Adriez

Marine Britannique

Recommended Posts

Guest Guest

Non c totalement faux pour les porte-avions. Elle possede en effet 3 pôrte-aeronef mais il ne sont en rien comparable a un vrai porte-avions puissqu'il font la taille d'un BPC et qu'il ne peuvent mettre en oeuvre que les Harrier et des hélicoptère. Pour les 11 fregates anti-aerienne c'est peut etre possible ca ne m'etonnerai pas car les anglais investisse enormement dans leur marine

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Guest

Voila ca confirme ce que je dit. Ce qu'ils appellent 3 porte-avions se sont des porte-aeronef (il suffit de regarder le chiffre entre parenthese qui indique le nombre d'avion embarqué il est de 16 c faible) qui emporte des Harrier. Ca n'a rien de comparable avec les futur CVF anglais ou meme avec loe CDG. Pour les fregates antiaerienne ca ne m'etonne pas qu'il en ai 11. Au debut il devait avoir 12 T45 en remplacement des T42. Ce chiffre a été reduit a 6

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au sujet des destroyers AA britanniques, c' est le type 42. Ils en ont construit huit plus quatre en version allongé. Ils en ont perdu un aux Falklands le Sheffield.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de consulter mes "flottes de combat": Ceux sont les destroyers type 42 de 3 500 ts de la classe Sheffield.Ils en ont construit 10 de type normal plus quatre autres allongés.Aux Falklands, ils ont perdus : le D80 Sheffields et le D118 Coventry.Le D86 Birmingham vient d' être désarmé.Pour plus de détails, voir "les flottes de combat" 2004 de B. Prézelin.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Est ce que les Type 42 sont de bonne fregate ? Pour l'epoque je parle bien sur !!!

Meme maintenant, ils sont toujours meilleurs que les Cassard ;-) En tout cas au niveau missiles, car le DRBJ11 est un bon radar.

Les T42 ont fait un tres bon job dans le golf en 1991, en assurant une couverture aerienne plus rapprochee que les Aegis, qui etaient handicapes par un environnement un peu trop bordelique pour eux. Un peu trop Blue water les Aegis. Mais je soupconne les americains d'avoir ameliore ca depuis. Si je ne dis pas de betise, c'est un T42 qui a abattu un des rares missiles MM lance par les irakiens durant ce conflit.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Guest

Meme maintenant, ils sont toujours meilleurs que les Cassard

En meme temps c pas bien difficile car les Cassard ne sont pas vraiment ce qui se fait de mieux surtout a l'epoque ou elles ont été construite car la marine n'avait pas de tres bon navire a l'epoque c'etait tout pour l'armée de terre (guerre froide)

Share this post


Link to post
Share on other sites

[En meme temps c pas bien difficile car les Cassard ne sont pas vraiment ce qui se fait de mieux surtout a l'epoque ou elles ont été construite car la marine n'avait pas de tres bon navire a l'epoque c'etait tout pour l'armée de terre (guerre froide)

Vision un peu simpliste a mon gout. Dans les annees 60-70, en pleine guerre froide, la marine faisait l'objet de developpements importants (cf les bateaux rentres en service a cette epoque, et le plan bleu, ambitieux). Ce qui a tue la marine c'est la chute de l'URSS plus que la guerre froide.

Je vais tourner ca autrement: je pense que les T42 sont les meilleurs bateaux AA actuellement en service dans le monde occidental qui ne soient pas bases sur la technologie Aegis/SM2. C'est pas pour ca qu'ils ont pas besoin d'etre remplaces :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Guest

On a qu'a leur racheter leurs T42 !!! :D

:shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock:

non,tu déconne là c pas possible,les type-42 sont trop vieux et trop léger pour le PA CdG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le premier ministre de Gibraltar Peter Caruana a exprimé sa "colère" samedi d'avoir appris par Madrid, et non par Londres, l'arrivée d'un sous-marin nucléaire britannique dans la colonie pour y subir des réparations.

"Notre colère n'est pas suscitée par l'arrivée du (sous-marin) Sceptre pour des réparations. Il peut rester, aussi longtemps qu'il le souhaite", a déclaré le Premier ministre de Gibraltar à la chaîne de télévision en continu Sky News.

