Sign in to follow this  
scorpion-rouge35

La guerre et l'histoire du Sahara Occidental

Recommended Posts

un lien sur le sujet[11] vue par la présse algerienne http://www.liberte-algerie.com/edit.php?id=73768 Plan d’autonomie pour le Sahara Occidental Un conseiller de James Baker détruit l’argumentation de Rabat Hurst Hannum, le conseiller de l’ancien chef de la diplomatie américaine, James Baker, affirme que “Rabat n’a point d’autorité pour imposer une solution unilatérale au Sahara occidental”. Ce diplomate suédois, qui a aidé Baker à élaborer le plan de règlement du conflit du Sahara occidental, détruit les thèses avancées par le Maroc pour justifier son occupation du Sahara occidental et également le plan d’autonomie préconisé par le Makhzen. Réagissant à une opinion publiée le 3 mars dans The New York Times par un ex-ambassadeur américain, Frederick Vreeland, il a publié dans le Herald Tribune International, un document dans lequel il souligne que “la question du Sahara occidental est un problème de décolonisation, rappelant que la Cour internationale de justice de La Haye avait clairement affirmé le droit des Sahraouis à la décolonisation et à l’autodétermination”. “En tant que conseiller de James Baker durant l’élaboration du plan qui fut connu sous le nom de plan Baker pour le Sahara occidental, je me vois dans l’obligation d’exprimer mon désaccord avec l’argument pro-marocain déclaré par l’ambassadeur Frederick Vreeland en faveur d’une autonomie pour le Sahara occidental dans son opinion intitulée : “Sage proposition d’un jeune roi"”, écrit Hurst Hannum. Selon lui : “Il est particulièrement évident que les revendications marocaines de souveraineté sur le Sahara occidental ne sont nulle part rejetées plus clairement comme elles le sont par la Cour internationale de justice en 1975 dans une opinion consultative, qui a, d’ailleurs, réaffirmé le droit des Sahraouis à la décolonisation et à l’autodétermination. Quant à la marche marocaine de 1975 pour réclamer le Sahara occidental, cité par M. Vreeland, il faut rappeler qu’elle a été une entreprise du gouvernement et fut largement condamnée.” Poursuivant son argumentation, il expliquera que “toutes les résolutions adoptées par le Conseil de sécurité de l’ONU dans les dernières années réaffirment le droit du peuple sahraoui à décider de son propre destin, seulement le Maroc rejette constamment toute proposition qui peut permettre la détermination du sort du Sahara occidental à travers un référendum libre”. Pour l’ex-bras droit de James Baker “la proposition d’autonomie avancée par le roi Mohammed VI peut bien être une solution des plus sensibles pour le Sahara occidental, et le gouvernement sahraoui en exil et le peuple sahraoui doivent l’étudier sérieusement, mais, il faut souligner aussi que le Maroc n’a aucune autorité pour pouvoir imposer une solution unilatérale. De son côté, le Conseil de sécurité des Nations unies ne doit pas adopter de décision qui va à l’encontre des désirs du peuple du Sahara occidental”. Par ailleurs, il déplore que M. Vreeland veuille que les États-Unis d’Amérique changent leur politique traditionnelle sur le Sahara occidental en reconnaissant l’annexion du territoire par le Maroc, en écrivant avec nostalgie, comment “des milliers de Marocains sans armes se sont introduits au Sahara occidental et l’ont effectivement réclamé en tant que leur patrie”. Il n’omettra pas de mettre l’accent sur le fait que “la vérité est que l’invasion de 1975 du Sahara occidental a été une entreprise très brutale. Une grande partie des Sahraouis s’est enfuie de son pays, et de ceux qui sont restés derrière, des milliers ont été tués ou torturés. Et à ce jour, 160 000 soldats sont dans le territoire pour assurer que 100 000 indigènes traumatisés vont s’incliner devant le roi”. Il conclut son opinion en réaffirmant que “le Sahara occidental a un droit légal et moral de déterminer son propre futur”.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai lu beaucoup de livres sur ce sujet, de rapports, de journaux(marocains, occidentaux, algériens etc...) et je peux dire que le sahara occidental n'appartient pas au Maroc pour etayer ma these je vous propose quelques arguments: -l'invasion du sahara a eu lieu apres la tentative de coup d'etat sur Hassan 2 par les militaires, cette invasion servait d'une part a occuper les militaires et d'autre part à consolider la monarchie car il ne faut pas oublier que le Maroc a cette epoque traversé une crise sociale. -si le sahara appartient bien au Maroc, est-il obligé d'aller à l'Onu, en occident...etc pour son plan d'autonomie car si il est souverain sur ces terres il n'a pas de comptes à rendre à personne. -pourquoi avoir coupe en deux le sahara avec la mauritanie alors qu'il appartient au maroc. -les arguments du maroc changent tout le temps a tel point qu'on pourrait les contrer avec leurs propres arguments. -l'annexion du sahara c'est faite sur le principe du grand maroc cad du temps des almoravides mais a cette epoque il n'existé ni maroc, algerie ,mauritanie aucun de ces pays. Le fait de dire que ces almoravides( qui occupés une bonne partie du maroc, l'ouet de l'algérie ; la mauritanie et le nord du mali) sont des marocains est completement faux, alors si demain l'algerie declare que les peuples berberes sont algeriens alors elle aurait des visées sur les regions berberophones ou encore mieux l'italie a des visées sur les terres que les romains ont conquis ou mieux israel aurait des visées sur tout les territoires ou le peuple juif a marché. C'est pour cela que la these de l'histoire est fausse -les dirigeants actuels du corcas( organismes des affaires sahariennes,cote marocaine,) disent que le polisario avait raison au debut de la lutte. Mais pour eux ils preferent se rallier au maroc pour d'enventuel poste de responsabilite dans le sahara s'il devenait marocain. Bon je vous ai posté l'essentiel mais j'espere que je posterai plus d'arguments car la je me souviens plus beaucoup.

