c seven

Members
  • Content Count

    2,648
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

c seven last won the day on December 1 2016

c seven had the most liked content!

Community Reputation

513 Excellent

About c seven

  • Rank
    Vétéran

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. c seven

    L'Inde

    Le TTC n'existe pas en B2B. Et encore moins à l'export.
  2. Je commence aussi à me demander si le pétrole durablement à 400$ le baril ne serait pas une bonne chose. - préservation de la ressource pour les générations future, - moindre emmition de CO2 et effet de serre dû au carbone fossile, - porte-container chinois et autres camions qui font Frankfort/Barcelone à chaque fois qu'une production locale bien payée se fait laminer par un dumping divers et varié - une crise mondiale de ce modèle en vue en effet, - prime aux solutions économes en énergie ce qui permet de renouveler le matériel par du matériel moderne dans tous les secteurs, gage de croissance à forte valeur ajoutée (en plus de la reconquête des marchés externalisés à l'autre bout du monde bien entendu) - moindre dépendance vis à vis de régimes qui sont des abominations, - Une démonstration en effet de la vulnérabilité de ces pays qui sont en croissance démographique exponentielle sur un tat de sable non fertile et incapable de les nourrir! Quand à Netanyahou et autres Trump: ils ont parfaitement raison. On ne négocie pas avec des gens qui ont une manière répugnante de faire la guerre pour l'un; et pour l'autre: la bombe atomique dans des mains islamique est un des plus grand danger qui guette le genre humain aujourd'hui. Pas moins. Ce malgré tout le respect que j'ai pour le peuple iranien.
  3. c seven

    Achat suisse

    Non. Pas à 100%. C'est une video que j'avais vu il y a assez longtemps (genre 2010). Mais je m'en souvient très bien, elle m'avait marqué. Après c'était peut-être un fake. Faudrait demander à nos amis suisses. Ceci dit ça ne m'étonnerait qu'à moitié
  4. c seven

    Achat suisse

    Hummm... Libre à toi si tu penses que les suisses sont une bande de baba cool neutres et pacifistes genre Woodstock 1969. Je me permets juste de te détromper. Tu n'as pas raison sur ce point. Déjà ils sont armés jusqu'au dents. Plus d'armes individuelles par tête de pipe que n'importe où dans le monde (sauf peut-être le Texas profond, et encore: c'est à voir) Même Hitler n'a même pas osé tenter l'opération. Deuxio leur armé est parfaitement moderne et bien équipée: missiles, artillerie à foison, et toutes les machines à tuer modernes, efficaces et productives qu'on puisse concevoir. Bon... ils sont un peu faibles niveau aviation en ce moment, certes, mais c'est pour ça qu'ils vont acheter des Rafale Enfin, pour les avoir un peu côtoyé, le suisse est brutal. Il ne fait pas dans la dentelle. Bon ok, je ne peut pas dire que j'ai un échantillon suffisant, mais le suisse n'est PAS un baba cool. Ca tu peux l'accepter. J'ai toujours cette image en tête d'activiste genre zaadiste qui s'étaient suspendues à un pont pour protester contre je ne sais quoi. Et bien le flic a coupé la corde et le baba cool s'est retrouvé tétraplégique 20m plus bas. La suisse c'est un peu ça aussi... Le politiquement correct: pas trop leur truc. Donc oui, l'armée suisse est une référence. De part leur exigence, de part leur esprit martial que tu n'as pas capté; et de part le consensus nécessaire pour extraire le meilleur.
  5. c seven

    L'Inde

    Ah oui, lui il était pressé de rentrer à la maison... En même temps c'est un général A mon avis, il aurait pris un avion moins voyant: il aurait peut-être eu moins de problème.
  6. Les islandais n'ont pas l'air de s'en plaindre. Et ce n'est pas "CarbFix veut reproduire le phénomène" c'est "CarbFix reproduit le phénomène" à l'échelle industrielle. Quand aux soucis de fracturation hydraulique, lesquelle? Des micro-séisme? En Islande comment dire... ils en ont vu d'autre. L'acidification des sols, non: c'est en profondeur, ça ne remonte pas et quand bien même: niveau remontées d'acide: ils en ont vu d'autre aussi. Apparemment il faut du basalte d'origine sismique pour que ça marche bien. Et en Islande: c'est que ça!
  7. c seven

