Toratoratora

Members
  • Compteur de contenus

    439
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

145 Excellent

À propos de Toratoratora

  • Rang
    Connaisseur
  • Date de naissance 09/02/67

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Paris
  • Pays
    France

Visiteurs récents du profil

528 visualisations du profil
  1. SNA Suffren, SNLE et SSGN capacité française

    Bonjour, petite question de béotien concernant la guéguerre pour affecter les SNA à Brest/Toulon. J'aurai considéré que, Best s'ouvrant sur une mer plus ouverte était plus logique. Que l'atlantique est une mer plus propice à l'évolution des snle (qui sont la proie historique des sna). Quelles sont donc les raisons/stratégiques/tactique à privilégier Toulon? Est ce parce que le CDG est lui aussi basé à Toulon?
  2. Le F-35

  3. Paradise Papers

    Tu sais les pays favorisés par les exilés fiscaux c'est Suisse/Belgique/Luxembourg, certains états US... bref pas des pays improbables où récupérer les infos seraient impossible. De plus le contribuable serait toujours tenu d'envoyer sa déclaration de revenus et le montant d'impôts payés dans le pays de résidence , donc en cas de défaut de déclaration il est déjà en faute et peut être poursuivi. Avec des peines lourdes à la clé, un délai de prescription très long et la possibilité de se prendre un mandat d'arrêt international, je m'inquiète pas les ptits malins feront pas d'écarts. La fraude/évasion fiscale c'est un cancer à l'origine de nombreux, maux il faut réellement criminaliser ces pratiques.
  4. Paradise Papers

    Parce qu'elle (la personne) ne s'est pas expatriée le premier jour de sa naissance, qu'elle a bénéficié de tout ce que la France propose pendant de longues années avant de s'expatrier et que pour que d'autres aient la même chance que lui il faut bien un retour, ce retour c'est l'impôt. Les expat fiscaux c'est un peu comme l'enfant qui réussi professionnellement, qui fait un gros doigt d'honneur à ses parents âgés, le jour où ils ont un problème, mais qui suite à un revers de fortune n'aura aucun scrupule à revenir à la maison dormir dans sa chambre et vider le frigo. Et relis ce que j'ai écris, les expat payent à concurrence de ce qu'ils paieraient s'ils étaient en France, s'ils sont dans un pays qui a un taux d'imposition équivalent à la France ils ne doivent rien au fisc. Mais comme par hasard, les expat fiscaux, vont bien évidemment dans des pays à faible imposition et disposent de gros patrimoines (on ne parle pas du jeune qui va bosser à Londres, ou à Toronto). Enfin pour les irréductibles, ils peuvent demander à être déchu de leur nationalité et payer les impôts qu'ils veulent là où ils veulent. On en arrive à des trucs surréalistes où par exemple la quasi totalité des joueurs de tennis de coupe Davis, sont des exilés fiscaux Suisses. Comment tu refinances la filière sportive si tous les joueurs qui réussissent se démerdent pour esquiver toute imposition. Un citoyen qui réussi c'est aussi un contributeur pour financer la réussite des citoyens à venir, si ceux qui réussissent refusent de contribuer pour la réussite future des autres, le système se casse la gueule. C'est de l'égoïsme pur et simple, ils ont bénéficié du système français pour réussir et quand on leur demande d'être solidaire des générations à venir, ils font un gros bras d'honneur depuis leur chalet suisse. Applique ce même raisonnement égoïste au système de retraite actuel, où les actifs payent pour les inactifs, les retraités n'auraient plus qu'a crever si demain les actifs refusaient de payer pour leur ainés.
  5. Paradise Papers