"Notre colère est basée sur le fait que le gouvernement espagnol a été informé davantage et beaucoup plus rapidement que le gouvernement de Gibraltar sur la nature des réparations que le Sceptre va subir", a-t-il dit, indiquant qu'il avait appris l'arrivée de ce sous-marin par le ministre espagnol des Affaires étrangères Miguel Angel Moratinos.

"Nous sommes favorables à ce que le gouvernement britannique informe le gouvernement espagnol, si c'est ce qu'ils veulent faire. Mais nous ne pensons pas qu'il soit acceptable que le gouvernement espagnol obtienne un traitement privilégié", a déclaré M. Caruana.

"Je pense que le ministère (britannique) de la Défense l'a reconnu et nous avons reçu des excuses et nous pouvons maintenant tourner la page", a déclaré M. Caruana.

"Les réparations ne portent pas sur les systèmes nucléaires du sous-marin. Ce sont des réparations ordinaires sur d'autres parties du navire et nous sommes ravis que Gibraltar puisse être utile à la Royal Navy pour ce genre de choses", a-t-il ajouté.

"Il est clair qu'il y a eu une erreur dans la façon dont cette affaire a été gérée jeudi et vendredi", a-t-il dit.

Le gouvernement espagnol a transmis jeudi au gouvernement britannique sa "ferme protestation" après l'arrivée jeudi à Gibraltar du Sceptre qui doit rester une semaine dans le port de la colonie pour une réparation.

M. Moratinos a précisé avoir demandé au ministre britannique des Affaires étrangères Jack Straw que le Sceptre soit le dernier sous-marin à être réparé à Gibraltar "quelle que soit la nature de l'avarie".

Gibraltar, enclave britannique au sud de l'Espagne comptant quelque 30.000 habitants, fait l'objet de tensions entre Londres et Madrid, qui réclame son rattachement à l'Espagne.

En novembre 2002, 98,97% des 20.500 électeurs de Gibraltar ont voté par référendum pour rester britanniques.

Cette minuscule enclave britannique a été cédée par l'Espagne à la Grande-Bretagne en 1713, en vertu du traité d'Utrecht.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Entré en service en février 1978 ;) :arrow:

Image IPB

Je ne comprent pas tellement l'Espagne sur ce suget, Gibraltar est une base britanique, la Royal Navy n'a pas a demender la permission pour y faire réparer ses batiments :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si c'est un probléme sur le réacteur nucléaire (officielment sur le diesel), je comprends les britaniques et les espagnoles...un incident similaire avait déja eu lieu sauf que cette fois la c'était bien sur le réacteur nucléaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le groupe britannique de défense BAE Systems s'est dit satisfait du rôle finalement dévolu à la société américaine KBR dans la construction des deux futurs porte-avions de la Royal Navy, dans un communiqué reçu mardi. Le ministère britannique de la Défense (MoD) a annoncé la veille que KBR, une filiale du groupe Halliburton, sera chargée de piloter l'assemblage des différentes parties des deux navires et non de superviser l'ensemble du projet, ce que redoutait BAE Systems, chargé à l'origine de la maîtrise d'oeuvre. "Nous sommes heureux de l'issue des discussions qui ont eu lieu ces derniers jours", a commenté le patron de BAE Systems, Mike Turner, cité dans le communiqué. Selon le Financial Times, l'accord trouvé lundi donne à BAE la mainmise sur la façon dont les bâtiments seront dessinés et construits. A l'inverse, il limite le rôle de KBR à une action de conseil auprès du ministère et à la mise en place de procédures de contrôle du projet. La répartition des tâches de construction des deux porte-avions, un méga-contrat de 2,9 milliards de livres (4,2 mds EUR), donnait lieu depuis de nombreux mois à d'âpres négociations entre BAE Systems et le MoD. Les deux navires doivent entrer en service en 2012 et 2015.

Share this post


Link to post
Share on other sites

The Secretary of State has today announced the Government’s plans for Defence. These have important implications for the future of the RN and I would like to make you aware of the key outcomes.

