Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Berezech

Members
  • Posts

    1,771
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

Everything posted by Berezech

  1. Je pense que ça arrange tout le monde de laisser les choses en l'état. - Pour les russes mieux vaut la version accident/incompétence, plutôt que "notre DA est nulle / ou nos mesures de sécurité anti infiltrations ont foiré". ça permet politiquement de faire des efforts structurels pour améliorer la sécurité sur leurs bases. Et ça évite de devoir utiliser de précieux missiles contre des cibles sans utilités militaires et d'être encore les bouchers de service, mieux vaut garder ses forces pour remporter le conflit. - Pour l'OTAN éviter l'escalade. - Pour les Ukr, éviter de se prendre une pluie de projectiles sur des objectifs civils. Sur les pertes liées à cette attaque, il faut surtout je pense regarder une fois de plus le personnel humain perdu. Pilotes, techniciens, et autres ... c'est plus grave que les avions ou la piste.
  2. Pas mal de SU24 splashés et les SU30 dans les alvéoles à gauche ont pris cher, par contre j'ai l'impression qu'un certains nombres d'appareils ont pu être évacués/déplacés (notamment les SU-30 sur la zone de préparation et la piste à droite). Difficile d’interpréter les cratères et autres, ça peut être dû à des explosions secondaires. Mais ça ressemble quand même furieusement à plusieurs explosions coordonnées et ciblant des endroits précis (et avec beaucoup de précision en fait).
  3. Enquête d'Insider sur le recrutement russe, je relaie ici le commentaire d'Anna Colin Lebedev. Mercenaires et recrutements forcés, pratiques illégales sur les contrats ... Et recherche de spécialités rares parmi anciens réservistes et volontaires
  4. Témoignage d'un commandant de la DPR sur les assauts et l'emploi de l'artillerie https://wartranslated.com/dpr-commander-khodakovsky-on-the-difference-between-the-work-of-russian-and-ukrainian-artillery/ Traduit avec reverso et j'ai fait quelques modifs pour rendre certaines phrases intelligibles.
  5. ... Et les Ukr disent que c'est eux avec des missiles. Donc à priori les Ukr ont maintenant des missiles de moyenne portée capable de déjouer la DA russe ? Il y a (avait ?) un bloc résidentiel autour du dépôt de munition à l'ouest, on ne peut qu'espérer que les pertes civiles soient limitées.
  6. Le ministère de la Défense russe annonce déjà que ce serait un accident. C'est pas non plus impossible, sinon une frappe avec un drone préprogrammé. Il y a un paquet d'avions sur cette base (en temps de paix)
  7. Effectivement, c'est une bonne question. Comment ça se passe un assaut russe ? Sur les fronts "secondaires" J'ai lu des témoignages de soldats russes (via wartranslated) qui se plaignent de voir leurs appuis obéir formellement aux ordres, rapportent leurs succès, mais ne mènent pas la mission à bien réellement (genre jl'hélico roquette arrive, lâche la purée à distance de sécurité en détruisant 20% de ses cibles puis revient à la maison en annonçant que tout va bien), et idem les assauts d'infanterie qui s'arrêtent, perdent leur momentum quand ils se font arroser, puis font demi tour, la plupart des fantassins passifs ne font que se défendre ou arrose à l'aveugle jusqu'à ne plus avoir de munitions, un classique de la psychologie collective si on a lu Keegan ou Goya. Et rebelote le jour suivant, le commandant de bataillon peut dire qu'il a attaqué sans trop perdre la face. On peut imaginer que souvent après la préparation d'artillerie, l'infanterie avance avec ses appuis (blindés), tire un peu à l'aveuglette puis décroche. Pas forcément très meurtrier mais ça ne produit pas de résultat. (Izium, Karkhov par exemple) Par contre si le commandant d'unité est plus sérieux ou dans les zones d'attaques principales ou la pression du haut commandement est plus sensible, c'est pas la même (Bakhmut, Avdiivka), le bodycount doit être autrement plus sévère. ça dépend aussi des unités engagées, les fantassins mécanisés russes ne font pas de zèle. Mais Wagner, VDV, certaines unités Spetnaz ou l'esprit de corps et l'entraînement au combat d'infanterie sont plus élevés ont l'air d'avoir des résultats.
