Scarabé

Members
  • Content Count

    5,576
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4

Everything posted by Scarabé

  1. Le remorqueur cotier Manini projete une section d'infanterie du RIMA PP dans le cadre d'un exercice avant la saison cyclonique
  2. Pas sur à Mossoul les tirs au but sur les drones était impressionant Il y avait pas mal de video à un moment https://www.cnews.fr/monde/2017-01-09/irak-les-forces-speciales-mitraillent-les-drones-de-daesh-746258 Depuis on a encore progressé en detection les batteries d’acquisition et de surveillance savent utiliser leur moyen en AA les optiques de veilles sont aussi la pour ça.
  3. Tout le monde fait ça même un fantassin avec son arme peut foutre en l'air un drone. Tu crois que si les mecs en opex voient arriver des drones hostiles ils attendent qu'il leur pête à la geule pour leur tirer dessus. Non ils utiliseront tous ce qu'ils ont sous la mains 12.7 Mag Canon etc.. pour les foutre en l'air.
  4. A noter que c'est la socièté Francaise Munitique basé à Margival ( 02 Aisne ) qui fournira les obus de mortier de 60 mm Pour rappel Munitique est le fournisseur de l'armée francaise en munitions de petits calibres et en explosif de tout type . ( il ne produit aucune munition mes les commande à des sous traitants les expertises avant de les revendre ) http://www.munitique.fr/la-societe/
  5. Le SBS n'est qu'une composante des RM Un peu comme nos commando Marine qui viennent pour la plupart des fusiliers marins même si la sélection pour acceder à la formation Commando Marine est ouvert à tous ( Terre air Mer) . Comme d'ailleurs celui du SBS outre manche .
  6. C'est pas possible de mettre un 40 mm sur le toit. Trop de truc à deplacer entre le radar d'appontage les stacom les antennes VHF UHF et de toute facon le toit n'est pas assez solide pour suporter la tourelle.. Puis il y a les 2 Narwal. Sur les 2 FREDA Alsace Lorraine il à fallut rajouter des poutres en acier pour renforcer le toit de la passrelle pour supporter le poid de la conduite de tir du 76 mm .
  7. On a aussi ça Armée de l'air Dernière ligne droite pour nos opérateurs de défense sol-air ! Du Crotale NG au Mamba, leur savoir-faire est actuellement mis à l'épreuve au cours de leur campagne de tir annuelle. Voici en exclu les premières images de leur déploiement, sur le site landais de DGA Essais de missiles https://www.facebook.com/forceaerienne/videos/331685104588925/?t=142
  8. Ils sont super je ne comprends pas pourquoi on part sur un autre design pour nos 4 futurs navires bateaux mêres guerre des mines.
  9. En plus du 54 RA qui lui assure le CMD3D . Chaque regiment d'artillerie a une batterie sol air avec 2 sections de tir STAC . Une section STAC c'est 2 postes de tirs Mistral + 1 Radar. Pour servir 1 Mistral il faut 5 hommes. Mais normalement ils sont 10 hommes par poste pour assurer une réleve quand la batterie doit rester en veille si menace. La section AA à Normalement 20 hommes pour les 2 Postes + 5 Hommes pour le radar et 10 hommes en soutien sur Véhicule + le chef et son adjoint.
  10. https://www.mediatheque.marine.defense.gouv.fr/ L'air est étoufante, tu rajoute la chaleur des moteurs, le bruit, la brise marine, toujours chaude. Djibouti c'est de l'authentique. Regarde le tabouret du patron du CTM la barre en bois le bidon d'huile sous ses pieds. Que du bonheur Même les Chiens des fusiliers n'arrivent pas à marcher sur les ponts en acier des navires c'est pour ça qu'ont leur mets des chaussons.
  11. Non Eau Tarie nous a confirmé que les nouveaux EDAS l'auront
  12. C'est ça oui Quand tu es dessous c'est pas la même histoire. Quand tu est harcelé pendant 3 jours par des tirs d'artillerie sans possibilité de bouger d'etre ravitaillé d'évacué un blessé le moral est à zéro. Les exemple ne manque pas entre les batailles de la WW1 WW2 Les argentins harcelé jour et nuit par les 114 de la Royal Navy et plus recement Un GAT encerclé par l'armée francaise et matraquér pendant 6 heurs par des mortier de 120 et qui se sont rendue en sortant de leur trou completement abruti et en moitié sourd. C'est pas demain la veille que les drones vont remplacé l'artillerie
  13. Les royales marines l'ont pris d'assaut hier soir. https://www.challenges.fr/top-news/l-armee-britannique-prend-le-controle-d-un-petrolier-dans-la-manche_734360
  14. Commandos : le projet d’ETRACO à foils avance https://www.meretmarine.com/fr/content/commandos-le-projet-detraco-foils-avance Quelqu'un sais si les foils se replis comme le truc à chenille ? Parce que pour aborder une plage voir une embarcation je le vois mal avec les foils mais bon les commandos savent ce qu'il font.
  15. La chaleur est toujours la je te rassure Surtout dans le CTM 18 Et la nuit c'est pire A noter les tenues du detachement de la flotille Amphibie de djibouti avec leur 2 CTM qui servent à la projection des unités de l'armée de terre dans le golfe de Tadjourah La mise en place de vielles aussières pour faciliter le débarquement des engins est aussi une missions de la marine à Djibouti ( ici sur Arta qui est une plage de cailloux pour ceux qui ne connaisse pas) sans oublier l'arrimage des véhicules dans leur CTM ( A djibouti 6 Marins par engins et seulment 4 à Toulon parce que 519 RT )
  16. Ca marche pas. Chez eux ils n'ont pas les droits de l'homme mais les hommes marchent droit. Sinon Quick
  17. Evidemment vu qu'ils seront aptes à embarqué le H160 (ANL - Sea Venom "anti navires léger » ). Celui-ci a vocation à offrir une capacité complémentaire au missile anti-navires lourd ([12]) afin de neutraliser en mer, depuis un hélicoptère, des embarcations rapides et légères. D’un poids d’environ 100 kilogrammes, dont une charge explosive de 30 kilogrammes, l’ANL est guidé par un autodirecteur infrarouge. Ce missile aura vocation à détruire des cibles en mer, des vedettes rapides et manœuvrantes à la corvette, tout en disposant d’une capacité air-sol, afin d’atteindre, le cas échéant, des cibles terrestres. Conçu de telle sorte que son autodirecteur infrarouge permette la fonction « tire et oublie », il dispose également d’une liaison de données bidirectionnelle permettant de transmettre des informations en temps réel du missile vers l’hélicoptère et réciproquement. Aussi, l’opérateur en charge du tir sera en mesure, pendant le vol, de désigner une nouvelle cible, de