mehari

Members
  • Content Count

    3,293
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    7

mehari last won the day on June 24 2018

mehari had the most liked content!

Community Reputation

2,286 Excellent

About mehari

  • Rank
    Vétéran

Profile Information

  • Pays
    Belgium

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Je ne suis pas entièrement sûr que ce soit moins cher que le NS100. Ce dernier est globalement le successeur du SMART-S Mk2 et vu qu'il est placé sur les Type 31, je me demande si il ne serait pas aussi moins cher que l'Artisan 3D. J'ai dit équipé comme une Gorshkov, pas construit comme une Gorshkov ^^
  2. Imaginons qu'on équipe les FDI comme le sont les 054A. On pourrait effectivement faire des économies. Après tout, est-ce que les frégates ASW que sont les FDI ont vraiment besoin d'un SeaFire 500 à 4 faces et de missiles Aster 30? Faisons donc une transposition de la 054A vers la FDI Radar 382 rotatif → Thales NS-100 rotatif FCS 344 → Leonardo NA-30S Mk2 Sonar H/SJG-206 → Thales CAPTAS-4 Compact (pas de changement) Sonar de coque inconnu → Kingklip Mk1115 (pas de changement) Canon PJ26 de 76mm → Leonardo 76mm Sovraponte (ou autre variante peu importe, pas de changement) 32 VLS → 32 SYLVER HHQ-16 (Buk) → Aster 15 Yu-8 (ASROC) → pas d'équivalent, RUM-139 VL-ASROC si ça rentre en SYLVER 8 YJ83 → 8 Exocet MM40 Block III (pas de changement) 2×3 Torpille Yu-7 → 2×3 MU-90 (upgrade de double à triple) 2 CIWS 730 30mm gatling → Thales Goalkeeper (ou pour un truc plus efficace, Rheinmetall Millennium) Z-9 ou Ka-28 → H160 ou NH90 Est-ce qu'on y gagne? Probablement. Le NS-100 sera probablement moins cher qu'un SeaFire 500. Cependant, l'avantage de passer à l'Aster 15 sera nettement moins grand (parce que c'est le même missile mais avec moins de poudre) et on ajoute un ou deux CIWS et un FCS pour le 76. De meilleurs gains pourraient être obtenus en passant à un missile plus petit que l'Aster 15 (ESSM ou CAMM-ER) et leur taille permettrait de mettre moins de VLS (16 ou 24 au lieu de 32). Le CAMM-ER en particulier pourrait utiliser des lanceurs soft-launch moins cher. Est-ce que ces économies permettent d'acheter une ou deux FDI en plus? Probablement pas. Le truc c'est qu'un navire, ce n'est pas uniquement des systèmes d'armes ou une coque. C'est aussi des marins à employer et former et dont il faut payer salaires, primes, assurances, charges et pensions. Bien sûr, les marines peuvent être vu comme un coût fixe: ils étaient déjà là pour la frégate précédente et seront là pour la frégate suivante et ne représentent donc pas de nouvel achat, tant qu'on achète pas de nombre supérieur de frégate et que le niveau de formation requis est le même. Au final la décision de construire une frégate en plus n'est pas forcément une question de combien la frégate coûte mais combien est-ce que le politique est prêt à investir dans les armées et à quel point est-ce que cette décision va impacter d'autres secteurs. Après, ça peut toujours être drôle de se demander à quoi ressembleraient nos frégates si on les équipait comme celles d'autres pays. Ce serait sympa d'avoir des FREMM équipées comme des Gorshkov avec SeaFire 500, 32 Aster 30, 16 A70, des CIWS et un 127 mais au final, ça n'amène pas loin dans la discussion des coûts et du nombre de coque.
  3. J'ai un peu continué à réfléchir à mon histoire de 57mmCT et fait quelques tentatives de dimmensionnement. Commençons par établir le rôle que ce calibre devra remplir. À mon sens, un tel calibre devrait être utilisé à terre par des IFV lourds comme le Lynx ou le T-15, par des engins de reconnaissance ou d'appui feu (Jaguar) et par des SPAAGs légers utilisant uniquement un canon (2S38, Lvkv90). En mer, ce calibre servirait d'artillerie principales aux patrouilleurs, corvettes et frégates les plus légères. Sur les navires plus lourd, il servirait d'artillerie secondaire, là où se trouverait par exemple un 40mm Bofors ou un 76mm Sovraponte. À côté de ça, le 40CT servirait de canon pour