Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

zone 51

Members
  • Posts

    274
  • Joined

  • Last visited

Reputation

178 Excellent

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Reims
  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Sinon pour les palettes sur terrain non viabilisé, il y a notre fierté nationale. Le Manitou. Ça a révolutionné l'agriculture et les travaux publics. Extra ball, l'engin est lui même modulable pour effectuer d'autres tâches que le levage. Le transpalette, c'est bon pour les usines et les centres logistique pas plus.
  2. Si vraiment c'est une impasse, est ce qu'un Leclerc "dacia" c'est possible? Sans options. Chargement manuel, optronique de supermarché, moteur de merde. Je me pose la question par rapport au T64 Russes. Nous on a vraiment rien à ressortir ou presque.
  3. Effectivement j'avais pensé que le franchissement et la vitesse de pointe, risquaient d'être le problème majeur.
  4. Est ce que l'idée de faire des faux MBTs mobiles est saugrenue? Chaque véritables Leclercs accompagnés de 2 ou 3 "drones" MBT factices. au pire, on y colle une véritable 7,62 téléopérée. 3 à 4 tonnes grand max. avec un impératif, couter moins cher que le javelin ou le NLAW d'en face. Je ne parle pas d'une réplique grossière ou gonflable mais bien d'une réplique qui pourrait tromper l'adversaire en combat quasi rapproché.
  5. J'en profite également pour rappeler que ce film est un des portes drapeaux de la lutte entre fond vert et tournage in situ. à la manière de Jurassic park, ce Topgun est un peux méta entre son discours et son rapport au divertissement. C'est probablement un des derniers baroud d'honneur de la grosse production classique. C'est passé inaperçue mais la série Mandalorian est un tournant dans la FX. Des écrans 8K où sont généré des décors via Unreal Engine 5, permettent de faire évoluer des acteurs dans un décor pas cher. C'est une révolution de production. Ça va permettre à l'avenir que n'importe qui tourne à peux près n'importe quoi. Ça c'est génial. Mais si Les grosses prods se contentent que de ça, on va perdre en magie.
  6. Ce que l'on veut c'est qu'Hollywood et le cinéma en général, prenne des risques. Notre ennemi commun à tous, c'est le financier. Il doit bien sûre être présent pour amener ses billes mais il faut savoir le remettre à sa place. IL NE SAIT PAS FAIRE UN FILM. Un investisseur immobilier ça n'est pas un architecte encore moins un maitre d'oeuvre. L'âge d'or des producers est malheureusement révolu. Aller voir un film devient quasiment un acte politique, qui va déterminer ce qui nous sera proposé dans le futur. J'ai pour ma part tendance à me forcer à voir en salle les films de SF Français. Souvent ça pique mais si on ne le fait pas, on ne nous proposera que des comédies romantique. C'est pareil pour Hollywood. Encourager voir accompagner les jeunes à voir Dune ou Topgun 2, ça peut être punition pour certains mais il faut faire cette concession si on ne veut pas se retrouver qu'avec des marvels like. Tous ne se vaut pas et il faut faire des choix. Dans ce cadre, Topgun 2 est la solution du moins pire mais comme on repart de très bas, il faut en passer par là. J'ai revu topgun hier. (Un ami de meisterdorf m'a passé un lien) Je peux vous garantir qu'il y a eu du progrès à tous les niveaux. Hier j'ai souffert et j'ai ruiné mes souvenirs édulcorés. Alors 40 ans de progrès pour passer de Topgun à Topgun 2 c'est pas ouf voir même très lent. Il y a eu de la casse et de la perte sur certains points mais dans l'ensemble pour CE genre de film, on va vers du mieux malgré tous.
  7. L'idée de la prod était de tourner en réel. Il fallait donc un biplace pour coller l'acteur à l'arrière. Tu le sens bien à l'image qu'ils se prennent des Gs plein la gueule. Un TopGun 2 en F 35... Je pense que le public n'aurait pas aimer de suivre un powerpoint de 2 heures.
