Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Métal_Hurlant

Members
  • Posts

    2,171
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    10

Métal_Hurlant last won the day on November 13

Métal_Hurlant had the most liked content!

Reputation

2,846 Excellent

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

3,836 profile views
  1. Curieusement, Poutine n'a pas fait bombarder les lieux de décision politique comme le palais présidentiel à Kiev. Donc les ukr vont faire de même. S'ils parviennent à frapper en profondeur le territoire russe ils viseront, je pense, les dépôts de munition, de carburant, ect... Encore faut-il que ces fameux drones percent la défense des SAM et autres intercepteurs
  2. Les ukr déclarent avoir mis au point un drone kamikaze de 1.000 km de portée portant une charge de 75 kg Mais combien pourront-ils en produire ?
  3. Les ukrainiens produisent des obus de 122 et 152 mm... mais pas sur leur territoire (Pologne ?)
  4. Quelques photos d'un fauve à l'affut d'une proie, camouflé style 2è GM :
  5. D'après le commandement ukr, son armée de l'air a effectué 22 missions de combat hier
  6. Ton manque de goût et le drapeau sous ton pseudo m'invitent à penser que tu n'es pas français... Je serais donc indulgent. Mais c'est peut-être pour toi l'occasion de prêter attention à un chef d'œuvre architectural et un tour de force technique de la fin du XIXème sc :
  7. https://www.msn.com/fr-fr/finance/economie/l-estonie-achète-six-systèmes-de-lance-roquettes-américains-himars/ar-AA14RKYj?ocid=msedgdhp&pc=U531&cvid=18e146204a0440c6971fbd06010e9489 L'Estonie achète six systèmes de lance-roquettes américains HIMARS L'Estonie a signé un contrat pour l'achat de six systèmes de lance-roquettes américains HIMARS, pour un montant de 200 millions de dollars, a annoncé ce samedi le Centre estonien pour les investissements dans la défense (ECDI). Le directeur général d'ECDI, Magnus-Valdemar Saar, a conclu cet accord vendredi avec la Defense Security Cooperation Agency (DSCA), une agence du ministère de la Défense américain, pour renforcer "la capacité de tir indirect" (c'est-à-dire sur des cibles non visibles par l'opérateur de la batterie) des forces estoniennes, selon un communiqué. Ce type de lance-roquettes a été offert par les Etats-Unis à l'Ukraine, renforçant efficacement sa capacité de tir face à l'invasion russe lancée le 24 février. L'Estonie, voisine de la Russie, a augmenté depuis ses dépenses en matière de défense, tout comme ses voisins baltes, la Lituanie et la Lettonie, ainsi que la Pologne. Le contrat porte sur six systèmes HIMARS, a précisé la cheffe du service de communication d'ECDI, Hanna Heinnurm. Il s'agit de l'achat d'armes le plus important jamais réalisé par l'Estonie. Les roquettes commandées par Tallinn sont de types variés, leur portée allant de 70 à 300 km. Elles seront livrées à partir de 2024. En novembre, la Lituanie a annoncé son intention d'acheter huit HIMARS pour 495 millions de dollars.
  8. https://www.lemonde.fr/international/live/2022/12/03/guerre-en-ukraine-en-direct-la-russie-n-acceptera-pas-le-plafonnement-du-prix-de-son-petrole-decrete-par-les-pays-occidentaux_6152784_3210.html La Russie aurait constitué une flotte d’une centaine de pétroliers « fantômes », selon le « Financial Times » Pour contourner notamment l’entrée en vigueur, lundi, de l’embargo de l’Union européenne (UE) sur le pétrole russe acheminé par voie maritime, la Russie aurait constitué une flotte « fantôme » d’une centaine de vieux tankers, selon un article du Financial Times (FT) publié vendredi. D’après le journal britannique, la Russie aurait acquis 103 vieux pétroliers en 2022 grâce à des achats et à la réaffectation de navires desservant l’Iran et le Venezuela, deux pays soumis aux sanctions occidentales. Alors que l’embargo de l’UE sur le pétrole russe acheminé par voie maritime va supprimer les deux tiers des achats européens de brut à la Russie, selon le FT cette flotte aurait pour but d’approvisionner des pays comme l’Inde, la Chine et la Turquie. Selon les experts cités dans l’article, cette flotte « fantôme » réduirait l’impact des sanctions occidentales, mais ne parviendrait pas à compenser toutes les pertes. La Russie « n’acceptera pas » le plafonnement du prix de son pétrole Moscou a affirmé samedi qu’il « n’acceptera pas » le plafonnement du prix du baril après que l’Union européenne, le G7 et l’Australie se sont mis d’accord vendredi sur un tel mécanisme, qui pourrait limiter les moyens de Moscou de financer sa guerre en Ukraine. « Nous n’accepterons pas ce plafond », a déclaré à la presse le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov, cité par les agences russes. Il a toutefois affirmé que Moscou s’était « préparé » en amont « pour un tel plafond », sans donner plus de détails.
  9. Sur le site d'Air & Cosmos : https://air-cosmos.com/article/northrop-grumman-et-l-usaf-devoilent-le-tout-premier-bombardier-b-21-raider-63708 extrait : Quelques détails officiels LLoyd J. Austin III, le secrétaire de la Défense, est ensuite monté sur l'estrade. Il a confirmé que le B-21 resterait un appareil basé sur le continent américain : son autonomie lui permet de ne pas devoir être déployé au plus proche des théâtres d'opération, comme les bombardiers B-2, basé à Whiteman (Missouri, États-Unis). Sa furtivité découle de plus de 50 ans d'avions expérimentaux, à la retraite, en service ou encore d'expériences. Celle-ci est donc encore plus poussée que celle du B-2 Spirit, pourtant déjà très avancée. C'est un appareil aux capacités offensives duales ; il peut emporter des armes conventionnelles ou nucléaires. Cependant, le bombardement n'est pas sa seule mission puisqu'il pourra également récolter des informations, effectuer du battle managament,... tout en étant capable de s'intégrer au sein d'une coalition internationale. Le Raider a également été développé pour disposer d'un entretien très aisé et est aussi conçu en architecture ouverte : l'ajout de nouvelles technologies, parfois même pas encore pensées aujourd'hui, seront facilement ajoutées aux différents B-21.
×
×
  • Create New...