TarpTent

Members
  • Content Count

    3,607
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    20

Everything posted by TarpTent

  1. Non, plus seulement eux. C’est vraiment devenu une faute très commune. Mais bon, fin du HS.
  2. QUAND même. Navré, ça aurait pu tomber sur n’importe qui et je ne veux pas jouer les psychorigides de l’orthographe (je les laisse en réalité quasi-systématiquement passer, quel que soit le post), mais cette faute là, je la vois tellement que je n’en peux plus. (c’est comme « il n’a pas torD » au lieu de « il n’a pas torT ». C’est tout bonnement incroyable que par la magie d’internet ces 2 fautes se soient autant propagées, jusqu’à la nausée)
  3. Il sera intéressant à plus long terme de voir le véritable impact de la politique trumpienne sur l’industrie américaine. Parce que s’il a fortement fait changer les mentalités sur un point, et en très peu de temps, c’est bien le rapport des USA aux matières premières et aux produits transformés venants de Chine. Et là, il n’y aura pas de retour en arrière. Cela ne se traduira sans doute pas par une réindustrialisation interne complète (les lignes de productions bougent plutot vers Taïwan, en Corée ou alentours), mais il y a malgré tout des réinvestissements internes qui ont été annoncés, dans l’industrie automobile tout comme dans l’électronique. Et la guerre de l’aluminium entre autres au bien eu lieu afin de réinjecter de l’argent frais dans une industrie en complète perte de vitesse. On sous-estime peut-être, certainement même, le sillon qu’il vient de creuser et qui à long terme se traduira par des capacités significativement renouvelées d’exploitation et de production sur le sol américain. Et comme cela s’inscrit dans un mouvement de défiance militaire grandissant face aux ambitions chinoises, pas mal de planètes sont en train de s’aligner en ce sens. (il faut quand même avoir osé déclencher des guerres économiques d’une telle ampleur, avec la Chine mais aussi vis-à-vis de ses alliés et pays voisins, avec pour seul leitmotiv « l’intérêt américain d’abord ». Forcément, dans l’électorat, ça a dû marquer, bien plus que sa « résolution » de la question nord-coréenne ou ses déclarations boiteuses sur tout et n’importe quoi).
  4. Il y a 3 facteurs différents qui amènent à cette situation un peu particulière par son ampleur cette année : - la volonté délibérée dans certains états de réduire considérablement les possibilités de vote, notamment dans les grandes villes à tendance franchement démocrates. Cette forme e’entrave est connue et a été largement discutée - le Covid-19, et c’est une évidence, qui limite considérablement les possibilités de mouvement et de rassemblement, et donc favorise le vote par correspondance - Mais a aussi un peu tendance à oublier que les centres de vote coûtent cher aux communes, et que certaines villes sont toujours économiquement en assez mauvaise santé. Bref, toujours ça d’économisé dans la période actuelle, ce qui arrange bien les maires. (j’ai lu cette xplication aujourd’hui je ne sais plus où. Je vais retrouver la source.)
  5. Alors retrouve la source. Parce que dans sa retranscription, il parle de ses idées concernant les recherches qui pourraient être menées, et il parle directement du test de la javel qui élimine le virus en 1 min sur une surface (d’où l’idée sublime de l’injecter, dixit son interview) Mais avec la source, le contexte peut différer. Sans, tu auras du mal à me convaincre que ton interprétation est la bonne... (Israel, c’ était les UV...)
