mehari

Members
  • Content Count

    2,679
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    7

mehari last won the day on June 24 2018

mehari had the most liked content!

Community Reputation

1,827 Excellent

About mehari

  • Rank
    Vétéran

Profile Information

  • Pays
    Belgium

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Mon tour de dire "Ah bon?". J'en vois deux: la classe Comandanti (et encore, avec un hangar rétractable au lieu d'un vrai hangar) et la classe Meteoro. Et aucun de ces deux là ne disposent de l'équipement anti-aérien nécessaire pour franchir le Bab-el-Mandeb en sécurité. Je te conseille de lire ces deux articles de marineschepen.nl https://marineschepen.nl/nieuws/Kramer-vier-OPV-inruilen-voor-vier-fregatten-090819.html https://marineschepen.nl/nieuws/Marine-houdt-situatie-Egypte-in-de-gaten-170715.html Non seulement, les Néerlandais considèrent que les Holland pourraient être insuffisantes et ont déjà du une fois remplacer une Holland par une Classe M mais certains dans leur état-major voudraient tout simplement éliminer les Holland pour les remplacer par des frégates supplémentaires... Si on suit ton raisonnement, les Type 23 et Santa Maria sont dépassées. Les Type 45 et Alvaro de Bazan, plus proches du destroyer, peuvent bien évidemment rester, elles ont encore quelques année devant elles... Certes, mais nous sommes aussi le plus petit pays d'Europe de l'Ouest possédant une côte, côte qui est, de plus, la plus petite de cette même Europe de l'Ouest. Ça ne nous empêche pas de remplir notre rôle et nos obligations envers nos voisins, comme l'escorte de convois, de groupes amphibies néerlandais ou de groupes aéronavals alliés si le besoin se faisait sentir. Ce n'est pas parce que nous sommes petits et entourés d'alliés que nous devons rester passif et nous reposer sur les autres pour assurer notre défense. Nous devons nous aussi apporter notre pierre à l'édifice, aussi insignifiante puisse-t'elle paraître. Et le Godetia sera remplacé. L'accent posé sur les containers multi-mission des nouveaux chasseurs de mine, la capacité C2 intégrée et leur taille (2730t, plus que le Godetia) permettra à ceux-ci de remplir les missions jusqu'ici remplie par le navire de support et de commandement... Les nouveaux navires pourront aussi remplir le rôle de... patrouilleurs en zone "sûre" si il le faut, leur taille leur permettant une autonomie supérieure aux actuels chasseurs de mine.
  2. mehari

    BPC NG ou PHA NG ?

