Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

DarkLabor

Members
  • Content Count

    613
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

DarkLabor last won the day on May 22 2016

DarkLabor had the most liked content!

Community Reputation

223 Excellent

About DarkLabor

  • Rank
    Connaisseur
  • Birthday 04/24/1987

Profile Information

  • Gender
    Not Telling
  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

2,678 profile views
  1. Nouvelles munitions en dotation, nouvelles désignations, vieux codes pour la composition du CHA. F == flèche (F1), rien ne change C == creuse, rien ne change P == anciennement obus polyvalent == Obus Explosif à Retard 1 == anciennement réserve 1 pour des munitions n'utilisant pas de code barre == Obus Explosif à Impact 2 == anciennement réserve 2 pour des munitions n'utilisant pas de code barre == OFL (F2) SPE == anciennement munition anti-hélicoptère == ? (ok, là je ne m'en rappelle plus... Potentiellement spécial. Mais grosso modo, ce sera la dénomination qui correspondra au 120
  2. Ridicule, non. Cavalier, pourquoi pas... La chenille gauche n'a absolument rien, elle est encore en tension. Je pense que c'est le pli du pantalon qui donne cette fausse impression. Mais si tu regardes attentivement, le brin descendant est droit. Si la chenille était sectionnée, le brin s'affalerait sous le poids des maillons encore attachés (je veux bien qu'il y ait de la précontrainte dans la chenille, mais ça ne donne jamais quelque chose de droit). Pour information, les charges creuses linéaires (ou diédriques) peuvent couper les chenilles. Le G.I.A.T. en proposait pour ca
  3. C'est le minimum "syndical" pour que les cavaliers maintiennent leurs savoirs faire techniques et tactiques. Honnêtement, c'est très peu, surtout pour un matériel de haute technicité comme le Leclerc. Pour qu'il y ait fuite d'huile, il faudrait que le compartiment GMP ait été endommagé en premier lieu. Comme je l'ai dit, la thèse de la mine/IED est ridicule par rapport aux preuves observables. Si tu fais un changement complet des chenilles, il te faudra au moins un autre EB pour tirer le char de ses anciennes chenille et sur ses nouvelles chenilles. Si c'est
  4. Le maillon tenu par le pax n'a ni connecteur ni dent guide. On voit le maillon de rechange gauche, mais pas celui de droite. Donc le maillon tenu par le pax est bien le maillon de rechange droite (qui a dû sauter lors de l'explosion de la charge creuse). CQFD.
  5. Cette nuance n'est pas si importante. Cela peut venir du traducteur d'arabe vers anglais.
  6. Ca y est, ça commence... Ils voient le maillon de rechange dans les mains du pax et ça y est c'est une mine... Les chenilles sont bien tendues, le char est bien droit, les jupes caoutchouc sont quasiment toutes en places... Comme quoi la quête de la vérité requiert un minimum de recherche.
  7. Ce qui est concordant avec l'ajout des cages à poules sur l'avant des chars équipés AZUR vus en fin d'année dernière (et la rumeur qui faisait état de la "perte" d'un nouveau char). Sinon, je peux confirmer que l'ajout de blindages réactifs sur les "nouveaux AZUR" est également fait sur l'avant de la tourelle. L'intégration est vraiment faite à l'arrache. Mais bon, c'est le résultat quand on fait appel à un industriel tiers. Et juste pour le plaisir des yeux :
  8. Oui, comme tu l'as dit dans le message entre celui que j'ai cité et ma réponse, il faut tout revoir de A à Z. Cela peut conduire à des gains en volumes, en masse (ou pas si l'on se met à la redondance...) . Par contre, si tu veux vendre des chars neufs, il va falloir souder des caisses toutes neuves (ce qui n'est pas forcément un mal avec l'évolution des métallurgies).
  9. Pour la mécanique cela passe, pour l'électronique, c'est plus compliqué. Rien que pour le Leclerc les différentes tranches ne sont pas forcément interchangeables en terme de composants électroniques (et pourtant ce sont les mêmes Séries, les mêmes chars!).
  10. Il sert à ce que les personnels ne se prennent pas les pieds dans les barres de torsion. Ca plus un potentiel bénéfice contre les déflagrations (mines/IED). Pour servir de réservoir, il faudrait que cela soit sans risque. Je ne sais pas jusqu' à quelle température peut monter une barre de torsion. Mais j'ai des doutes sur la compatibilité.
  11. C'est toute la problématique. Déjà produire un Leclerc obsolescent n'est pas à l'ordre du jour (le client ne le veut pas, le constructeur ne le pourrait pas avec tous les soucis de sous traitants, etc) N'oublies pas que le coût d'acquisition global unitaire est pour l'armée Française. Cela signifie, par exemple qu'en paramètre tu as 406 chars, x ETT, et y SEE. Donc, ce n'est pas réaliste si l'on reste sur une hypothèse à 1700 chars (...ou plus que la prod EMAT et XLT). Plus tu vas avoir de chars, plus tu vas réduire le coût global unitaire car tu ne vas pas acheter plusieurs fois l
  12. C'est un coût unitaire d'acquisition global d'un char Leclerc, comme dit dans le texte, tu as le coût des pièces de rechange, des munitions, et des moyens d'entrainement (simu, cours, maquettes didactiques) dedans. Si tu lis plus haut, ils te donnent le coût unitaire moyen d'un char Leclerc (c'est à dire le char seul). Ce coût est moyen car un S1 (5-7M€) ne coûte pas autant qu'un S2(7-8M€) ni qu'un SXXI (>9M€?).
  13. Je sais qu'il y a inflation depuis la fin de la production du XL. Mais ce n'est pas une raison de multiplier les prix par 3-4.
×
×
  • Create New...