developpes).
  15. Tu n as pas du suivre la couverture mediatique absolument ignoble qui a precede et suivi l election. Les medias sont tous sauf neutres, je renvoie a l article du NYT ou Bannon vitupere contre eux: vous ETES L OPPOSITION. Les medias sont captifs et porte-paroles exclusifs des clans politiques bien etablis que j ai cite dans mon precedent message. Le courant politique qui a porte Trump n est pas du tout represente. A noter aussi que dans toutes les etudes d opinion la classe mediatique est la plus detestee apres les politiciens. D un point de vue politico-politicien Trump va continuer a tirer sur cette ambulance