Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

TarpTent

Members
  • Content Count

    4,388
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    21

TarpTent last won the day on December 5 2020

TarpTent had the most liked content!

Community Reputation

5,451 Excellent

About TarpTent

  • Rank
    Vétéran

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    _ oiseau migrateur
  • Interests
    Aviation, aérospatiale, nouvelles technologies et géopolitique
  • Pays
    Norway

Recent Profile Visitors

5,460 profile views
  1. Indépendamment des tirs statiques à venir, on en sait un peu plus sur un futur envol. Ou plus exactement, on sait d’ores et déjà qu’il n’aura pas lieu avant au moins fin octobre. En cause, l’étude d’impact environnemental de la Tour de Lancement que doit mener la FAA. Celle-ci vient d’annoncer qu’une partie des consultations publiques sera réalisée lors d’échanges en virtuel les 7 et 8 octobre, la date butoir des consultations publiques étant fixée au 18 octobre. 30 jours de délibération supplémentaires sont nécessaires à la FAA après clôture des consultations publiques.
  2. Lancement nominal, Inspiration4 est en orbite et le 1er étage est a priori bien revenu atterrir sur sa barge. (aller directement à 4h15)
  3. Une bonne idée des aides actuelles versées par la Nasa dans le cadre du Programme NextSTEP-2, qui vise à développer la seconde génération d’atterrisseurs dans le cadre d’Artemis :
  4. Inspiration4 : le direct prévu par SpaceX démarrera à 21h45 ce mercredi 15/09. https://www.spacex.com/launches/
  5. Et de 2 : la Falcon 9 B1049 devient le second booster à atteindre les 10 envols avec atterrissage. Il s’agissait d’une mise en orbite d’une nouvelle grappe de Starlinks. À noter que ces derniers diffèrent des 1ers satellites mis sur orbite par le fait qu’ils peuvent communiquer entre eux via laser. Outre que cela permettra de s’affranchir des câbles souterrains et de bypasser les firewalls étatiques, cette évolution facilitera grandement l’internet pour les avions et les véhicules mobiles. L’information en soi n’est pas fondamentalement extraordinaire. Par contre, c
  6. Rapide focus sur l’état du tuilage du SN20, quasiment fini avec les tuiles cassées majoritairement remplacées : Je rajoute 2 schémas - officieux - expliquant a priori le fonctionnement de mechazilla, le bras chargé d’attraper Booster à terme, tel que compris par les observateurs : Côté Site de Production, l’assemblage de Booster 5 vient de commencer.
  7. On pourrait avoir droit à un peu de spectacle la semaine prochaine : - du « classique » d’abord, avec un SN20 paré pour un tir statique. On verra si les Raptor Rvac se comportent similairement. - un peu plus exceptionnel ensuite, puisqu’E. Musk envisage un possible tir statique du Booster 4 la courant semaine prochaine. Maintenant que Booster 4 a été juché sur son Pad Orbital A, avec ses 29 Raptor et peut-être aussi un test du Deluge Water System, ça devrait être spectaculaire, et un petit avant-goût de ce qui nous attend plus tard dans l’année. En att
  8. Booster 4, équipé de l’ensemble de ses Raptor, vient d’être ramené sur le Site de Lancement à proximité du pas de tir orbital A, et la grue Tankzilla est déjà prête à le lever. SN20 a également retrouvé l’ensemble de ses Raptor. Pour le moment, pas de certitude sur une date de tir statique pour l’un comme pour l’autre, le TFR déposé encadrant ceux-ci court pendant tout le mois de septembre. Les travaux continuent sur la Tour de Lancement. Je ne suis personnellement pas certain qu’installer les bras de mechazilla soit la priorité, ceux-ci ne sont en effet pas nécessair
  9. Petit point de passage : - le QDArm a été installé sur la Tour de lancement, et les bras sont en train d’être assemblés au sol. J’espère les voir solidarisés à la Tour d’ici fin de semaine prochaine - Le SN20 arrive (enfin) au bout de son relifting des tuiles, l’essentiel ayant été réalisé. - parallèlement, les Raptor sont en train d’être amenés vers le SN20, l’un d’eux va très bientôt être réinstallé. - les fondations de la nouvelle HighBay sont quasiment terminées, on devrait la voir sortir de terre dans les prochains jours. L’essentie
  10. Pas grand chose de spectaculaire à se mettre sous la dent en ce moment à Boca Chica, même si le travail continue d’être réalisé au forceps. Dans le désordre : Après un bon début de désossage du Booster 3 et le retour du SN20 sur le pad Suborbital B, la priorité est maintenant donnée aux infrastructures plutôt qu’aux tirs statiques. Pendant que Booster 4 vient de se voir à nouveau équipé de ses 29 Raptor en HighBay, les équipes infra finissent d’installer le système des cascades d’eau (« water deluge system ») sur le plateau du Pad Orbital A. Parallèlement, l’assemblage du
  11. La Jaxa teste (avec succès semble-t-il) un moteur à détonation rotatif (ou Rotating detonation engine - RDE) : Explication du concept dans cette vidéo :
  12. Vrai. Ceci étant dit, je n’oublie pas non plus que c’était pour la Nasa une volonté délibérée de faire entrer un maximum d’entreprises privées dans le jeu afin d’accélérer le développement de solutions innovantes tout en réduisant significativement le coût de l’accès à l’espace. Et sur ce plan, c’est un plein succès de leur part.
  13. La tendance actuelle : SN20 / Booster 4 devrait être prêt à être lancé dans quelques semaines, en attente « seulement » des autorisations de vol. Booster 3 est lui démantelé sur place, il vient d’être coupé en 2 purement et simplement :
  14. C’est elle qui lancera le vaisseau Orion (missions Artemis). Il devrait aussi exister en version cargo pour pouvoir lancer des charges lourdes vers des missions lointaines, mais c’est plus une allonge de crédits là encore pour sauver Boeing jusqu’à présent qu’une réelle demande de la Nasa. C’est la Falcon Heavy de SpaceX qui a été retenue pour lancer en 2024 les 1ers éléments de la LOP-G.
  15. Lentement mais sûrement : - Mechazilla - le nom que donne E. Musk au mécanisme dans sa globalité de mise en place, de ravitaillement et de capture des boosters et des Starships, depuis la Tour de Lancement - va bientôt recevoir ses bras. Il s’agit d’un Tweet de Musk lui-même. Reste à savoir s’il s’agit du QDArm ou du système de capture… voire les 2 à la fois. Pour le moment, seul le QDA est vraiment indispensable pour le 1er tir orbital, puisque c’est lui qui doit remplir en carburants Starship quand cette dernière sera posée sur le Booster. Seul élément sur le chemin critique, le reste
×
×
  • Create New...