Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Janmary

Members
  • Posts

    1,370
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

Posts posted by Janmary

  1. il y a 4 minutes, herciv a dit :

    C'est ce qu'il fait depuis 15 jours

    C'est vrai. Disons qu'il s'est mal expliqué, donc mal compris.

    Je pense que la méthode des "petits pas" n'est pas mauvaise. Intervention - suite à l'accord de défense et avec la demande de la Moldavie - de positionner des forces de combat dans ce pays.

    Dans les pays Baltes, les Allemands entreprennent pour l'un de ces pays, une présence militaire progressive, etc. Cela devrait être généralisés à l'ensemble des pays Baltes.

    Déjà se préoccuper des éventuelles entreprises Russes sur ses voisins est important.

    En Ukraine avec Odessa, cela doit être suivi avec attentions. L'engagement sur ce terrain est fonction des événements et donc des décisions du Président.

    • Thanks 1
    • Upvote 1
  2. Il faut savoir, que tant dans les grandes entreprises, qu'aux niveaux de ministres d'un gouvernement, dans de sociétés dites sensibles, un certain de cadres ou ministres (ce n'est pas systématique) au moment de leurs contrats pour le poste à occuper, ils signent une lettre de démission sans date. 

    La démission demandée  pour éviter d'être licenciée par l'Autorité évite précisément ce licenciement.  Je ne pense pas que ce fut le cas du général. Mais, il a compris 5/5 le message. J'ai donc dit "viré". C'est excessif ou faux pour vous clem2200. Alors je retire ce terme. Mais il est parti quand même sur des mots très forts qui ont importunés le Président.

     

    Citation = Je ne rentrerai pas dans ton jeu politique sur Macron

    1° - Il n'y a aucun jeu politique de ma part.

    2° - Le rôle du Président n'est-il pas politique (International, Européen, économique, etc.) ? C'est la définition même qui dit, originellement =  "Se s'occuper des affaires de sa commune".

    Terminé pour moi.

    • Upvote 3
  3. il y a 5 minutes, clem200 a dit :

    Ça ne marche pas ton histoire vu qu'il n'a jamais été viré 

    Nour parlons bien du même ?

    Il est parti. Le Président à laissé le général quitté sa fonction sans renouvellement qui était envisagé. C'est une autre forme de présentation.

    Le Président dispose. Et ses fonctions sont en tant que telle, celle d'un Monarque (François Mitterrand).

  4. Il y a 2 heures, clem200 a dit :

    Parce qu'on sait ce qui s'est passé ?

     

    il y a une heure, Fanch a dit :

    Ce qui ne veut pas dire qu'il viendrait (quand on compare avec la situation UKR) faire "ses conneries en France"

     

    Nous savons que le général avait été auditionné par devant la Commission sénatoriale ou de l'assemblée Nationale et qu'il avait répondu aux questionnements de façon vive et enflammée sur certains points de notre armée. Entier le général et à dit ce qu'il avait à dire. Dans mon entreprise américaine de la Défense ou je travaillais, il y avait un dicton, à savoir = "Il faut toujours être dans le sillage inter-féssier de son supérieur hiérarchique". Dans son cas, il à ulcéré notre Président, dit le Premier de cordée ou Jupiter, qui l'a immédiatement viré. Quelque que ce soit sa compétence.

    Notre Histoire est pleine de ces actions ou un général brillant, le général de Lanrezac (1914 et 1918) qui fut limogé dès 1914 du fait de son action. Il avait compris le "Jeu Allemand" et cela à gêné  l'Etat major  qui le limogea (1914) et il fut rappelé en  1918. Sauf qu'il refusa. Pareil, des subalternes du général Gamelin qui ne supportait aucune contrariété, furent saqués pour avoir émis l'idée que les Allemands passeraient par les Ardennes et ensuite que cela fut confirmé par nos services secrets. C'est faux, disait-il. L'Histoire de cette espionne qui informa notre service de renseignement est à lire.

    Quand au locataire du Kremlin, je ne suis pas sur du tout qu'il ne se lance pas dans des actions "terroristes" en France en cas de conflits larvés entre la Russie et notre pays. Les services Russes éliminent des opposants ou des "traitres" à leurs yeux ces temps ci. Et Dieu sait qu'un pays est vulnérable aux sabotages ou aux attentats. C'est bien dans sa façon de réagir et d'agir.

    Janmary

    • Thanks 1
    • Upvote 2
  5. il y a 41 minutes, herciv a dit :

    Non. Plutôt que tant qu'il n'a pas envoyé un quelconque objet mortel dans la gueule des français c'est qu'on peut encore discuter. C'est bète à dire je le conçoit mais j'ai quand même l'impression qu'il n'a pas encore fermé la porte.