    J'ignore la taille exacte (en hommes) d'un GTIA donc je ne peux pas vraiment quantifier cet aspect mais on peut utiliser les aspects emport d'engins de débarquement et d'hélicoptère lourds comme outil de dimensionnement. De plus, les LHD ne sont pas légion, la plupart des pays utilisant des LPD ou alors des LPH/STOVL carrier. Ainsi, l'Ocean est un LPH car bien qu'il possède des LCVP sous bossoir, il ne possède pas de radier. Il en va de même pour le Cavour ou l'Izumo On cherche donc un navire doté d'un pont plat et d'un radier, capable d'accueillir une vingtaine d'hélicoptères, dont des lourds. L'emport de troupes nécessaire m'est inconnu mais on va le supposer supérieur à 2 fois l'emport standard d'un BPC mentionné ci-dessus (450 hommes). Par ailleurs, l'emport de troupes renseigné doit exclure les forces nécessaire au maintien des appareils volant. Le premier LHD qui vient à l'esprit est le Wasp. Les caractéristiques sont les suivantes: Équipage: 1070 personnes Troupes: 1687 Marines (peut-être monté à 1871) Radier: 3 LCAC ou 2 LCU (les LCU US font 41x9m, emportent jusqu'à 180t de cargo et déplacent jusqu'à 400t) Hangar (configuration standard): 6 AV-8B/F-35B, 4 AH-1Z, 12 MV-22B, 4 CH-53E (probablement K lorsqu'il entrera en service), 4 UH-1Y Défenses: 2 lanceurs RIM-7 octuples (capables d'accueillir des RIM-162), 2 lanceurs RIM-116, 2 à 3 Phalanx, 3 à 4 25mm et des M2. Comme on peut le voir, les performances sont probablement largement suffisantes. L'emport de CH-53K indique aussi un navire prévu pour supporter des hélicoptères avec un MTOW de 38T. La défense est par ailleurs largement adéquate. Cependant, le besoin en équipage est énorme, tout comme le déplacement, 40500t, qui approche celui du CdG. C'est probablement un petit peu trop pour la Marine Française... Le deuxième candidat est le LHD Trieste, le futur porte-avion de la Marina Militare qui se vera doter d'un radier. Les caractéristiques connues sont Équipage: 460 personnes Troupes: 604 fusiliers (jusqu'à 1064) Radier: 1 LCAC Hangar: jusqu'à 14 AW-101 (peut emporter des A129, des NH90 et des F-35B) Défenses: 3 76mm, 3 25mm, 16 SYLVER A50 Le Trieste est un navire intéressant. L'équipage est plus faible que le Wasp, l'emport de troupes reste correct et, en faisant la supposition que l'ascenseur est prévu pour supporter un F-35B à son MTOW (27T), peu probablement emporter des Chinooks, qui restent relativement légers sur le spectre des hélicoptères lourds (22t). Le déplacement est aussi plus faible (33000t). Cependant, le radier apparaît petit (1 LCAC seulement) et le hangar semble ne pouvoir stocker que 14 appareils. Les capacités apparaissent donc singulièrement plus faibles que celles du Mistral qui peut emporter deux LCAC et 16 hélicoptères. Finalement, on a le Juan Carlos espagnol. Équipage: 433 hommes Troupes: 913 fusiliers Radier: 4 LCM-1E (1 LCAC mais c'est probablement à cause de la séparation centrale sur une partie du radier). Le LCM-1E est plus court que le LCAC lui même plus court que l'EDA-R mais fait la moitié de la largeur. Ses dimensions sont similaires à celles des CTM français. Hangar: jusqu'à 12 hélicoptères moyens (NH90) ou 8 Chinook Défenses: 2 emplacements pour CIWS, 1 emplacement pour VLS, 4 20mm, des M2 L'emport de troupes et la taille de l'équipage paraît intéressante, de même que la présence d'emplacement pour une défense correcte, basée par exemple sur des Millennium et des VLS utilisant des CAMM ou sur des RAM. Le radier pourrait être un peu court pour accueillir 2 EDA-R mais ça doit pouvoir se régler sans trop de problèmes, il suffit juste de faire attention à ne pas empiéter sur l'emport de chars (jusqu'à 46 Leopard 2E) qui se fait au même niveau (pourrait demander un léger rallongement du navire). Finalement, le point qui pourrait apparaître le plus dommageable est le hangar. Avec seulement 12 hélicoptères moyens le hangar, le Juan Carlos peut donner l''impression d'un emport très faible. Cependant, le