Share this post


Link to post
Share on other sites

mardi 13 mars 2007, 20h52

La question du Sahara-Occidental abordée par le roi d'Espagne à Alger

ALGER (AP) - L'épineuse question du Sahara-Occidental, qui doit subir prochainement un nouvel examen du Conseil de sécurité de l'ONU, a été abordée mardi par le roi d'Espagne Juan Carlos 1er dès le premier jour de sa visite d'Etat en Algérie.

Ce déplacement intervient alors que le climat politique entre Alger et Madrid a été assombri par le soutien apporté par le gouvernement espagnol au projet marocain d'"autonomie pour le Sahara".

Le souverain espagnol, qui est notamment accompagné du ministre des Affaires étrangères Miguel Angel Moratinos, a souligné, lors du repas offert en son honneur par le président algérien Abdelaziz Bouteflika, l'urgence d'une solution politique "juste" et "durable" pour le Sahara-Occidental, qui prévoirait la libre détermination de son peuple.

"Il est urgent, comme l'a récemment souligné mon gouvernement, de trouver une solution politique juste, durable et acceptable par les parties sur la question du Sahara-Occidental, une solution prévoyant la libre détermination de ce peuple et passant par un dialogue des parties dans le cadre des Nations unies", a affirmé Juan Carlos.

Sur ce thème, le président algérien a estimé pour sa part, dans une interview au quotidien espagnol "El Pais" paru mardi, qu'"aucune solution unilatérale ne peut être viable" dans le règlement de la question du Sahara-Occidental.

"Seule la reconnaissance du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination est de nature à résoudre le problème", a-t-il relevé, ajoutant qu'"aucune solution unilatérale ne peut être viable". Il a plaidé, dans ce contexte, pour "une solution pacifique par l'organisation sous l'égide de l'ONU d'un référendum d'autodétermination" du peuple sahraoui.

Le président Bouteflika a encore assuré que la question du Sahara-Occidental "ne peut constituer un casus belli entre l'Algérie et le Maroc", soutenant que les Espagnols "ont tout à gagner à assumer leur responsabilité morale et historique" sur cette question.

Le royaume du Maroc s'apprête à présenter au Conseil de sécurité de l'ONU son "projet d'autonomie" du Sahara-Occidental. Un plan que les Sahraouis ont rejeté, alors qu'Alger plaide toujours pour l'autodétermination du peuple sahraoui, conformément aux résolutions internationales.