    L'Inde

    Il allait voir sa maitresse à l'autre bout de l’Égypte Un truc qui n'est jamais arrivé et n'arrivera JAMAIS chez nous! En général c'était plutôt avec un Fouga ou un Morane Paris (superbe petit avion). Maintenant qu'ils ne sont plus en service, je me demande ce qu'ils utilise comme - heu... - "avion de liaison". Embraer?
  8. Concernant la fixation du carbone, seul seul projet viable, industriel, qui fonctionne depuis 2011, qui a déjà fixé 250 tonne de carbone, dont les résultats sont supérieur à ceux escompté... en un mot: viable, est le projet CarbFix https://www.carbfix.com/ La réaction de minéralisation a pris deux ans au lieu des 10 ans escompté! c'est simple, il s'agit surtout de creuser des puits (c'est pour ça que l'industrie pétrolière s'y intéresse) Rien que dans le basalt de l'Islande il y a le potentiel de fixer tout le carbone qu'il y a actuellement dans l'atmosphère, plus tous le carbone qui sera émis d'ici 2040. Je doit dire que pour moi c'est presque une mauvaise nouvelle. Je préfèrerais que le baril de pétrole atteigne 400$ le baril, qu'on garde la ressource pour les générations futures et qu'on fabrique local au lieu de faire se balader des porte-conteneurs et des 40t. Mais c'est un autre problème.
  9. Une question que je me pose concernant le Fly-boad et sa portée. Le puissance des 5 réacteurs sert 1- à fournir la sustentation et 2- pour avancer. Si on en croit l'angle que prend Franck Zapata lors de ses déplacement (25% à tout casser), on a à peut prêt 90% de la poussée qui sert à le sustentation et le reste pour avancer. Toutefois l'engin avance à une vitesse non négligeable. 140 km/h en croisière et 190 max. Ne serait-il pas possible que Franck Zapata ait une wingsuit pour que sa tenue participe à la sustentation? Encore une fois 140 km/h c'est très loin d'être négligeable. Bon bien sûr la wingsuit devra être adaptée car les jambes écartée ben ça le fait pas trop et il aura un angle d'incidence qui sera toujours important mais bon... des petites ailes qui se déploient lorsqu'il écarte les bras: je trouve que ça le ferrait bien même si ce n'est probablement pas si simple que ça car il faut que ces petites ailes aient le bon angle pour assurer la sustentation. Mais ça devrait être faisable (je ne sait pas... le bord de fuite accroché à une armature qui fait partie du sac à dos ou un truc comme ça...) Si on pouvait doubler la portée grace à ça, ça serait bien.
  10. Intéressant. Bien rédigé, bonne synthèse, on apprend 2-3 trucs http://premium.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/decryptage/peut-on-en-meme-temps-fermer-des-centrales-nucleaires-et-alimenter-les-voitures-electriques-20190702
  11. Je persiste à penser qu'il est possible de vendre quelques dizaines de Rafale aux allemands pour tuiler le Tornado en attendant le SCAF. Je l'ai toujours pensé, je le pense plus que jamais, j'en suis sûr: c'est complêtement jouable, vraiment. Parce que ça fait sens tout d'abord. Mais il faut s'y prendre différemment. Les allemands ont un grand respect pour rapport de force. Même à un petit niveau comme le mien: on le voit. Il faut comprendre ça. "Le consensus à l'allemande" n'est pas une réunionite où on se met d'accord à la fin comme beaucoup se l'imaginent. Si on prend les rapports sociaux: ce sont des employé syndiqués à 70%, des syndicats qui ont une caisse de plusieurs milliards d'€ (placé en bourse et dans des fonds de pension) qui peuvent dire à l'entreprise qu'ils peuvent faire la grève pendant un an tout en continuant à payer ses syndiqués. Ce sont des patrons qui peuvent menacer de fermer le site et le fond parfois. Ce sont des gens qui tiennent des propos très durs devant les média, qui jouent l'arbitre en gueulant dessus comme un vulgaire Neuer de la Manshaft, les rapports sociaux et business sont rudes, quelqu'un qui est en position de force va aller jusqu'au bout de ce qu'il peut obtenir jusqu'à l'absude. Par contre: Une fois que tout le monde a bien montré ses muscles jusqu'à un paroxysme: ils savent se mettre autour d'une table et se mettre d'accord sur le point d'équilibre qui a été atteint. Nous on raisonnera plus avec des énarques très intelligent qui vont trouver la bonne rationalité. Le bo... l'allemand ne pourra jamais accepter ça. toute l'équipe derrière pleurera comme quoi les allemands se font brimer dans l'affaire (leur spécialité), et le seul moyen que toute la meute accepte une situation c'est qu'on soit allé à la baston avant. Jusqu'à se rendre compte que oui: c'est équitable finalement - on a tout donné dans la baston de toute façon - et accessoirement: c'est rationnel. Donc oui, c'est possible de vendre du Rafale en acceptant d'aller au combat (ce n'est pas les leviers qui manquent en réalité), et je dirais même: ils prennent une 30aine de Rafale pour faire la transition: on fait la SCAF avec eux. Ils ne le font pas et prennent du F35: Patrick a raison sur toute la ligne, on se barre de là, et on fait le SCAF avec.... l'Inde!