  6. Je ne suis pas médecin, j’ai le droit de sortir des conneries plus grosses que moi => ça passe Je ne suis pas médecin, je suis un représentant public, j’ai le droit de sortir des conneries plus grosses que moi => c’est limite, il semblerait de bon ton de savoir prendre du recul dans cette position Je ne suis pas médecin, je suis le Président des Etats-Unis d’Amérique, j’ai la possibilité de sortir des conneries plus grosses que moi => ça ne passe pas. Je suis journaliste, j’entends un POTus sortir une connerie telle qu’il devrait de lui-même comprendre que c’est une connerie et éviter de la sortir =< Les médias sont partisans, ils en font des tonnes, ils biaisent et interprêtent et font du buzz sur n’importe quoi ! Toujours aussi d’accord avec toi @Tancrède : le principe de responsabilité ne s’applique qu’aux médias. Après tout, c’est bien connu, ce sont nos garde-chiourmes donc ils ont le devoir d’atténuer toutes les âneries de tout le monde. Bref, c’est de leur faute si Trump a cette mauvaise image et que certains ont vraiment testé la javel. Je vais le dire plus proprement : Dans tout ce fatras de partisanerie, où pas un ne rattrape l’autre, de temps en temps, ce ne sont pas les journaux ou les médias en général qui sont en tort. Il n’y a pas de raison que ne pas clouer au piloris tous ceux, démocrates, républicains ou journaleux, quand ils en sortent une plus grosse qu’eux. C’est à cette seule fin qu’on continue d’avoir une opinion la plus objective possible - même si l’on est tous influencés, et que ce qui tape sur le système de l’un n’est pas forcément ce qui tape sur le système de l’autre - . Bref, @Tancrède , n’hésite pas sur le cas de la javel et de la recherche à continuer d’expliquer que l’intervention de Trump sur ce sujet était parfaitement fondée, sur le fond comme sur la forme, et que bien sûr les médias partisans ont tout monté en épingle.
  7. Et bien moi je dis « tant mieux ». Tannt mieux que les studios forcent absolument dans cette direction, parce que l’on a tellement fait d’Hollywood l’alpha et l’omega de « notre » culture qu’il serait plus que temps qu’elle commence à nous débecter sérieusement et qu’elle perde suffisamment de crédit à nos yeux pour qu’enfin on revienne à une culture plus européenne. Et oui, j’ai totalement conscience que Bond à la base, c’est anglais, mais cette dernière évolution finirait de le faire clairement passer de l’autre côté de l’océan, avec leur vision et leurs censures du moment. Le modèle culturel américain est certes séduisant par la débauche de moyens et de grand spectacle, le tout matraqué à grands coups de boutoir marketing, mais ses enseignements sont abrutissants au possible autant qu’ils sont dangereux, tant tout se résout toujours au final uniquement par la force. Pas une once de subtilité, du manichéisme à tous les étages, et si Hollywood a bien des scénaristes et réalisateurs talentueux, il n’en reste pas moins une machine à broyer les cervelles. Plus jeune, on connaissait les cinéastes italiens en France, les films allemands également tout comme des acteurs espagnols. Aujourd’hui, à part quand Netflix sort une série dans un pays parce que c’est sa politique culturelle du moment (et encore, dans le respect des standards américains, sinon c’est la levée de bouclier), ou qu’Arte diffuse une série scandinave ou d’un pays de l’est, rien d’autre ne passe. Une des gangrènes culturelles, c’est le remake. Cette maladie qui consiste à reprendre avec ses propres moyens et ses propres standards pour les mettre au goût de son pays plutôt que d’accepter le regard culturel de l’autre et l’apprécier pour ce qu’il est, avec ses différences, et dont Hollywood s’est fait le champion (pour mieux nous les refourguer ensuite de force, y compris au pays d’origine de l’oeuvre.) Bref, qu’Hollywood continue de forcer le trait jusqu’à ce que ça nous sorte suffisamment par les trous de nez pour qu’enfin nous retrouvions le goût d’une culture un peu plus européano-centrée, sans les exclure pour autant mais en cessant de les vénérer pour les voir plutôt réellement comme ils sont, avec leur impact conséquent et débilitant sur notre conception des choses. (j’aime bien quand je suis d’humeur joyeuse, comme ça, le soir ‘:D )