The overall emphasis remains on modernising to better meet the threats that have emerged since the end of the Cold War. To achieve this a significant investment is already underway to ensure our Forces use technology to both maximise the effect we deliver and to integrate better with our allies. But to deliver this investment where it is needed we have had to reassess every aspect of what we do to ensure that this ambitious modernisation remains affordable and achievable.

Firstly we have looked at what sort of operations we are likely to undertake. The SDR assumptions hold good, but the emphasis has shifted from running two Telic-sized operations together, to more numerous small scale ops such as Sierra Leone. We will retain the ability to conduct high intensity ops. We have also looked at reducing the number of units deploying specifically for individual tasks by making better use of the JRRF pool. Whilst clearly a ship can only be in one place at one time, the potential gains to be realised from investment in network enabled capability, combined with the revised planning assumptions, result in all 3 Services requiring fewer units than before.

:arrow: For the RN this means our DD/FF force will reduce to 25, SSNs to 8 and MCMVs to 16. In addition the peace process in Northern Ireland will result in the disposal of the NIPVs. We have selected which ships will go to ensure that we retain a balance of capabilities. By improving the quality of the networked capability of our major warships we will be able to deliver the desired military effects from a reduced number of platforms.

We have therefore decided to set our requirement for T45s at 8 ships.

The ships affected will be paid off over the next 2 years. These are: Cardiff, Glasgow, Newcastle, Norfolk, Marlborough, Grafton, Sandown, Inverness, Bridport, Brecon, Cottesmore and Dulverton.

Although the size of the SSN force will reduce to 8 in 2008, delays to Astute will mean that there will be no early disposals in the short term and indeed Superb will be extended in service by one year.

In parallel with these reductions, there will be a commensurate reduction in peace time deployments. This will ensure we keep our force levels and tasks in balance.

As a result of these reductions the Navy will reduce from some 37,500 to around 36,000 people. This will be achieved by normal staff turnover and there are no plans for redundancies. Recruiting will continue.

In explaining these reductions to our people it is important to focus on the following:

The government has re-confirmed the central role in joint expeditionary warfare that the Navy will continue to play.

The core capabilities of the Navy remain intact and in particular: the carrier strike capability continues to lie at the heart of the versatile maritime force with CVF due to enter service from 2012. The amphibious forces will continue to benefit from new investment and ships.

We must continue the shift in emphasis away from measuring strength in terms of hull numbers and towards the delivery of military effects. The new ships and submarines will be far more capable than those they replace. The T45, Astute and LSD(A) programmes will begin delivering ships in the next few years. Work continues in the MOD on the MARS (future RFA, JCTS (replacement PCRS/Argus) and FSC programmes.

We will continue to offer satisfying and rewarding career opportunities to our people.

Further briefing material will be forwarded shortly and a series of presentations will take place later today by nominated senior officers throughout the country.

I do not instinctively welcome the early disposal of good ships and these have been most difficult decisions. They are however essential if we are to ensure that the finite resources available to defence are targeted at the requirements of the 21st Century rather than what we inherited from the 20th. I am confident that these changes will leave the Navy better organised and equipped to face the challenges of the future

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si les 3 premiers destroyers T45 auront bien des canons de 114mm Mk8, la RN cherche toujours une solution pour améliorer l'appui feu naval plusieurs solutions sont proposées pour les suivants:

-adopter le Mk45 des US avec des projectiles ERGM (un peu je crois ce qu'il y a sur les Arleigh Burke aujourd'hui) mais le problème est que c'est du matériel étranger.... ;)

-adopter le 155mm/52 cal fruit d'une collaboration entre GIAT et BAE System (c'est le serpent de mer on en parle mais pour moi les études sont enterées -voir le topic sur l'appui feu naval) :lol:

-adopter le 155mm/39 cal -AS90 - version navalisée et améliorée de celle utilisée par l'artillerie britanique. (ca vient d'etre proposé par BAE System au MoD)

source: BAE System

A noter qu'une des préoccupations des officiels britaniques est que l'éventuelle mise en place d'un canon de 155mm ne viennent pas rogner sur l'emplacement réservé pour un VLS supplémentaire de 16 missiles quand on dotera le T45 de capacités anti-missiles balistiques.