hangar n'occupe qu'une petite partie de l'espace situé sous le pont d'envol qu'il partage, notamment, avec un garage pour véhicule légers (jusqu'à 77 véhicules). Les deux espaces sont communicants et le hangar peut donc s'étendre dans le garage permettant plus de flexibilité. Ainsi, l'emport d'hélicoptère peut-être étendu à 25 hélicoptères moyens en tout, soit, en jouant un peu sur les nombres, à 8 Chinooks et 13 NH90 (ou 8 Chinooks, 9 NH90 et 4 Tigre). Tout ça peut s'obtenir pour un déplacement total de juste 26000t. Ainsi, en se basant sur le Juan Carlos, on pourrait avoir un navire correspondant aux caractéristiques suivantes: Déplacement: 27000-28000t (pleine charge) Équipage: moins de 500hommes (QG et personnel aérien compris) Troupes: un peu plus de 900 hommes Radier: 4 CTM ou 2 EDA-R ou 2 LCAC Hangar: espace modulaire communiquant avec le radier pouvant emporter jusqu'à 25 NH90, zone renforcée pour accueillir 8 CH-47 peu également emporter du cargo ou des véhicules Configuration maximale standard 8 Chinook 9 NH90 4 Tigres Défenses: 1 VLS SYLVER (8 tubes)pour 32 CAMM-ER 2 RAM 4 20mm On pourrait éliminer le ski-jump et utiliser la place pour autre chose ou garder l'espace au cas (très improbable) ou la France achète des F-35B (ou si on décide de faire un avion STOVL européen (encore plus improbable)).
  3. Bonne chance pour les faire décoler depuis une frégate ou même un PHA...
  4. Lutter contre la piraterie ça demande un radar (un bon, type SMART-S ou TRS-4D), de l'artillerie, de la place pour des commandos, un hélicoptère et le hangar qui va avec, un RHIB ou FRISC (au moins), l'autonomie pour se rendre sur les zones d'opération (Golfe de Guinée ou d'Aden) et dans le dernier cas de la défense anti-aérienne/anti-missile. Je ne connais pas énormément de patrouilleurs qui intègrent tous ces paramètres. Bien sûr. Mais ce n'est pas parce que le matériel est vieux qu'il faut juste supprimer la capacité. Si on suit ton raisonnement, le Portugal devrait juste supprimer sa flotte de surface, la Grande Bretagne devrait éliminer sa flotte de frégates, tout comme l'Espagne et la Grèce. Le matériel est vieux. Soit. Remplaçons le alors... Évidemment que le remplacement prend du temps alors que les navires ne sont pas au bout de leur durée de vie. Certes, ils ont presque 30 ans et les capacités de navires de cet ages sont à des années lumières de navires lancés juste 10 ans après mais ce n'est certainement pas les plus grosses antiquités en service en Europe, loin de là. C'est d'ailleurs l'age de la classe Brandeburg, de l'Arleigh Burke et plus jeune que certains Tico...
  5. Certes mais pour quel effet? Ils sont incapables de faire de la projection. Aucun intérêt pour tous les aspects de la guerre moderne, mis à part la lutte contre la piraterie (et encore il faut de bon patrouilleurs pour ça, genre Holland (mieux que ça en fait vu que ceux-ci manquent un hangar), qui ne sont pas donnés non plus). Flash news! Une frégate de 30 ans a des technologies inférieures à une frégate ultra-moderne! Certes, nos frégates avec leurs Harpoons et leurs RIM-7 sont dépassées mais c'est pour ça qu'on les remplace. Les Cassard française ne sont pas mieux placées avec leurs lanceur Mk13 et leurs missiles SM-1MR. Sont-elles inutiles? Pas exactement. Le fait est que le remplacement des Karel Doorman va porter la Marine Belge au top de ce qui se fait de nos jour: ESSM Blk 2, radar AESA bande S et X, nouveaux AShM, double 76mm, NH90, radar VDS probablement du niveau ou mieux que le CAPTAS 4, etc. Et d'un coup, les frégates belgo-néerlandaises deviendront des navires que même les US voudront voir en escorte ASW de leurs groupes aéronavals ou amphibies... Et même si l'OTAN déclarait les KD "inutile", ça ne les empêche pas d'être très content quand on les déploie (soit quasi tout le temps). Nos frégates sont tellement inutiles que les US nous demandent d'assurer la sécurité dans le Golfe Persique avec...
  6. mehari

