DEFA550

Members
  • Content Count

    9,986
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    67

Everything posted by DEFA550

  1. Et en plus c'est un GE-90, pas un PW-4000
  2. DEFA550

    [Mirage F1] Refonte

    - S'il n'y a personne derrière, inutile d'envoyer le siège valser (ça fait un morceau en moins qui retombe on sait pas où) - Si le pilote décide que c'est à lui de choisir à quel moment il sort, il peut interdire à celui qui est derrière de lui faire faire un tour de manège.
  3. Chacun son truc. Nous on déneige les pistes à la thermo-soufflante (ATAR inside). Une recherche vous enverra dessus
  4. DEFA550

    [Mirage F1] Refonte

    Ce sélecteur est conçu pour pouvoir être manipulé en vol par le pilote (uniquement), et en principe il l'est ("mono" au roulage, "biplace" en vol s'il y a quelqu'un derrière).
  5. DEFA550

    [Mirage F1] Refonte

    J'ai corrigé pour parler au passé. Je ne sais pas si ATAC a conservé le système ou pas. Sinon c'est le même principe que sur Rafale, par exemple. Soit le sélecteur est réglé sur "mono" par le pilote, et c'est chacun pour soi, soit il est réglé sur "biplace" et l'action sur n'importe quelle poignée implique le départ séquencé des deux sièges (arrière, puis avant).
  6. DEFA550

    [Mirage F1] Refonte

    Il y avait bien un sélecteur de séquence sur F1B.
  7. A priori ni l'un ni l'autre, la "flight line" étant le parking devant les hangars et non la piste.
  8. DEFA550

    Le F-35

    Avant de constater un échec tu fais généralement des efforts pour l'éviter. Ca veut dire que l'histoire commence par l'espoir de réussir, avec un discours positif, avant d'éventuellement se terminer sur un constat amère et des décisions difficiles. On en est là.
  9. L'Apache n'était pas concerné (sous-munitions suffisamment grosse et lieu d'épandage très circonscrit).
  10. Ca dépend du trajet. Si c'est un aller simple, les ravitailleurs accompagnent les chasseurs, si c'est un aller-retour, ces mêmes ravitailleurs n'ont pas besoin d'aller au terme du trajet et peuvent attendre le retour des chasseurs puis les accompagner sur le trajet retour. La troisième option c'est de pré-positionner des hippodromes pour ravitailler des chasseurs de passage, mais ça n'a d'intérêt que s'il faut soutenir plusieurs vagues de chasseurs séparées dans le temps, ou s'il faut assurer une certaine persistance sur zone (missions CAP ou CAS, par exemple, pour lesquelles les chasseurs viennent se ravitailler avant de reprendre leur mission).
  11. A la louche, une douzaine (2700 nm de rayon d'action, équivalent à 3 ravitaillements complets par Rafale soit 28 tonnes). Airbus annonce une capacité de 70 T à 1250 nm et un hippodrome d'une heure pour le MRTT. Il faudrait donc prévoir un hippodrome vers les 1800 nm et une capacité d'offload estimée à 50 T par A330. Un premier ensemble de MRTT accompagne les chasseurs pour les ravitailler à l'aller, un second ensemble vient se mettre en place pour le retour. Pas de loiter, gain de pétrole.
  12. Comme il y a la réalité, les interprétations personnelles, et les théories alternatives... Ca s'appelle un droit de véto. Ca impose un non, ça n'impose pas un nom. (n'applaudissez pas, c'est venu tout seul) On va peut-être arrêter avant d'arriver au jardinier. De toute façon il était question d'un ministre, et rien d'autre. Nous voilà donc dans le hors sujet (doublement), ce qui signe la fin de cette discussion.
  13. Pour une fois que le Typhoon sera premier quelque part, on ne va pas chipoter, hein ? Même si c'est au parc à ferraille....
  14. DEFA550

    Mirage 2000 D

    Plouf plouf... ZX-81. J'admets que le "parfois 16'" a beaucoup de sens, puisqu'il fallait absolument éviter de trop secouer la bête (pas facile avec son clavier... enfin le truc qui en faisait office) sous peine de perdre par intermittence ces 16 ko supplémentaires... Pour le premier je pense au C-64, mais comme il embarquait un 6510 je reste sur la réserve. Oui, j'ai aussi passé beaucoup de temps à pondre du code assembleur, du Z-80 aux PowerPC en passant par le 65xx et toute la famille 68k.
  15. Donc il n'est plus question de "ministre qu'il a LUI MEME nommé", puisqu'à part le premier ministre issu de la majorité il ne nomme personne.
  16. Je croyais que c'est le premier ministre qui choisi ses ministres, on m'aurait menti ?
  17. DEFA550

    [Rafale]

    Ca limite quand même pas mal les possibilités tactiques... Mais du coup je commence à imaginer qu'il aurait pu se tromper de vallée, s'engageant dans celle-ci plutôt que dans celle de l'Asse située un peu plus au sud.
  18. En général je ne passe pas du coq à l'âne, donc je poursuivais bien sur l'oeuvre de madame de Changy
  19. Statistiquement ça ne vaut pas grand chose puisque l'échantillon n'est certainement pas représentatif. Ni de ce que pensent les fanas d'aviation militaire puisque tu n'as que l'avis de ceux qui ont bien voulu s'exprimer sur cette vidéo, ni sur celle de l'opinion publique en général puisque ces avis ne représentent qu'une minorité. La science est intransigeante...
  20. J'avais lu son premier bouquin peu après sa sortie, et c'était déjà un ramassis de biais en tout genre en plus d'être lourdement orienté sur les théories alternatives (quitte à discréditer les analyses un peu plus sérieuses que son "enquête journalistique")
  21. DEFA550

    [Rafale]

    S'il a commis une erreur, non, si c'était une faute, oui. A sa décharge, la ligne haute tension en question n'apparaît pas sur la carte OACI, traverse une vallée d'un sommet à l'autre où ces sommets sont haut d'au moins 150m (par rapport au fond de la vallée), et elle n'est pas balisée. La question est donc de savoir s'il avait le droit de voler aussi bas (de 80 à 100 m/sol, en gros), et là je ne maîtrise pas le sujet alors je passe mon tour. Je laisse quand même la carte, pour ceux qui savent déchiffrer cette bouillie
  22. DEFA550

    [Rafale]

    Après le fil à couper le beurre, le cable à couper le Rafale. Encore un peu et ça faisait une véritable portière.
  23. Moi aussi je montre de l'intérêt lorsque je passe devant le concessionnaire Aston Martin, pourtant je ne suis pas près de m'en payer une...