Rescator

Members
  • Content Count

    737
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

Rescator last won the day on February 5 2018

Rescator had the most liked content!

Community Reputation

802 Excellent

3 Followers

About Rescator

  • Rank
    Connaisseur

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. ils veulent un démonstrateur en 2024 donc pas le temps de finasser, ça ne sera jamais qu'une famille d'engins lourds comme le font déjà les Russes avec le trio T90/Terminator/TOS. Après on ajoute une pincée de drones, du "optionnaly manned" comme sur le NGCV américain et du combat collaboratif. Mélanger le tout, assaisonnez avec un laser et une protection active et servez à température.
  2. lecture très décevante, tous les articles traitent de sujets déjà vus et traités sur d'autres supports, les brèves sont des compilations de blogs, aucune analyse de fond, bref je crois que je vais m'en passer. dommage car je pense qu'il y a matière pour une revue sérieuse de défense et de technologie de défense mais là ça tombe à côté de la plaque. J'attends de voir le numéro 2 pour confirmer ou infirmer ma première impression
  3. question à ceux qui sont abonnés à DSI : avez-vous reçu le numéro sur la Russie? parce que moi pas encore ! pb de distribution? merci pour vos témoignages
  4. oui ça s'appelle le char S suédois qui pouvait être mis en œuvre par le seul pilote puisque pour tirer il faut disposer des commandes de suspension et de direction. Comme d'un point de vue "militaire" ça ne collait pas, donc on a ajouter un chef de char qui disposait des mêmes commandes et un troisième gars qui faisait le café, aider au rechargement des munitions dans le chargement automatique et s'occupait de la mitrailleuse. Techniquement on peut concevoir un char un homme, ça s'appelle un "manned UGV", désolé pour l'oxymore. oui c'est toute la série des chars légers français du FT au R35, avec un chef-tireur-pourvoyeur-observateur-nounou-mécanicien-porte fanions-manager de crise
  5. bon à savoir. Comment y a-ton accès?
  6. l'ACV n'est pas le superAV, il en est dérivé mais la caisse a été réhaussée pour tenir les mers force 3 et l'augmentation de masse.
  7. je partage totalement mais le besoin d'un gros canon pour foutre en l'air à courte distance des trucs que les moyens calibres ne peuvent pas détruire sera toujours prégnant. A l'image des Stryker 105. Je ne dis pas qu'il en faut des milliers mais un peloton par bataillon au sein de la compagnie d'appui...Et puis entre nous, l'ACV avec sa tourelle MCT30 fait 4 mètres de haut. Pour s'approcher d'un point fort ennemi en terrain merdique sur une île pourrie du Pacifique, on doit trouver mieux. Sans rejouer Tarawa bien sûr.
  8. je prends le pari dés aujourd'hui que l'USMC finira par prendre quelques chars légers type MFP Mobile Protected Firepower. Abandon des lourds M1 ok, abandon de l'appui feu direct, je n'y crois pas.
  9. @Sovngard je vois que certains conservent de belles archives ! merci
  10. exact, les faits sont têtus.
  11. oui ça s'appelle l'USMC
  12. tout d'abord le système conserverait toutes ses parts de "marché" dans les capacités que les autres sont incapables de remplir : tirer des fumigènes, des éclairants et des semonces. Ce n'est pas parce que le marketing mettra le paquet sur le tir à longue distance avec des obus spéciaux que les artilleurs ne voudront pas garder ces capacités essentielles. Rappel : Wagram a tiré plus d'éclairants que d'explosifs. Idem en Afghanistan je crois (si les artilleurs du forum peuvent confirmer, merci). Après il y a le coût d'engagement d'une cible. Détruire une cible située à 70 km avec un missile qui tape à 500 km c'est un peu du gâchis. Ensuite il y a la dimension météo qui ne permettra pas aux avions d'intervenir 27/7 donc on sera bien content d'avoir un système qui tire tous temps. Il faut rechercher systématiquement le recouvrement des domaines capacitaires de sorte qu'il n'y ait pas de trou. Normalement le CIFS devrait analyser tous ces aspects.