Pour l'instant seule la solution US convient....

Affaire à suivre...

Share this post


Link to post
Share on other sites

A noter qu'une des préoccupations des officiels britaniques est que l'éventuelle mise en place d'un canon de 155mm ne viennent pas rogner sur l'emplacement réservé pour un VLS supplémentaire de 16 missiles quand on dotera le T45 de capacités anti-missiles balistiques.

En ce qui concerne les VLS supplémentaires sur les T45, la priorité actuelle serait officiellement d'installer des missiles de croisière US TacTom (Tactical Tomahawk), plutôt que d'hypothétiques missiles ATBM.

Mais le budget actuel de la RN ne permet pas d'installer ces missiles sur les T45 (ni même tout un tas d'autres équipements d'ailleurs).

;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement j'avais oublié la possibilité du tomahawk. Mais avec l'abandon provisoire du remplacant des type 23, ils vont certainement etre tentés de les installer s'ils veulent suivre la mode en cours.... Concernant les ATBM, je suis bien d'accord avec toi c'est très hypothétique... J'ai meme des doutes sur le concept d'emploi, car à priori pour défendre son pays de missiles balistiques autant basé les anti-missiles au sol Pour défendre autre chose (quoi d'ailleurs?) encore faut il que le T45 armé d'ATBM soit placé au bon endroit au bon moment

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le First Sea Lord de la RN a officiellement dit qu'il souhaitait voir installer les Tomahawk sur les T45, mais que le budget nécessaire n'était malheureusement pas actuellement disponible.

Concernant la capacité ATBM, on verra déjà ce que donne l'Aster 30 dans la version Block 1 du SAMPT/T (Land SAAM AD) terrestre.

Quoi qu'on en dise, le missile US Standard SM-3 représente déjà une réalité dans le domaine ATBM, et il va être distribué très vite sur les bâtiments AEGIS modifiés de l'US Navy, que ce soient certains croiseurs classe Ticonderoga ou des destroyers AAW classe Arleigh Burke.

;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le premier destroyer britannique du Type 45 en achèvement à Glasgow

La proue du D32 Daring, premier destroyer du Type 45, a rejoint cet été les chantiers BAE de Scotsound, dans l'estuaire de la Clyde (Ecosse).

La partie avant des six navires est construite à Portsmouth par Vosper Thornycroft, qui réalise également les cheminées et les mâtures.

D'un poids de 1000 tonnes et longue de 50 mètres, elle comprend notamment les 6 lanceurs Sylver pour missiles Aster 15 et 30. Acheminée par barge, la proue du Daring a rejoint Glasgow en cinq jours, pour être assemblée au reste de la coque.

:arrow: Le lancement du destroyer est prévu en début d'année prochaine alors que la construction des deux suivants (Dauntless et Diamond), a déjà commencé.

Dérivé du programme franco-italien Horizon que les Britanniques avaient quitté en cours de route, le Type 45 doit comprendre 8 unités.

:arrow: Comme en France, ce projet a connu une importante dérive des coûts, engendrée par l'absence d'effet de série et les restrictions budgétaires.

La Royal Navy a déjà renoncé à quatre destroyers et l'admission au service actif du Daring, initialement prévue en 2007, ne se fera pas avant 2009.

Les Daring en chiffres

Déplacement: 6000 tonnes (7350 à pleine charge)

Longueur: 152,40 mètres

Largeur: 21,20 mètres

Armement: 8 missiles antinavires Harpoon, 32 missiles Aster 30 et 16 missiles Aster 15, une tourelle de 114mm, deux systèmes Phalanx, deux canons de 30mm, quatre tubes lance-torpilles et un hélicoptère EH 101.

Motorisation: 2 TG Rolls-Royce, 2 DA Wärtsila et 2 MEP Astom (68 000 ch). Deux hélices.

Vitesse / Distance Franchissable: 27 noeuds / 7000 mn à 18 noeuds.

Equipage: 190 hommes dont 20 officiers

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,420
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Mordhin
    Newest Member
    Mordhin
    Joined
  • Forum Statistics

    20,729
    Total Topics
    1,254,844
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries