Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Métal_Hurlant

Members
  • Posts

    2,511
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    11

Everything posted by Métal_Hurlant

  1. [retiré] Les finlandais, je me souviens très bien que dans les premiers jours du conflit, c'est les premiers à s'être barrés d'Ukraine ("il est inconcevable de combattre sans avoir la supériorité aérienne") Faudrait retrouver la page mais je suis pas spéléologue [retiré]
  2. https://www.lefigaro.fr/international/nucleaire-qui-donne-l-ordre-de-tir-en-russie-20220930 Le PDG de Rheinmetall annonce la livraison d’un système de défense antiaérienne à l’Ukraine Armin Papperger, le PDG du groupe de défense allemand, explique dans un podcast que des systèmes de défense aérienne Skyranger et Skynex ont été livrés à l’Ukraine. Le Skyranger est un système de défense aérienne mobile développé par la filiale suisse de la société allemande Rheinmetall. L’entreprise allemande est en pourparlers pour fournir à l’Ukraine ses nouveaux blindés (le Lynx et le Panther), expliquait début février Armin Papperger, dans un entretien avec le journal économique allemand Handelsblatt. Par ailleurs, le groupe industriel s’apprête à remettre à neuf plusieurs dizaines de Leopard 1 dans l’optique de les fournir à l’Ukraine.
  3. Si tout ce qui est balancé sur les ukrainiens est exact, les russes sont en dessous de tout, moins que 0. Parce que perdre des milliers de blindés, reculer partout, en reprendre un peu au prix de dizaines de milliers de morts... contre des incompétents !! Mais on a compris le message : les finlandais sont les meilleurs du monde et les ukr doivent abandonner les territoires perdus
  4. "...Lockheed Martin modernise son usine et augmente la production de M142 HIMARS de 48 à 96 lanceurs par an en raison de la forte demande..."
  5. "...Après le sabotage de Machulishchy, un avion affecté au seul centre de service des avions A-50 AEW&C en Russie y est arrivé : preuve supplémentaire de l'explosion de l'A-50 ? Capture d'écran : aérodrome d'Ivanovo-Severny, Google Earth..." 1/11
  6. Le Monde dans son édition du 25/02 a publié une interview de Kyrylo Boudanov, le chef du GUR (renseignement militaire ukr). D'après lui cette offensive est en fait celle qui est en cours actuellement. L'armée de terre russe aurait perdu la majorité de ses meilleures soldats, les nouvelles recrues et les mobilisés (malgré le nombre) ne pourraient pas compenser les pertes : "...la réalité est qu'après un an de guerre, la Russie n'a plus l'armée qu'elle avait au début. Beaucoup d'unités russes en sont à leur deuxième vague, voir à leur troisième vague de soldats qui n'ont évidemment pas la même qualité que l'unité initiale. (...) Ils n'ont plus d'unité capables de réussir des percées en profondeur..." Bon, on est pas obligé de prendre ses propos pour argent comptant, et on peut se demander si l'armée ukr n'est pas dans la même situation. Réponse au printemps...
  7. "...Le premier bataillon des Forces armées ukrainiennes a terminé sa formation sur le fonctionnement du M2A2 Bradley", a déclaré Oleksandr Pavlyuk, premier vice-ministre de la Défense..."
  8. Les ukr ont fait sauter un barrage pour ralentir les russes mais apparemment, selon cette source, cela semble leur créer plus de problèmes que ça n'en résous :
  9. https://www.lemonde.fr/international/live/2023/02/27/guerre-en-ukraine-en-direct-la-russie-intensifie-ses-bombardements-dans-la-region-de-louhansk_6163437_3210.html « Le centre de renseignement électronique des forces armées ukrainiennes, dans la région de Kiev » a été détruit, selon la Russie Dans son compte rendu quotidien diffusé lundi, le ministère de la défense russe a annoncé avoir « détruit le centre des opérations spéciales “Ouest” à Khmelnytsky », sans faire le lien avec l’attaque décrite lundi matin par les autorités ukrainiennes et ayant causé la mort de deux secouristes et des blessures pour trois autres personnes. Le ministère russe a par ailleurs ajouté avoir « détruit le centre de renseignement électronique des forces armées ukrainiennes, dans la région de Kiev, dans la zone de la localité de Brovary ». Les équipages ukrainiens ont commencé leur formation aux chars, une préparation accélérée qui inquiète certains experts Après des mois de discussions, Kiev a finalement obtenu, en janvier, de 120 à 140 tanks occidentaux par une coalition de douze pays. En attendant leur arrivée – la Pologne a annoncé vendredi 24 février avoir livré ses premiers blindés – les soldats ukrainiens doivent se former à ces engins peu familiers. Ces dernières semaines, les premiers équipages ont commencé leur entraînement sur des Leopard 2A6 en Allemagne et en Pologne, ainsi que sur des Challenger 2 au Royaume-Uni. Oleksi Danilov, le secrétaire du conseil national de sécurité et de défense (CNDS) ukrainien, estimait possible de former ses troupes sur des blindés occidentaux en 3 à 4 semaines. Mais les commandants de chars occidentaux et des analystes de guerre terrestre sont, eux, plus circonspects.
  10. Les ukr vont-ils réussir à se dégager de Bakhmut avant l'encerclement ?
  11. "...La Bulgarie rétablira la production d'obus soviétiques pour les forces armées ukrainiennes, écrit le New York Times. Les projectiles de 122 mm seront produits uniquement pour l'Ukraine...."
  12. "...Des partisans biélorusses affirment avoir attaqué la base aérienne de Machulishchy dans le centre de la Biélorussie plus tôt dans la journée, au cours de laquelle 2 explosions ont causé de graves dommages à l'antenne radar et aux sections avant d'un avion aéroporté d'alerte précoce et de contrôle A-50U "Mainstay" de l'armée de l'air russe..."
  13. Le dernier n° d'Air & Cosmos revient justement sur la bataille d' Hostomel. D'après ce récit, les ukr avaient repris le contrôle de l'aéroport dans la nuit du 24 au 25 février
  14. oh oh... Que se passe t-il en Biélorussie ? Traduction automatique du lien : Les habitants de Machulishchi (à 12 kilomètres de la capitale biélorusse Minsk) ont entendu au moins deux puissantes explosions sur l’aérodrome militaire qui accueille les forces aériennes russes, a rapporté BYPOL. BYPOL est une organisation biélorusse qui a été créée par d’anciens employés des forces de l’ordre pour contrer les autorités biélorusses. Deux explosions dans la zone de l’aérodrome de Machulishchi ont été signalées vers 8 heures et 9h30 aujourd’hui, selon BYPOL. À la suite des explosions, un avion de transport militaire russe aurait été endommagé. Les habitants de Machulishchi signalent un grand nombre de véhicules militaires et de la police de la circulation dans la zone près de l’aérodrome. La police biélorusse contrôle toutes les voitures qui passent dans la région, selon BYPOL. L’aérodrome de Machulishchi est activement utilisé par les forces aériennes russes qui lancent des attaques de missiles sur l’Ukraine.
  15. Déclaration logique ou début d'une "opération Fortitude" ? "...L'Ukraine prévoit une contre-offensive de printemps pour cibler le sud. La contre-offensive de printemps de l'Ukraine visera à "enfoncer un coin dans le front russe au sud entre la Crimée et la Russie continentale", a déclaré Vadym Skibitsky, chef adjoint du renseignement militaire ukrainien, rapporte DW..."
  16. Une cible de choix... "...Le radar de contre-batterie russe ARK-1 Rys 'a été détruit à l'aide de l'obus d'artillerie guidé Excalibur dans la partie occupée de l'oblast de Kherson..."
  17. "...Selon des sources sur le terrain près de Bakhmut, il est rapporté que les forces russes / wagner ont franchi les lignes défensives ukrainiennes au nord-ouest de Bakhmut et ont avancé vers la localité de Bohdanivka..."
  18. "..."La Croatie devrait lancer une opération pour envoyer en Ukraine 12 hélicoptères Mi-8MTV-1 et deux Mi-8T qui ont été retirés des forces armées croates. On suppose que les hélicoptères seront prêts à être transportés dans une dizaine de jours" - médias croates..."
  19. https://www.lemonde.fr/international/article/2023/02/25/guerre-en-ukraine-cinq-chercheurs-livrent-leurs-perspectives-d-evolution-du-conflit_6163299_3210.html Guerre en Ukraine : cinq chercheurs livrent leurs perspectives d’évolution du conflit Contre-offensive, moral des armées, soutien occidental… A l’occasion du premier anniversaire de l’offensive russe, « Le Monde » a interrogé cinq experts. Un an après le début de l’« opération militaire spéciale » russe en Ukraine, plusieurs scénarios sur l’avenir de cette guerre sont possibles. Assistera-t-on à un « conflit qui dure », un compromis contraint ou un « effondrement russe qui conduirait à une déroute généralisée » ? Les blindés occidentaux promis à l’armée ukrainienne permettront-ils « une nouvelle contre-offensive d’ampleur » ou bien s’oriente-t-on vers « une guerre de position avec des échanges d’artillerie permanents » ? Le Monde a demandé à cinq experts comment ils envisageaient les suites du conflit. Camille Grand : « L’hypothèse d’un conflit où aucun n’est capable de l’emporter est la plus probable » Michel Goya : « Aucun des deux camps n’est capable d’imposer une victoire absolue » Anna Colin Lebedev : « Le scénario d’un effondrement politique en Russie n’est pas à écarter » Jean-Sylvestre Mongrenier : « Une grande guerre a commencé » Jean-Claude Allard : « Vers une guerre de position avec des échanges d’artillerie permanents »
  20. à priori ça va être le dégel et la boue pendant un bon bout de temps : pas propice à des offensives "grand style" Et puis les Bradley et autres véhicules arrivent seulement dans les unités
  21. https://www.lemonde.fr/international/live/2023/02/25/guerre-en-ukraine-en-direct-desaccords-au-g20-finances-nouveau-train-de-sanctions-adopte-par-l-ue_6163253_3210.html Wagner revendique la prise d’un village à la périphérie nord de Bakhmout « A 19 heures, le 25 février, les unités d’assaut de Wagner ont pris le contrôle total du village de Iahidne, au nord de Bakhmout », a déclaré Evgueni Prigojine, cité par son service de presse sur Telegram. Ces affirmations sont invérifiables de source indépendante dans l’immédiat. La prise de Iahidne renfermerait davantage l’étau russe autour de Bakhmout, le village étant situé à moins de 2 kilomètres du centre de cette ville-forteresse, à l’importance stratégique contestée mais devenue un symbole de la lutte pour le contrôle de la région du Donbass. Selon le service de presse de Wagner, cité par l’agence TASS, les troupes ukrainiennes ont fait sauter un barrage situé près de Bakhmout pour ralentir l’avancée des forces russes.
×
×
  • Create New...