Ancienne colonie espagnole, le Sahara-Occidental a été cédée en 1975 au Maroc et à la Mauritanie, cette dernière ayant depuis abandonné ses prétentions territoriales. Le conflit armé, entre 1975 et 1991, a fait des milliers de morts dans cette vaste région, peu peuplée mais riche en minerais. La plupart des Sahraouis, des nomades, ont fui en Algérie, où 160.000 vivent toujours dans des camps de réfugiés installés dans le désert. Ils sont aujourd'hui entre 50.000 et 90.000 à vivre dans le territoire, aux côtés d'environ 200.000 colons.

Pour leur deuxième journée en Algérie, le roi Juan Carlos et la reine Sofia se rendront mercredi dans le massif du Hoggar, dans le Sahara algérien, sur des sites de fresques rupestres répertoriées au Patrimoine mondial de l'UNESCO. Jeudi, ils se rendront à Oran (400km à l'ouest d'Alger) où ils donneront le coup d'envoi de la troisième édition du Festival culturel espagnol

/b]Concertations entre Tunis et Rabat sur le projet d'autonomie du Sahara Occidental

TUNIS (AP) - Le ministre marocain de l'Intérieur, Chakib Benmoussa, a transmis lundi au président tunisien Zine El Abidine Ben Ali un "message écrit" du roi Mohamed VI ayant trait au projet marocain d'autonomie du Sahara Occidental.

M. Benmoussa a déclaré que sa mission s'inscrivait dans le cadre des concertations menées par le Maroc avec plusieurs pays sur le projet d'autonomie que Rabat se propose de présenter au Conseil de sécurité de l'ONU.

Selon l'émissaire marocain cité par l'agence de presse tunisienne TAP, ce projet suggère "une solution politique visant à mettre un terme au conflit, à réunir les conditions propices pour donner une nouvelle impulsion à l'Union du Maghreb arabe (UMA) et garantir, ainsi, paix, prospérité, progrès et sécurité à ses peuples".

L'intégration de l'UMA qui regroupe l'Algérie, le Maroc, la Tunisie, la Libye et la Mauritanie, est entravée depuis plus de dix ans en raison essentiellement du différend opposant Rabat et Alger au sujet du conflit du Sahara Occidental.

Annexée depuis 1975 par le Maroc qui la considère comme partie intégrante de son territoire, cette ancienne colonie espagnole est également revendiquée par le front Polisario soutenu par l'Algérie

Share this post


Link to post
Share on other sites

présse algerienne Le Congrès espagnol favorable à l’autodétermination Zapatero en difficulté sur le Sahara occidental Alors que le gouvernement de Zapatero entretient l’ambiguïté quant à sa position sur le conflit du Sahara occidental, le Congrès espagnol vote deux motions soutenant le droit légitime du peuple sahraoui à l’autodétermination, à travers un référendum. Réuni mardi soir, à l’initiative du groupe parlementaire Gauche unie-Initiative pour la Catalogne-Verts, et du groupe parlementaire mixte, le Congrès, la chambre basse du Parlement espagnol a adopté deux motions pour appuyer le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination, à travers un référendum, et trouver une solution au conflit du Sahara occidental respectant la légalité internationale. Le premier projet de motion a été voté par 304 députés sur les 305 présents à la séance plénière du Congrès. Le texte en question appelle le gouvernement espagnol à défendre la nécessité d’une solution urgente, juste et définitive au conflit du Sahara occidental, dans le cadre du Conseil de sécurité des Nations unies, conforme à la légalité internationale qui permettrait de résoudre le drame humanitaire que vit le peuple sahraoui depuis plus de 30 ans. Il demande également au gouvernement de promouvoir toutes les initiatives politiques contribuant à parvenir à un accord consensuel entre les parties, qui respecte la légalité internationale et le droit légitime du peuple sahraoui à l’autodétermination, en accord avec la Charte des Nations unies et les résolutions du Conseil de sécurité. Dans le cadre de la recherche d’une solution juste au conflit, le gouvernement de Zapatero est prié de s’abstenir de promouvoir ou d’appuyer toute mesure qui affaiblit ses possibilités de jouer un rôle équitable. La résolution adoptée invite, par ailleurs, l’exécutif à prendre les mesures nécessaires pour prévenir en urgence une crise alimentaire dans les camps de réfugiés sahraouis et à augmenter substantiellement l’aide humanitaire et la coopération technique avec ces camps. Quant au second projet de motion, présenté par Initiative du groupe parlementaire mixte et voté aussi à l’unanimité des députés qui ont assisté à la séance, il appelle le gouvernement espagnol à respecter, faciliter et promouvoir l’organisation d’un référendum pour l’exercice du droit à l’autodétermination au Sahara occidental, en conformité avec les résolutions dictées par l’ONU. En outre, le Congrès a appelé instamment les autorités marocaines à libérer les prisonniers sahraouis détenus pour l’exercice de leurs droits et libertés fondamentaux et à s’abstenir de toute violation des droits de l’homme dans ce conflit. Cette prise de position des députés du Congrès intervient, après les récentes déclarations du chef du gouvernement espagnol lors de sa visite au début du mois en cours à Rabat, et celle du roi Juan Carlos, avant-hier à Alger, dans lesquelles il est fait référence au respect de la légalité internationale dans la recherche d’une solution au conflit du Sahara occidental. En sa qualité d’ex-puissance coloniale du Sahara occidental, Madrid a le devoir de contribuer au règlement de ce dossier, conformément aux résolutions onusiennes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est de la politique. [04] Rien a foutre dans la partie Histoire militaire [04]

