DEFA550

Members
  • Content Count

    8,858
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    52

DEFA550 last won the day on July 8

DEFA550 had the most liked content!

Community Reputation

5,380 Excellent

2 Followers

About DEFA550

  • Rank
    Héros

Profile Information

  • Gender
    Not Telling
  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. DEFA550

    [Rafale]

    Sauf que ces becs sont mobiles et en métal. Ce n'est pas l'endroit rêvé pour y coller des antennes...
  2. Il avait un gros avantage au début du merge, mais il a fondu avec la prolifération des viseurs de casque qui sont venus gommer les défauts adverses (système d'arme, interface homme-machine et missiles AIM-9).
  3. Je t'offre de payer mes impôts. T'en pense quoi ?
  4. L'offre de SAAB est valable partout, pour tout le monde, et tout le temps. Le point essentiel est de savoir si ça intéresse quelqu'un. En ce qui concerne la Suisse on a la réponse.
  5. DEFA550

    Eurofighter

    Certes, mais ça n'a plus grand chose à voir avec l'argument initial qui s'appuyait sur les critères de quantité et de confiance d'une armée. Ca dépend surtout du taux de production annuel. 200 appareils produits en 20 ans n'offrent pas les mêmes marges de manoeuvre que 200 fabriqués sur une année.
  6. DEFA550

    Eurofighter

    Non, ça ne prouve rien de tel. C'est avant tout un choix politique et budgétaire. Il n'échappe pas aux gouvernements concernés qu'il vaut mieux investir dans leur propre économie plutôt que dans celle d'un état tiers.
  7. Il ne parle pas de "saturer les défenses", c'est seulement ton interprétation (exprimée deux fois). Il parle de don d'ubiquité, ce qui laisse peu de doutes sur sa vision des choses : Il voudrait davantage d'appareils sans rogner sur leurs qualités propres, ce qui, en raison des contraintes budgétaires, le conduit ensuite à rechercher les innovations pour accroître continuellement la qualité de ce qu'il a à disposition. Il écarte de facto la baisse de format, y compris comme contrepartie à un accroissement des capacités unitaires.
  8. DEFA550

    Innovation Défense Lab

    Rafale, M2000 ou M.F1, même combat : les performances et certains systèmes sont classifiés. Donc soit la simulation pourra rester approximative sans nuire au but recherché et elle pourrait être diffusée, soit elle sera trop proche de la réalité et se sera le black out.
  9. DEFA550

    Eurofighter

    Pour la détection des obsolescences ils sont en avance. De fait les T1 ont un avenir plutôt bouché, et certains n'ont même plus d'avenir depuis quelques temps déjà.
  10. FAA Poised to Say Pilots Don’t Need Fresh 737 Max Simulator Training New FAA administrator is briefed on 737 Max as sources say airlines might rebrand it
  11. DEFA550

    Eurofighter

    Ils ont l'avantage de pouvoir exporter plus facilement, il n'en demeure pas moins que les retombées de ces exportations sont diluées entre les partenaires alors que nous bénéficions de 100% des nôtres. Et ça fait toute la différence. Le but de l'export n'est pas de gagner un concours de b*te en désignant celui qui a vendu le plus. Ou alors j'ai raté un truc...
  12. DEFA550

    Eurofighter

    Il ne l'est pourtant pas, parce qu'il est dépendant de facteurs qui n'ont rien à voir avec ce qu'il est censé représenter. Par exemple, l'indicateur concernant le F-22 ne rend pas compte d'une performance ; Il résulte de la volonté de ne pas exporter.
  13. DEFA550

    Eurofighter

    Donc pour toi, schmilblick = opportunités ratées. Mais ça occulte complètement les opportunités réalisées et les bénéfices qui en découlent tout en mettant indirectement l'accent sur l'importance de ces bénéfices. Ca ressemble fort à un point de vue pessimiste de la réalité.
  14. DEFA550

    Eurofighter

    Ca dépend du schmilblick en question. On fait dire ce qu'on veut aux chiffres, mais ces chiffres ne veulent rien dire hors contexte. Ca vaut pour la valeur absolue d'appareils vendus comme pour les autres.
  15. DEFA550

    L'Inde

    J'ai l'impression que les indiens s'imaginaient pouvoir choisir ce qu'ils voulaient obtenir comme compensation chez Safran et seraient apparemment tombé sur un os. Maintenant s'ils abandonnent l'idée de développer le Kaveri autant qu'ils le voulaient, ça supprime des opportunités sur lesquelles comptait sans doute Safran pour absorber une partie de ses compensations contractuelles. Mais il y a peut-être d'autres lectures possibles de cette histoire...