  8. https://wartranslated.com/russian-source-uses-russian-osint-data-says-ukrainian-losses-significantly-below-russian-media-claims/ C'est en tout cas le type d'analyse qui me pousse à penser que de toute façon l'armée ukrainienne ne va pas s'effondrer, et même avec des ratios de pertes favorables les russes perdraient quand même à la longue sans mobilisation. L'effort actuel (déjà très en dessous de celui qui a été réalisé les mois précédents) n'est pas soutenable, les forces russes seront obligées d'évacuer le pays à un moment donné si la volonté des ukrainiens ne cède pas avant.
  9. C'est vrai, mais on a aussi l'impression que l'effort est distribué de manière désordonné et sans objectif précis, et par ailleurs les offensives récentes des russes sont des assauts frontaux contre des lignes fortifiées, ils prennent éventuellement la première ligne (au sens opérationnel) mais pour des gains sans intérêts opérationnel ou stratégique, et à quel coût ? Idem pour leur artillerie qui pilonne toute la ligne mais ne semble pas concentrer ses feux durablement sur un point précis (hormis Bakhmut et Avdiivka) J'ai vu passé une vidéo russe très intéressante cet après midi sur l'assaut autour de Pisky, les Ukr avaient relié toutes les maisons avec des tunnels, le bled était entièrement parcouru de tranchées et d'abris casematées, les officiers DPR des unités de mêlées indiquaient qu'ils n'avaient pris après de durs combats que des deux des trois lignes de défense et qu'ils avaient la surprise de voir les Ukrainiens réapparaître derrière eux à l'occasion, et qu'ils se prenaient des tirs d'artillerie. Les pertes doivent être très sensibles. Et pour quoi ? Il y a deux autres lignes de défense aussi dense derrière. Certes tout ça participe à la guerre d'attrition, mais elle est extrêmement défavorable aux russes. La situation autour de Cherson a l'air particulièrement mauvaise, on a des messages de soldats qui se plaignent de la raréfaction de la nourriture et de l'eau.
  10. Girkin, assez laconique : https://wartranslated.com/igor-girkin-frontline-update-6-7-august-2022/ Je suis très réservé quant à la validité de ce qu'il annonce sur le plan opérationnel, autant son analyse stratégique est assez lucide, autant là ça dépend de ce qu'on lui dit (et je me demande si il n'a pas eu la consigne de calmer les critiques). D'ailleurs des deux côtés je me méfie de plus en plus des news "au jour le jour" tant les canaux qui rapportent les petites avancées et gains sont biaisés, eux même ayant envie de croire certains faits plus que d'autres. Il faut plus s'intéresser aux tendances à 2-3 semaines vue la situation assez statique au global, mais fluide localement.
  11. Sur Wartranslated, la traduction d'un blogger de la DPR, les opérations de conscriptions se poursuivent dans la DPR (et visiblement les officiers de recrutement sont pourris jusqu'à la moelle) : https://wartranslated.com/so-called-dpr-citizen-keeps-a-blog-about-the-horrors-of-mobilisation-in-the-republic/
  12. Pour clôturer le HS sur les crimes de guerre de la WW2, si vous êtes anglophone, vous avez l'excellente série "War Against Humanity" parallèle à la Seconde Guerre mondiale semaine par semaine de TimeGhost Army. Avec une ligne éditoriale assez propre je trouve et qui explique bien les crimes de guerre de chaque camps, leur contexte et leur hiérarchisation : Les bombardements contre les civils allemands sont justement au menu du dernier épisode avec l'anéantissement d'Hambourg.
