Deconfine82

Members
  • Content Count

    119
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

117 Excellent

About Deconfine82

  • Rank
    Débutant

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. autant sur Facebook, je suis d'accord autant Twitter se définit comme un média à diffusion publique, c'est même son seul principal intérêt . autres soucis Twitter et Facebook ont tendance à acheter tous les bistrots de la ville
  2. Je ne vais pas faire du point par point. Où j'ai dit que le réseau de Trump devrait reprendre les fonctionnalités de ceux existant ? J'imaginais plus un média descendant avec des possibilités de d'évènements, d'interactions et du tchat privé possible. A vous lire, ils auraient noyautés les bases de données des GAFA à l'insu de leur plein grés . De toutes façons, Tweeter/Facebook n'a pas bloqué 74,2 M de comptes, ils pourront continuer à faire tous ce dont vous parlez sur les réseaux actuels. Après, penser que c'est juste parce qu'on leur raconte des salades que tous ces gens ont voté Trump, c'est à mon sens prendre le problème à l'envers. Trump raconte ce que certains électeurs veulent ou peuvent entendre. Il a su trouver un positionnement qui lui a permis d'agrégé de nombreux électorats existants. D'ailleurs, je pense qu'ils s'en fout complet des complotistes, encore plus de leur complots, des évangéliste , pareillement de ces électeurs , du parti républicains etc : il veut juste leur voix , comme tout narcissique il n'aime que lui et une partie de sa famille . Avant le covid-19, beaucoup d'électeurs ont trouvé son bilan économique bon pour eux, du point de vue politique extérieure , la tendance au repli, est une tendance de fond dans l'opinion américaine. Sur pas mal de sujets il a appliqué le programme annoncé. A final, il gagne plus de 11M de voix en 4 ans. Sans la covid 19, on en serait où ? ça me rappelle que pas mal de démocrates avaient jugés l'élection de Trump illégitime, avec quel fondement ?. Le parti démocrate, a même passé 4 ans à essayer de démontrer que c'est un "complot russe" qui avait fait l'élection. Alors que c'est juste que beaucoup de "gauchos" n'ont pas voulu voter pour Mme Clinton, ou que trop souvent des candidats indépendants s'étaient maintenus dans des états clefs. D'ailleurs, peut-être qu'en 2023 des démocrates vont s'inscrire aux primaires républicaines pour faire barrage à "un Trump" , manœuvre qui finirait par achever leur joli barnum présidentiel. Alors Trump un "génie incompréhensible" ? : il dénonçait un complot contre lui, il faudrait pas que les faits finissent maintenant par lui donner raison . même des personnalités très à gauche en France prennent maintenant "sa défense" sur l'affaire tweeter c'est pour dire ... Pour finir, (je ne remets pas du tout en cause l'élection de Biden), pour moi c'est évident que les Usa ont d'énormes problèmes techniques avec leur système électoral (je ne parle pas forcément des modes indirects ) : il est anormal dans un pays moderne qu'il faille 1 mois pour donner des résultats ( je parle dans des états où il n'y a eu aucun recours). Ce coup-ci l'écart était suffisamment large ( au moins 10 000 dans les états les plus serrés ) mais ils sont passés à 2 doigts d'un vrai chaos. Je n'ose même pas imaginer le tollé en France si on avait ce genre d'attente. D'ailleurs la France a banni en 1975 le vote par correspondance parce qu'il y avait eu trop de soupçons de fraudes.