  8. Tout dépend ce que l’on entend par là, parce que manifestement il y a un gros écart d’interprétation en fonction des gens. Il a été confirmé que Lynch devenait 007 dans Time to Die pendant l’absence du James Bond (dans le scénario du film). Et ça, ça date d’un an, et c’est ce sur quoi l’interview de Harper’s Bazaar revient. Ça ne dit pas pour autant qu’elle sera le prochain 007 dans les films futurs. Quand Kimbini affirme «vient de confirmer à Harper's Bazaar qu’elle reprendrait le costume de 007 à l’avenir » et que je lis l’article original, ce n’est clairement pas pour moi ce qu’elle dit. L’article original : «Lynch is doing precisely that, chatting to me warmly and directly about her latest – and surely career-defining – role in No Time to Die, the Bond franchise’s 25th release, in which she stars as Nomi, the secret agent who inherits the 007 title while Bond himself is in exile.» « There is, however, clearly still progress to be made when it comes to cultural integration here in Britain. When, on a Sunday afternoon in April of last year, the news leaked that a Black woman would be inheriting the 007 mantle, Lynch immediately experienced an onslaught of outrage. For a week, she deleted her social-media apps, meditated and saw no one but family, while comforting herself with the knowledge that the aggressive comments were ultimately not personal. "I am one Black woman – if it were another Black woman cast in the role, it would have been the same conversation, she would have got the same attacks, the same abuse," she says. "I just have to remind myself that the conversation is happening and that I’m a part of something that will be very, very revolutionary."» (soit en clair : c’est le fait même qu’une femme, encore plus noire, qui devienne 007 même le temps d’une partie d’un film qu’elle trouve révolutionnaire, et elle se réjouit d’en faire partie, de le vivre et de pouvoir s’exprimer dessus. Tout l’article de Harper’s aborde le combat de Lynch pour que les noirs américains aient plus grande voix au chapitre, que la représentation soit plus juste et qu’elle aime à défendre cette représentation au sein d’Hollywood et en dehors. Pas grand chose à voir avec une quelconque officialisation dans la suite des 007). https://www.harpersbazaar.com/uk/culture/culture-news/a34517814/lashana-lynch-black-female-007-interview/ Cette possibilité avait d’ailleurs été écartée à la suite de la polémique apparue par Barbara Broccoli, la productrice. "Bond est un homme. C’est un personnage masculin. Il a été écrit en tant qu’homme et je pense qu’il restera probablement un homme", martelait-elle pour faire taire la haine sur les réseaux sociaux.» Ça ne présage rien de plus pour la suite, mais en tout cas dans cette interview Lynch ne confirme rien de tel.
  9. Juste parce que, par principe, le complotisme à tout crin en tout temps et partout commence à me scier le moral à force d’imprégner tous les forums et ne plus être sujet à la moindre prise de recul, qui tourne à l’abrutissement de masse, et ce d’un côté comme de l’autre =>. Je masque. Ça m’aura fait plaisir de lire 3 de tes posts, inutile que je me fatigue les yeux à en lire d’autres. Si AD devient juste un ping-pong sans une once de recul ni de réflexion entre complots des 2 bords, façon twitter avec juste une déco différente, moi, je vais aller perdre mon temps ailleurs où mes neurones seront moins soumis à l’air empoissé ambiant que certains se délectent à diffuser.
