Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Banzinou

Members
  • Posts

    5,249
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    9

Everything posted by Banzinou

  1. Tentative "réussie" de sauvetage de soldats de la LNR blessés avec un BMP-1 HS. Un autre BMP-1 traverse une zone découverte pour porter secours
  2. Oryx vient de lister les pertes lors de la guerre russo-géorgienne de 2008, comme il l'a fait avec l'Afghanistan, HK, Ukraine etc... Encore un sacré travail de recherche https://www.oryxspioenkop.com/2022/10/russias-wars-listing-equipment-losses.html
  3. Oui il sort d'un stock russe, non modernisé. Mais même ça, la Russie ne pourra sans doute plus être aussi généreuse
  4. Un survivant d'Azovstal indique que lui et son équipe ont peint des "Z" sur leurs camions et les ont transformé en rajoutant des armures de fortune pour tenter de rejoindre les lignes ukrainiennes, sans succès
  5. Si c'est avéré, il n'aura pas fait long feu...
  6. Si tout le secteur nord et Dudchany sont libérés, ça ouvre la voie à une frappe d'HIMARS à ~90 km sur la base logistique russe de Chaplynka
  7. Je suis bien d'accord avec toi, j'en parlais déjà le 14 mars, et sans doute que d'autres en parlaient déjà avant http://www.air-defense.net/forum/topic/26223-guerre-russie-ukraine-2022-opérations-militaires/page/345/#comment-1502719
  8. L'occupation totale aurait pu arrivée si le gouvernement avait sauté et que les ukrainiens n'avaient pas envie de résister, comme en Crimée par exemple. Mais à partir du moment où il y a eu quelques combats, ça semblait déjà compliqué, et ce même sans l'aide occidentale, je voyais mal comment ils pouvaient pousser très loin dans l'ouest. Je les voyais mal franchir les 100 km de large que font les Carpates avec une résistance ukrainienne qui aurait pu regrouper une partie de son armée là bas (bon certes ça fait une petite Ukraine)
  9. Je vous partage cette carte interactive faite par un français avec des sources vérifiées pour suivre le front, peut être parfois plus simple à suivre que d'autres cartes statiques Il suffit de cliquer sur chaque ville (marquée par un point de couleur) pour avoir une référence Lien ICI -> https://www.scribblemaps.com/maps/view/Russo-Ukrainian War/iD0DUtkICb
  10. Concernant les Bastion, quelques précisions -> https://www.forcesoperations.com/vingt-vehicules-bastion-pourraient-prendre-le-chemin-de-lukraine/ Produits à l’origine pour un contrat qui n’est jamais entré en exécution, ces 20 véhicules blindés légers flambants neufs sont immédiatement disponibles, une condition sine qua non pour pouvoir livrer rapidement les forces ukrainiennes. Un achat pris en charge par la France, qui pourrait ensuite envisager un remboursement au moins partiel via le mécanisme de Facilité européenne pour la paix (FEP).
  11. La liste d'Oryx n'a pas été mise à jour hier, j'ai bien peur qu’aujourd’hui soit un nouveau record pour les deux camps...
  12. Faudrait voir avec @MeisterDorf, mais c'est un sujet qui est souvent revenu sur la table et dont on parle depuis plusieurs années déjà, notamment concernant les Su-30SM etc... D'ailleurs on va peut être pouvoir m'éclairer, mais si c'est les Su-30M2 (et MKK, MK2...) ne sont pas équipés de matériels occidentaux et fonctionnent, pourquoi est-ce si compliqué pour les Su-30SM de se séparer de celui-ci ?
  13. Comme certains en parlaient hier Si la Russie utilise une arme nucléaire en Ukraine, Nunn pense qu'une riposte nucléaire américaine devrait être le dernier recours. Il privilégie plutôt une sorte d'escalade horizontale, faisant tout son possible pour éviter un échange nucléaire entre la Russie et les États-Unis. Par exemple, si la Russie frappe l'Ukraine avec un missile de croisière nucléaire lancé depuis un navire, Nunn préconiserait de couler immédiatement ce navire. Le nombre de victimes ukrainiennes devrait déterminer la gravité de la réponse américaine et toute escalade devrait être menée uniquement avec des armes conventionnelles. La flotte russe de la mer Noire pourrait être coulée en représailles et une zone d'exclusion aérienne pourrait être imposée au-dessus de l'Ukraine, même si cela signifiait détruire des unités anti-aériennes sur le sol russe.
  14. C'est surtout qu'on (au sens large) est piégé par la lecture des cartes, tous les villages ne sont pas défendus loin de là. Donc lorsqu'une barrière défensive est franchie, derrière c'est un véritable gruyère
  15. De plus je pense que depuis plusieurs mois que la Russie a quitté la zone, les Ukr ont dû renforcer leur position. Tranchées, mines, obstacles, barbelés etc... De quoi ralentir une tentative de percée. De plus comme dit plus haut, les rens occidentaux quadrillent la zone.
×
×
  • Create New...