    BPC NG ou PHA NG ?

    Est-ce que les 200 couvrent le personnel aérien (pilotes, mécaniciens, etc.)?
  7. mehari

    BPC NG ou PHA NG ?

    Simple question pour éclairer les discussions, quelle est la taille maximale de l'équipage d'un Mistral, en comptant le personnel aérien comme partie de l'équipage. Avec cette configuration, quelle force peut-il embarquer (hommes et hélicoptères)? Wikipedia me dit 160 hommes d'équipages et 900 soldats et, si j'ai peu de mal à croire les 900, les 160 me semblent un brin léger.
  8. mehari

    BPC NG ou PHA NG ?

    Oui mais de nouveau, est-ce que les opération en Lybie demandaient l'engagement du Korps Marinier, de l'Infantería de Marina ou de la Brigata Marina "San Marco". La réponse est évidente: non. Il n'y avait pas de mandat pour débarquer en Libye et ça n'a jamais été l'objectif. Du coup, pourquoi voudrais-tu qu'on mobilise et déplace des forces d'infanterie dont le seul but est de débarquer? Je ne sais pas pourquoi on parle de la Lybie comme d'une opération amphibie. Certes, la France a engagé des hélicoptère depuis un LHD mais, quelque part, ce n'est pas très différent de l'action d'hélicoptère terrestres en zones littorales, la seule différence étant que le point de départ était un bateau...
  9. mehari

    BPC NG ou PHA NG ?

    Ils étaient présents mais pas avec des moyens amphibies. Prenons les Néerlandais: il n'y avait pas de débarquement prévu donc ils n'ont pas déplacés leurs LPD pour rien. En revanche, ils ont engagé des F-16, des KDC-10 et des frégates. De même, les Italiens n'ont pas déplacé leurs LHD mais ont engagé des Tornado, Typhoon, Harrier, AMX ainsi qu'un de leurs porte-aéronefs, le Garibaldi ainsi que des KC-130, KC-767 et des frégates. Finalement, les Espagnols ont engagé des F-18, une frégate et un 707 tanker. Dans ces trois cas, les pays n'ont pas de LHD ou n'ont pas l'habitude d'opérer des hélicoptères d'attaque depuis ceux-ci, leur préférant l'usage du Harrier. Au final, le seul pays à avoir aussi engagé des hélico est le Royaume-Uni.
  10. 8 à 10 patrouilleurs de haute mer? Pour patrouiller quoi? Nos 3500km² de ZEE? Les Castor et Pollux sont largement suffisants pour ça. Le rôle affiché et assumé de la Marine c'est de participer aux opérations internationales en fournissant des frégates et des chasseurs de mines aux divers escadrons de l'OTAN, de l'UE ou du Benelux.
  11. mehari

    BPC NG ou PHA NG ?