  3. Oui, il s'agit juste d'avoir un moyen d'expression pouvant toucher un large public et indépendant du bon vouloir d' opérateurs privés. Ils n'échangent pas vraiment sur les réseaux sociaux, ils diffusent . Le produit Trump est déjà connu des masses, ce réseau "perso" permettrait de faire tourner le merchandising et d'entretenir le contact avec les militants, et de s'assurer une indépendance technique . il pourrait s'agir d'un outil aidant "un Trump" à gagner la primaire 2023 des républicains. Après en face, ils auront un bilan à défendre avec surement beaucoup de déçus. Dans une campagne officielle, je vois mal les GAFA interdire à un des 2 candidats de s'exprimer, ni les voir se priver d'un bon tiers des revenus des pubs de campagnes. La responsabilité pénale dans cette affaire ?. Les "e-GAFA" ont dégagé Trump sur la base unique d'une (nouvelle?) interprétation de leurs conditions d'utilisation. Pour ce nouveau réseau, je ne pars pas du principe que tout ce qu'ils vont y écrire sera punissable par la justice. Le trollage, la mauvaise fois, la critique négative systématique ou l'ironie sont des notions largement suggestives. D'ailleurs pour ces tweets, Trump n'a été officiellement pour l'instant condamné à rien (aux Usa la liberté d'expression est différente et souvent beaucoup plus large qu'en France ), je ne connais pas les lois US pour ce qui est de la responsabilité ou non des contenus, au niveau de l'hébergeur ou du diffuseur mais à priori ça ne doit pas être ceux en vigueur en Europe. Et puis les Trump seront libres de faire la modération sur leur réseau en vue de ne pas avoir trop de problèmes Ils s'en foutent totalement que les complotistes de tous poils ne puissent plus comploter sur tweeter, Facebook ou ailleurs, ce n'est pas son "vrai sujet". Je parle donc juste d'un réseau où les Trump pourraient continuer à "parler" comme ils le faisaient avant, ( il pourrait y avoir en plus une messagerie de chat privé), avec la possibilité de pouvoir y diffuser leurs critiques le futur gouvernement comme peut le faire toute opposition dans un pays démocratique. Pa ailleurs, j'espère que les dirigeants démocrates n'ont pas fait pression "officiellement" sur les GAFA pour couper le sifflet à Trump car là ce serait lui donner raison sur "toute la ligne" sur son discourt antisystème profond . ça serait l'ironie totale de voir Trump prendre la tête de la croisade mondiale anti-GAFA Aux Usa c'est une autre mentalité, les gens ont l'habitude de payer volontairement s'ils apprécient le service ou la personne. On peut très bien payer et conserver l'anonymat, inscription non contrôler, plusieurs comptes possibles par personne, mais avoir des contenus, services payant , du merchandising ou bien juste des dons pour assurer le financement
  4. Je ne parle pas de monter un concurrent au GAFA. On a oublié qu'il y avait plein de petits réseaux d'échanges sur le net au début des années 2000, techniquement ça ne coute pas grand chose, surtout que pas mal d'utilisateurs seraient près à payer un abonnement de quelques dollars par mois (5 M d'abonnés à 3 à 5$ par mois me parait largement atteignables très rapidement ) . On peut donc imaginer un site avec une chaine info privé (un parti politique français l'a fait), une appli de chat légère mobile, diffusable en dehors des plateformes Google et Apple . ça peut s'avérer une source d'économie importante en vue de future campagne électorale, des candidats familly Trump d'avoir leur "propre réseau" de communication. et puis Trump a amassé des centaines de millions pour contester les résultats de la campagne, il n'a peut être pas tout dépensé ;) . Non, les principaux problèmes et coûts seraient la sécurité et la lutte contre piratage, car cette structure seraient surement la cible de très "nombreuses attaques bienveillantes" . Peut être que certains pays, lui proposeront d'héberger ces serveurs et de fournir l'assistance pour la sécurité
  5. oui il faut lutter contre la censure et il faudrait mettre en place une modération cogérée et étagée sur des bases juridiques partagées autre qu'une charte d'utilisation à l'application à géométrie trop variable et sans possibilité d'appel . Où alors si elles veulent rester privées, ces plateformes doivent renoncer à être des espaces publics politiques et en bannir tout contenu politique. Sans parler de mettre un juge derrière chaque message signalé, il faudrait bien un cadre juridique pour déterminer ce qui rendre dans la modération quotidienne (de la plateforme), et ce qui demande un avis juridique compétant, avec potentiellement plusieurs niveaux d'instances. Sinon, on peut parfaitement imaginer que ces plateformes emploient la modération pour défendre leur propre intérêt, et faire taire les critiques, et la concurrence .
