Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Boule75

Members
  • Posts

    14,834
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    80

Posts posted by Boule75

  1. Il y a 10 heures, cracou a dit :

    Ce qui est vrai est que les Russes agissent avec une limite: ils n'ont pas utilisé les conscrits.

    Le faire a du plus et du moins:

    - sur le front on peut avoir bien plus d'hommes

    [...]

    - le coût politique est tellement fort que même Poutine hésite.

    Il y a d'autre coûts :

    • directs : tu mobilise les jeunes qui bossent, ton économie trinque, et d'autant plus que ta démographie de fond est faible.
    • indirects mais dans le même registre : les jeunes se barrent s'ils le peuvent pour échapper à la boucherie.

    Et ça pique.

  2. il y a 55 minutes, Kelkin a dit :

    Et quel est l'intérêt pour la France de sauver Saab ? L'intérêt de DA ?

    Proposer non pas un mais deux avions, un petit-moins-cher et un gros-haut-du-panier, avec plein de choses en commun (ou des drones). L'aventure Neuron a peut-être planté des graines fécondes.

  3. Il y a 15 heures, Picdelamirand-oil a dit :

    Il faut harmoniser le projecteur et l'avion....dans les trois dimensions.

    Ca dépend de comment ça fonctionne. Si le casque ne te sert pas à viser à proprement parler, mais désigne la cible que tu as sélectionnée en l'encadrant et que l'avionique te propose un mode "tire sur la cible désignée quand ça va toucher", tu n'as pas besoin d'un alignement parfait de ce que projette le casque sur lesrétines et de l'axe effectif de l'avion. S'il est moisi ça ne fonctionnera pas, mais s'il est juste bon, ça pourrait suffire.

    Dans le cas de l'ATL, la calibration affecte le senseur, dans le second cas, le tireur. Le second est éventuellement plus adaptable que le premier* ; en outre, son rôle devrait graduellement évoluer vers celui d'un maître d'orchestre plus que d'un capteur/effecteur à part entière.

    * tu vas me dire qu'avec une vie parfaite en simulateur, une petite centaine de coups seulement en vérité et un adversaire nécessairement retors, le suisse, quoique que légitimement agressif, pourrait bien toucher le Cervin plus souvent que le Mig-37v. Pourtant, j'ai foi en l'Homme. (2gr)

  4. Le 15/06/2022 à 23:57, PolluxDeltaSeven a dit :

    Si jamais vous ne l'avez pas vu passer, suite à mon papier sur l'Euroflir 510, papier complémentaire sur l'Akeron-Lp:

    https://www.forcesoperations.com/eurosatory-2022-lakeron-lp-futur-missile-de-lalat-se-devoile-peu-a-peu/

    Quelques infos complémentaires:

    - Portée jusqu'à 20km (!!), en fonction des conditions de tir, bien évidemment. On s'attend sans trop pousser à pouvoir tirer à 10km en mode lobé depuis un Tigre immobile proche du sol. A plus haute altitude, les 15km+ m'ont été évoqués par 2 sources différentes, encore une fois selon le mode de tir. Au final, c'est plus la capacité à détecter et identifier au-delà d'une certaine distance qui sera un facteur limitant.

    - Fonctions antichar très poussées, évidemment, mais également des fonctionnalités anti-structures, anti-navires (légers légers les navires), et une capacité airburst a priori (je n'ai pas eu la confirmation, mais on m'a dit qu'un mode "anti-mortiers et anti-artillerie" était à l'étude pour la charge, j'imagine que ça demande un certain effet de surface.

    - La charge sera "selectable multimode", sans précision technique sur le mode de sélection des modes d'activation de la charge pour le moment.

    - La LAM sera bidirectionnelle, et fonctionnera à 360° pour l'hélicoptère. Non seulement cela lui permettra de manoeuvrer après le tir, mais on m'a fait comprendre que l'idée était aussi de pouvoir tirer en salve dans plusieurs directions différentes (en LOAL notamment) sans faire bouger l'hélicoptère, ou bien de pouvoir tirer sur le côté sans exposer le Tigre à une autre menace (sa furtivité visuelle restant quand même largement liée à sa capacité à pouvoir rester immobile en se fondant dans le paysage)

    - La RGL arrivera dans les prochains mois sur Tigre Mk2. Elle aura une charge HE, les roquettes non guidées restant pour l'instant sur des fléchettes ou fumigènes.

    - Sur le Mk3, il sera possible de panacher les roquettes "à la va comme je te pousse": on met n'importe quel modèle de roquette dans n'importe quel tube de n'importe quel pod, sans ordre particulier, et le système de l'hélicoptère sera en mesure de savoir combien on aura de roquette de chaque type (RGL, flèches, fumigènes, autres...). L'équipage choisira les roquettes dont il a besoin, et le système déterminera la séquence de tir en prenant notamment en compte l'âge et le potentiel restant de chaque roquette, tirant en priorité celles qui ont le moins de potentiel, évidemment. Je trouve ça absolument brillant comme idée !

    Ce n'est pas un drone-suicide tournant en rond en attendant la cible se montre, mais une ça fournit une alternative intéressante tout de même, peut-être plus réactive.

  5. il y a 17 minutes, CortoMaltese a dit :

    Enfin ! ça semblait évident, on est parmi les seuls à avoir des stocks de blindés récemment retirés du service en quantité considérable avec l'arrivé des VBMR. Ca doit faire plus de 200 vab retirés depuis 2019 et un rythme de 200 par ans jusqu'en 2030. 

    On le a peut-être un peu remis en état au passage : livrer des machins qui sont en panne, ça n'aiderait pas les ukrainiens. Ce serait ironique qu'on livre en Ukraine des matériels récemment retirés du Mali en partie du fait des manigances russes.

    • Like 1
  6. il y a 37 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

    Mais que se passe-t-il avec un casque? l'harmonisation doit se faire avec chaque couple casque/avion

    Hum... Tu confonds un peu les choux et les carottes, là, non ?

    Dans le cas de figure de l'ATL2, chaque radôme altérait les signaux reçus par le capteur lui-même. Le casque du F-35 n'est pas le capteur, il n'est qu'un afficheur normalement (sauf peut-être pour la perception du cockpit, allez savoir) ; ça ne signifie pas qu'il soit capable d'afficher correctement mais ce n'est pas le même problème quand même.

  7. il y a 31 minutes, Alexis a dit :

    Une statue de Poutine à cheval sur un char miniature aurait une véritable valeur d'art politique... si l'artiste était russe et le jardin public à Moscou. Comme ce n'est pas le cas, l' "artiste" flattant le sens du poil et le sentiment commun... n'en est pas un.

    On pourrait l'installer place des Victoires : ça éviterait aux bambins d'être mêlés à ça et de subir un truc qui est objectivement hideux (et probablement conçu comme tel). Et puis ça fournirait une perspective didactique.

    • Like 1
  8. il y a 14 minutes, herciv a dit :

    Enfin l'inflation reste un faux problème tant qu'il y a de la croissance. ET la croissance elle va disparaitre parce que les taux d'intérêt vont augmenter et limiter les capacités d'investissement de tout le monde. Cette croissance des taux d'intérêt n'était pas anticipé dans de tel proportion il y a encore 6 mois.

    On n'est pas à l'abri d'un retournement déflationniste à l'hiver... L'inflation pourrait n'être qu'un phénomène purement transitoire.

    • Upvote 1
  9. Il y a 1 heure, Picdelamirand-oil a dit :

    L'expérience acquise devrait également alimenter le réacteur thermonucléaire expérimental international (Iter) en cours de construction en France. Des organisations scientifiques russes sont responsables de la fabrication de 25 systèmes pour Iter. L'Institut de physique nucléaire (INP) de la branche sibérienne de l'Académie des sciences de Russie deviendra le centre d'intégration des participants étrangers à Iter. Les composants fabriqués dans différents pays seront assemblés et testés sur le site de l'INP. Le premier plasma d'Iter est prévu pour 2025.

    Ca risque d'ailleurs d'être un petit problème pour Iter...

    Au-delà : annonce de 2018, "lancement physique" en 2020, nous sommes en 2022 : quid ?

  10. Il y a 13 heures, g4lly a dit :

    Poses toi juste la question ... même en partant du principe que c'est vrai, si tu peux dormir mieux comme ça ... pourquoi le distillent ils au public, plutôt que de le garder pour eux et de valoriser cet connaissance?

    En démocratie, on a besoin de l'adhésion du public. Le dire au public est une valorisation de cette connaissance.

    Il y a 1 heure, Billou a dit :

    Je pense que l’europe de l’ouest va rapidement etre occupée à gerer la penurie de sources d’energie. D’abord en coupant certaine industries, puis peut-etre des particuliers à certains moment. Cet automne peut-etre, cet hiver c’est certain. La crise economique va arriver tres vite ensuite. Autant dire que les gouvernements vont avoir une pression maximale pour arreter les sanctions et gerer les problemes interieurs.

    Les messages sont en train de passer : TotalEnergies, EDF et Engie appellent les Français à consommer moins d'énergie. Bientôt l'Assemblée nationale et le gouvernement, en toute bonne logique.

    • Upvote 1
  11. Il y a 4 heures, Rochambeau a dit :

    Eh bien, nous constatons naïvement que nous sommes très dépendant des exportations russes ce qui déstabilisent nos économies. Que cela provoque des pénurie dans certaines matière essentielles, et aggrave une inflation déjà de base très menaçant pour les revenus des gens. 

    Mais ça ne concerne pas que les importations russes ! La France est, directement, moins dépendante à la Russie que ses voisins. Indirectement, rien n'est moins sûr, et puis il y a toutes les autres dépendances à des tiers, très très nombreuses (Asie, Golfe...). Ce n'est pas une découverte, n'est-ce pas ?

  12. Il y a 4 heures, Manuel77 a dit :

    En fait, les astres sont favorables au FCAS franco-allemand si l'on veut considérer l'opinion publique allemande :

    Les positions politiques de la France et de l'Allemagne sur l'Ukraine sont similaires. On agit avec prudence. La plus grande capacité d'action militaire de la France est parfois mentionnée de manière élogieuse dans les médias. 

    Il n'est pas nécessaire de créer des emplois en Allemagne. Chaque jour, nous entendons dire qu'il y a trop peu d'ingénieurs, de techniciens et surtout d'informaticiens. L'économie réclame à cor et à cri du personnel qualifié. N'importe quel imbécile avec deux bras et deux jambes trouve sans peine un emploi (je parle par expérience, nous avons des jeunes qui sortent de l'école et qui peuvent choisir les places d'apprentissage malgré des notes catastrophiques). Dans cette situation, pourquoi établir une industrie nationale entièrement nouvelle ? On a besoin de cerveaux pour les énergies renouvelables, que les médias ne cessent de réclamer.

    On écoute plutôt l'armée allemande, qui veut des armes fonctionnelles. C'est vrai, la Bundeswehr aime acheter américain. Mais ce n'est pas une option de vouloir renoncer complètement à sa propre construction aéronautique et de tout miser sur le F-35. Il y a aussi de l'anti-américanisme dans une partie de la gauche, mais pas d'antigaullisme dans aucun camp politique. La politique américaine est perçue comme de plus en plus imprévisible. 

    Un FCAS avec d'autres Européens, sans la France ? Cela ne serait technologiquement possible qu'avec la Grande-Bretagne. Or, il se trouve que Johnson est détesté dans nos médias. En comparaison, Macron apparaît comme l'exemple type d'un professionnel fiable. 

    Le FCAS franco-allemand est tout simplement le meilleur compromis du point de vue allemand.

    C'est mon analyse, je pense que c'est celle de la majorité des allemands qui voudraient bien s'y intéresser, mais ce qui se produit concrètement va dans l'autre sens : l'Allemagne bloque le projet en exigeant toujours plus pour elle-même.

  13. il y a 27 minutes, Rochambeau a dit :

    Vous connaissez cette maxime dans l'Art de la Guerre de Sun Tzu :

    "Qui ignore les objectifs stratégiques des autres princes ne peut conclure d’alliance"

    Les Russes connaissent parfaitement bien nos pensées et les limites de ces dernières, alors que nous sommes encore bloqué dans nos propre schémas pour pouvoir contre-attaquer.

    Maître Rochambeau : où ai-je écrit qu'il fallait dédaigner ce que pensent les russes ? Il ne le faut pas, mais ta phrase "c'est leur pensée qui domine le jeu" me semble bien fausse.
    Par ailleurs, non, les russes ou leurs dirigeants n'ont pas l'air trop intéressés par la "pensée" occidentale, vu l'omniprésence de thèmes comme "la Russie est menacée, on va être attaqués", qui relèvent de la fantasmagorie sinistre.

    il y a 27 minutes, Rochambeau a dit :

    Les forces ukrainiennes subissent plus que leurs adversaires,  actuellement elles tiennent que grâce justement à notre soutien financier et matériel. Mais cela ne va pas durée longtemps, nos pays sont aussi confronté à des limites aux niveau financier et matériels, la France ne peut plus soutenir au niveau matériels sans risquer de s'affaiblir elle-même. Cela me rappel justement les propos de @Serge sur le manque de stock de fusil d'assaut en France lors du remplacement du Famas, et qu'il faut au moins prévoir de doubler les commandes des HK.

    Sur la situation économique,

    Il est encore trop tôt pour voir les répercutions sur la Russie Il faut attendre environs 1 an pour constater le effets des sanctions sur la Russie, encore faudrait-il que les Russes ne trouve pas à leur tour des alternatives entre temps. Je signale que l'occident subit lui aussi les contre coups de ces sanctions, et que nos pays ne sont pas en meilleur état que n'est la Russie. Pour nous les impacts de cette guerre vont durée sur environs 5 à 10 ans, à cause de nos modèles socio-économique

    Hum... N'est-ce pas la Russie qui affirmait ne plus pouvoir livrer de gaz parce que les compresseurs viennent d'Allemagne ? Poutine a parlé de "sanctions insensées" : ça lui en touche une en faisant bouger l'autre, s'il lui en reste.

    il y a 27 minutes, Rochambeau a dit :

    C'est surtout que le monde devient plus multipolaire, l'hégémonie occidentale est en train de définitivement faiblir. Pour le meilleur et le pire.

    Ca fait un bout de temps maintenant qu'il n'y a plus d'hégémonie occidentale, au moins 10 ans.

    il y a 17 minutes, Heorl a dit :

    Si le coup des arsenaux biélorusses est vrai (ce qui est probable, mais pas prouvé, donc je reste sceptique), alors eux aussi commencent à voir le fond de leurs stocks.

    Ou alors ils vident la Biélorussie avant de la perdre ; oui : c'est un vœux pieux. Mais ce serait bien quand même.

  14. il y a 24 minutes, Rochambeau a dit :

    Pas d'accord, pour l'instant se sont les Russes qui imposent le rythme donc c'est leur pensée qui domine le jeu ! De fait, nos règles et nos pensées n'ont aucune importance pour eux, on peut bien protester et geindre comme des gamins qu'ils en n'ont cure. 

    Tant que les Russes dominent la cadence, aucunes négociation est possible. Le pire étant que malgré le fait que leur premier objectif est échoué, cela n'a rien reversé la situation en faveur des occidentaux.

    Ce que je veux dire c'est que ce nous pensons doit avoir autant ou plus d'importance pour nous que ce que pensent les russes : espérons qu'on puisse encore penser ça ici, non ?

    Par ailleurs, l'idée que les russes "imposent le tempo" est bien discutable : ils continuent leurs conneries, dans la douleur. Si l'Ukraine tient, ils s'enferrent. Nous n'osons pas, pour l'instant, nous impliquer plus que par des sanctions dures et un soutien matériel, financier et humanitaire à l'Ukraine.

    La quasi-neutralité de l'Afrique, de l'Asie hors-Chine et la capacité que la Russie a à propager ses fariboles m'apparaît comme un point de préoccupation majeur.