les IFVs les plus légers (VBCI, Kurganets-25), de canon sur des SPAAGs combinés canon-missile ou d'artillerie secondaire/tertiaire sur navire, là où se trouverait un 25 ou 30mm par exemple. Au vu des missions navales et anti-aériennes que le calibre doit accomplir, des munitions guidées sont à utiliser. C'est la raison principale du choix de 57mm plutôt que 55 ou 60mm: profiter des munitions guidées déjà développées pour ces calibres par les US (ORKA, ALAMO, MAD-FIRES). Additionnellement, ça permet de réutiliser les munitions HE-3P pour l'obus HE. Ça signifie que ces munitions guidées vont aussi servir de facteur dimensionnant, spécialement le MAD-FIRES qui semble être le plus long du lot. La longueur de celui-ci est inconnue cependant, en se basant sur les images qu'on a et une règle de 3, on obtient une longueur de 485mm. Ça signifie que le 57CT sera quelques centimètres plus long que ça. À titre de comparaison, le 40mm Bofors (en réutilisant la même technique qu'au dessus) semble faire ~530mm de long tout comme le 57mmSR russe. Le 57mm Bofors est plus long que les deux. Autrement dit, le 57CT fera approximativement la même longueur que le 40mm Bofors ou le 57mm Russe ce qui va aussi dicter la longueur de flèche. Ça signifie aussi que le canon aura plus ou moins le même encombrement dans la longueur que le canon de 40mm Bofors, en supposant le même mécanisme. Il sera cependant plus large et haut à cause de la différence de taille des douilles. En pratique cependant, il y aura une différence due au mécanisme exact employé, à la présence de modération de recul, etc. Dans quel direction cet impact se fera, je ne peux pas le dire. Quel intérêt alors d'avoir un 57mmCT si il fait la même longueur que le 57mm Russe cependant? Après tout si la longueur est la même, autant reprendre le calibre russe, ce sera moins cher. Cependant, le calibre Russe a une base très épaisse que le 57mmCT pourrait éviter grâce à la possibilité d'envelopper la munition de poudre et l'efficacité spatiale qui en découle. Le 57CT serait alors plus fin permettant un emport plus aisé de munitions. Pour être honnête cependant, la compacité n'est pas ce que j'espérais et c'est essentiellement lié à la longueur de la munition MAD-FIRES (même si ça a une influence positive sur les flèches de munitions AP). Si on enlève la demande MAD-FIRES, on peut gagner en longueur mais on perd le bénéfice de cette munition spécifique. Une possibilité cependant serait de créer un projectile MAD-FIRES plus petit (disons 50cm de diamètre) et de le saboter dans une munition de 57mm comme ce dont @g4lly parlait avec les projectiles Starstreak de 22mm de diamètre (plus ailerons) dans une munition de 40mmCT. Si on applique une règle de trois, un MAD-FIRES de 50mm ferait de 425mm de long et un 57CT en ferait environ 470mm. Bref, ça reste une idée en l'air. Je pense qu'elle a ses mérites mais je suis loin d'être un expert en la matière.
  4. J'ai lu ASROC par endroit mais rien d'officiel.
  5. Si on a des Mk54 sur nos frégates, il y a peu de doute que les Néerlandais aussi. Ce qui pose la question... Quid de ces "nouvelles torpilles" que les NL cherchent?
  6. Yup. C'est peut-être parce qu'ils ont plus d'argent à lancer aux problèmes que les autres et donc se permettent de prendre plus de risques mais parfois leurs programmes sont juste des échecs prévisibles. Le programme XM29 est probablement le plus évident en la matière. Le programme avait été annulé parce que le truc était trop volumineux, lourd et les grenades n'étaient pas assez efficaces et la seule chose que je peux dire c'est que évidemment que ça allait arriver: c'est un lance grenade semi-auto de 20mm au dessus d'un fusil d'assaut avec en plus une lunette futuriste au dessus. Juste en lisant le cahier des charges ont pouvait déjà dire que ça allait être lourd, volumineux et que les grenades de 20mm allait pas péter très fort. Dans d'autres cas, on peut soupçonner la corruption. Typiquement, comment le prototype de M247 de Ford a pu être sélectionné alors que le prototype de General Dynamics l'avait clairement surpassé en test reste pour moi un mystère qui ne peut être élucidé. Ils auraient probablement juste du acheter des Gepard... C'est ce que je vais faire mais ça ne m'empêche ni de spéculer ni d'être curieux ^^ Ceci dit, tu as un endroit où je peux trouver des infos (en anglais ou français de préférence) sur la structure d'une division ou brigade russe "type" pour différentes armes (blindée, mécanisée, motorisée, infanterie légère (si ils ont))?