  6. Pour moi la fermeture totale, c'est clairement de la censure. Hypocrite qui plus est : ces réseaux sociaux se sont littéralement gavés financièrement sur le phénomène médiatique Trump. Jamais autant d'argent n'a été investi que dans ces dernières élections, et ces réseaux en ont largement profités. De plus, Le Trumpiste est aussi quelque part l'"enfant" de ces réseaux sociaux. Après ils lâchent Trump car il ne sera plus président dans 10 jours, ils se pourraient même qu'il y ait des pressions venant du camp des vainqueurs pour essayer de faire "taire définitivement" Trump. A rapprocher de la procédure de destitution à venir, qui n'a que pour but de rendre Trump inéligible pour 2024. Intéressant de voir, ce que les sénateurs républicains vont choisir comme stratégie : écarter Trump de leur primaire de 2023 , ou bien choisir le statu quo. 2 choix perdants de toutes façons. Triste approche que celle de Démocrates, elle me donne l'impression de fuir le débat ( renoncer à convaincre une partie importante de la population), en bâillonnant l'opposition et en rendant inéligible leur tête de proue, ce n'est pas vraiment glorieux pour une grande démocratie. Promis, juste une petite entorse aux principes car on est incapable de gérer le phénomène Trump. Mais c'est une erreur; Trump n'est pas une cause, c'est une conséquence . Bref ça doit bien rigoler chez pas mal de "régimes méchants de la planète". Pour finir, je ne serais pas surpris de voir la famille Trump lancer son propre réseau social , un bon moyen de préparer 2024 (avec ou sans papa) et aussi de faire du business
  7. les autorités rendent cela possible ? c'est le principe de responsabilité de chacun qui s'applique ici, en démocratie, on ne peut pas mettre un flic derrière chaque citoyen irresponsable, et on ne peut pas prendre des mesures disproportionnés . D'ailleurs des amendes (800 au moins au dernière article) sont justement tombées , j'espère que les gendarmes ont sorti la panoplie complète (en plus des 135 €): alcool-test, drogue-test, contrôle technique, la vignette assurance, pneus lisses etc, j'espère qu'ils ont eu la main lourde et que les fêtards en ont bien eu leurs doses
  8. le taux de fécondité a diminué en Algérie comme quasiment partout (sauf Afrique subsaharienne ), il était estimé autour de 2,5 enfants par femme jusqu'au début des années 2010. Les projections de populations ont été révisée sensiblement certaines sources parlent d'un plafond à 70M en 2100 , pour d'autres un sommet à 55M autour de 2075 (hypothèse où la fécondité continue à diminuer régulièrement pour se stabiliser autour de 2,1, hypothèse contre dite par une remontée à 3,1 observée autour de 2015). https://www.ined.fr/fr/tout-savoir-population/chiffres/projections-mondiales/projections-par-pays/ https://www.algerie360.com/le-pays-comptera-55-millions-dhabitants-en-2100-la-population-algerienne-va-stagner-et-vieillir/#:~:text=La population algérienne passera%2C d,habitants entre 2050 et 2100. https://www.tsa-algerie.com/lalgerie-face-a-la-bombe-a-retardement-demographique/ en résumé, les 80M sont une hypothèse très haute, qui ferait de l'Algérie une exception dans les pays maghrébins et même plus largement arabes. 325 000 km2 c'est la superficie que j'ai réussi à trouver pour la partie dite "tellienne" c'est à dire la partie non saharienne soit 1/3 de plus que le Royaume-Uni. 99% c'est exagéré, il y a au moins 2M d'habitants dans les zones classées sahariennes (soit au pire 2,5% pour 2M/80M à venir) , la zone de confort habitable c'est plutôt 13% du territoire, et 13% de beaucoup c'est plus que 100% de pas grand chose, ici un peu plus de 300 000 km2 soit plus que l'UK par exemple
  9. le vaccin ? lequel ? on a aussi le droit de les faire "muter" ;) 6 semaines annonce Bio Ntech https://www.20minutes.fr/sante/2937631-20201222-coronavirus-biontech-capable-fournir-nouveau-vaccin-six-semaines-cas-mutation-virus de toutes façons, les vaccins devront être renouvelés, à une fréquence pour l'instant inconnu avec les technos old school, on saurait faire je suppose, comme pour la grippe saisonnière