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai lu beaucoup de livres sur ce sujet, de rapports, de journaux(marocains, occidentaux, algériens etc...) et je peux dire que le sahara occidental n'appartient pas au Maroc pour etayer ma these je vous propose quelques arguments:

-l'invasion du sahara a eu lieu apres la tentative de coup d'etat sur Hassan 2 par les militaires, cette invasion servait d'une part a occuper les militaires et d'autre part à consolider la monarchie car il ne faut pas oublier que le Maroc a cette epoque traversé une crise sociale.

-si le sahara appartient bien au Maroc, est-il obligé d'aller à l'Onu, en occident...etc pour son plan d'autonomie car si il est souverain sur ces terres il n'a pas de comptes à rendre à personne.

-pourquoi avoir coupe en deux le sahara avec la mauritanie alors qu'il appartient au maroc.

-les arguments du maroc changent tout le temps a tel point qu'on pourrait les contrer avec leurs propres arguments.

-l'annexion du sahara c'est faite sur le principe du grand maroc cad du temps des almoravides mais a cette epoque il n'existé ni maroc, algerie ,mauritanie aucun de ces pays.

Le fait de dire que ces almoravides( qui occupés une bonne partie du maroc, l'ouet de l'algérie ; la mauritanie et le nord du mali) sont des marocains est completement faux, alors si demain l'algerie declare que les peuples berberes sont algeriens alors elle aurait des visées sur les regions berberophones ou encore mieux l'italie a des visées sur les terres que les romains ont conquis ou mieux israel aurait des visées sur tout les territoires ou le peuple juif a marché.

C'est pour cela que la these de l'histoire est fausse

-les dirigeants actuels du corcas( organismes des affaires sahariennes,cote marocaine,) disent que le polisario avait raison au debut de la lutte. Mais pour eux ils preferent se rallier au maroc pour d'enventuel poste de responsabilite dans le sahara s'il devenait marocain.

Bon je vous ai posté l'essentiel mais j'espere que je posterai plus d'arguments car la je me souviens plus beaucoup.

intérésent comme argumentation et je rajoutré quelque autre argument....

si le sahara occidental était marocain comme le répéte inséssament le maroc et que le peuple sahraoui est marocain .......alor pour quoi danc refuse t-il le référendum a l’autodétermination du peuple sahraoui.........si il croyé vrément se qu'il raconte il aurait accepté se référendum depuis longtemp

le polizario a accepté la participation des 200 000 colons marocain au sahara occidental dans le référendum d'autodétermination (le maroc se servais de cette argument pour blocké le référendum et aujourd'hui il n'ai plus valable ),le maroc n'a méme pas confience en c propre colons et a peur de leur défexion le jour venu (car si c colons voté en faveur de leur indépendance au sahara occidental ........inutile de vous dire que ça sera la fin de la monarchie alaouite).