  10. TarpTent

    Le F-35

    « Le financement de ces programmes sera naturellement problématique, la Grèce sortant à peine d’une période économiquement très difficile, et n’a retrouvé l’équilibre budgétaire qu’il y a deux ans. Mais l’annonce ayant été faite à peine le premier ministre grec Kyriakos Mitsotakisétait de retour d’une réunion à Bruxelles, il est possible que l’Union européenne ait autorisé le pays à consacrer plus de ressources, et pourquoi pas une partie des budgets Covid qui lui sont alloués, pour renforcer sa défense, eu égard aux dérives de plus en plus flagrantes du régime turc. Il est également très possible que Washington, comme Paris l’avait fait au sujet des Rafale, ait proposé de prendre à sa charge une partie des appareils livrés, ou d’offrir une compensation budgétaire équivalente dans le cadre de l’aide à la modernisation des armées européennes, comme ce fut le cas au sujet de la modernisation des F16 grecs au standard Block70+ Viper, compensée à 40% par une aide directe de Washington.. »
  11. Quand un médecin explique la réanimation au travers du prisme du Covid : https://www.liberation.fr/france/2020/10/21/la-reanimation-pour-les-nuls_1802936?fbclid=IwAR2fndbDdhHF0HLPu536EmTCZAEL44HOCQtsTK16G7FnL4B1yYPrzeuJ28Y
  12. C’est bien connu, les problèmes arrivent souvent là où on ne les attend pas. La Nasa n’était pas certaine que la sonde ait pu récupérer des échantillons... jusqu’à ce que la sonde n’arrive pas à refermer la trappe du compartiment les contenant ! Celui-ci , qui devait en contenir 60 grammes minimum, en a finalement plus de 400 grammes, et le trop-plein commence à partir dans l’espace. « « Une fraction substantielle de la masse récoltée est en train de s’échapper », a déclaré Dante Lauretta, chef de la mission.» La Nasa craint purement et simplement de perdre l’entièreté des prélèvements de ce compartiment. Celui-ci, positionné en bout du bras de collecte de la sonde, n’est cependant pas la zone de stockage prévue pour le retour : En effet, les échantillons doivent maintenant être stockés au plus vite dans un container sur la sonde. De fait, la Nasa vient de décider de ne pas réaliser l’opération de mesure de la masse pour éviter toute dispersion accrue, et d’accélérer les préparatifs pour un transfert prudent de son contenu dans le container de stockage.
  13. Démonstration le 13 octobre 2020 d’un lancement avec retour sur terre avec le module d’alunisseur de la Nasa.
  14. D’après les FY Airbus : 15 commandés en 2018 et 10 en 2019. - Pour H160, on sait qu’il y en a 10 pour la Gendarmerie Nationale, une flotte non précisée pour Babcock et 4 pour la Marine Nationale (en accord avec Babcock, sans précision si prélevés ou non sur leur flotte initiale), et 6 nouveaux signés récemment pour Milestones Aviation. - En configuration ACH160 (version Corporate) : - au moins 11 commandes (10 confirmés en 2019, plus au moins 1 commandé par un client en Italie sur 2020) dans plus de 8 pays en Amérique du Nord (dont 4 appareils pour 1 client) , Amérique latine, Europe, Chine (1 pour Shenzhen Eastern) et Asie du sud-est (1 aux Philippines). Rien de plus précis que ça. Mais vu que les chiffres sont difficiles à trouver, écrire « plusieurs dizaines » évite d’avoir à tenter de fournir un nombre précis qu’Airbus lui-même parait très réticent à lâcher (ou alors je n’ai pas été fouiller au bon endroit).
  15. Pour rectification sur ce point, après nouvelles informations de ce jour : 1 seul Raptor a été retiré, pour une raison qui demeure toujours inconnue. Le second Raptor aperçu, taggé 36, avait en fait été amené près du pad hier matin en anticipation, et est finalement reparti vers l’usine en même temps que le Raptor retiré, d’où la confusion initiale.
  16. En live, la mise en place du nez (si le vent ne forcit pas trop) : EDIT : réalisé à partir de 3:54:20 (oui oui, au soleil plus que couchant....). Bref, images de jour au prochain épisode. À noter qu’ils ont retiré 2 des 3 Raptor installés et ayant réalisé les différents pre-burners ainsi que le 1er tir statique. La raison n’est pas encore connue.
  17. Le nez avec ses flaps vient d’être amené à proximité du SN8, ainsi que la grue chargée de le mettre en place. Ça va lui faire une sacrée hauteur une fois positionné. Le dernier tir statique avec remplissage complet devrait suivre et être le dernier avant le tir.
  18. Atterrissage et prélèvement d’échantillon confirmés pour Osiris-Rex, qui a redécollé et s’est remise à distance de sécurité. Le succès réel de l’opération de prélèvement d’échantillon ne sera connu que dans quelques jours.