  8. Alors oui c'est un film hollywoodien. Le scénario est quasi fidèle à la bande annonce. Rien d'extraordinaire. Il a cependant le mérite de ne pas gâcher le reste. On parle d'un blockbuster de 2022. Il faut évidemment revoir ses exigences à la baisse. Néanmoins , on est stratosphériquement au dessus des derniers starwars ou marvel. C'est un bon manège à sensations et le scénar n'est pas choquant. Il mérite selon moi d'être vu dans de bonnes conditions car son intérêt, ça reste l'image et l'action.
  9. Vu en IMAX. Pwoah... Ça envoie du pâté.. J'en dis pas plus pour l'instant, histoire de rien spoiler mais courrez y.
  10. Qui peux m'expliquer ce qu'on considère comme un blessé? Quelle gravité de blessure faut il? Cela doit j'imagine bien, dépendre des armées, des conflits et de l'époque mais comptabilises t'on Les soins sur zone voir légèrement en arrière? Quelle blessure ou troma, font entrer le combattant dans une boucle logistique médicale?
  11. Il semblerait que ce tir en cloche, permette un approche au raz du sol pour ne pas offrir ses fesses au premier manpad qui traine.
  12. Est ce que la production massive de maquettes mobiles aurait encore un sens? Histoire d'épuiser les drones et les armes "intelligentes"? voir même de diluer le véritable matériel au sein d'unités à majorité factice.
  13. je dirais plutôt que l'idée est à la croisée des chemins entre les echecs, le jeu de go, le démineur et la bataille navale. echecs car les unités se déplacent sur la grille avec des caractéristiques propres. jeu de go car l'illumination des cases va générer des stratégies d'encerclement et de confinement. démineur car la nature des batiment adverse n'est révélée qu'au moment de l'attaque Je pense qu'il est même possible d'y jouer à plus de deux joueurs. Et j'insiste sur le fait que ce jeu ne nécessite pas plus de matériels que papier, ciseaux et stylos.
  14. L'idée c'est que tu désignes une case. F4 par exemple. Si ton adversaire se trouve sur cette case, il positionne son unité sur la map centrale; face retournée. Tu ne sais pas encore de quel type d'unité il s'agit. Pour cela tu dois aller au carton avec une de tes propre unités pour découvrir et affronter le batiment en question.
  15. J'ai pas l'équilibrage, (nombre d'unités, force. nombre de tours etc.) Mais j'ai une piste. 3 grilles. Une chacun et une centrale visible des 2 joueurs. Chaque joueurs compose une flotte à sa guise, en répartissant une valeur pour acheter des unités. genre 1 frégate asm vaut 2pts, 1 PA vaut 6pts etc... (valeurs à définir.) Chaque unités à des caractéristiques propre. (déplacement, force, contre force.) Les joueurs disposent leurs unités dans une zone de départ et seront amenés à les déplacer au tour par tour, un peux sur le principe des échecs. Le joueur désigne une case sur la map. Celle-ci sera illuminée de façon permanente. (représentée par un jeton sur la map centrale.) Si un batiment adverse se trouve sur cette case ou si il passe par cette case, il devra apparaitre, sur la map centrale. Attention! l'adversaire ne verra qu'un écho. Pas la nature du batiment. Plus les tours passent, plus la carte s'illumine. (Il devient de plus en plus difficile de se cacher.) Le joueur déplace alors ses unités pour aller au contact des échos qu'il recense. Ne connaissant pas la nature de l'écho, il doit être prudent. Car un soum peut couler un PA, une frégate asm peut couler un soum, etc. Â chaque tour, Les joueurs déplacent 1 unités et illumine 1 case. Pour s'affronter il suffit de déplacer 1 unité sur 1 case ou se trouve déjà une unité adverse. comme aux échecs. On découvre alors la valeur des 2 unités (un peux façon démineur) Celui qui a le batiment le plus fort ou le plus adapté, remporte le combat. But du jeu et condition de victoire, éradiquer l'adversaire. On peut aussi imaginer des iles en guise d'obstacle sur la map. Bon j'espère que la présentation est suffisamment claire. n'hésitez pas à demander des précisions ou à me faire des propositions pour équilibrer le bouzin. Je ne sais même pas si c'est jouable.
×
×
  • Create New...