    Panama papers... paradise papers... Il faudrait je pense mettre en place des mesures simples et des peines dissuasives : Un français devrait payer ses impôts en France, quel que soit son lieu de résidence. Il doit déclarer l'ensemble de ses revenus (sous peine de poursuites) et payer les impôts redevables au fisc, minus, les impôts/taxes qu'il paye dans son lieu de résidence. Si un Français devait payer 100€ d'impôts en France, qu'il réside en Suisse où il paye 30€ d'impôts, alors il reste redevable de 70€ au fisc. S'il veut "échapper" à l'impôt il doit avoir/obtenir une autre nationalité, puis demander une déchéance de nationalité française pour raisons fiscale. Après avoir soldé toutes ses obligations fiscales (y compris l'ensemble des frais de succession anticipés) il sera considéré comme un touriste du pays dont il a acquis la nationalité. A la moindre tentative de fraude, c'est mandat d'arrêt et détention. Pour les entreprises, il faut juste considérer que le CA n'est pas réalisé où se trouve le siège social, mais là où se trouve le client. Donc le CA est taxé là où il est fait, pas dans le paradis fiscal où l'argent est acheminé. De plus il faut "atomiser" les pays parasites/sangsues comme l'Irlande, le Luxembourg, en partie la Belgique, Malte etc... qui n'existent que pour siphonner les revenus fiscaux des autres "partenaires" européens et servir de gigantesques machines à frauder les différents systèmes fiscaux européens. La fraude fiscale doit être condamnée individuellement avec la même sévérité que le trafic de drogue ou la fausse monnaie. Quand des banquiers faisant de "l'optimisation" dans des paradis fiscaux prendront 15 ans ferme de réclusion, ça va vite calmer ces branleurs.
  6. Caliméro, ne comprend pas le principe de comparution immédiate suite à un délit commis devant toutes les caméras de télévision. Les politiciens sont les mêmes dans tous les pays, un voleur de poule pris en flagrant délit peut être jugé et condamné en 48h, par contre EUX ont des privilèges et des droits supérieurs, même s'ils ont commis leur délit publiquement et en connaissance de cause et au mépris des nombreux avertissement de la justice espagnole. Ce mec est un guignol. C'est marrant il me fait penser à Pujadas, un autre guignol.
  7. Il faut aussi garder à l'esprit qu'aucune étude d'impact sérieuse n'a été faite (les indépendantistes s'en gardent bien), donc les gens ne sont pas complètement et sincèrement informés des conséquences, l'indépendance reste un projet nébuleux pour beaucoup : - Sortie du marché UE - Sortie de l'Euro (avec le coût associé de la création d'une monnaie propre, à la valeur incertaine). - Risque de restauration des frontières et des contrôles douaniers - Risque de délocalisation d'entreprises - Baisse des investissements pendant toute la période de transition. -Quid des espagnols résidant en Espagne ne désirant pas devenir Catalans, ceux qui partent... comment les indemniser? j'en passe et des meilleures...
  8. C'est ça qui est important...40% pour l'indépendance, 60% contre, soit en conservant le format actuel (autonomie) soit sous forme de fédération (genre USA, dont la situation actuelle est assez proche) ou de rester une région espagnole simple (4.6%). Et encore, à ces 40% d'indépendantistes il faudrait expliquer les conséquences d'une séparation totale (beaucoup doivent se dire comme lors du brexit que ça n'aura pas de grosses conséquences, alors que dans les faits...).
  9. Les députés ont peut être une immunité parlementaire (comme chez nous) ceci explique peut être que ce soit une autre juridiction qui traite leur cas, contrairement aux ministres.
  10. Sinon pour le fait que les juges aillent vite ça s'explique : Il n'y a pas besoin d'enquête ni d'indices ou de documents à analyser longuement, les faits sont publics, enregistrés à la télévision... tous les éléments matériels pouvant apporter la preuve de la constitution du délit sont disponibles à foison et largement diffusés dans le monde qui plus est. Il faut donc un procès dans les meilleurs délais pour éviter le pourrissement de la situation et des effets négatifs pour la Catalogne. De plus l'attitude de CP en se réfugiant en Belgique pour jouer la montre ne peut qu'inciter les juges à agir vite et fermement ( la fuite de CP et de 4 de ses ministres est une des principales raisons de la mise en détention provisoire des autres suspects). Faire trainer les choses n'aurait aucun sens. Quand au coup du procès politique...