    @LBP @Salverius C'est incorrect. Urgent Fury n'est pas la dernière opération amphibie. La toute dernière est l'invasion d'Anjouan (2008) par une force combinée Comores-Union Africaine (avec support de la France). J'ai assez peu de détails sur celle-là donc je vais prendre celle qui précède: la bataille d'Al Faw de 2003. Il s'agit de la capture de la péninsule d'Al Faw dont la ville d'Umm Qasr et les installations pétrolières de la péninsule par les forces alliées lors de l'invasion de l'Irak de 2003. Pour donner un ordre d'idée sur les moyens mis en œuvre, les forces coalisées incluent Forces terrestres 3 Commando Brigade, Royal Marines 40 Commando, Royal Marines 42 Commando, Royal Marines 29th Commando Regiment Royal Artillery, British Army 59 Commando Squadron Royal Engineers, British Army 131 Commando Squadron Royal Engineers, British Army 15th Marine Expeditionary Unit, US Marine Corps 1st Battalion, 5th Marines Regiment, USMC VMM-161, USMC Combat Logistics Battalion 15, USMC US Navy SEAL 3 SEAL 8 SEAL 10 SBT 22 Forces navales Royal Navy HMS Arc Royal (porte-aéronef) HMS Ocean (porte-hélicoptère) RFA Sir Galahad (LSL) Type 23 (frégate) HMS Richmond (artillerie) HMS Mariborough (artillerie) Type 22 (frégate) HMS Chatham (artillerie) Hunt-class (chasseur de mine) HMS Ledbury HMS Brocklesby Sandown-class (chasseur de mine) HMS Bangor HMS Sandown US Navy Ticonderoga-class (destroyer) USS Valley Forge (C2) Whidbey Island-class (LSD) USS Rushmore Marine Polonaise ORP Kontradmirał Xawery Czernicki (support logstique) Royal Australian Navy Kanimbla-class (LPD) HMAS Kanimbla (support logistique et C2) Anzac-class (frégate) HMAS Anzac (artillerie) Forces aériennes Royal Navy Fleet Air Arm Sea Harrier Sea King Mk 7 AEW Sea King C4 Lynx Mk7 Royal Air Force CH-47 Chinook US Navy (USS Constellation (Kitty Hawk-class)) F-14 Tomcat (suppériorité aérienne) F/A-18 (chasseur bombardier) MH-53 Pave Low HH-60H Seahawk US Air Force A-10 Thunderbolt II AC-130U Spectre US Marine Corps AH-1 Cobra (pas précisé mais probablement le AH-1 SuperCobra) Du coup, pour faire court, on a une brigade de Royal Marines, une MEU des US Marines, plus 3 teams de SEALs, un porte-avion, un LHD, 4 frégates pour du support d'artillerie, un croiseur pour faire du C2 quelques autres transports et navires logistiques, des Chinooks, des MH-53, des Seahawk, des Harriers, des Hornet et Tomcat (qui viennent d'un porte-avion US non listé dans l'ordre de bataille), des AC-130, des Cobra et des Sea King. Ça fait un petit paquet de monde...
  12. mehari

    BPC NG ou PHA NG ?