corriger ou d’affiner la cible ou de le neutraliser – capacité « homme dans la boucle ». Par ailleurs, s’il est décidé de doter le missile d’une capacité de guidage par laser semi-actif, il sera possible à un opérateur tiers de désigner une cible située en dehors du champ de vision du lanceur. Selon MBDA, l’ANL « conservera certaines des caractéristiques du Sea Skua […] et restera compatible avec l’empreinte logistique actuelle, permettant aux opérateurs de ces systèmes de s’adapter aisément à ces nouvelles capacités » ([36]). Il offrira par ailleurs les avantages suivants : – des modifications minimes des soutes de stockage des missiles sur les bateaux et des équipements liés à la manipulation des missiles par rapport aux capacités précédentes ; – un impact logistique marginal et des coûts d’entretien réduits ; – une amélioration de la survivabilité de la plateforme contre des cibles fortement défendues, grâce à un accroissement de la portée et à la liaison de données bidirectionnelles. En plus de ANL Les hélicoptères Wildcat seront également équipés de missiles Martlet, plus connus sous l’appellation Light (ou Lightweight) Multi-role Missile (LMM). Conçu par Thales, ce missile a vocation à être employé contre des petites embarcations, telles des skiffs ou des zodiacs pneumatiques ou semi-rigides. Sa portée est de huit kilomètres. Selon Thales, le LLM est un missile peu cher, léger, précis, conçu pour être tiré depuis une plateforme tactique, ce qui inclut des drones à voilure tournante ou fixe ainsi que des plateformes de surface. Ce système a été conçu afin de permettre de réagir rapidement à une large gamme de menaces terrestres – allant des véhicules sur roues ou chenillés à des systèmes d’artillerie mobile ou des installations fixes – ainsi que de menaces navales – des petits bateaux aux zodiacs rapides en environnement côtier – ou encore de menaces aériennes depuis de petits aéronefs.
  18. On a quand même un probleme avec la longeur des essais et des qualifiquations. Quand on sais qu' Il faut 10 ans à la DGA pour qualifier le systeme et 5 ans de plus pour tirer 2 roquettes . Le drone Patrolleur que l'armée de terre attend en est un exemple parfait, avoir des drones qui te cartographie un terrain avec des boules optroniques de la mort qui tue, c'est certe bien mais pour les construitre en masse c'est une autre histoire surtout aux prix que nos industrielles nous les vendent . Nos enemies ont une masse de drone bon marché qu'ils sortent des boites pas trop loin du front les assemblent comme un simple planeur piloté d'un club de modélisme, calcul vite fait une trajectoire en fonction de leur autonomie et de la météo et les envoient s'écraser au dessus de leur objectifs. Même chose pour les drone turc produit à la chaine même si 3 ou 4 sont perdue 10 autres arrivent derriere. Nous depuis le crash du Patrolleur à Istres c'est silence radio. L' Armée Francaise à besoin de Drones qui volent tous de suite pas dans 10 ans.
  19. A bon moi je parle d'une prise d'un navire Même les iraniens font ça trés bien demande au anglais. Vouloir couler un navire volontairement c'est pas la même chose. Si tu lui tir dessus il va prendre feu et bruler pendant des jours. Pour le couler vaut mieux lui faire un trou dans la coque. Apres psychologiquement quand tu navigue sur un navire de commerce et que tu passe dans le golf en croisant 2 navires en feu tu prend un coup au moral tu te demande si tu n'est pas le prochain. Un obus de 100 mm en caoutchou. Mais c'était une autre époque.
  20. Un simple coup de 20 mm sur l'étrave et le client s'arrete. Ensuite les fusiliers montent au bridge et l'histoire est réglé. L
  21. Page FB 3e régiment d'artillerie de marine 10 SEPTEMBRE DJIBOUTI, les #Bigors du 3e RAMa ont fait parler la poudre. Un détachement de la 4e batterie articulé autour d’une section de canons tractés (TRF1) a en effet tiré les premiers obus de 155mm du mandat. Rustique, technique et efficace, le canon TRF1 a permis aux servants de pièce de parfaire leurs fondamentaux d’artilleurs coloniaux dans un environnement aussi rude qu’unique. Les observateurs avancés ont également souligné leurs aptitudes spécifiques. En effet, embarqués dans un hélicoptère GAZELLE, ils ont eu l’opportunité de guider des tirs dans des conditions réelles mais peu utilisées. Le LCL (TA) MARGUET, chef de corps du 5e RIAOM, s’est improvisé #Bigor puisque, à deux reprises, il a servi le canon pour délivrer des coups. Cette activité a, de plus, permis de tisser des liens avec les forces armées djiboutiennes. A cette occasion, les cadets ont pu découvrir l’organisation d’une position de tir et pour certains d’entre eux, tirer leur premier coup de canon. Cette école à feu « cœur de métier », a vu les #Bigors exercer toutes leurs compétences acquises en Métropole durant un entrainement exigeant et intense. Une fois de plus, ils ont mis en exergue leur ouverture d’esprit et leurs savoir-faire techniques en terme de partenariat interalliés. Ils ont ainsi fait honneur au régiment et aux troupes de marine. « A L’AFFUT TOUJOURS… JAMAIS NE RENONCE » j' ai pas beaucoup cherché mets je sais que les TRF1 reste en reserve et reste en dotation à Djibouti Quand à la commande des 32 Cesars supplementaire elle a été repousé sur la prochaine LPM et les livraison auront lieu au mieux entre 2028/30 d'ou la revalorisation de 24 AUF 1 pour les faire durer juqu'en 2032 Revalorisation égalment de 38 EBG en EBG Vulcain Nexter pour l'instant est occupé avec Scorpion d'ou le repport de commande. Par contre les 54 Griffon MECAP pourrait aussi avoir un decallage 2024 /28.
  22. Franchement mettre un container de 10 pieds sur un patrouilleur de 2000 T pour installer un Simbad c'est n'importe quoi. Il aura assez de puissance életrique pour alimenter un simple support voir un double Simbad RC. Et le radar 3 D lui donnera des solutions de tir. Autre chose également lors des fameuses missions en eaux tiede ( Afrique Yemen etc.. ) Le PO si seule en mission embarquera un Hélico de type H160 capable de tier un missile anti navire leger.
  23. Le contrat operationel de l'armée de terre en 2020 13 LRU 77 CAESAR 42 TRF1 24 AUF1 Revaloriser prevu de rester en service jusqu'en 2032 au 40 RA Et 128 MO120 mm
  24. Ils ont pas completement tord on a vu lors des tirs de nos MDCN sur la Syrie
  25. Scarabé