  13. Je serai très prudent sur cette affirmation. Globalement la campagne de bombardement "stratégique" russe est un échec mais dire qu'elle n'a pas d'effet est sans doute exagéré. Voir les frappes sur Zaporizhia encore aujourd'hui qui ont touché ... un truc : https://liveuamap.com/en/2022/4-august-explosions-reported-in-zaporizhzhia- (Liveuamap a d'ailleurs viré la photo et l'info de sa carte), on en saura jamais plus. Par contre clairement les frappes russes dans la profondeurs semblent perdre en efficacité (moins de MdC, et surtout de plus en plus d'interceptions même si la DA Ukr n'est pas infaillible), note aussi l'inventivité des russe (les S300 utilisés pour frapper dans la profondeur).
  14. Girkin/Strelkov, toujours acide : https://wartranslated.com/igor-girkin-ukraine-frontline-update-on-5-august-from-the-russian-side/ Traduit avec Reverso et j'ai fait quelques modifs pour que ça soit intelligible. J'en retiens que pour lui, les russes ont déjà lancé leur offensive principale sur l'axe d'Avdiivka (sans réellement percer autre chose que la première ligne de défense), donc peut être pas d'activité offensive majeur des russes dans les semaines à venir. Je crois de moins en moins à l'offensive vers Kryvi Rih. Les troupes envoyées depuis le Donbass, donc probablement déjà rincées, notamment les VDV, ont une vocation défensive / contre attaque locale.
  15. Les arméniens dans les faits jouent les romains contre l'Empire Perse (qui occupent chacun leur tour le coin, l'histoire est assez tumultueuse), quand les deux se sont entretués au 7e siècle les Arabes ont pris le relais (et la tutelle byzantine a pris fin jusqu'au XIe siècle, la preuve en étant que les arméniens n'ont jamais adhéré au christianisme nicéen, Byzance ne contrôle que le thème des Arméniaques situé assez à l'ouest), les Seldjouks affaiblissent les Arabes, les Byzantins en profite pour intégrer l'Arménie au XIe siècle, pile au moment ou débarque les Seldjouks, puis Manzikert. Les Arméniens s’accommodent assez des turques visiblement (ou occasionnellement des croisés) puisqu'ils ont des royaumes indépendants ou semi indépendants et qu'ils se font moins génocider en Anatolie que les grecs. Les turques les garde comme tampon avec l'Ilkhanat (pas con), la région dérouille au passage de Tamerlan (mais en même temps Tamerlan a dérouillé tout le monde) puis ils vivotent avec les différentes tributs turkmènes (Qara et Aq Qonyulu) avant d'être intégrés dans l'Empire Ottoman. (et disputé par les perses safavides puis par les russes). Dans les faits le coin étant pauvre, sous développé, enclavé et sans intérêt, ils sont souvent très autonomes.
  16. Ce fut un sport national pour toutes les civilisations qui sont passées dans le coin (et pas que les musulmans/turques/mongols et autre Tamerlan). Elles se sont toujours trouvées bien emmerdées une fois le territoire tampon arménien dévoré / conquis / reconquis / rereconquis de tomber sur le conquérant d'en face. Et plusieurs d'entre elles n'ont pas survécus en tant qu'entité, alors que les arméniens sont toujours là.
  17. Une conflagration générale dans le Caucase, une tradition de l'humanité à ce stade, généralement ça annonce la chute d'un ou deux empires.
  18. A priori les Iraniens sont pas ravis ravis de voir le conflit se réactiver. J'ai un peu l'impression que l'affaiblissement de la Russie pourrait dégeler pas mal de conflit dans sa périphérie et sa sphère d'influence. Et paradoxalement pousser d'autres puissances régionales à y intervenir.
  19. J'ai modifié mon post avec la vidéo. Ce serait une vidéo de 2015.
  20. La longueur du front est un problème, il est bien trop vaste pour l'armée russe, combiné à l'attrition, chaque journée qui passe pose un problème plus important, qui dépend aussi du flux de renfort que reçoivent les russes, sur ce sujet on en sait pas grand chose si ce n'est que les russes font visiblement les fonds de tiroirs (et sur le terrain si tu es un biffin à Kharkiv, Avdivka ou Izioum, visiblement la vie est dure, courte et assez traumatisante pour les survivants). Même avec un niveau de perte qui paraît modeste, le temps qui passe creusera le problème. On ne sait pas non plus dans quel état sont les troupes de chocs russes, vrai facteur dimensionnant (leurs auxiliaires, les VDV, l'infanterie de marine, spetnaz) mais vu leur suremploi depuis le début et le volume d'artillerie de part et d'autre, ça doit pas être jojo.
