Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Pierre_F

Members
  • Posts

    2,903
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

Pierre_F last won the day on August 4 2019

Pierre_F had the most liked content!

Reputation

2,251 Excellent

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

3,630 profile views
  1. Pour moi, lancer un projet SCAF, c’est donner une perspective d’évolution à la feuille de route pour des clients et prospects des Rafales actuels. C’est une raison industrielle et économique à moyen terme. La vision politique est cependant sur un autre registre : que me faut t-il pour la sécurité de la nation en 2050 ? Cela me rappel l’histoire du fabricant de bougies à la fin du XIX° ! Il était leader sur son marché mais pour le rester, il décida, pour avoir tout le contrôle, de racheter tous les fabricants de cire. Au même moment, dans un garage aux États Unis, un type dans un garage inventa une bulle de verre avec un filament à l’intérieur fonctionnant avec de l’électricité. Je ne vous raconte pas la suite de l’histoire. la leçon, c’est qu’il ne faut pas confondre l’objectif et le moyen. L’objectif du fabricant de bougies aurait du être le première entreprise à produire de la lumière et non des bougies. Pour le SCAF, l’objectif est de produire un système de supériorité aérienne, le NGF est un des moyens. Sans la logistique extérieure, le renseignement, le support de la chaîne de commandement, des missiles Antichars et AA , les drones, où en serait l’Ukraine ? Je pense que la vision d’une souveraineté totale de notre défense est une vision du début du XX° pour la quelle il fallait des aciéries, du charbon et de la chair à canon. Le monde est plus complexe, nous ne savons même pas faire des écrans LCD, le monde est en interdépendance économique et logistique, l’innovation est mondiale, et à part la Russie, tout le monde travaille en coopération. Nous ne sommes plus que 70 millions sur une planète de 8 milliards d’habitants. Nous ne pouvons plus raisonner de la même façon.
  2. C’est une opinion... on dirait presque un discours politique... C’est étayé par quoi ? côté opérationnel entre 2040-2070 avec les drones, l’espace, les défenses AA, cela ressemblera à quoi un « NGR » ? Est ce que cela nous garantie, ou est suffisant, pour la sécurité et la défense de la France ? Est-ce que l’exemple de la Russie, qui fait tout toute seule, ne montre pas en ce moment en Ukraine, la limite de cette démarche ?
  3. Tu deviens très lourd. Reviens au sujet car tu pollues ce fil et tu ne fais que me donner raison. Quand je dis qu’il faut montrer d’un cran le débat ... C’est que le choix du F35 est sur des enjeux à un niveau politique plus élevé que celui de la comparaison technique avec du Rafale surtout dans les conséquences du conflit avec Russie pour les Allemands. Tu es vexé et tu penses avoir été pris pour un con ... respire, relis, prends du recul et arrête de le démontrer !
  4. En réponse à tes points : 1/ 2/ et 3/ : Je suis d’accord que nous sommes à un tournant et qu’il faut revoir notre doctrine et les objectifs du SCAF à l’aune de la nouvelle donne géopolitique suite à l’invasion de l’Ukraine. Par exemple, quelle est la distance des frontières Européennes qui protègent la France, à l’Est, au Sud et sur ses territoires d’outre mer. Attendre que les ennemies soient nos frontières françaises, est ce la solution ? Si nous devons nous protéger au delà des frontières françaises, avec qui collaborer ? sur le commentaire informatique, nous ne produisons plus grand chose en France et la reindustrialisation prendra du temps sur les composants et les machines robotisées pour les produire. Côté OS et logiciel tout le monde part sur des versions protégées et maisons de Linux. Pour les clouds nécessaires, on est très largement en retard par rapport à d’autres providers Européens. Orange, Thales et OVH ne sont pas au niveau industriel Cloud nécessaire. Au final, on est très bon dans les technologies militaires traditionnelles : matériaux, naval, nucléaire, spatial et aéronautique mais sur les nouveaux besoins opérationnels comme par exemple les systèmes de systèmes, l’Internet des objets, IA, les drones, nous devons collaborer dans une industrie plus large que Franco Française. Nous devons aussi être inter opérable avec des alliés, de l’énergie, la logistique et la sécurité au sens large.
  5. Dis donc Rodac, tu veux bien te calmer un peu ! Personne ne t’a attaqué et tu ne te mets pas en valeur. Au fait, tu ne nous pas dit pourquoi tu avais du changer de pseudo pour revenir sur le forum ? Je suis revenu quand la discussion est montée d’un cran et n’est pas restée sur des arguments maintes fois débattus sur le forum et qui reviennent en boucle. En définitive c’est quoi ta position sur les Allemands et le Scaf ? Je repasserais plus tard, encore une fois