  12. Oui, sauf que cette mentalité: on garde les études et "l’intelligence" ici et on sous-traite la fabrication à droite et à gauche s'est avérée complètement fausse. C'est très années 2005. On en est revenu maintenant (dieux merci). On s'est rendu compte qu'on gardait en fait "ce qui est gratuit sur internet" et qu'on externalisait la vrais intelligence: le savoir-faire. Ceci étant dit ça marche dans l'exemple que cite P4. Si Airbus fabrique des pièces pour le F35: ils acquièrent la vrais intelligence et LM garde un joli fichier en STEP ou STL qu'ils ne sauront pas (plus) fabriquer à terme. Sans compter que la R&D est d'abord et avant tout un métier de main d'oeuvre (ou plutôt de cerveau-d'oeuvre). Ca coute cher, et en général: ça se fini avec en plus de R&D "au plus prêt du site de production" pour des raisons évidentes d'optimisation des aller-retour innévitables entre le BE et la prod'. Bref... Pour revenir à nos moutons: le remote carrier 100 au moins est emmenable en emport externe sur NGF. Un sous chaque aile. Il est largué une fois arrivé sur zone après un dernier ravitaillement. Il est possible que le carbu soit mutualisé et que le remote puisse aussi jouer le rôle de réservoir supplémentaire jusqu'à l'arrivée sur zone en tout cas. Il y a une idée improbable mais qui me plais bien. C'est que la propulsion du remote carrier soit une propulsion oprtimisée pour le subsonique qui participe à la croisière. Auquel cas ce serait un mini CFM56 optimisé avec du carbu et une charge militaire, qui fournirait l'essentiel de la poussée pendant la croisière. Bon, c'est de la pure spéculation...
  13. Ca pose des questions. Si le remote carrier accompagne l'avion sur toute la mission en étant en quelque sorte "la soute à bombe déportée", plusieurs questions et plusieurs possibilités plus ou moins farfelues imaginables - le remote carrier a une capacité de ravitaillement en vol autonome - en même temps ils ont bien souvent des ailes déployables sur les maquettes. Ils seraient alors plutôt emmenés sous les ailes et largués une fois arrivé sur zone? (on n'imagine pas emporter des engins pareil en soute! Même en ventral ça semble compliqué - soute, train...) Mais dans ce cas, même si c'est de la croisière, la trainée va être loin d'être négligeable car les engins ne sont pas petits. On peut alors imaginer: - que le remote carrier emporte le carburant correspondant à sa trainée induite au moins. Il tiendrait alors le rôle de réservoir supplémentaire pendant la croisière en plus de soute à bombe pendant la mission. Par contre arrivé sur zone il faudra qu'il lui reste suffisamment de carburant, voir un plein complet (voir dernier point). Mais bon: que ça limite le nombre de ravitaillement grace à une bonne capacité en carburant, ça serait déjà un plus. - on peut même imaginer que le remote participe à la propulsion pendant la croisière car il est motorisé. Pourquoi pas même un propulseur bien optimisé pour le subsonique sur le remote; et des propulseurs bien optimisés pour le supersonique sur l'avion? C'est juste pour être complet sur ce qu'on peu imaginer. - la question c'est qu'est-ce qu'il se passe après la mission. Voir alors la capacité de ravitaillement en vol autonome pour le retour à la maison. Ils en parlent de cette capacité de ravitaillement autonome?
  14. J'ai liké mais je n'ai pas très bien compris la blague avec Patrick Juvet Dsl... Sinon ils ne se donnent même plus la peine d'appeler les drones accompagnement "drone", ce sont maintenant de "remote carrier". Ca confirme bien qu'ils ont sauté l'étape "tous les armements en soute" qui donnait des avions obèses avec des compromis aérodynamiques pas top (F35, Tempest, chinois). lls sont passé direct à la "soute déportée" appelée donc: "remote carrier". Bon: bien sûr qu'il y a une soute. Mais ça sera probablement surtout pour les armement AA en priorité et elle est limitée. Tant mieux pour les lignes de l'avion et ses caractéristiques de vol.
  15. En même temps on ne va pas faire un avion ventru, qui tombe du ciel dès qu'il y a plus de 15° d'AOA (ala F35) juste pour caser l'ASMP-A. Il peut rester en emport externe compte tenu de son allonge, comme l'avion est invisible, ça apparaitra juste sur les écran radar comme un ASMP-A qui vole depuis 2000km Plus sérieusement, et puisqu'on parle de NG pour l'ASMP aussi, on peut aussi imaginer qu'il soit bien intégré en ventral sur la cellule et il aura lui aussi un fort traitement furtif.