  7. Et le M247 devait former la base de la défense anti-aérienne US de demain... Résultat? Plus de défense anti-aérienne US. Je dis en admettant parce que je ne sais pas ce qui en est ou va quoi et qu'est-ce qui est sérieusement envisagé et ce qui ne l'est pas. Je suis personnellement très curieux de voir la façon dont les Russes utiliseraient ces 3 châssis différents, comment ils seraient structurés en unités etc. Ceci dit, je serais aussi intéressé de voir comment ça se passe maintenant parce que j'en ai aucune idée... Il faut que je fouille pour voir si je peux trouver un organigramme clair de la structure de la division ou brigade russe "type".
  8. Le 75CT était chargé verticalement mais ce n'est pas tant le mécanisme de chargement push-through qui m'intéresse mais la compacité des munitions. Comme tu le dis, un canon CT peut très bien utiliser un mécanisme conventionnel et les munitions de 40CT semblent d'ailleurs être prévues pour. Ce qui m'intéresserait plus serait avant tout de créer des munitions de 57 plus compacte pour un usage plus aisé en IFV ainsi qu'une intégration plus aisée en artillerie navale secondaire (en gros mettre ça là où on mettrait un 40mm pour l'instant). Par ailleurs, munition plus courte signifie aussi action plus courte et canon moins encombrant.
  9. Dans ma tête, en admettant que les Armata, Kurganets et Bumerang soient mis en service, les unités équipées de Bumerang et Kurganets recevraient des SPAAG 57mm dérivés du 2S38 (en gros la tourelle sur les nouveaux châssis) et les unités Armata (T-14 et T-15) plus lourdes recevraient un SPAAG équipé d'une sorte de tourelle de 2K22 modernisée avec les éléments du Pantsir (radars, FCS, missiles, etc.). Merci!
  10. Avec des munitions guidées je présume. Est-ce qu'on doit s'attendre à un abandon total de la solution missile à ce niveau ou est-ce qu'il est envisageable de voir un jour une tourelle Pantsir sur un châssis Armata? Le 2S38 sur châssis BMP-3 (et peut-être par la suite Kurganets-25 ou Bumerang) serait alors chargé d'accompagner les unités plus légères tandis qu'un "Pantsir Armata" accompagnerait les unités plus lourdes. J'ai vu passer quelque chose sur un 2K22M avec missile 57E6 mais je ne sais pas à quel point c'est sérieux.
  11. Comment est-ce que le SPAAG 2S38 en 57mm se place dans ce dispositif? Est-il là pour remplacer le Tunguska ou est-ce que ce dernier sera remplacé par un mix 57 et 2×30+missile?
  12. À mon avis, ça vient surtout du fait qu'il s'agit de quelque chose devant être voté à la majorité qualifiée: si les contestataires ne peuvent réunir la minorité de blocage nécessaire, ils sont foutus. Ce serait très différent si on se trouvait dans un scénario où l'unanimité est la règle comme les réformes de l'UE, le financement ou la politique étrangère.
  13. D'un autre côté, c'est pas comme si il existait des munitions AP pour 30×113, si? De toute façon, je crois que l'intérêt est plus la charge explosive que les capacités AP. J'ai fouillé un peu et apparemment quelqu'un fait des munitions APC en 30×113mm ADEN mais j'ai pas trouvé la pénétration.
  14. Pour l'instant effectivement même si Nexter a un prototype de 45CT qui traîne quelque part et ARES a des prototypes divers et variés incluant des canons de 35, 45, 75, 90 et même une Gatling en 20mmCT. Je crois que ça va dépendre du succès ou non du 40CT mais en attendant, il n'y a effectivement rien en développement actif dans l'optique d'une utilisation réelle. Doesn't stop a man from dreaming though...