     

    Certes. c'est du reste sa position. Le problème c'est veut négocier avec ses arguments imposés, désormais connus = Dénazification, neutralité et démilitarisation de l'Ukraine.

    Au départ, Poutine exigeait qu'il voulait - comme à l'époque de l'Union Soviétique - un glacis. En l'occurrence la Biélorussie et l'Ukraine. Pas question d'intégrer l'Union Européenne ou l'OTAN pour ces deux entités.

    Des fautes ont étét commises assurément en particulier sur le recul / retrait des armes nucléaires tactiques près des frontières de la Russie.

    Janmary

  6. Il y a 1 heure, ksimodo a dit :

    Quand je lis qu'une bombe tombant sur le territoire Ukrainien, et malencontreusement sur des troupes FR qui y seraient égarées, se traduiraient FORCEMENT par une riposte, la course à la flotte de pétroliers dit fantômes, la destruction des Borei et des Tu160, je suis sidéré par l'évidence apparente ( et la facilité avec laquelle elle est annoncée ) dans l'escalade.

    En effet, ksimodo.

    Dans un précédent post, dans le cadre d'un engagement sol non actif pour des opération militaires, ce cas était évidemment sous entendu à considérer.

    Et la riposte est loin d'être évidente ! C'est là également une ambiguïté à lever. Personne ne peut envisager la réponse à apporter en ce moment. Et, évidemment, elle est capitale ! Car, réagir serait un conflit ouvert !

    Et personne ne l'envisage de bon cœur et avec rationalité.

    Janmary

  7. il y a 6 minutes, herciv a dit :

    Pour le coup je ne sais comment les UK vont faire. Ils en sont à recruter sur Internet leurs amiraux ... Mais je suis certain par contre que si ils peuvent faire quelque chose ils le feront. Ils ne se sont jamais tourné les pouces quand il y avait du grabuge sur le continent.

     

    C'est la politique de tout temps des Britanniques. Ne jamais laisser une puissance première sur le continent Européen.

    Divisons pour régner.

    De plus, la Russie provoque un peu trop ces derniers ces temps ci.

    • Upvote 2
  8. il y a une heure, herciv a dit :

    OK pour ces chiffres mais que veulent-ils vraiment dire. Moi j'ai un peu l'impression que les russes disent à Poutine. "C'est toi le chef démerdes-toi". Bref il est seul.

     

    On peut dire cela effectivement herciv. C'est loin d'être faux.

    Lors du conflit des Malouines avec la Grande Bretagne, de l'engagement de la division Française "Daguet" en Irak par la France, jamais la Première Ministre Britannique et le Président Français n'on eu une "cote "aussi élevée dans les opinions. Ce fut également vrai au début du conflit Algérien en 1954 (et je m'en souviens particulièrement bien) et de l'engagement de notre armée. A noter un changement d'opinion quand le contingent fut engagé pour 28 mois de service militaire.

    Le point commun c'est qu'un peuple en guerre se resserre autour de son chef naturel. Tel le Président Roosevelt pour les USA, Sir Winston Churchill pour la Grande Bretagne, le Chef de la France libre (tardivement après le débarquement en Normandie), et, bien sur, le Führer avec le peuple Allemand.

    Dans le cas de la Russie , le locataire du Kremlin bénéficie, de plus, de la propagande inerrant au système ex-Soviétique et de la main mise total sur tous les aspects de l'appareil d'Etat. "Pas de soucis, pas de problèmes", tel sont - me semble t-il - les pensées des Russes envers leurs Président. "C'est le Chef ! Il sait ce qu'il dit et ce qu'il fait !". Il semble bien que le peuple Russe veuille stopper ce conflit avec l'Ukraine...et font confiance à Poutine....pour la majorité d'entre eux, du moins.

    Janmary.

     

     

    • Like 2
    • Upvote 2
  9. Il y a 2 heures, herciv a dit :

    C'est pourtant ce que sous tend le discours allemands de laisser tomber l'Ukraine parce qu'ils ne sont pas en mesure de résister à la Russie.

     

    Entièrement d'accord avec vos propos, herciv. Je les partagent.

    En ce qui concerne la citation ci-dessus, réaliste, il y a un complément à apporter qui est plus psychologique que militaire. Les Allemands d'aujourd'hui ont une honte indescriptible de leur passé Nazi.

