QuebecOne

Members
  • Content Count

    623
  • Joined

  • Last visited

    Never

Community Reputation

0 Neutral

About QuebecOne

  • Rank
    Connaisseur

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. mensonge! Diffamation!!! il y avait 6 P4 et 900 kg de batteries.... trololololo :lol: http://www.combatcamera.forces.gc.ca/netpub/server.np?preview=55235&site=combatcamera&catalog=photos&width=530&aspect
  2. Ni l'un ni l'autre: Règle de base de l'aviation l'appareil immobile a priorité sur l'appareil en mouvement. Il n'y avait pas suffisamment de place et le pilote Air France a mal évalué l'espace nécessaire pour passer, d'où l'accrochage. Le CRJ attendait pour entrer a sa gate, il n'est pas responsable de l'incident et était au bon endroit...
  3. faut avoir confiance en l'artillerie vieux!!!!! :lol: (Royal 22e Régiment en afghanistan) http://www.youtube.com/watch?v=f_33LBymgKY
  4. Mi-17 des forces spéciales canadiennes.... en plus des 8 mi17 loués, pilotés par des contractors(uniquement pour des missions de ravitaillement et non de combat) sous immatriculation civile, 4 mi-17 sont apparus dernièrement pilotés par des personnels de l'armée canadienne. Les appareils volent sous cocarde et immatriculation de la défense nationale canadienne et non des immatriculations civiles comme les appareils loué... Ceux-ci seraient apparemment utilisé pour des missions de combat.
  5. qu'ils fassent comme les canadiens et mettent des Heavy barrel comme canon standard, il règleront une partie du problème... 1er plan Diemaco C8FTHB(flat top heavy barrel), 2e plan l'arme standard Diemaco C7A2, mais avec un canon lourd au lieu du 20' régulier... http://www.combatcamera.forces.gc.ca/netpub/server.np?original=22963&site=combatcamera&catalog=photos
  6. QuebecOne