l'algerie a dit a plusieur reprise qu'elle acceptera le résulta du référendum qu'elle qu'il soit (c a dire qu'il soit rataché au maroc ou de sont indépendance)

Au début des années 1990, à partir des propositions conjointes de l'OUA et de l'ONU, s'amorça une dynamique de paix. Cessez-le feu sur le terrain, accord des deux parties Maroc et Front Polisario autour d'un règlement politique débouchant sur un référendum d’autodétermination . Le Conseil de sécurité donnait alors son accord à l'établissement de la « Mission des Nations Unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental » (MINURSO) le 21 avril 1991.

comme sont nom l'indique cette mission de l'onu a pour mission d'organisé un référendum d’autodétermination ........

le maroc accuse l'algerie de soutenir le polizario pour avoir une ouvertur sur l'atlantique a fin d'acheminé sont mineré par les cote du sahara occidental (le bassin de Tindouf contenait dans son sous-sol d'énormes richesses minières. On y trouvait du fer d'excellente qualité, notamment le gisement de Gara-Djebilet, un des plus riches du monde, puisque les experts évaluent ses réserves à deux milliards de tonnes et que la teneur en fer du minerai est de 65 pour cent contre 35 pour cent pour le minerai de Lorraine Or les ports algériens les plus proches, Arzew et Ghazaouet ', étaient à 1 300 kilomètres et le bénifice est fortement réduit)mais aujourd'hui cette argument n'ai plus valable puisque l'algerie a obté pour la mauritanie et plusieur méga projet sont en court pour prévoir l'exportation du minière(autoroute et chemain de faire en plain désert).

je pense que les sahraouis auront leur référendum d’autodétermination un jour ou l'autre car ils sont dans leur droit et la communauté international leur a reconu se droit (et sourtout que les argument marocain tembe l'un apré l'autre).......

Share this post


Link to post
Share on other sites

scorpion-rouge, tu cherche vraiment la guerre a ce que je vois !

je ne vois pas de quoi tu parle..................c des article de présse sur le sujet[26]

C'est de la politique.

Rien a foutre dans la partie Histoire militaire

ça fait partie de l'histoire du sahara occidental......................car la guerre n'ais pas fini depui plus de 30ans............l'histoire des guerre et la politique vent toujour de pére

alors si ta pas d'argument a faire valoire pour avencé sur le sujet ne le polue pas[01]

Share this post


Link to post
Share on other sites

la position inébranlable de l’Algérie. «C’est un problème de décolonisation dont la solution doit reposer sur les principes de la Charte des Nations unies» soutient le président de la République. Il estime, de surcroît que «le droit à l’autodétermination du peuple sahraoui a été réaffirmé dans plusieurs de leurs résolutions, à la fois par l’Assemblée générale de l’ONU et par son Conseil de sécurité, et il ne pourrait absolument pas être question de l’ignorer ou d’essayer de le contourner par quelque manoeuvre douteuse que ce soit».

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je rappelle que l'Algerie pretend "ne pas etre impliquée dans le conflit"... et pourtant...!

Share this post


Link to post
Share on other sites

La question du Sahara-Occidental abordée par le roi d'Espagne à Alger

Seule la reconnaissance du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination est de nature à résoudre le problème", a-t-il relevé, ajoutant qu'"aucune solution unilatérale ne peut être viable". Il a plaidé, dans ce contexte, pour "une solution pacifique par l'organisation sous l'égide de l'ONU d'un référendum d'autodétermination" du peuple sahraoui.

Le président Bouteflika a encore assuré que la question du Sahara-Occidental "ne peut constituer un casus belli entre l'Algérie et le Maroc", soutenant que les Espagnols "ont tout à gagner à assumer leur responsabilité morale et historique" sur cette question

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je rappelle que l'Algerie pretend "ne pas etre impliquée dans le conflit"... et pourtant...!
bien sur qu'elle n'ais pas impliquée................si non les deux pays serais en guerre................l'algerie est pour l’autodétermination du peuple sahraoui ........ça ne veux pas dire impliquée..............car il ya impliquée et impliquée...............si non si non toons tu ne raporte rien de nouveau comme information sur le sujet...........fait un éfort alors.......[12]