    A Berlin, sur le sol sont indiqués sur les trottoirs, les lieux d'arrestation et de décès d'Israélites sont indiqués par des plaques commémoratives. Pour la nouvelle création de l'Armée allemande, ce fut  presque pire. Rien dans les uniformes ne devaient ressembler aux anciennes tenues  de la Wehrmacht, de la Luftwaffe ou de la marine. J'ai eu nombre d'entretiens avec les Allemands de mon entreprise et y avait des réactions épidermiques lors de discussions tel notre dissuasion nucléaire par exemple. Les Allemands durent être effrayés lors de l'envoi de chars Léopard dont la Russie n'à pas manquer de fustiger ...la croix noire.

    (Sources personnelles dans le cadre d'un groupe international de la défense USA, "Litton Industrie", lors des réunions des bureaux Européens et les activités de meeting et training en R.F.A).

    • Thanks 1
    • Upvote 2
  10. Le 15/03/2024 à 11:31, Clairon a dit :

    Il faut arrêter de croire que l'on va chaque année pouvoir envoyer 450.000 jeunes des deux trois vingt-cinq sexes aller torcher les p'tits vieux dans les EPHAD pendant que 150.000 autres iront faire l'ami bidasse dans les camps de Champagne .... 

    Ce n'est pas le but de militaires qu'ils soient engagés ou appelés, Clairon.

    Quand on dit social, cela signifie autant la participation au maintien de l'ordre dans certaines conditions, aux médecins participant pendant leurs temps  de service à pratiquer la médecine et les soins dans les zones de notre territoire ou le désert médical est d'actualité. Ce ne sont que des exemples. On peut être pour ou contre. Il était bien inutile de laisser des appelés pendant leurs temps de service à strictement ne rien faire. Ces utilisations des appelés furent entrepris dans un certain pays - ou malheureusement j'ai servi en tant que tel - pour assister les populations ( aide et assistance médicale, enseignements scolaires pour l'apprentissage de la lecture, etc.) qui furent la seule chose vraiment utile durant ce conflit.

    Il y a plusieurs "Ecoles de pensées" pour l'utilisation de 450.000 jeunes dans le cadre d'un service militaire / national. C'est un débat effectivement à remettre de nouveau "Sur la table". Mais l'expérience acquise durant son propre temps de service est un atout pour avoir été - pour une petite partie de mon temps sous les drapeaux - été utilisé hors du champs d'action militaire. 

    Bon débat utile que celui-ci.

    • Upvote 2
  11. il y a 7 minutes, Yorys a dit :

    Je pense que dans l'esprit de nos dirigeants la "défaite" serait la main mise sur Kiev et la prise et annexion d'Odessa, et Macron veut envoyer à Moscou le signal que cela est inacceptable pour l'Europe. Je ne vois pas des troupes françaises/européennes se lancer avec les ukrainiens dans la reconquète des territoires déjà contrôlés par les russes, donc, de fait, j'ai l'impression que tout le monde en occident souhaite (sans le dire ouvertement bien sûr) que la situation se fige et que les combats cessent. Tout le monde... sauf Zelensky qui persiste à proclamer qu'il ne s'arrêtera qu'après la reconquête de la Crimée. Je serais très curieux de savoir quel serait sur ce point le "vrai" avis des ukrainiens s'ils pouvaient s'exprimer librement sur la question.

    Odessa et Bessarabie semble t-il d'après des débats télévisuels- qui n'engagent que leurs auteurs - du reste, concernant les possibilités d'intervention préventive. 

    Une thèse fut même avancée, celle de forces militaires Européenne s'engageant - à la demande de l'Ukraine - sur des positions stratégiques loin du front (A définir,  mais Odessa et la Bessarabie serait le but de cette engagement) pour faire obstacle à une 'avancée Russe éventuelle.

    Reste à savoir - si cette possibilité était suivie d'effet - quelle serait l'attitude Russe d'une part, et, d'autre part, des coups reçues sur ces unités qu'elles pourraient recevoir, ne fut ce qu'accidentellement.

    Je vous livre ce débat qui à eu lieu avec des invités de tout bords, journalistes et militaires.

  12.  

    Je pourrais rajouter - et la démonstration en fut faite à plusieurs reprises dans notre Histoire - que cette armée de conscrits pourrait être aussi "Une masse de manœuvre" ou "Réserves stratégique" indispensable à nos Armées et à notre pays. La qualité militaire de ces conscrits est fonction de l'encadrement et de l'instruction reçue. Les manœuvres des unités y sont pour beaucoup.

  13. Bonjour FlorianBlanchard

    Bienvenue sur le forum des passionnés de la défense, de l'aéronautique, de la marine et bien d'autres sujets.

    A 82  ans, je me contente de planer....sans bruits...et de poster en fonction de mes connaissances.

    Certain débats et débatteurs sont passionnants.