  10. Désolé pas vraiment convaincant . C'est apparemment pas vraiment discret comme empoisonnement le Novitchok comme l'a montré ces 2 cas d'échecs . Passerait encore pour Skripal, depuis les services occidentaux clament sur tous les toits qu'ils savent le détecter. Alors pour Navalny les services russes se seraient doutés qu'ils sont attendus sur ce produit surtout sur l'opposant vitrine de l'occident. Et là, il le laisse repartir tranquille en occident, ben oui ils sont très cons et présomptueux les russes. Déjà ce Navalny, il est un danger pour Poutine que dans les médias occidentaux : il n'a jamais eu aucune chance aux élections (les communistes ont toujours fait mieux). C'est quand même curieux que l'occident se soit entiché d'un politique aux positions aussi sulfureuses. C'était peut être le seul disponible sur ce marché ? A mon avis, le risque de s'attaquer à Navalny pour le pouvoir ruse, n'en faut absolument pas la chandelle. Même sans preuve, il est forcément le (seul) suspect(coupable) vu d'occident. Paradoxalement, cela rend la cible Navalny intéressante pour d'autres joueurs internes ou externes à la Russie, vu que le coupable est déjà connu. Alors ce Novitchok ? Des dizaines d'opérations réussies, ( forcément sans trace car réussies celles-là cqfd ), et là pas de chance ça tombe sur l'opposant labélisé occidental. Désolé, mais le ridicule canular téléphonique et de sa mise en scène, a finit par me faire basculer dans les sceptiques . Question Mobil, il y a un gros tuyau de gaz qui est à 2 doigts d'être achever, plus tard il pourrait amener de l'hydrogène, et que cela ne plait absolument pas aux USA. La pression est maximale sur les allemands pour que le projet n'aboutisse pas, et le timing est serré.
  11. https://www.lci.fr/sante/covid-19-marseille-le-pr-didier-raoult-porte-plainte-contre-le-vice-president-de-l-ordre-des-medecins-2170624.html La saga continue : le pire contre-attaque
  12. cela fait longtemps qu'ils préfèrent la Suisse
  13. Navalny, il compte revenir en Russie? ou ce coup-ci, où il en a vraiment eu sa dose ? (désolé )
  14. "plus nombreux" ? je ne pense pas encore mais effectivement ça monte en puissance. "les positifs sont francs" ? en théorie oui, mais apparemment sur certains tests (dont un chinois qui a été retiré du marché) c'est même pas le cas: il y a eu pas mal de faux positifs (dont un collègue de ma femme, positif à l'antigénique puis négatif à la PCR) intrinsèquement ces tests sont moins fiables, il y a plein de marques (c'est déjà des carottes et des navets entre eux), et le sérieux de leur utilisation est très variable et influe sur leurs fiabilités. De toute façon, j'ai l'impression que les tests sont plus un moyen de prendre "la température de l'épidémie" dans la population (contrôler, et pour d'anticiper l'impact 15j après dans le système de sante), que d'un réel moyen de la stopper ou même l'endiguer sérieusement, tout juste de la freiner. Il y a bien trop de faux négatifs, trop asymptomatiques , beaucoup des symptômes sont trop banaux (j'ai une sinusite chronique idiopathique qui me donne un mal de gorge chronique, je me fais tester toutes les semaines depuis mars derniers ? ben non) , de gens symptomatiques ou à comportement à risque qui ne se font pas tester (ou alors pas au bon moment), enfin ceux qui ne respectent pas les mesures d'isolement suite aux résultats ou bien en les attendant ... Bref, je ne crois pas qu'ils soient la peine de disserter trop longtemps sur la précision des statistiques des résultats de tests surtout qu'il y a bien d'autres biais que la nature des tests eux-mêmes. Mais bon, il faut bien des repères pour déclencher ou lever des mesures collectives, ça ne sera jamais une science exacte. Tiens, on commence à parler d' autotests salivaires (usa) qui seraient un peu moins fiable que l'antigénique, mais encore beaucoup plus pratiques (car moins intrusif) et aussi rapides .
  15. https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/tout-savoir-sur-la-covid-19/article/contact-covid-et-si-dep-les-outils-numeriques-du-depistage-covid-19 je suppose qu'il a été ouvert à tous les professionnels de santé habilités à faire des tests