    Le successeur du CdG

    On parle de 2038 au mieux et avoir un PA NG en mission avec un groupe Aeronavale au complet c'est plus vers 2042. ( en mission = Avions pilotes equipages du PA prets à évoluer avec un groupe aeronavale complet ) Premiere chose en 2038 si pas de nouvel commande, les Rafales M seront RSA car plus de 30 ans de service Normalement leur RSA est prevu en 2041 pour les 4 plus recents. Perso en 2040 je vois 1/3 Avions 1/3 de Drone et 1/3 d'hélico sur ce nouveau PA NG Soit pour l'ensemble du PA NG un parc aerien Maximum de 45 appareils Parc aviation 3 avions E2-D Advanced Hawkeyes. (3 commandé pour une livraison en 2025 et 2 autres prevus aprés 2025). Aucun Rafale 12 NGF ( Parce que livraison prevu entre 2030 et 2045 24 NGF à la marine ) Hangar prevu pour soutenir un parc de 20 avions maximum. 2 E2D + 18 NGF ou 3 E2D et 16 NGF Parc Hélicos Pour la resco 2 NH 90 Version FS bien que j'ai un doute parce que l'armée de l'air voudra y coller ses ventilos ( qui pourrait aussi etre des H160 voir des Caiman FS NG ) Pour la missions Pedro + soutien je lui colle 5 H160 Pour la mission Veille surface et pc drone je lui colle 3 NH 90 Marine Version 5 avec Radar de recherche NG en mode 8 G et liaison de donnée L 34 entre drones avions et les navires du GAN. Soit un total de 10 hélicos Pour les Drones 8 Drones de combats à decollage et atterissage automatique 4 Drones hélico de 800 Kg pour blanchir la zone autour du PA Soit 12 Drone au total.