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut scorpion'rouge35

il n'y a rien a en tirée,

soit il est sourd ou alors aveugle?????????????????????[29]

Share this post


Link to post
Share on other sites

je croi que c une stratégie.................pour amené les modos a fermé les sujet....il a réussi son coup plusieur fois sur avions-militaires.net et plusieur autre c coup les plus réussi.........[20] se lui la a était fermé...............grace a qui........[26] http://www.avions-militaires.net/forum/ftopic21.php et se lui consacré a l'armée de l'air algerienne.......fermée aussi...........[26] et se lui la va biento passé aussi......[04] http://www.avions-militaires.net/forum/ftopic2016-0-asc-180.php

Share this post


Link to post
Share on other sites

je me doutais bien qu'il y avait anguille sous roche, mais je ne pense pas que les modos soit si naif que ca[31]

Share this post


Link to post
Share on other sites

je l'espere,

mais il est malin le bougre,

mais un malin peut en cacher un autre[07]

Share this post


Link to post
Share on other sites

je croi que c une stratégie.................pour amené les modos a fermé les sujet....il a réussi son coup plusieur fois sur avions-militaires.net et plusieur autre

c coup les plus réussi.........[20]

se lui la a était fermé...............grace a qui........[26]

http://www.avions-militaires.net/forum/ftopic21.php

et se lui consacré a l'armée de l'air algerienne.......fermée aussi...........[26]

et se lui la va biento passé aussi......[04]

http://www.avions-militaires.net/forum/ftopic2016-0-asc-180.php

je pense que tu as completement raison Scorpion Rouge Tonns fait de la provocation

Par contre, si pour un moderateur, critiquer une remarque non justifiée est tout-á-fait normal, alors que ce moderateur n'emet aucune remarque sur le fait de lacher cette phrase: "T'a pas mieux a faire petit?[26]", c'est que je me suis trompé de forum...

Ciao!

toons

Cela ne te plait pas que je fasse une remarque (ironique) concernant qqn qui veut allumer le feu en arrivant sur ce forum? Bah je n'en ai rien rien a foutre que cela te plaise ou non!

Sorry les modos mais lá Alkaline m'a cherché...

Bref, si ce forum est ainsi, il n'est pas fait pour moi (tout comme l'autre qui ne me sert plus qu'á communiquer par MP) ( en parlant d'air defense )

Adieu!

http://www.avions-militaires.net/forum/sutra78816.php&highlight

Share this post


Link to post
Share on other sites

aujourd'hui[38]

Parlement européen et Sahara-Occidental

Pas de tribune pour la propagande marocaine

Aura lieu, aura pas lieu. Il s’agit du débat sur la question du Sahara-Occidental prévu aujourd’hui au Parlement européen à Bruxelles. Mais le débat en question qui devait réunir les ambassadeurs du Maroc et d’Algérie, ainsi que le représentant du Front Polisario en Europe, a eu lieu d’une certaine manière, avec une épreuve de force perdue par le Maroc.