  19. Petit plaisir du matin, que l’on pressentait après le pre-burner des moteurs Raptor hier : le 1er tir statique des 3 raptor du SN8 a été effectué. Après un second preburner test à 34:50, l’allumage des Raptor a eu lieu à 2:27:10 (et un ralenti à 2:34:05) Le son est quand même impressionnant, même s’il arrive en décalé (2:27:20). Ça fait énorme coup de canon, avec un curieux bruit de tôle à la fin ‘:D Prochaines étapes : le nez, qui a reçu les flaps, devrait être monté, puis un nouveau tir statique. On s’en rapproche lentement mais sûrement.
  20. TarpTent

    Le F-35

    Elle aura quand même duré un paquet d’années sous cette forme, depuis le F-117, puis toutes ses itérations successives. L’impression de la faible utilisation de cette formule (une furtivité passive poussée à l’extrême) tient à mon avis à 2 raisons : - elle est apparue et a été abondamment exploitée pendant une période de relative faible intensité d’engagement américain. (Panama, 2 guerres du Golfe, et Kosovo). Les F-22 et F-35 n’ont pas réellement été engagés jusqu’à présent ; - la communication américaine à partir du F-22 et surtout autour du F-35 a été telle qu’elle a forcément motivé l’ensemble des autres forces à s’en préoccuper, et donc à rechercher activement et préventivement des solutions opérationnelles de détection et d’acquisition de solutions de tir. L’avantage diminue(ra) donc au fur-et-à-mesure que les années passent, sans pour autant disparaître totalement puisque de nombreux pays n’auront pas les capacités d’acquérir ou de développer les solutions de détections nécessaires, et même les pays les plus avancés devront adapter leur réponse à ce type particulier d’appareils. Et dans l’intervalle, on continuera de s’interroger sur la pertinence de mettre en oeuvre une telle formule aussi coûteuse qu’opérationnellement contraignante.
  21. J’avais posté ça ici, il y a quelques jours :
  22. « Dr George Fu Gao, de l’Académie chinoise des sciences : » « - On devait donc s'y attendre ? L'année dernière, lorsque s'est tenu au Centre Johns Hopkins pour la sécurité en santé, le 18 octobre 2019, l'exercice de crise sur une pandémie nommé " événement 201 ", on s'est interrogés pour savoir si le surgissement d'un coronavirus était un cygne noir (un événement extraordinaire et rare ndlr) ou un rhinocéros gris (un événement qui va forcément arriver mais auquel personne ne prête attention ndlr) - Et alors ? C'est un rhinocéros gris pour les spécialistes et un cygne noir pour le grand public. » « Est-ce surprenant pour une maladie due à un coronavirus ? Pour moi, ce virus du Covid19 est très très spécial. Personne n'avait prévu un tel comportement, donnant tellement d'asymptomatiques. Mais qu'un coronavirus ait provoqué une pandémie, cela, en revanche, n'a rien d'étrange. L'hypothèse avait déjà été envisagée lors de multiples conférences. Je rappelle d'ailleurs que, même s'il s'agit d'un nouveau virus, c'est le septième des coronavirus que nous savons capable d'infecter les humains. Quatre d'entre eux sont des virus du rhume (229E, NL63, OC43, HKU1), et il y a les deux autres, bien plus graves, SARS et MERS. » « - A quel stade de développement sont les vaccins en Chine ? Nous avons pris ici deux directions pour les vaccins, actuellement en essais cliniques de phase III. D'un côté Sinovac Biotech (vaccin Coronavac développé avec la compagnie d'état Sinopharm ndlr), de l'autre CanSino Biologics. L'un d'eux est à base de virus inactivé. Le principe consiste à cultiver le virus, à le tuer avec un produit chimique et à en extraire les composantes actives. La deuxième voie fait appel à un adénovirus humain comme vecteur, l'adénovirus 5. Ces vaccins sont actuellement testés notamment au Pakistan, au Brésil et dans les Emirats