  6. Disons que la démarche scientifique c’est d’abord le doute et pas la vérité. Une démarche pour rappel est la suivante. Constater, Emettre des hypothèses Vérifier les hypothèses Interpreter les résultats qui vérifient et ne vérifient pas les hypothèses En tirer une règle et des exceptions remettre en cause la règle avec les nouvelles découvertes. Il n’y a aucune vérité par défaut. Les règles du système solaire, de la gravité, de l'évolution par exemple, ont toutes été remises en cause ou complétées Un scientifique pense que la vérité est dangereuse et une vision de dictature ou la pensée des cons ! fin du HS, niveau collège pour appuyer les propos d’Akhilleus
  7. Ce que tu cites est la différence aujourd’hui est du même ordre de différence entre l’armée malienne et l’armée française. La techno peut être pérenne mais son usage obsolète par une supériorité technologique ou d’innovation d’une armée de pointe. Le camouflage physique et électronique peut évoluer La robotisation la neutralisation des drones le laser l’espace L’IA et les essaims de robots ou drone la biologie etc... Il n’y a pas de limite dans l’imagination militaire.
  8. Si cela est déjà opérationnel aujourd’hui... dans les 2 prochaines décennies, cela sera à coup sûr obsolète !
  9. Cette évolution en Allemagne est très intéressante en terme de société par rapport à mon apprentissage de l’Allemagne des années 80-90. Je suis germanophone et j’apprécie ta contribution.
  10. Je partage tes points de vue sauf la fin. Je ne sais pas si il faut caricaturer Allemands, Français ou Américains, ce qui pourrait être perçu comme une faiblesse d’arguments. Il faut être rationnel et factuel.
  11. Oui c’est HS, mais parfois ce rappel est fondamental sur notre capacité à être souverain et travailler en partenariat pour des décisions de défense ou d’industrie UE. La différence de la France vis à vis d’autres grands pays européens, c’est que nous n’accueillons aucune base américaine ou soldats américains en France. Cela veut dire que les US ne peuvent nous imposer trop de contraintes militaires liés à leur propre défense et sécurité. Je reste persuadé que c’est un des facteurs du choix du F35 en Allemagne ainsi qu’un donnant donnant sur la garantie de prix et d’approvisionnement US de l'énergie nécessaire à l'économie allemande. Ces enjeux, vus côté Allemands, sont supérieurs par rapport au choix de savoir qui fera les commandes de vol d’un NGF dans 30 ans. De la même manière, la faiblesse de l’armée allemande demande un plan d’urgence. Dans l’urgence et pour leur propre défense les allemands sont en train de choisir des collaborations avec des voisins orientés Nord/Est plutôt qu’une collaboration politique à l’ouest avec la France. Pour une fois, ils prennent une décision d’urgence politique à court terme même contre leur intérêt industriel aéronautique à moyen terme. Il faut continuer, à préparer avec eux, l’après crise Ukrainienne, sur des plans d’investissement politiques à plus long termes et nous avons beaucoup à leur apporter. On peut choisir de tout vouloir faire tout seul sur le dos des contribuables français mais cela sera très cher et il faudra une R&D et des universités de top niveau qui seront en solo également. A nous de voir si nous voulons comprendre les Allemands, continuer à travailler le partenariat stratégique à moyen terme ou jouer les vierges outragées, boudeuses et vexées. On peut perdre une petite bataille sur des F35 remplaçant de Tornados ou tout perdre sur les sujets de défense avec le reste de l’Europe. Cela dépendra de l’attitude de nos politiques et c’est normal que Madame Parly ne s’exprime pas.
  12. Certains politiques même candidats à notre élection présidentielle ajoutent de la confusion dans l’esprit dans Français. Le conseil de l’Europe est constitué de l'exécutif de chacun des pays et décide des orientations politiques. Donc représentants des pays. Il y a des groupes parlementaires au parlement Européen pour définir les lois et voter au nom des peuples européens.Donc représentants des peuples Les commissions, instruisent les dossiers de décision et mettent en œuvre. Il s’agit de fonctionnaires. Il n’y a aucun pouvoir de décision. Tu vois bien que c’est à nos politiques de se battre et ne pas subir, pour les intérêts de la France. Je maintiens, que certains de nos politiques ne sont dans ces institutions que pour les indemnités et mettre une ligne dans leur CV. Ce sont les mêmes qui se dédouanent ou accusent l’UE de nos problèmes.
  13. Cela servirait à quoi de faire une proposition non réalisable politiquement et techniquement ?
  14. Un peu de modestie par rapport à ton ancienneté sur le forum serait de bon aloi ! Maintenant si vous pensez que l’achat de F35 en Allemagne est contre le Rafale, c’est ton choix et opinion. Le débat d’arguments n’est peut être pas ton truc ? On peut penser aussi que les Allemands achètent le F35 en conte partie de l’approvisionnement stratégique de gaz faisant suite au conflit en Ukraine. Et il y a d’autres arguments... côté Allemand qui méritent d’être entendus quand on veut un partenariat. Je ne dis pas qu’ils ont raisons, je ne dis pas que notre vision Dassault centrée nous donne raison non plus ! Les Allemands ont un énorme retard dans le domaine de la défense et ce n’est pas nos états d’âme de fanboys qui régleront leurs problèmes. Il faut monter les débats à un autre niveau.
×
×
  • Create New...