    VBCI

    mal je dirais, GD Canada et Rheinmetall(Can) n'ont pas confirmé leurs candidats attendant d'avoir plus d'infos ''interne'' sur la volonté canadienne chenille vs roues pour le ccv... -Rheinmetall voudrait présenté des Marder ex allemand modernisé a des prix défiant toute concurrence -GD Canada de l'ascod/pizzaro -BAE system à confirmé son partenariat avec Dew engeneering pour présenter son cv90 sa s'aligne vers un véhicule à chenille... Autre problème: tout les candidats ont leurs partenaires canadiens sauf NEXTER(à ma connaissance)... Donc, il competitionnent sans réellement remplir tous les critères. Je pense que c'est râpé pour eux...
  7. on retourne aux bases du vfr: mieux vaut être au sol et rêver d'être dans les airs, qu'être dans les airs et rêver de regagner le sol...
  8. On parle de travail, beaucoup de compagnies régionales et des low cost considère qu'on est ''au travail'' et donc rémunéré à partir du moment ou on pose le pied dans l'avion jusqu'à ce qu'on en sort. La préparation de vol et donc malheureusement effectué ''bénévolement'' par les équipages... Sa reste moins pire que les força du métier que sont les ''freight dogs'', les compagnies qui les emploient en général usent de tout les systèmes pour les faire voler un montant d'heures inhumaine avec peu de repos(hors réglementation), mais bon c'est une autre histoire...
  9. un Jodel DR-1050 n'est pas un avion de collection, simplement un avion des sixties comme bien d'autre qui volent encore. Vu le nombre de cessna 150(1959-1977) utilisé en écolage de nos jours, tout les pilotes nord américains voleraient sur des appareils de ''collections''...
  10. dans les faits, tout dépend du certificat de l'avion, certains sont autorisé à effectué des acrobatie particulièredu moment que l'avion soit dans certaines normes. Par exemple pour faire des vrilles en cessna 172, il faut que l'avion soit dans une plage précise de son masse et centrage... En dehors de la plage(ex: passager à l'arrière ou des bagages), tu risque ta peau(l'appareil peut devenir irrécupérable) et les acrobaties sont illégales...
  11. Faut pas abuser non plus, il y a beaucoup de propagande de la part ''des syndicats Air France'' dans cette affaire. Ryanair n'a AUCUN employé travaillant en France RÉELLEMENT. Les services technique, de catering etc.. sont fournit par des entreprises indépendantes françaises qui reçoivent de ryanair les contrats de sous-traitances. Les employés français de Ryanair sont des pilotes et des agents de bord... leur journée de travail commence et termine, non pas à leurs arrivé sur la plate-forme de Marseille, mais quand ils entrent et sortent de l'avion. Et cet avion est considéré selon la loi comme un territoire appartenant au pays ou il est immatriculé, soi l'Irlande pour Ryanair... Il n'y a rien d'illégal, car ils n'ont pas d'employé '' sur le sol'' français... Air France et sa volonté de monopole... >:(
  12. L'automatisation complète, en tant que pilote, je m'en méfie un peu, c'est quand même l'auto manette qui a fait décrocher en 2001 un a340 d'air france en courte finale suite à une réaction du logiciel à un cisaillement de vent à Cayenne et cela c'est reproduit une fois de plus au Cameroun sur un autre a340 d'air france à Douala en 2006 cette fois ci, il n'a pas décroché, mais à fait un touch and go 50 pieds à côté de la piste... l'automatisation est utile, mais ne peut pas remplacer la prise de décision de l'humain et généralement quand l'ordinateur déconne et prend une mauvaise décision on met sa sur le dos du pilote, même si celui-ci a suivi à la lettre les sop de la compagnie et les recommandations du constructeurs... Au final, l'automatisation n'est pas forcément un enjeu de sécurité, plutôt un enjeu économique: -Sur une approche donné un pilote consomme 25% plus de jet fuel sur une approche manuel vs une qui est automatisé, les corrections du pilote automatique étant beaucoup plus précise que celle d'un humain. -De même, l'utilisation de l'autobrake augmente la longévité des freins de 30% par rapport à l'utilisation ''manuelle'' d'un pilote etc...
  13. le cahier des charges étaient trop rigide. Tout les candidats étaient dans les normes demandés dans certaines catégories, mais en échouaient dans d'autres. Le cahier des charges va probablement être resserré pour avoir des candidats ''logiques''. De toute façon quand un vbci, un cv90 et un puma sont dans une même compétition il y a un problème...
  14. 1-les services rendus aux israéliens on s'en fout, ils n'en voulaient pas et on été obligé de les prendre, les autres refusant les demandes israéliennes... 2-les vautours [glow=red,2,300]dès le départ[/glow] ont été prévu en 3 version reco/attaque/intercepteur tout temps... 3-Dans aucun des rôles, l'armée de l'air l'a jugé satisfaisant, c'est un fait, le chef du programme d'essais du radar embarqué(et en charge de la version tout temps) à même écrit un article en 5 parties dans la presse spécialisé relatant l'histoire du développement de l'avion, de même que son envoi aux usa pour être formé sur f-89 dans le but d'établir le cursus de formation de l'armée de l'air... Les comparaisons qu'ils fait de l'avion avec ses adversaires ne sont vraiment pas flatteuse pour le vautour surtout au niveau du radar... 4-les crédits américains? arrête la tu te fait un film... un mauvais radar reste un mauvais radar... les américains auraient accepté de vendre le radar(comme le plan initial français prévoyait), ils auraient eu une petite chance de succès, en construisant un radar depuis 0, les chances était nulles de rattraper les avions concurrents pour la période 50-60... Cet avion n'a convaincu personne, y compris en France, des produits étrangers était mieux côté y compris du côté de l'armée de l'air qui passa des commande aux américains pour compenser dans des rôles qui devaient être dévolu aux vautours et ces commandes furent prises sur le budget du vautour, [glow=red,2,300]le reliquat des avions annulé allant aux israéliens[/glow]...
  15. Pour les Israéliens, ils les ont pris principalement à cause des prix cassé(l'armée de l'air ne voulant plus assumé la totalité des commandes escompté) et les anglais leurs ont refusés les canberras. Le principal échec comme je l'ai dit est la version tout temps, car il n'y pas eu d'intérim, n'y de solution court/moyen terme, les américains refusant de vendre le radar et les développements des radars équivalent fut long et hargneux... Quand aux autres versions... La France à acheté des f-84 et rf-84 pour reprendre le rôle de reconnaissance... De même, des lots de f-100 super sabre ont aussi été commandé pour l'attaque au sol... Peut importe la version, le vautour a été un échec, mais il a au moins été un très bon banc d'essai pour la mise au point des radars d'interceptions ce qui à mené a développer un vrai savoir national dans le domaine(le cannuck employait lui un radar américain). Les concurrents ''bombardier'' du vautour? Les Camberras, Buccaneers et les Skywarriors. Ils avaient des performances bien supérieures à ce qu'offrait un vautour...