    Au plaisir de se croiser. 

    Janmary

    • Like 1
  14. Le 10/03/2024 à 22:39, g4lly a dit :

    Il suffit d'introduire un service national - pas exclusivement militaire - ... à l’intérieur duquel les plus motivé serait orienté vers la partie militaire "longue" du service quitte à allonger le service et à l'associer à des avantages.

    Les autres peuvent être affecté à la sureté - police par exemple -, sécurité - pompier -, soignant, travailleur sociaux etc. etc. c'est pas les besoin qui manquent.

    Au final c'est à la fois une forme d’impôt en nature, et un facteur de cohésion ... c'est tout bénéf'.

     

    Oui. Du reste, en tant qu'appelé du contingent, il était possible de faire un service long par contrat à mon époque (années 60). C'est à dire de poursuivre un temps l'activité militaire de fait.

    Quand aux autres possibilités, je suis adepte des solutions proposées que vous citaient g4lly puisque j'étais opposé à la fin du service militaire pour assumer des taches sociales et de sécurité. Par exemple pour les volontaires, assurer la sécurisation du pays dans le cadre de Vigipirate. Il s'agirait d'un Service National....réel celui-ci.

    • Like 1
  15. Il y a 18 heures, Capitaineconan a dit :

    Il faut aussi sortir de la caricature et « images d’Epinal » sur le service militaire issues des comédies nanardes des années 70 style « les chariots font l’armée «  ou les bidasses en folie ». Les appelés étaient tous des tire aux flancs et les sous of des abrutis alcooliques et racistes.

    c’est bien entendu faux, et il suffit d’avoir fait son service pour le savoir et savoir que les appelés recevaient une vrai formation militaire et avaient une vrai valeur militaire.

    a titre personnel, j’ai fait mon service militaire en 2000, la professionnalisation était quasi achevée, on pouvait comparer les résultats des appelés avec les engagés.

    rien que sur le tir individuel, on tirait mieux que les engagés…et pourtant on avait 10 fois moins de budget munitions. 
     

    et je ne parle des cours du soir donnés à certains engagés qui voulaient évoluer au sein de l’armée.

    avec le service l’armée sélectionnait les appelés, sur 400 000 mecs d’une classe d’âge, au mieux tu en avait 250 000 aptes , et disons 180 000 qui faisaient un service militaire, avec variété de profils et de niveaux scolaires et pouvaient essayer de garder les bons profils . Le service c’était comme un CDD période d’essai pour l’armée. Et ça marchait dans les 2 sens , des types rétifs à l’armée, demandaient à s’engager au bout du service car ils avaient découvert l’armée hors des caricatures.

    les pros , tu engages ce qui présente.

     

    Je ne peux que souscrire Capitaineconan.

    Durant un conflit que nous a touchés (1954-1962), je rappelle que 80% des parachutistes étaient des appelés du contingent. Et que le général (alors colonel) Bigeard à complimentés en affirmant qu'ils valaient toutes les autres unités de l'Armée et même plus (j'ai oublié la locution exacte).

     

  16. il y a 1 minute, Fanch a dit :

    C'est un fil électrique ; mais le principe est le même

     

    L'avantage du Milan est que le tireur laisse son viseur optique sur l'objectif et le missile suit la trajectoire.

    Précédemment les SS 10 /11 étaient filoguidés également. Mais le tireur "tirait à vue". Ainsi ils furent utilisés dans un conflit ou des partisans étaient refugiés dans une grotte protégée par des blocs de roches. Le tireur parvint à éviter ces blocs de roches et le missile pu pénétrer dans la grotte ou il explosa.

    • Like 1
    • Thanks 2
  17. il y a 33 minutes, Janmary a dit :

    Certains type de fibres optique sont très solide et très souple mais ne correspondent pas aux longues distances de transmissions.

    Rectificatif pour moi. 

    Il y a trois type de fibres optiques dont les propagations du signal sont différents. Je compléterais ultérieurement.

    Vous avez parfaitement raison Jojo (lo savôyard). 

    Mon expérience est lointaine puisque j'avais fait un stage sur la question en Suisse de 3 jours, puis participé à la réalisation du câble sous marin Normandie -Grande Bretagne puisque mon entreprise était partie prenante dans certains composants. Les fibres utilisées étaient très cassantes. J'avais réalisé quelques raccordements de fibres entre elles et sur connecteurs dans la station de télécom. Pénible !  Mais ce sont des problèmes qui se posent et qui permettent de mieux appréhender le travail d'un électronicien de l'époque.

    Merci de donner votre expérience. 

    Je stop. HS.

    • Like 1
×
×
  • Create New...