    Les finlandais ont foutu un NEMO sur leurs Jurmo (aucun commandé mais Patria avait fait le projet). Ça devrait aussi probablement rentrer sur la classe Jehu. C'est plus petit qu'un CTM ou qu'un EDAR. Si on envisage des navires équipés de baies multi-missions en parallèle, on pourrait même envisager d'en stocker là-dedans. Ainsi, on pourrait faire la supposition suivante: on remplace les actuels LHA par 2 LHD déplaçant entre 20000 et 30000 tonnes. En parallèle, on construit deux autres navires qu'on pourrait définir comme de mini-LPD chargés des théâtres de moyenne importance, de navires commando, de navire de soutien aux LHD ou du déploiement de systèmes d'appui aux troupes. De ce type de navire, j'ai deux potentiels exemples. Le premier se base sur le design Enforcer 7000 LPD, une évolution du design hispano-néerlandais qui a donné le Rotterdam, le Johan de Witt, la classe Galicia et la classe Bay et que Damen semble avoir décliné en une gamme de LPD allant de 7850t (Enforcer 7000) à 16680t (Johan de Witt). Si on suit les caractéristiques données dans le PDF ci-dessus, on a un navire de 7850t, opéré par une 90aine de marins, pouvant abriter 375 fusiliers et doté d'un flight deck avec 2 spots pour hélicoptères moyens ou 1 spot pour hélicoptère lourd ainsi qu'un hangar pour deux hélicoptères NH90. À côté de ça, le navire est doté d'un well deck pouvant accueillir 2 "LCM-1706". Je n'ai pas trouvé de références sur ce produit particulier. Cependant, si on suit la nomenclature de Damen, ce doit être des Landing Craft Mechanized d'environ 17m de long pour 6m de maître-bau. Par ailleurs, le navire accueille 2 LCVP et 2 RHIB sous bossoirs. Tout ceci peut-être remplacé aisément par 5 CB90 et 2 RHIB ou, en jouant sur les dimensions et adaptant le design, à 5 Jehu et 2 RHIB. Le Jehu est une sorte de super-CB-90 mesurant 20m par 4.3 et pesant 32 tonnes à pleine charge. Armé d'une RWS Trackfire (pour NSV ou HK GMG chez les Finlandais) et de deux NSV, la barque emporte 24 hommes, soit 3 groupes français ou 2 escouades de Marines US. Additionnellement, on pourrait envisager que le Jehu soit doté d'une tourelle NEMO comme le Jurmo peut l'être. Le Jehu permettrait d'emporter plus de munition et de bénéficier d'une plateforme plus stable que son prédécesseur. L'autre option vient toujours de chez Damen et est la fameuse Crossover. Pour ceux qui ne savent pas, le design Crossover est un design multifonction de Damen pouvant être adapté pour fournir des patrouilleurs, frégates, navires d'opérations amphibies ou de soutien logistique autour de 5000t. Dans la version normale "Fast Combattant", le navire est équipé d'un 76mm, de VLS, de 8 AShM en lanceurs quadruples, de 2 CIWS Millennium, radar 4-face AESA, 2 illuminateurs/conduite de tir radar pour l'artillerie principale et secondaire et d'un sonar de coque. Cependant, l'armement et les senseurs en soi sont inintéressants, pour ce navire du moins. Ce qui rend la Crossover intéressante est la présence de ce que Damen appelle le X-Deck. Le X-Deck est en fait un espace modulaire placé sous le pont d'envol pouvant être ouvert sur l'arrière et sur les côtés et représente l'aspect principal de la modularité du design. En effet, celui-ci peut accueillir tout et n'importe quoi. On parle bien sûr de VDS ou de RHIB, de containers pour un but x ou y, d'espaces de détention, d'espaces médicaux, tubes lance-torpilles mais aussi d'UUV, USV, RHIB mais surtout de LPCV et de véhicules dont des BvS-206. L'équipage se compose de 108 à 125 personnes et le navire peut accueillir 128 hommes supplémentaires. Il est aussi doté d'un flight deck capable d'accueillir un Chinook et d'un hangar pour 2 NH90 (ou des UAVs). Quelque part, il s'agit de la réponse à la question "Et si le LCS n'était pas une idée complètement conne?". La version "Amphibie" est un peu différente. Exit la majorité de l'armement et des senseurs, exit une partie de l'équipage (diminution à 63 à 83 hommes) et augmentation des capacités de stockages ainsi que de l'emport de personnel additionnel à 200. Enfin, les grues du X-Deck sont modifiées porter des LCM de 40t, contre 25 avant et le flight deck gagne un spot de décollage pour hélicoptère moyen permettant d'opérer 2 NH90 en même temps. Maintenant, imaginons un peu. Prenons la version Combatant ou Fast Combatant, étendons l'artillerie principale à un 127mm pour pouvoir tirer des obus Vulcano ou Excalibur NG5 (portée 120km et 48km respectivement mais à but différents), éliminons les VLS pour les remplacer par un module articulé MLRS rechargeable via un chargeur situé sous le lanceur à la façon des anciens lanceurs SM-1 ou une autre forme de lanceur rechargeable en mer (étudier peut-être ce que les Allemands avaient originellement prévu pour la F125). Pour compenser la perte des VLS, soit remplaçons les Millennium par des lanceurs RAM, soit introduisons des lanceurs ExLS pour CAMM (4-pack, 6 ou 8 lanceurs devraient faire l'affaire). Finalement, remplaçons les grues 25t par des grues 40t (en fait 30 suffiront) pour pouvoir gérer la masse des Jehu. On a alors un navire capable de Remplir les rôles de combattant de surface avec un équipement comprenant un 127, des SAM, de l'artillerie secondaire, 2 hélicoptères, un sonar de coque et 8 AShM Remplir le rôle de plateforme ASW via l'installation d'un VDS conteneurisé Remplir le rôle de navire de présence en fonctionnant "à vide" (un hélicoptère, MLRS vide, espace multi-mission vide, pas de personnel additionnel) Remplir le rôle de navire de lutte contre la piraterie Transporter de l'aide humanitaire grâce à sont important espace de stockage Conduire des raids amphibie grâce à ses 2 hélicoptères, ses 3 embarcations de transport/d'assaut (LCVP/Jehu) et ses 128 hommes embarqués Remplir le rôle de navire de support de feu grâce au 127, au MLRS, aux AShM avec options attaque contre des cibles terrestres et à l'emport de 3 Jehu NEMO (notez qu'on peut mixer ce point avec le précédent) Remplir le rôle de bateau mère pour des UUV, USV et UAV. Techniquement, ce serait plus un gros remplaçant à la La Fayette plutôt qu'un vrai navire amphibie pur et dur mais il peut aussi servir à ça. Notez que si on enlève le MLRS on a aussi grosso-modo une La Fayette (modernisée avec le sonar de coque) avec un 127, des VLS et CIWS et un énorme espace multi-mission. Notez cependant que quelqu'un (@BPC je crois) avait évoqué le lancement possible des roquettes du système d'artillerie futur via VLS en 4-pack donc ça pourrait être une alternative possible à l'utilisation d'un système articulé.
  13. mehari

    BPC NG ou PHA NG ?

    De nouveau, je ne parle pas de réattaquer Omaha Beach mais de ce qui se passe une fois qu'on est plus sur la plage. Est-ce que les troupe au sol, 20 km à l'intérieur des terres ne pourraient pas aussi besoin de support d'artillerie? Ce n'est pas parce qu'il n'y a personne sur la plage qu'il n'y aura personne derrière la plage... @Benoitleg @true_cricket La contre-batterie est un risque mais d'une part, contrairement à la batterie d'artillerie terrestre, le BPC peut être doté de ses propres moyens CRAM via, notamment, des Millennium ou des RAM et, d'autre part, le BPC est déjà une cible et on peut fortement considérer que sa position est déjà connue par l'adversaire au vu de sa signature radar et du fait qu'il est accompagné par un groupe de frégate, un ballet d'hélicoptères faisant des aller-retours entre lui et la terre et éventuellement d'un GAN. Si l'ennemi a besoin d'un radar de contre-batterie pour trouver ton LHD, je mets en doute le fait qu'il puisse avoir un radar de contrebatterie ou même possède toujours la capacité de le mettre en œuvre.
  14. mehari

    BPC NG ou PHA NG ?

    @pascal@Fusilier De plus, il faut compter sur le fait que même si la plage est sécurisée, il y aura probablement des endroits que ne le sont pas dans les premiers 100km derrière la plage...
  15. mehari

    BPC NG ou PHA NG ?

    Quand est-ce que la Marine française aura-t'elle le budget pour des frégates AVT? Je veux bien qu'on avait parlé de FREMM AVT par le passé mais elles ne sont pas là et, même si les Allemands avaient parlé de doter leurs F125 d'un 155mm et d'un GMLRS, il paraît évident que ça ne s'est pas réalisé... L'intérêt de doter le LHD d'un lanceur MLRS est justement de décharger ça des frégates qui peuvent utiliser leur précieux espace pour autre chose (défense anti-aérienne, missiles anti-navire, missiles de croisière, artillerie principale et secondaire, etc.). Par ailleurs, à quelle distance le BPC opère-t'il pour rendre l'usage de MLRS dessus impossible? Pour rappel, la GMLRS-ER américaine a une portée de 150km et le missile Deepstrike, c'est 500km. En utilisant des GMLRS-ER, même si tu situais ton navire à 100km de la côte, tu pourrais tirer à 50km à l'intérieur... De plus, ton navire ne peut pas se situer trop loin pour éviter de rallonger les rotation navire-terrain-navire, tant pour les transports que pour les appareils d'appui (Tigre) qui auraient besoin de ravitaillement.