  15. il y a 6 minutes, Wallaby a dit :

    À force de repousser toujours plus loin les frontières de l'UE avec l'hybris de l'élargissement, on finit par se retrouver frontalier avec des régimes pas très sympathiques.

    C'est comme l'OTAN : ce n'est pas tellement nous qui poussons, mais surtout ceux qui veulent rentrer qui tirent.
    En France, on aurait plutôt une légère tendance à freiner depuis au moins 20 ans... ou plus précisément à affirmer qu'il n'est plus envisageable que de nouveaux élargissements se déroulent selon les mêmes modalités que les derniers, qui posent quelques problèmes. Je note d'ailleurs que ce point fait désormais consensus en Europe (cf. les dernières conclusions du sommet des dernières semaines) même si tout le monde se demande comment faire, puisque ça suppose une révision des traités (bien compliquée, encore plus compliquée désormais du fait de l’absence de majorité parlementaire en France ; les extrêmes voteront contre quoi qu'il y ait dans le texte).

    On a vraiment droit à tout le bréviaire...

    • Upvote 3
  16. il y a 17 minutes, Ciders a dit :

    Accessoirement, qu'est-ce qui nous dit que la couleuvre ne sera pas que la première d'une (très) longue liste ?

    Mais ce n'est même pas la première couleuvre !

    -----

    il y a 21 minutes, Wallaby a dit :

    Au prix actuels ça pourrait être intéressant de s'emparer du gaz, du pétrole et des céréales russes.

    Oh oui ! Surtout si c'est gratuit !
    Personne n'a cette idée à la con sauf les commentateurs russes.

    il y a 21 minutes, Wallaby a dit :

    Il y a deux mots dans cette phrase qui sont à corriger.

    1°) "En Europe". Comme si l'Europe n'était pas un nain politique. L'éléphant dans la pièce (elephant in the room) et dans le magasin de porcelaine européen, qui dans cette phrase est traité comme un tabou, c'est l'Amérique.

    "nous ne voulons discuter qu'avec les américains" (Lavrov, Poutine, yada, yada)

    "des sanctions insensées" (Poutine) : le nain politique doit quand même faire un peu mal, de temps en temps.

    il y a 21 minutes, Wallaby a dit :

    2°) "Envahir". Les Américains ont lu leur Sun Tzeu. S'ils peuvent affaiblir ou anéantir la Russie sans combattre, ils le feront. Se doter d'une capacité d'envahir un pays, sans l'utiliser, c'est une forme de dissuasion offensive. On crée un rapport de force tel que l'adversaire préfère capituler d'emblée plutôt que de se défendre dans une guerre perdue d'avance.

    Poutine est d'ailleurs un agent des USA comme chacun sait.

    ---

    J'ai bien aimé celle-ci aussi :

    "Pas d'objection à l'entrée de l'Ukraine dans l'UE" (Poutine)
    "L'entrée de l'Ukraine dans l'UE est une invasion" (MAE russe le lendemain) (de mémoire, c'était cette semaine)

     

    • Upvote 2
  17. il y a 9 minutes, nemo a dit :

    L'impact médiatique ridicule que ça a de ce coté de l'Atlantique ou du moins en France est étonnant d'ailleurs. La première puissance mondiale a failli subir un coup d'état (certes carnavalesque ce qui va avec le personnage de Trump) et ça fait pas plus réagir que ça. Selon moi ce n'est d'ailleurs qu'un début et la prochaine fois ça risque de pas être un clown comme Trump à la manœuvre.

    Ce n'est pas une "nouvelle", si ? Il y avait déjà tant d'éléments allant dans ce sens-là qu'il ne s'agit, vu de moi, qu'une confirmation.

    Pourquoi cela ne provoque-t-il pas plus d'émoi ? Mais parce qu'on n'y peut strictement rien ! Il pourrait en aller différemment chez nos voisins européens plus atlantistes mais, chez ceux-là, il faudrait qu'il y ait effectivement coup d'état ou un successeur plus jeune et plus malin, pour qu'un aggiornamento ait lieu : la situation actuelle est d'un certain confort.

×
×
  • Create New...