  21. Je pense que les russes cherchent surtout de quoi négocier / se mettre dans une position de ne pas subir l'initiative ukrainienne. Leurs forces ne sont plus capables : 1- d'envahir toute l'Ukraine 2- de détruire l'armée Ukrainienne 3- Prendre le Donbass ? Si ils y mettent 6 mois de plus et 50 000 hommes. Si ... et si ... 4- Choper des zones tampons ? Ouais, je pense personnellement que ça n'est pas rentable, mais on commence à comprendre que la somme des actions des acteurs intérieurs russes n'est pas rationnelle. Au passage l'effort actuel dispersé dans le Donbass qui doit consommer encore pas mal de ressources me laisse dubitatif. Les russes auraient réussi à choper un bout de Pisky près d'Avdiika, mais pour quoi faire ? Les défenses ukrainiennes sont profondes, ça ne va pas changer le rapport de force. Depuis que les Ukrainiens ont plus de force de frappe dans la profondeur la guerre d'attrition n'est pas favorable aux russes.
  22. Il y a une vidéo de la frappe sur le train à Brylyvka, oblast de Kherson qui circule, on ne voit pas grand chose à part des biffins qui évacuent et beaucoup de fumée : EDIT : attention c'est une vidéo de 2015, Sergueï m'indique qu'on peut déjà la voir ici : https://www.youtube.com/watch?v=37ssvPKNx3E C'était donc de la désinformation/propagande Par ailleurs il a une concentration de navires et de sous marins porteurs de MdC en mer noire.
  23. Je me demande effectivement si les russes ne sont pas tombés dans une énorme embuscade/killbox à Kherson, avec leurs arrières qui se font matraquer, et des renforts qui viennent d'unités déjà bien écharpés, l'OTAN pas loin qui renseigne les Ukr. En fait j'ai l'impression que les ukrainiens vont jouer l'attrition sur ce front en espérant que les renforts alourdissent la queue logistique russe. Rester sur la défensive, et contre attaquer uniquement quand le momentum de l'attaque russe sera passé et qu'ils auront causé suffisamment de pertes. Bon après c'est juste une hypothèse, mais depuis le début les Ukr ont montré qu'ils peuvent être patients opérationnellement.
  24. Il a pas dû bien formuler ou il traduit mal Warmonitor3. Que les russes évacuent des villes sur front de Zaporizhia à 30-40 km de profondeur dans le front. Situées sur leur principale artère logistique ? Moui . Côté Avdiivka certaines unités russes auraient gagnées du terrain (après 3 jours de combat acharnés très soutenus), mais se feraient pilonner par l'artillerie Ukrainienne.
  25. D'après ce que je vois des opérations des derniers jours : 1- Les russes progressent vers Bakhmut avec quelques lentes avancées à l'est et au sud. Statu quo à Siversk. 2- Pas trop de changement à Kherson même si les Ukr sont pas loin d'isoler la bourgade qui fait la pointe nord de ce front (Arkhangelsk 47.43086527701356, 33.40491254767075 ), il y a pas mal de combats qui continue autour de la tête de pont Ukr sur l'Inhulet. 3- L'offensive entre Avdiivka et Marinka continue, et ça a l'air d'être un échec. Je pense qu'un jour quelqu'un fera une comparaison avec l'Isonzo pour ce coin. 4- Je ne sais pas dans quel état est le groupe d'armée Russe au nord de Sloviansk mais il perd du terrain, visiblement parce que ses forces sont rincées et démoralisées. Les Ukr prétendent repousser les russes dans les collines le long du Siverskii Donets et avoir repris plusieurs localités au sud D'Izioum.
×
×
  • Create New...