arabes Unis, où de nombreux Philippins font partie des personnes testées. Un de mes proches collègues qui travaille sur le virus inactivé collabore avec les EAU. J'espère que nous aurons des résultats d'ici un mois, en novembre. » « - Savez-vous à quand remonte l'émergence du coronavirus ? Qu'en dites-vous aujourd'hui ? Le premier cas suspect remonte au début décembre 2019. Selon certains articles, c'est le 1er, pour d'autres, le 8 décembre. A cette époque, il n'y avait évidemment pas de kits de tests diagnostic. Ce que nous savons vient de cas " suspects " après diagnostics cliniques, pas sur la base de la présence du virus. L'autre question est celle de l'origine du virus. Tout le monde s'est dit qu'il y avait eu un saut de l'animal à l'humain. Si vous m'aviez interviewé en février ou mars 2020, c'est ce que je vous aurais dit. Le problème est de savoir le moment où cela s'est produit, ce qu'on ne sait toujours pas. Nous ne sommes pas parvenus, jusqu'à présent, à isoler le virus chez un animal, que ce soit chez une chauve-souris ou un autre animal. Au vu de la si bonne adaptation du virus à l'humain – le taux de reproduction R0 est de 2 ou 3 - j'aurais tendance à penser que ce saut a eu lieu il y a longtemps. Peut-être que le virus présent dans l'environnement a infecté occasionnellement les humains pendant un certain temps. - Comment peut-on représenter cette interaction ? Des transmissions sporadiques puis, soudain, une meilleure adaptation à l'humain ? C'est une hypothèse. » https://www.sciencesetavenir.fr/sante/ce-coronavirus-est-tres-tres-special_148457?xtor=RSS-16
  23. 100% des gagnants ont tenté... https://www.facebook.com/groups/121681418253192/permalink/1004902909931034/
  24. Comme je ne sais pas trop où mettre ça, je vais le poster ici en attendant qu’on en sache plus. Fort du succès des décollages et retours du 1er étage de ces fusées (47 atterrissages, déjà), SpaceX s’est vu confier par l’Armée américaine le développement d’une fusée pour le transport de fret... en n’importe quel endroit du monde ! 80 tonnes à transporter à 12000 km/h en 60 minutes, telle est la promesse, et les 1ers tests auraient lieu dès 2021. «La fusée pourrait permettre de transporter des armes en un temps record, du Cap Canaveral (Floride) jusqu'à la base aérienne américaine de Bagram (Afghanistan), franchissant une distance de plus de 12 000 km en 60 minutes. L'Armée utilise aujourd'hui des avions de transport militaire longs-courriers, tels que le Boeing C-17 Globemaster III, capable de transporter 80 tonnes de matériel en 15 heures pour la même distance. Le général américain Stephen Lyons a annoncé la collaboration avec SpaceX lors d'une conférence, au cours de laquelle il a indiqué que les premières étapes de travail comprenaient une évaluation des coûts et des défis technologiques. «Je peux vous dire que SpaceX avance très très rapidement dans ce domaine. Je suis très excité par ce qui se prépare avec Space X», s'est-il réjoui.» https://www.cnews.fr/monde/2020-10-11/spacex-developpe-une-fusee-capable-de-livrer-des-armes-en-60-minutes-partout-dans Elon Musk avait abordé il y a quelques temps cette possibilité d’exploitation pour un équivalent starship, mais pour du transport de passagers. Compte-tenu de la base existante et de l’habitude de SpaceX de repartir de ses modules éprouvés pour développer l’engin suivant, la partie fusée ne me semble pas le plus complexe. Par contre le chargement / déchargement rapide ainsi que le reconditionnement pour redécollage et retour à la base pourraient être nettement plus problématiques. Dans tous les cas, ça va être à suivre. (vivement la déclinaison « Forces Spéciales », parce que ça viendra nécessairement.)
  25. Les 1eres pièces du SN... 14 sont produites !