Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Rescator

Members
  • Content Count

    846
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4

Rescator last won the day on November 21 2020

Rescator had the most liked content!

Community Reputation

1,114 Excellent

3 Followers

About Rescator

  • Rank
    Connaisseur

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. non c'est l'inverse et Auverland a eu l'intelligence de garder la marque Panhard
  2. je vous signale la publication prochaine (juin d'après ce que j'ai compris) du premier tome d'une nouvelle série de BD consacrée à Scorpion aux éditions du Triomphe avec plein de Jaguar, Griffon, Leclerc tome 1 : Tempête dans le Caucase, les aventures du colonel Mareuil
  3. non ce n'est pas le design télescopé qui permet ça. La flèche de 130 mm de Rheinmetall non télescopée est aussi longue. Télescoper signifie augmenter la taille de la douille au point de l'amener au ras de la pointe du projectile, c'est tout. Dans le cas du 40CTA on ferme même l'extrémité. Télescoper permet à longueur égale d'augmenter la masse de poudre (parce qu'on augmente de volume) ou à masse de poudre égale de réduire la longueur (cas du 40CTA par rapport au 40 Bofors). augmenter le calibre et le diamètre de douille permet d'augmenter la longueur et la masse de la flèche donc la pén
  4. et au Liban par les Syriens lors du siège de Beyrouth. Les obus de 240 mm équipés de fusées à retard tombaient à la vertical des immeubles, traversaient plusieurs étages et explosaient au niveau du sol ce qui provoquait l'écroulement de l'édifice. Redoutable. Avec les obus thermobariques explosant au-dessus du sol, il capable d'effacer un SGTIA en cours de déploiement en quelques projectiles. Un de mes systèmes d'arme préférés. On a perdu ce côté ludique en Europe occidentale.
  5. c'est ce qui pourrait arriver de mieux car aujourd'hui il ne faut surtout rien signer d'engageant avec l'Allemagne. Aucun des programmes n'est à un an près, on a tout le temps.
  6. celle du 120 mm + 50 cm x diamètre de la douille de 120
  7. la pertinence opérationnelle est totalement secondaire dans ce dossier. Seule compte la décision politique du choix d'un calibre commun. Soit les Français et les Allemands rejouent le coup du 120 mm standard franco-allemand qui a donné naissance à des armes nationales interopérables qui sont devenues des standards Otan, soit le MGCS échoue et chacun prend le risque d'imposer son calibre comme le futur standard. La technique est complètement marginale dans cette affaire.
  8. ça se regarde, il y a des architectures et des solutions de structures qui permettraient de s'approcher d'une solution
  9. ça me rappelle des souvenirs ! moi j'avais déchenillé
  10. absolument pas, l'aluminium ne brûle pas quand il est sous forme massive comme des tôles. La poudre très fine d'aluminium brûle et c'est assez exothermique, c'est pourquoi on en met dans les explosifs. On voit bien sur les photos que ce sont les bandages de caoutchouc des chenilles et des galets qui brûlent et d'autres éléments combustibles à l'intérieur de la caisse qui elle, est restée intacte. J'ai assisté à des tirs de RPG sur des caisses alu, ça fait des trous mais ça ne brûle pas.
  11. Châtellerault, MAC 50, St Etienne c'est MAS, et Tulle c'est MAT. St Etienne avait fabriqué les PAMAS, des Beretta sous licence, c'est pour cela que l'on confond
×
×
  • Create New...