Après avoir donné son accord préalable et accepté les conditions de ce débat qui devait se tenir au sein de la délégation pour le Maghreb, le Royaume chérifien a voulu élargir le tour de table pour y intégrer des Sahraouis ou présentés comme tels et qui ont la particularité de défendre la politique marocaine, contrairement aux résolutions internationales qui ne reconnaissent d’autres parties au conflit que le Maroc et le Front Polisario. Une espèce de troisième force comme cette troisième voie pour une reconnaissance du fait accompli colonial. Il s’agit du Conseil royal consultatif pour les affaires sahariennes (Corcas), non reconnu au plan international. Et c’est pour cette raison que Rabat croyait pouvoir lui procurer une tribune, celle du Parlement européen, sauf que la manœuvre s’est avérée vaine puisque cette institution a opposé au Maroc une fin de non-recevoir. « C’est vous ou personne d’autre ! » Telle est la réponse des eurodéputés qui refusent de reconnaître d’autres interlocuteurs que ceux qui figurent sur les annales internationales. Le Maroc a donc tenté de fausser cette rencontre en demandant un changement dans le programme, après que les participants, les parties au conflit, le Maroc et le Polisario, l’Algérie en sa qualité d’observateur et un représentant de l’ONU, eurent convenu du programme de la conférence, selon des participants. Et à quelques heures de l’horaire prévu, rien n’indique qu’elle puisse avoir lieu. L’ambassadeur du Maroc, Menouar Alem, qui a donné son accord pour participer à cette rencontre inédite, a demandé à sa présidente, l’Espagnole Luisa Fernanda Rudi Ubeda, d’accepter le changement souhaité par Rabat. L’écrasante majorité des participants à cette rencontre qui vise à clarifier les enjeux du conflit sahraoui pour les eurodéputés sont acquis à la légalité internationale et à une solution dans le cadre des résolutions pertinentes de l’ONU, selon des participants. Récemment, le président du Parlement européen a réitéré son appui, comme le stipulent les résolutions de l’assemblée qu’il préside, pour une solution dans le cadre du plan de règlement et des résolutions de l’ONU. La promotion d’un projet d’autonomie, « qui ne vise rien d’autre qu’à entériner l’annexion du Sahara- Occidental, a peu de chance de trouver un écho favorable dans cette enceinte, à en juger par les positions connues de la majorité des participants », note-t-on. D’autant plus que le débat s’est déplacé en Espagne avec la tonalité et la sévérité que l’on connaît depuis près d’une semaine. Pour ainsi dire, le Premier ministre espagnol, partisan comme il le dit d’une solution politique, a été rectifié par son roi et les députés de son propre parti qui ont voté massivement pour l’autodétermination du peuple espagnol. Ce dont a pris acte M. Zapatero qui s’est prononcé contre les actions unilatérales. Un tel changement traverse bien entendu les Pyrénées pour s’introduire dans les enceintes européennes en supposant que celles-ci soient mal informées. Ce qui n’est nullement le cas, puisque le PE se prononce en faveur du plan Baker, stipulant clairement l’exercice par le peuple sahraoui de son droit à l’autodétermination. Ou encore des témoignages de première main car obtenus par les institutions européennes, même si Rabat a refusé d’autoriser la délégation ad hoc pour le Sahara-Occidental de se rendre dans les territoires sahraouis occupés pour s’enquérir de la détérioration de la situation des droits de l’homme et la répression dont sont victimes les militants sahraouis, pour en informer les eurodéputés. Cette délégation s’est déjà rendue dans la région (Maroc, les camps de réfugiés sahraouis) et continue, avec l’appui des autorités du Parlement européen, de demander avec insistance à effectuer une mission d’information au Sahara occupé, malgré le refus initial du Maroc. A vrai dire, les éléments d’information ne manquent pas. Le PE a tout ce qu’il faut. Le débat prévu aujourd’hui vient, quant à lui, de dévoiler certaines vérités. D’autres vérités.

Share this post


Link to post
Share on other sites

scorpion rouge ,tous sa n'est pas très claire copier coller sur copier coller ne donne vraiment pas envie de lire. [26] Bon moi je connais très bien l'histoire mais bon les personnes qui connaisses pas ou connaisse peux c'est pas ici que sa changera! [52] :::info importante c'est en Avril que le maroc dévoilera son projet d'autonomie au Nation unie. [12]

Share this post


Link to post
Share on other sites

general a ecrit

scorpion rouge ,tous sa n'est pas très claire copier coller sur copier coller ne donne vraiment pas envie de lire.

info importante c'est en Avril que le maroc dévoilera son projet d'autonomie au Nation unie

tu a eu cette info ou,

si ce n'est dans un article,[29]

Share this post


Link to post
Share on other sites

scorpion rouge ,tous sa n'est pas très claire copier coller sur copier coller ne donne vraiment pas envie de lire. [26] Bon moi je connais très bien l'histoire mais bon les personnes qui connaisses pas ou connaisse peux c'est pas ici que sa changera! [52]

:::info importante c'est en Avril que le maroc dévoilera son projet d'autonomie au Nation unie. [12]

je donne toujour tout le texe et la source pour la crédébilité[11]et c pour ceux que ça intérésse

si non oui c en avril mais le projet (une farce) ne va etre accepté et la minurso va estre maintenu pour six autre mois

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,500
    Total Members
    1,550
    Most Online
    am60
    Newest Member
    am60
    Joined
  • Forum Statistics

    20,877
    Total Topics
    1,311,366
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries