pascal

LOS! Hors Série n°11

Recommended Posts

Il sort à partir du 5 février 2016:

La naissance du concept
-La mise en œuvre des premiers porte-avions: une croissance difficile, entre incompréhension et scepticisme
-Naissance des premières doctrines d'emploi, comment faire opérer ce nouveau type de bâtiment comment utiliser les avions, le bombardier en piqué s'affirme comme le principal vecteur offensif de l'aéronavale embarquée américaine
-1942 l'année charnière: les premières Carriers Divisions à l'épreuve des faits, l'aéronavale embarquée soutien le choc
-42/43 l'évolution des doctrines naissance des Task Groups, entrée en service du Hellcat, l'arrivée les bâtiments issus des programmes de l'immédiat avant-guerre, la mise en place de l'élément logistique aspect fondamental du rôle donné au porte-avions qui devient une arme stratégique
-apparition du CVE le "couteau suisse" soutien des opérations de débarquement, couverture des convois logistiques, lutte ASM, transports en tous genre
-ce qui change véritablement à partir de janvier 1944, l'anéantissement de l'aéronavale japonaise est consommé en juin; supériorité numérique, technique, tactique des Américains
-les luttes d'influence et les oppositions de styles marquées par l'entrée en lice de la nouvelle génération des amiraux aviateurs
-les kamikazes un phénomène mal appréhendé qui choque et qui surprend ... obligeant les Américains à concevoir de nouvelles tactiques et à supporter de nouvelles pertes; les chasseurs bombardiers Hellcat puis Corsair deviennent les acteurs principaux de l'aviation embarquée
-1945 la Carrier Force aux portes du Japon: des mois très difficiles pour les hommes et le matériel où l'outil grâce une logistique et un soutien industriel particulièrement efficaces parviendra à surmonter une usure opérationnelle accélérée, face à l'aviation japonaise basée à terre.

12644864_944703642280058_7105848193329456632_n.jpg

  • Upvote (+1) 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Certains s'en doutaient, ceux qui l'ont en main en ont la certitude : ce pavé est signé d'un de nos contributeurs réguliers. ;-)

Prenez cette information comme vous voulez, tirez-en vos propre conclusions. Moi, la signature a été un facteur d'achat.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais qui est donc Pascal Colombier qui signé ce HS ? :ph34r:

Statistiques des CVE durant la guerre du Pacifique à la page 108 :

Malgré le taux d'accident plus important sur les ''petits" porte-avions que sur les grands, il y a eu moins de pertes d'avions, 0,46 perte pour 100 sorties pour les CVE, 0,60/100 pour les CVL, 0,70/100 pour les CV.

179 pertes accidentelles pour 20679 sorties pour les CVE, 540 pour 88335 pour les CV.  37 missions par mois et appareils pour les CVE contre 24 pour les CV;

Mine de rien, la durée de vie d'un coucou n'est donc que 3 à 4 mois ! :blink: Voir moins car il a les appareils détruits ou perdu à bord lors des attaques ennemis ou des tempêtes.

Je ne l'est pas encore lu au complet, y a t'il les pertes en personnel navigant ?

Modifié par collectionneur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 27 minutes, collectionneur a dit :

Mine de rien, la durée de vie d'un coucou n'est donc que 3 à 4 mois !

Dans le même temps la seule usine Grumman de Bethpage sortait en 3x8 un Hellcat à l'heure ... Les avions sont du consommable à cette époque.

Les appareils embarqués sur les p-a d'escorte effectuaient essentiellement des missions de CAS au profit des troupes débarquées ce qui explique le chiffre > des sorties mensuelles en raison de la durée des opérations (Leyte, Lingayen, Iwo Jima, Okinawa) et de la faible distance à parcourir pour effectuer la mission. Pour les opérations Olympic et Coronet débarquements au Japon les Américains avaient prévu 36 CVE rien que pour supporter les débarquements initiaux soit deux fois plus qu'à Leyte

Les missions des porte-avions d'escadre étaient plus variées et par exemple en 1945 les opérations se déroulant dans le quadrilatère Philippines Iwo Jima Okinawa Japon impliquaient des durées de missions plus longues.

il y a 27 minutes, collectionneur a dit :

Malgré le taux d'accident plus important sur les ''petits" porte-avions que sur les grands, il y a eu moins de pertes d'avions, 0,46 perte pour 100 sorties pour les CVE, 0,60/100 pour les CVL, 0,70/100 pour les CV.

Les objectifs des appareils des p-a d'escadre sont souvent beaucoup plus défendus que les cibles des avions des CVE qui attaquent des positions d'infanterie ou d'artillerie quand les avions des p-a d'escadres attaquent des infrastructures, des navires et sont plus souvent aux prises avec la chasse adverse opérant en défense de ces objectifs. Les appareils des p-a d'escadre opèrent sur des distances plus longues souvent au-dessus de l'eau et les pertes dues aux pb mécaniques ou aux avaries de combat durant les vols retour sont souvent importantes.

 

Les Américains adorent les stats ils avaient tout mis en tableaux et colonnes y compris le nombre total de cartouche de .50 tirées par chaque type d'avions selon les missions ...

  • Upvote (+1) 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je continue à la feuilleter. Si les aspects techniques des navires sont déjà explicité dans nombres d'ouvrages, le ''mode d'emploi'' de l'aéronavale développé au fil de la guerre par les américains l'est beaucoup moins :)

Le total des pertes humaines à bord des portes avions dépasse les 12 % de l'ensemble des pertes de l'US Navy.

Je m'est un 9/10 pour ce magazine, et un 10/10 si un prochain HS sur l'évolution après 45 est prévu :biggrin:

Modifié par collectionneur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut !

Déterrage de topic pour parler de ce magazine. 

J'ai acheté le dernier numéro et j'ai beaucoup aimé l'article sur les sous-marins lance-missiles soviétiques (ainsi que sur la bataille de Tsushima) et je me pose une question : est-ce qu'il serait possible de faire un hors-série, ou un livre, sur les accidents de la marine soviétique durant la Guerre froide ? 

Il a existé un livre, L'histoire dramatique des sous-marins soviétiques, mais il date et n'est plus disponible. Et depuis sa sortie, il y a sûrement eu de nouvelles informations disponibles. 

On pourrait aborder les accidents sur les sous-marins, mais aussi le naufrage du Novorossiysk, etc.

Un grand merci ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Statistiques des membres

    5 278
    Total des membres
    1 132
    Maximum en ligne
    polo03
    Membre le plus récent
    polo03
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20 422
    Total des sujets
    1 171 406
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets