DEFA550

Members
  • Content Count

    8,291
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    49

DEFA550 last won the day on April 5

DEFA550 had the most liked content!

Community Reputation

4,581 Excellent

1 Follower

About DEFA550

  • Rank
    Héros

Profile Information

  • Gender
    Not Telling
  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. C'est la définition courante, je n'y peux rien. Le tapis de bombes est passé de mode, reste le nuke et en plus récent/moins extrême et par extension la floppée de missiles de croisière. Donc je vais la faire simple une fois pour toute et en rester là : une roquette guidée est un missile, un bombardier qui emporte des nukes est un bombardier stratégique. Et ça marche aussi dans l'autre sens : un missile est une roquette guidée, et un bombardier stratégique est conçu pour délivrer des nukes. C'est tout. La mission, l'objectif, la distance franchissable, n'ont rien à voir dans l'attribution du label.
  2. DEFA550

    Achat suisse

    Il est resté bien sage au fond de son hangar, comme d'habitude. Enfin, je suppose...
  3. Oui, il y avait une stratégie derrière tout ça, l'objectif était stratégique, mais l'action n'était pas stratégique par manque de moyens et/ou mauvais choix. Un bombardier stratégique donne un mode d'action : sa mise en oeuvre entraîne quasi-instantanément la réalisation de l'objectif stratégique visé. Ce n'est pas l'équivalent d'un sous-marin qu'on lâche dans l'Atlantique pour couler des convois. C'est le moyen de détruire les ports, les chantiers navals, les moyens de production et les regroupements de navire en seulement quelques jours, pour un résultat dévastateur et irréversible à l'échelle du conflit. Ce bombardier est dit stratégique parce qu'il emporte des munitions dites stratégiques capables en un seul coup de donner un avantage considérable et irréversible ; un avantage stratégique. C'est ça que vous n'arrivez pas à comprendre. On peut éventuellement atteindre le même objectif avec des moyens conventionnels, mais ça prend beaucoup plus de temps et c'est du coup plus aléatoire, voire au final non décisif. Quelque part c'est le problème des sous-marins allemands
  4. DEFA550

    Le F-35

    Un avion récent tombe en panne beaucoup plus souvent qu'un avion "rodé". Le nombre d'heures de vol n'est pas un argument. Sur un avion, l'arrêt du réacteur stoppe la propulsion et c'est tout. L'alimentation électrique est maintenue sur les systèmes critiques par d'autres moyens (batterie, APU, éolienne), ne serait-ce que pour permettre de tenter un redémarrage du moteur. L'absence apparente d'éjection, l'absence de communication et l'absence de signalement sont des indices qui convergent vers la présence du pilote à bord au moment de la désintégration. Soit il n'a pas anticipé l'accident et c'est donc un "CFIT" (désorientation, raté d'exécution, non respect d'une procédure, etc), soit il était dans les vap' et n'a rien pu faire (GLOC, hypoxie/malaise). Et comme d'habitude, on a probablement une combinaison cause(s) technique(s) + facteur humain.
  5. DEFA550

    Le F-35

    Rien que de très banal, en somme. Des avions de combat qui écourtent leur mission à cause d'une panne, ça arrive tous les jours. Les accidents aussi, ça arrive. Et la dernière constante, c'est que ces deux phrases continuent d'étonner ceux qui ne fréquentent pas les parkings.
  6. L'effet recherché par les sous-marins ne pouvait pas être stratégique parce qu'il n'était ni instantané, ni suffisamment puissant, ni persistant dans la durée. Une action véritablement stratégique aurait conduit à interrompre définitivement le lien transatlantique. Les moyens mis en oeuvre s'apparentent plutôt à une série d'actions tactiques sur une ligne logistique qui était, elle, stratégique.
  7. La nature de la cible n'est pas un paramètre séparé mais un élément de l'effet recherché. Dit autrement, les cibles sont sélectionnées pour que l'effet obtenu ait une portée stratégique, c'est à dire un impact notable et irréversible sur l'ensemble du conflit. A ce titre, et par exemple, les raids de sous-marins allemands sur les convois alliés n'ont pas eu une portée stratégique puisqu'ils n'ont pas assuré un avantage irréversible aux allemands. En revanche les bombardements de Nagasaki et Hirochima ont scellé la fin de la partie. Non, et non.
  8. Répète après moi : un bombardier stratégique est un aéronef conçu pour larguer des munitions et produire un effet stratégique. C'est tout. Il n'est question ni de distance, ni de capacité d'emport, et ce n'est pas parce que certains ont construit des machines avec des capacités spécifiques que ça modifie la définition de base.
  9. Ca fait de ce Jack Russel un bombardier stratégique capable de ruiner ta vie.
  10. Dans la lettre tu as oublié le "dévastateur". Je me demande pourquoi je fais l'effort de mettre des mots qui ne sont finalement pas lus.
  11. ..intégré à un dispositif militaire plus vaste et capable de délivrer un coup dévastateur. Ce que tu listes n'est qu'un inventaire des moyens permettant, parmi d'autres, d'arriver plus ou moins bien et facilement à cette fin.
  12. Merci, monsieur de La Palice.
  13. DEFA550

    Les moyens aériens de lutte contre les incendies

    Non, pas n'importe qui. Uniquement les crétins.
  14. DEFA550

    Achat suisse

    Tu tournes le bouton pour gérer la température, ou un truc du genre
  15. DEFA550

    FCAS SCAF et connexes (NGWS, drone FCAS - DP etc.)

    Détends-toi... Est-ce qu'on a absolument besoin d'acheter le machmètre (au pif, hein ! Mais tu vois l'idée) chez Thales ? La prémisse initiale, c'est que Thales fera ce qu'il sait faire et que les autres ne savent pas faire. Les autres feront ce que tout le monde sait faire. 'l'est pas belle la vie ?