  11. Il y a eu suite à la crise de nombreux scandale politico financiers et la justice était perçue comme trop laxiste en Espagne. La perception et les sondages sont une chose, le résultat des urnes une autre, d'ailleurs c toujours le PP (mouillé jusqu'à l'os dans les magouilles) qui est au pouvoir. Quel est l'échantillon choisi pour ce sondage? Combien de personnes? Quels sont les critères de sélection de l'échantillon. Dans le documents sous le graphique on a juste ça : ( 84) Eurobarometer survey FL448, conducted between 25 January and 3 February 2017; replies to the question: ‘From what you know, how would you rate the justice system in (our country) in terms of the independence of courts and judges? Would you say it is very good, fairly good, fairly bad or very bad?’: http://ec.europa.eu/justice/effective-justice/scoreboard/ index_en.htm Alors il faut chercher l'étude Eurobarometer FL 448 https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&ved=0ahUKEwjcxu_y76DXAhXFfxoKHbxBCYoQFggpMAA&url=http%3A%2F%2Fec.europa.eu%2Fcommfrontoffice%2Fpublicopinion%2Findex.cfm%2FResultDoc%2Fdownload%2FDocumentKy%2F77711&usg=AOvVaw0ly99KCdUtfxeeIrEt9kZc Et là on apprend que Pour l'Espagne un tableau dans le document nous apprend qu'ils ont interrogés 400 salariés d'entreprises. Donc clairement, ce que "ressentent" 400 espagnols, sans le moindre rapprochement avec des faits, ça n'a pas un grand intérêt. Aucune info sur le choix de l'échantillon en fonction de l'opinion politique, l'origine sociale etc... de plus l'étude fait l'impasse sur les chômeurs, les professions libérales, les agriculteurs, les inactifs... et concernant l'Espagne pas moyen de connaitre la répartition par province de l'échantillon de 400 personnes. Alors bon sortir ce graphique qui classe l'Espagne en queue juste parce que la justice espagnole fait son boulot en poursuivant des guignols qui on cru pouvoir faire leur petite révolution dans leur coin.... c'est assez croustillant. On est encore dans la manipulation et l'intox, exactement ce qu'ont fait les indépendantistes pendants des semaines. Sauf que voilà, il y a des lois, la justice va passer et sanctionner ceux qui seront jugés coupables. Le scenario de Puigdemont et des ses acolytes visant à pousser à la faute le gouvernement (bavure policière), à provoquer (maintien du referendum) et enfin au conflit ouvert (déclaration d'indépendance puis vote de 70 députés) à lamentablement échoué et aucun soutien de la part de l'Europe n'est arrivé bien évidement. La Catalogne est calme, pas de "résistance démocratique" et les contre manifestations massives contre l'indépendance ont fini de doucher les espoirs d'une minorité d'excités. Maintenant il va falloir recoller les morceaux, rassurer les investisseurs, faire revenir les entreprises renouer le dialogue, restaurer la confiance et avancer dans le respect de la loi. Les Catalans peuvent parfaitement réclamer plus d'autonomie, plus de contrôle, mais cela doit être fait dans un cadre légal et démocratique en respectant les institutions et les règles constitutionnelles, pas avec un coup d'état ridicule, avec exil rocambolesque en Belgique à la clé. C'est pathétique le nationalisme stupide, la stratégie de Puigdemont est contre productive, ridicule, l'Espagne n'est plus sous le joug de Franco.
  12. Indépendance "perçue" par le grand public, le truc factuel au possible... ce serait marrant d'avoir le détail par province pour l'Espagne, des fois que la catalogne finisse dernière...
  13. 25/27 en Afrique ça pourrait avoir du sens, en Europe moins déjà.
  14. Non c'est le bordel une loi d'amnistie, ce qui serai judicieux c'est une condamnation, prison et amende, assorti avec du sursis pour la prison pour la majeure partie de la peine (en gros ils iront un petit moment en zonzon pour la forme histoire d'admirer la déco). Si le délit est constitué , prouvé , jugé, il doit être condamné, mais au vu de l'amateurisme des criminels et des faibles conséquences de leurs conneries (pas d'émeutes, pas de morts, pas de destructions...) le sursis permet de suspendre la dureté des sanctions encourues à un comportement irréprochable des prévenus à l'avenir. Le respect de la loi et de la constitution. Ainsi on évite ce que semble rechercher Puigdemont, se faire passer pour le martyr à la coquille blanche. A la prochaine connerie/provocation de leur part, boum le sursis tombe et ils prennent cher direct sans autre forme de procès. S'ils sont élus (s'il n'y a pas d'inégibilité) ils pourront continuer à faire de la politique, mais dans le respect de la loi.
  15. PAK FA

    Ce brevet ne protégera pas d'une copie chinoise, mais il peut servir à se protéger d'une autre entreprise russe, d'un sous traitant.